Développement personnel définition pour les nulles!

Le développement personnel, c’est un terme qui m’a longtemps fait peur, si si. Pourtant, rien de grave à l’horizon: officiellement ce serait l’ensemble des démarches qui permettent à l’individu de s’accomplir. Voilà pour la définition officielle. Mais comme j’ai décidé aujourd’hui d’assumer totalement cette thématique du développement personnel qui est le cœur de mon blog, j’ai eu envie de vous proposer un petit tour complet de ce qui se cache derrière cette définition classique du développement personnel. Et de vous raconter un petit peu de mon histoire, en passant 🙂

Développement personnel définition officielle

Le développement personnel ce sont toutes les démarches qui permettent à une personne d’atteindre un objectif en terme de qualité dans certains domaines de sa vie. Ses synonymes pourraient être accomplissement de soi, ou épanouissement personnel.

 

Par définition, il s’agit d’une démarche propre à un individu, mais qui peut être effectuée de différentes manières:

  • soit en étant totalement autonome, en lisant des livres de développement personnel, en suivant des blogs développement personnel;
  • soit en se faisant accompagner dans le cadre d’un groupe, lors de stages, ou en individuel avec un coach.

J’attire vraiment votre attention sur l’importance d’entretenir sa motivation pour pouvoir avancer dans l’accomplissement de soi et dans l’atteinte de ses objectifs. Relever des défis régulièrement est une excellente manière de s’engager et de garder le cap des changements que l’on souhaite.

Le but de la vie est le développement personnel. Parvenir à une parfaite réalisation de sa nature, c’est pour cela que nous sommes tous ici. (Oscar Wilde).

Développement personnel définition pour les nulles

Mais concrètement, on apprend quoi quand on est dans une telle démarche d’accomplissement de soi? On travaille dans quelles directions? Que recouvre le développement personnel? Petite définition détaillée de mon crû, spéciale débutantes 🙂 Une chose principale à retenir: le but de toute démarche de développement personnel, c’est le bonheur, tous ces axes sont des moyens.

1) apprendre à mieux se connaître

Il s’agit de prendre le temps de faire le point sur sa vie. Cette étape peut consister à apprendre à méditer pour être plus à l’écoute de ce qui se passe, à pratiquer la pleine conscience pour enrichir son expérience de l’instant présent. Mais principalement de s’accorder des rendez-vous seule avec soi-même pour faire le bilan, réfléchir à ce qu’on aime, à ce qu’on veut.
Cela peut nécessiter un vrai travail de fond pour trouver sa voie, sa mission de vie, identifier ses valeurs et donner du sens à sa vie.

Tout cela est essentiel mais loin d’être évident. Lorsque j’ai eu cet accident de parcours qui m’a obligée à rester alitée pendant plusieurs mois, je me souviens avoir passé beaucoup de temps sur cette étape, je me suis notamment posée les questions suivantes: Qu’est-ce que j’aime vraiment faire ? Qu’est-ce que je veux vraiment dans ma vie ? J’ai été tellement influencée et conditionnée par les autres, par les habitudes, que je ne savais plus où était ma place.

 

2) oser être soi

Voici une deuxième facette de la définition du développement personnel, un autre axe de travail incontournable pour qui veut être plus épanouie et s’accomplir. Avoir confiance en soi, voilà un des objectifs les plus partagés au monde.
Nous manquons quasiment toutes de confiance en nous, nous avons souvent une faible estime de nous-mêmes. Nous sommes plus facilement dures et critiques avec nous que bienveillantes.

Je me souviens d’une professeure d’allemand que j’ai eue au collège et qui avait l’habitude de citer Balzac « les gens contents d’eux-mêmes ont bien mauvais goût « . Wouaw, charmante façon de nous aider à booster notre confiance en nous, non?! (Entre parenthèses, Balzac n’a pas eu la vie la plus heureuse qui soit d’ailleurs 🙂 )

Mon parcours à moi pour oser être moi-même a été semé d’embûches, et je suis loin encore aujourd’hui d’oser fièrement revendiquer qui je suis. Mais en écrivant cet article, je fais un grand pas.. parler de développement personnel sans rougir, pour moi c’est énorme !!

Vous souffrez d’un manque de confiance en vous? Découvrez 6 petits jeux qui vont vous aider à aller de l’avant en adoptant de bonnes habitudes au quotidien.

