Le regard des autres : 10 conseils pour vous en affranchir

Le regard des autres : 10 conseils pour vous en affranchir

Le regard des autres vous empêche d’avancer ? Vous ne parvenez pas à ignorer l’opinion d’autrui ? Vous avez peur d’être le centre des critiques et des moqueries ?

Figurez-vous que cette phobie porte un nom, il s’agit de la blemmophobie. En avez-vous déjà entendu parler ? Êtes-vous concerné(e) ?

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Le regard des autres existe-t-il vraiment ?
  • Le regard des autres ou la peur du jugement
  • 6 raisons de passer outre le regard des autres
  • Le regard des autres : 10 conseils à suivre pour vous en libérer

Le regard des autres existe-t-il vraiment ?

Voici 3 questions auxquelles il serait très intéressant de répondre :

  • Parvenez-vous à vous souvenir en détail d’une personne que vous avez rencontrée dans le métro, au supermarché ou un autre lieu public ?
  • Dans le cas où quelqu’un ait réussi à attirer votre attention par son comportement ou son apparence peu conventionnelle, occupera-t-il/elle longtemps vos pensées ?
  • Lorsque vous êtes en société, passez-vous votre temps à épier les moindres faits et gestes des autres ou à vous demander ce que les autres pensent de vous ?

Il y a de fortes chances que vos réponses pointent vers un comportement autocentré où l’autre ne constitue pas votre centre d’intérêt. Dans le cas contraire, ceci pourrait expliquer pourquoi le regard des autres vous paralyse.

Ainsi, pensez-vous que le regard des autres existe réellement ou est-ce uniquement le fruit de votre imagination alimentée par vos peurs et votre manque de confiance ?

Cependant, qu’il existe ou pas, cela n’annule en rien le mal-être exprimé par nombre d’entre vous quant à la peur des autres et du jugement.

Le regard des autres ou la peur du jugement

« La plupart des gens sont d’autres personnes. Leurs pensées sont les opinions des autres, leurs vies sont des imitations, leurs passions une citation. » Oscar Wilde

 Le regard des autres vous fait peur, comment l’expliquer ?

Pourquoi le regard des autres compte-t-il autant ? Est-ce normal d’y accorder tant d’importance ? Normal… oui, mais constructif… pas vraiment. Cela dit, il existe une explication à cela.

Il s’agit d’un héritage socioculturel qui se justifie par le besoin d’appartenance décrit par Abraham H. Maslow dans sa pyramide des besoins.

Il est donc compréhensible d’accorder de l’importance à l’avis des autres à son égard, jusqu’à un certain point. Dépassé ce stade, cela devient handicapant et nuit à votre bien-être.

Si vous estimez que votre peur du jugement vous empêche de mener une vie épanouissante et que le regard des autres vous pèse, cela pourrait se traduire par :

  • Un manque de confiance en soi et en ses capacités ;
  • Une forme de narcissisme prononcé, croire être le centre d’intérêt des autres ;
  • La peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur ;
  • Une volonté de plaire et de satisfaire tout le monde ;
  • L’emprise que peut avoir une personne toxique et/ou narcissique sur vous ;
  • Les anciennes blessures qui vous empêchent d’être vous-même.

Il faut se rendre à l’évidence : le regard des autres peut avoir une grande influence sur votre comportement ou votre façon d’être au quotidien. Découvrez comment.

Le regard des autres vous pèse ? Vous avez du mal à passer outre le jugement des autres ? Voici 10 conseils pour vous en libérer.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Comment le regard des autres influence-t-il votre quotidien ?

Deux choses ne peuvent pas coexister : être authentique et vouloir plaire à tous à tout prix.

Ainsi, le regard des autres peut impacter vos choix, vos décisions, vos goûts, vos préférences, votre mode de vie, votre méthode de travail, votre façon de faire ou encore qui vous êtes.

À ce propos, prenez le temps de lister ce que la peur du jugement vous a fait dire ou faire. Avez-vous :

  • Repoussé une décision ou carrément annulé un projet ?
  • Eté contraint(e) de répondre à contrecœur par un « oui » à une demande ?
  • Tendance à chercher l’approbation des autres ?
  • Mis (ou changé) une tenue pour que cela convienne à d’autres ?

Comme vous pouvez vous en douter, ceci n’est qu’un échantillon des décisions que les femmes et les hommes prennent au quotidien et dans lesquelles le regard des autres peut jouer un rôle prépondérant.

La peur du jugement de l’autre est un mal-être qui vous empêche de vous sentir à votre place dans une société où seuls le résultat et la compétitivité comptent. Une source de stress supplémentaire qui est à l’origine de l’anxiété de performance.

 Le regard des autres : pourquoi y attachez-vous tant d’importance ?

Le regard des autres vous intimide ? Vous cherchez constamment à savoir ce que les autres pensent de vous ? Pourquoi y attachez-vous tant d’importance ?

Outre les explications présentées en amont, craindre le regard des autres est souvent lié à un besoin de reconnaissance ou encore à une peur de l’abandon.

Vous cherchez à être aimé(e) et accepté(e) par autrui, car vous pensez, à tort, que les autres :

  • Se préoccupent de vous ;
  • Détiennent et disent la vérité absolue.

La peur du jugement cache aussi une intolérance à la critique, même constructive, comme elle peut être alimentée par certaines angoisses et autres phobies.

 Le regard des autres à l’origine de vos angoisses et phobies

Avoir peur du regard des autres est une réaction excessive, une sorte de mécanisme de défense déclenché par l’anxiété. À ce propos, voici une sélection de troubles anxieux et de phobies qui peuvent être à l’origine de la peur du jugement :

  • Blemmophobie : une phobie sociale caractérisée par une peur intense et irraisonnée du regard des autres. À ne pas confondre avec la simple timidité.
  • Phobie sociale : un sentiment d’anxiété et d’angoisse profond relatif au fait d’être exposé(e) au regard du public.
  • Trouble de la personnalité évitante : une peur constante d’être jugé(e) et rejeté(e) en toute circonstance. Elle pousse la personne qui en souffre à éviter toute interaction sociale ou encore à se retrouver dans des situations peu familières.
  • La peur de la foule : la peur de se retrouver dans un lieu bondé. Se sentir oppressé(e) par les bruits et l’agitation du monde qui vous entoure.

Le point en commun entre tous ces troubles et la peur du jugement est un manque de confiance en soi, une estime de soi qui est au plus bas.

 Le regard des autres et l’estime de soi 

L’estime de soi peut être définie comme la capacité de s’aimer soi-même, de se respecter et de se valoriser. Cela induit une série de comportements constitutifs de votre identité personnelle.

L’estime de soi est une perception évaluative de soi-même, composée de deux éléments :

  • Le sentiment de capacité personnelle ;
  • Et le sentiment de valeur personnelle.

Selon Nathaniel Branden, psychothérapeute et écrivain américain connu pour sa psychologie dite de l’estime de soi :

Le regard que vous portez sur vous-mêmes influe grandement sur votre quotidien. La façon dont vous répondez aux événements dépend de l’image que vous avez de vous.

Les drames de votre vie sont le reflet du regard que vous portez sur vous-même. Pourtant, l’estime de soi est la clé du succès, mais aussi de l’échec.

Parmi toutes les opinions dont vous faites l’objet, aucune ne compte plus que la vôtre. L’estime de soi positive est la condition sine qua non d’une vie épanouissante.

 Le regard des autres pendant l’adolescence

L’adolescence est un âge critique où les individus sont très sensibles et réceptifs au jugement. Les scientifiques ont essayé de comprendre ce phénomène pour expliquer le comportement des jeunes.

Selon une étude de l’université de Harvard, une connexion très intense entre deux parties du cerveau (le cortex préfrontal et le striatum) serait à l’origine de la peur du regard des autres.

L’expérience consistait à poser des questions basiques à un groupe de personnes âgées entre 8 et 23 ans en pratiquant une IRM. Les scientifiques ont expliqué aux 69 volontaires qu’ils étaient observés à travers une caméra.

Seul(e)s les adolescent(e)s ont été réceptifs(ves) à cette information. Les chercheurs ont donc constaté chez eux (les ados) une hausse de l’activité cérébrale.

Pour conclure, selon les scientifiques responsables de cette étude, l’adolescence est l’unique période de la vie durant laquelle les sentiments de gêne, la réactivité psychologique et l’activité de certaines parties du cerveau s’intensifient en réponse au jugement et au regard des autres.

Craindre le regard des autres est une réaction tout à fait normale, voire biologique chez l’adolescent(e). Dépassé cet âge, cela devient plus limitant.

Le regard des autres vous pèse ? Vous avez du mal à passer outre le jugement des autres ? Voici 10 conseils pour vous en libérer.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

6 raisons de passer outre le regard des autres

Parvenir à ne plus se voir à travers le regard des autres est tellement libérateur. Voici donc 6 raisons de passer outre l’opinion d’autrui :

  • Première raison : vous êtes la ou le mieux placé(e) pour savoir ce qui vous convient.
  • Deuxième raison : il est impossible de plaire à tous ou de satisfaire tout le monde.
  • Troisième raison : le regard des autres a un impact quasi nul sur votre vie.
  • Quatrième raison : les jugements des autres n’engagent qu’eux, ils ne vous définissent pas.
  • Cinquième raison : être soi-même et authentique est plus important que la bénédiction d’autrui.
  • Sixième raison : accorder de l’importance au regard des autres, c’est leur donner le pouvoir sur votre vie.

Vous êtes désormais déterminé(e) à vous libérer de la peur du jugement ? Voici 10 conseils à suivre pour vous détacher du regard des autres et mener une vie heureuse et épanouie.

Le regard des autres : 10 conseils à suivre pour vous en libérer

Le regard des autres peut être rapidement surmonté en appliquant les conseils suivants :

  1. Apprenez à vous connaître : prenez conscience de vos forces et de vos limites.
  2. Osez être vous-même et potentiellement déplaire à quelques-uns.
  3. Travaillez sur votre susceptibilité ainsi que votre hypersensibilité.
  4. Ayez uniquement des opinions positives sur les autres, ne soyez pas dans le jugement.
  5. Boostez votre confiance en vous, donnez-vous de la valeur.
  6. Faites les choses pour vous, dans le but de vous satisfaire.
  7. Intéressez-vous aux autres, travaillez sur votre côté égocentrique.
  8. Libérez-vous de votre enfant intérieur et devenez enfin un(e) adulte libre.
  9. Investissez en vous-même, développez votre potentiel.
  10. Cultivez l’amour en vous et entourez-vous de personnes bienveillantes.

Pour conclure, ce que vous pensez être le regard des autres est en réalité le regard que vous portez sur vous-même. C’est pourquoi il est intéressant de faire preuve de tolérance, d’indulgence et de bienveillance envers soi.

Le regard des autres vous encombre ? Vous avez du mal à mener une vie épanouissante par peur des qu’en-dira-t-on ? Le jugement des autres vous paralyse? Comment faites-vous pour gérer cela au quotidien ? Répondez-nous en commentaire ! 

1 Comment

  1. Merci beaucoup pour cet article ! De mon côté, j’ai réussi à me persuader que tout le monde est différent et que c’est justement cette différence qui peut nous aider à nous épanouir. J’ai donc appris à me libérer du regard des autres même si j’ai encore quelques lacunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.