Bilan de compétences : Guide complet + Test gratuit !

Vous voulez faire un bilan de compétence ? Comment ? A quel prix ? On vous dit tout ! Découvrez nos tests pour avancer vers votre voie professionnelle idéale !

Vous envisagez de faire un bilan de compétences ? Vous ressentez le besoin de donner un nouveau départ à votre carrière ? D’être en cohérence avec votre travail ?

Il est important de faire un travail qui a du sens pour vous. En accord avec vos valeurs. Pour cela, vous devez partir en quête de connaissance de soi pour découvrir un travail qui vous corresponde. Et si vous vous demandez si un bilan de compétences pourrait vous y aider, vous êtes au bon endroit !

Découvrez dans cet article :

  • La définition du bilan de compétences
  • Tout ce que vous avez besoin de savoir pour réaliser votre bilan de compétences
  • 2 tests gratuits pour savoir :
    • Si vous avez besoin de faire un bilan de compétences ;
    • Quelles questions vous poser pour définir un projet professionnel.
  • Et enfin comment aller au-delà de votre bilan de compétences et trouver votre voie grâce au coaching.

Ne restez pas seul(e) avec vos interrogations ! Toutes les réponses à vos questions sont à votre portée

Bilan de compétence : qu’est-ce que c’est ?

Vous vous demandez ce qu’est un bilan de compétences ? Pas de panique, on vous dit tout !

 Définition du bilan de compétences :

Le bilan de compétences est défini par la loi. C’est un outil qui va vous permettre de faire le point sur vous-même. Au travers d’entretiens et de tests, vous allez pouvoir découvrir toutes vos:

  • compétences personnelles et professionnelles ;
  • aptitudes ;
  • motivations ;

 Organisation du bilan de compétence

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Le bilan de compétence consiste en une série d’entretiens et/ou de tests. D’une durée variable, pouvant aller jusqu’à 24 heures réparties sur plusieurs jours ou mois. Il suit le déroulement suivant :

  • Phase préliminaire : faire le point sur vos besoins, votre demande, pour pouvoir ensuite déterminer quelles modalités d’accompagnement choisir.
  • Phase d’investigation : analyse de votre situation, de vos capacités, envies, talents, freins… pour pouvoir développer un projet cohérent.
  • Phase de conclusion : déterminer une mise en œuvre de votre projet.

Le mieux, avant de vous lancer, est de vous renseigner sur plusieurs organismes pour savoir quelles modalités d’accompagnement vous correspondent le plus.

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Le bilan de compétence et les autres modalités d’accompagnement à la réorientation

Bien qu’il soit le plus connu, le bilan de compétences n’est pas le seul dispositif à votre disposition dans le cadre d’un projet professionnel. Il se distingue de :

  • La Validation des Acquis de l’Expérience : vous permet de faire valider de manière officielle des compétences acquises en dehors du parcours classique de formation.
  • Le bilan professionnel : élaboration puis réalisation du projet. Prend en compte vos compétences et expériences mais aussi vos comportements, vos préférences et votre mode de fonctionnement.
  • Le conseil en évolution professionnelle : accompagnement gratuit pour vous conseiller et vous aider à construire votre projet professionnel. Dispensé par un organisme habilité : Pôle Emploi, APEC, mission locale, ou Cap Emploi.
  • Le coaching : méthode de questionnement pouvant aller de la définition de votre projet professionnel (en prenant en compte votre être dans sa globalité), à sa réalisation concrète. La méthode CAP, ou méthode de coaching de l’alignement au projet, permet notamment de faire le pont entre les deux.

Bilan de compétences : comment en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier d’un bilan de compétences, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

 Quel public a accès au bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est accessible à toute personne active désireuse d’avancer dans sa carrière :

  • Étudiants ;
  • Professionnels du secteur public ou privé ;
  • Travailleurs indépendants ;
  • Demandeurs d’emploi (indemnisés ou non).

Il peut être réalisé dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Ou à la suite d’un burn-out. Ou tout simplement pour donner un nouvel essor à sa carrière. Il peut également être sollicité à la demande de l’employeur.

 Comment financer un bilan de compétences ?

Le prix d’un bilan de compétences peut varier de 1000 à 3000 euros en fonction de l’organisme de formation choisi.

Financement sans intervention de l’employeur Financement personnel C’est vous qui supportez la totalité du coût du bilan de compétences. Certains organismes acceptent d’échelonner les versements.
Compte Personnel de Formation (CPF) Va dépendre du nombre d’heures cotisées. Vous pouvez y accéder en créant votre compte de formation .
Financement avec participation de l’employeur Plan de formation Accord entre le salarié, l’employeur et le centre de formation. La totalité du coût est prise en charge par votre employeur.
Congé Individuel de Formation (CIF) Dépend de l’OPACIF (Organisation paritaire au titre du CIF) auprès duquel votre employeur cotise.
Demandeurs d’emploi Aide Individuelle à la Formation Accessible via Pôle Emploi. Uniquement pour les demandeurs d’emploi, les personnes en Contrat de Sécurisation Professionnelle, ou en Convention de Reclassement Personnalisé.
Fonction publique Fonction publique d’Etat et territoriale Droit à faire un bilan de compétence au bout de 10 ans d’ancienneté.
Fonction publique hospitalière Droit de faire un bilan de compétences au bout de 2 ans d’ancienneté (renouvelable tous les 5 ans).
Personnes en situation de handicap  Fonction publique  FIPHFP
 Hors fonction publique AGEFIPH

    Comment demander un bilan de compétences à votre employeur ?

Pour évoquer un bilan de compétences avec votre employeur, il vous faut être au clair avec vous-même :

  • Pourquoi faites-vous ce bilan de compétences ?
  • Voulez-vous demander une participation financière à votre employeur ?
  • Aurez-vous besoin d’un congé ?

Sachez néanmoins que vous n’êtes pas dans l’obligation de lui en parler. Mais que, dans ce cas, il vous faudra renoncer à certains financements (CIF, plan de formation).

Auprès de quel organisme réaliser son bilan de compétences ?

Il existe une multitude d’organismes prestataires auprès desquels vous pourrez réaliser votre bilan de compétence, comme l’APEC . Il doit s’agir d’organismes privés, totalement indépendants de votre entreprise. Ils proposent des bilans en ligne ou en direct.

Vous pouvez consulter librement la liste des organismes agréés . Pôle emploi peut également vous orienter vers un service prestataire mais ne vous fera pas directement passer le bilan de compétences.

Bilan de compétences et handicap.

Une personne en situation de handicap peut passer un bilan de compétences classique. En effet, celui-ci est censé s’adapter, de base, aux spécificités de la personne.

Néanmoins, il existe certains organismes qui ont choisi de se spécialiser . Leur but est de proposer un bilan de compétences en adéquation avec les spécificités des handicaps rencontrés.

Là encore, il ne tient qu’à vous de savoir ce qui vous convient le mieux !

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

3 tests magiques pour vous guider vers le bilan de compétences

Si vous n’êtes pas sur(e) de devoir faire un bilan de compétences, ou que vous n’avez pas le temps pour le moment, voici 2 tests pour :

  • Vous aider à savoir si cela vous serait utile ;
  • Faire le point et ainsi commencer à trouver vos propres réponses !

Test n°1 : déterminer si vous avez besoin de faire un bilan de compétences

Si vous hésitez à faire un bilan de compétences, voici un test qui vous permettra de prendre votre décision. Lisez chacune des affirmations suivantes et répondez par oui ou non si vous :

  • Avez envie de donner une nouvelle direction à votre carrière ?
  • Vous sentez un peu perdu(e) professionnellement ?
  • Ressentez le besoin de reprendre confiance en vos capacités ?
  • Êtes en difficulté pour identifier vos points forts et vos faiblesses ?
  • Avez besoin d’être accompagné(e) dans la définition de votre projet ?
  • Ressentez une baisse de motivation dans votre travail ?
  • Avez besoin de vous accorder un moment de réflexion, de prendre du recul ?
  • Voulez (re)devenir acteur de votre carrière ?
  • Vous demandez quel métier est fait pour vous ?
  • Souhaitez évoluer professionnellement ?

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, calculez vos réponses positives. Si vous avez au moins trois « oui », vous pouvez envisager de faire un bilan !

Test n°2 : 2 étapes pour construire votre projet professionnel sans bilan de compétences

Vous n’avez pas le temps, ou l’envie, de faire un bilan de compétence ? Ce test est fait pour vous !

# Première étapes : bilan de compétences et analyse de l’expérience

Munissez-vous d’une feuille et d’un stylo. Commencez par lister toutes vos expériences passées (formations, emplois, stages…). Puis, réfléchissez pour chacun de ces points :

  • Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?
  • Quels sont les éléments qui vous ont plu (bonne équipe, horaires adaptées…) ?
  • Et ceux qui vous ont déplu ?
  • Avez-vous été confronté(e) à quelque chose de rédhibitoire ? Qui vous aurait poussé(e) à vous détourner de ce poste ou de cette voie professionnelle ?

# Deuxième étape : les questions clés pour faire son propre bilan de compétences :

Dans un deuxième temps, approfondissez votre introspection en répondant à ces questions :

  • Êtes-vous quelqu’un d’organisé ?
  • Privilégiez-vous le travail d’équipe ? Ou l’autonomie ?
  • Êtes-vous plutôt du genre réfléchi ? Ou fonctionnez-vous à l’instinct ?
  • Aimez-vous avoir des responsabilités ? Ou préférez-vous un rôle d’exécutant ?
  • Êtes-vous quelqu’un de réservé ? Ou à l’aise en public ?
  • Avez-vous envie de diriger, encadrer une équipe ?
  • Êtes-vous quelqu’un de plutôt manuel ? Intellectuel ? Un peu des deux ?
  • Savez-vous facilement vous adapter au changement ?

En associant vos réponses, vous trouverez les points importants de votre futur projet !

Bilan de compétences et coaching

Le bilan de compétences peut être un point de départ, mais pas nécessairement un aboutissement.

Pourquoi le bilan de compétences ne suffit pas ?

Le bilan de compétences peut ouvrir la voie de la réflexion. Parce que se remettre en question est un préalable indispensable quand on veut trouver sa voie. En revanche, si vous souhaitez avoir le sentiment :

  • d’être à la bonne place, tant dans votre vie personnelle que professionnelle ;
  • de contribuer à quelque chose qui vous tient à cœur ;

Alors pourquoi ne pas envisager de choisir un coach en développement personnel ?

Avant de grimper les barreaux d’une échelle, vous devriez vous demander : mon échelle est-elle appuyée contre le bon mur ? Vous pourriez ainsi cheminer plus en profondeur pour parvenir à déterminer ce pour quoi vous êtes fait(e). Et pour cela, vous pourriez avoir besoin d’un regard extérieur avisé. Pour vous aider à voir en vous.

Le bilan de compétence : une voie vers le coaching ?

Contrairement au bilan de compétences, le coach va vous permettre de :

  • Prendre le recul nécessaire sur vos atouts, vos talents ;
  • Surmonter vos peurs inconscientes et vos croyances limitantes ;
  • Identifier quelles sont vos valeurs.
  • Ouvrir les yeux sur tout ce que vous n’êtes pas en mesure de voir seul(e).

Vous êtes bien plus que les compétences que vous développez. Il y a peut-être des émotions que vous ne vous autorisez pas à ressentir. Des talents inexplorés. Des peurs qui vous empêchent de libérer une partie de votre être. Et il n’y a qu’en y accédant que vous pourrez vous autoriser à briller pleinement !

Sortir des cases : une autre limite du bilan

Pour comprendre l’autre limite du bilan de compétences, prenons l’exemple de Carole. Elle passe un bilan qui lui dit que, puisqu’elle a telles compétences, elle devrait travailler comme assistante juridique. Oui mais… Carole n’en a pas envie. Elle a déjà essayé ce métier qui ne lui correspond pas complètement, au fond.

En vérité, l’important c’est d’apprendre à vous faire confiance ! Ne cherchez pas à tout prix à trouver une case qui vous accepte. Partez à la découverte de votre moi profond et créez votre propre chemin professionnel.

Pour vous y aider, le Coaching de l’Alignement au Projet, la méthode CAP, accompagne justement les personnes en reconversion professionnelle. Elle peut vous aider à définir votre projet professionnel et personnel, puis à le réaliser. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez assister à ma formation-conférence en ligne offerte : « 8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble”.


Si vous avez besoin de changement, n’attendez plus ! Renseignez-vous pour faire votre propre bilan de compétences… ou aller encore plus loin et partir à la découverte de votre Moi !

Et vous ? Avez-vous déjà passé un bilan de compétences ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ? Faites-nous part de vos réponses en commentaires !

 

Quel est le prix d’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences classique coûte entre 1500 et 2000 € .

Comment faire un bilan de compétences gratuit ?

Il existe notamment sur notre site des tests, des questions pour avancer sur ce bilan, mais cela n’est pas considéré comme un bilan de compétences au plan administratif.

Quel intérêt de faire un bilan de compétences ?

Cela permet notamment de faire le point sur ses acquis dans le cadre d’une reconversion, si changer de métier vous questionne.

Quand faire un bilan de compétences ?

Dès lors que vous en sentez le besoin, si vous envisagez de changer de voie, ou souhaiter une promotion ou une évolution de vos fonctions actuelles.

3 Comments

  1. Bonjour Mylène,
    Merci pour cet article. J’avoue que j’ai un avis mitigé sur les bilans de compétences. Je pense que ça peut être un bon point de départ sur lequel travailler quand on souhaite se réorienter. Par contre, j’y mettrais un bémol. C’est drôle, j’en discutais justement avec des amies entrepreneuses aujourd’hui et je viens de voir ton article (synchronicité quand tu nous tiens ^^). Et on est toutes tombées d’accord sur le fait qu’on te dit souvent de partir de ce que tu sais déjà faire et de te lancer dans un domaine raisonnable avec débouché. Sauf que quand on a un profil un peu atypique, qu’on ne rentre pas dans les cases, qu’on aime la liberté, qu’on est multipotentiel, et bah ça coince ! Quand on a l’âme d’une entrepreneuse, le boulot raisonnable on s’en fout. Nous tout ce qu’on veut c’est faire un travail qui a du sens pour nous. Bien entendu, ça dépend aussi beaucoup du conseiller qui te suit, s’il est très ouvert d’esprit ou non. Donc je dirais bilan de compétences pourquoi pas mais en gardant bien à l’esprit ce qui nous fait vibrer, ce vers quoi on a envie d’aller. Et toi Mylène, tu en as déjà fait un ? Si oui, est-ce que c’est ce qui t’a conduit à créer les défis des filles zen ?

    1. Bonjour Sabrina !
      Je ne sais pas si tu verras mon commentaire, je n’arrive pas à te répondre directement :-/
      Je te remercie pour ton retour hyper intéressant.
      Personnellement je n’ai jamais fait de bilan de compétences non, je me suis lancée dans le blog suite à un accident de parcours et j’ai décidé d’en faire mon activité principale petite à petit 🙂
      Je te souhaite une excellente journée

  2. je trouve que les BdC sont trop scolaires, et dépassés. ca fait longtemps qu’ils n’ont pas été mis a jour par rapport a l’évolution du monde du travail. en + , on ne nous propose pas forcement de boulots avec des débouchés. les études montrent qu’en 2030, 60 a 80% des boulots n’existent pas encore. je pense qu’il faut moderniser les outils de recherche d’emploi, pourquoi pas avec des outils comme l’ikigai. Les gens atypiques commencent a sortir de l’ombre, et de toute façon la société actuelle fait que peu de personnes ont des parcours linéaires. insister sur le fait de reconnaitre et mettre en valeur les compétences transférables et les softskills va payer dans le futur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.