3) avancer dans la vie

Une définition complète du développement personnel intègre aussi cette dimension, celle de savoir se fixer des objectifs et d’apprendre comment avancer pour les atteindre pas à pas.
Cet axe de travail intègrera par exemple la définition d’un bon objectif, et des conseils pour améliorer son efficacité personnelle. Comment s’organiser au quotidien, quelles routine adopter pour être plus productives? Comment apprendre à apprendre, comment améliorer ses capacités, de concentration, de mémoire?
Certains se pencheront même sur la controversée loi d’attraction qui défend le pouvoir de nos croyances et leur impact sur la réalité.

Parmi toutes les facettes du développement personnel, j’ai longtemps ignoré celle-ci. Je me sentais déjà tellement débordée, j’avais l’impression  que ce n’était qu’une course de plus. Quelle erreur! En prendre conscience a changé ma vie, et m’a amenée… jusqu’à cet instant présent, là, en votre compagnie 🙂 Et ma lecture de « l’homme qui voulait être heureux  » de Laurent Gounelle m’a fait revoir ma compréhension de la loi d’attraction, bien plus sensée qu’il n’y paraissait au premier abord pour moi!

Développement personnel définition
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

4) vivre en bonne intelligence avec les autres

Lorsqu’on entre dans une démarche d’accomplissement de soi, il faut garder à l’esprit qu’on n’est pas seules sur une île déserte (au cas où on l’aurait oublié 🙂 ). Nous sommes faites d’interactions, de réactions, de communication. S’accomplir c’est aussi apprendre à vivre en harmonie avec les autres. Une démarche de développement personnel pourra vous amener à apprendre comment enrichir votre vie sociale, à pratiquer l’écoute active et bienveillante, ou à appliquer les principes de la communication non violente.
Quand on parle de développement personnel, on parle aussi nécessairement d‘amour, car la générosité, le service aux autres, l’entraide, la générosité et l’amour sont des piliers incontournables dans l’accomplissement et l’épanouissement de soi.

Dans la religion bouddhiste, on va encore plus loin. On dit même qu’exclure une seule personne ou un seul être vivant de son amour, c’est s’exclure soi-même. S’aimer sans aimer les autres, serait une pure illusion.

5) Être zen, positive et présente

Un des autres grands piliers de toute définition du développement personnel est d’apprendre à profiter de chaque instant.
De nombreuses techniques et méthodes ont cet objectif. Cet axe de travail abordera la psychologie positive, discipline qui a pour objectif de tester par une démarche scientifique ce qui rend vraiment plus heureux. Plusieurs habitudes ont ainsi été identifiées comme sources de bonheur: sourire, apprendre à exprimer sa gratitude, dire des paroles positives, de manière générale, adopter la pensée positive au quotidien.

Dans les citations de développement personnel on dira souvent par exemple que le bonheur n’est pas dans la destination mais qu’il est dans le cheminement.

La méditation, la relaxation, la pleine conscience sont d’autres façons d’apprendre à être plus sereines, plus posées, plus présentes à l’instant qui se vit, là, tout de suite. Comment être soi-même, vivre en harmonie avec les autres, et avancer dans la vie si l’on n’est pas zen? Si l’on n’est pas posée et ancrée dans l’instant présent ? Parmi les techniques qui font partie du développement personnel, il y aura toutes celles relatives à la gestion du stress, à la gestion de ses émotions. Toutes ces techniques qui nous invitent à observer ce qui se passe en nous, pour faire perdre de leur impact à nos émotions négatives, et nous apprendre que nous avons en nous, en profondeur, un moi serein bien enfoui 🙂

Voilà personnellement par où j’ai commencé ma démarche de développement personnel… Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que toutes ces facettes sont complémentaires. Lorsque j’ai commencé à travailler sur moi, j’avais laissé de côté la dimension « avancer dans la vie », et du coup je n’arrivais pas à être présente, il y avait en moi un malaise impossible à dissiper, la sensation de passer à côté du sujet.


Pour résumer, dans ma définition du développement personnel, il y a toutes ces facettes: le travail sur soi, la vie en communauté, la présence à l’instant, la confiance en soi, les objectifs et la motivation. C’est drôle, pendant des années, je n’ai pas osé exprimer mon intérêt pour le développement personnel. Dans mon éducation, il était associé à ses dérives. Alors je ne vous cache pas que je conclue cet article avec une certaine fierté 🙂

Et vous, quelle est votre définition du développement personnel? Osez-vous en parler autour de vous?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *