Se remettre en question en 3 étapes et 6 exercices

se remettre en question

Se remettre en question : pourquoi et comment y parvenir ? 

La remise en question, c’est admettre qu’à un moment peut-être nous nous sommes trompée. Que nous avons fait une “erreur”, que nous aurions pu faire “mieux”.

  • Parfois, ce sont les autres qui nous invitent à aller dans cette direction, celle de la remise en question, de l’introspection. Parce que nous montrons des signes de tension, de malaise, d’émotions intérieures “négatives”. Notre entourage sait bien alors nous le faire remarquer 🙂
  • Parfois, c’est tout au fond de nous que nous sentons que quelque chose ne va pas. Une forme de malaise en sourdine, en toile de fond, que nous pouvons éprouver pendant des années. Cette impression de passer à côté de notre vie…

Se remettre en question est un processus long, un cheminement continu… Et cet article a pour humble objectif de vous partager comment le faire sereinement !  Vous découvrirez notamment :

  • Les 3 étapes nécessaires à la remise en question ;
  • Et 6 exercices très simples à réaliser.

Étape 1 : Se remettre en question, c’est apprendre à se connaître

Savoir ce qui dicte nos choix, nos émotions, comprendre quelles sont nos attentes, nos besoins, comprendre ce pour quoi nous sommes faites. La remise en question nécessite de se connaître en profondeur. Chaque personne est différente… en apparence : au-delà, tout le monde souhaite être heureux ! Au-delà de ce qui semble nous distinguer, notre personnalité, nos aptitudes, nos goûts, nos idées… Pour vivre en harmonie avec nous-même, et avec les autres, il faut comprendre ce qui se passe en nous.

 5 idées de questions à se poser pour guider son introspection

Se remettre en question c’est accepter que nous aurions pu penser / ressentir / agir autrement, et prendre notre part de responsabilité sur une situation pénible que nous vivons, ou avons vécue :

  • Des conflits avec quelqu’un ;
  • Un travail insatisfaisant ;
  • Le sentiment d’une vie trop débordée…

Les raisons qui nous poussent à nous remettre en cause peuvent être nombreuses.

# Exercice 1: qui suis-je réellement ?

La première question à se poser pour se remettre en question porte sur sa nature profonde.

Imaginez que vous rencontriez une personne nouvelle, et cette personne vous demande “qui êtes-vous réellement” ? On a l’habitude de se demander plutôt “que faites-vous dans la vie?”, et on se limite ainsi à un métier, un hobby.. sûrement parce que c’est plus simple de se définir ainsi 🙂 Mais est-ce suffisant ?

  • D’une part, nous sommes tellement plus que ça ;
  • D’autre part, nous sommes sous influence, conditionnées, parfois si éloignées de soi qu’il est bon de faire le point pour déterminer si nos “goûts” sont réellement les nôtres ou s’ils nous ont été “soufflés” par notre entourage et la société de façon générale…
En pratique :

Et si vous essayiez l’écriture auto-analytique ? Exercez-vous à écrire un paragraphe d’une vingtaine de lignes sur celle que vous êtes réellement. Puisez au fond de vous même, pour avancer sur le chemin de la connaissance de soi !

# Exercice 2: quelles sont mes qualités, quel est mon gros défaut?

Il est toujours plus simple d’énoncer la liste de nos défauts que de nos qualités. Mais contrairement aux idées reçues, connaître nos qualités ce n’est pas être prétentieux(se) ! C’est se connaître, et c’est une qualité essentielle à qui souhaite se remettre en question pour avancer de manière constructive.

Qui plus est, prendre conscience de nos talents, c’est aussi un excellent moyen de réfléchir à la contribution que nous pouvons apporter au reste du monde ! De ce point de vue, avoir un regard objectif sur nos qualités, c’est se donner de belles occasions d’être altruiste au quotidien !

En pratique :

Commencez donc par lister 10 de vos qualités, puis nommez simplement votre gros défaut. Si cela vous est difficile, pensez par exemple à ce que votre entourage dit de vous.

# Exercice 3: parler de ses passions!

Se remettre en question, c’est aussi reconsidérer ses passions !

Notre passion, c’est ce que nous aimons faire, ce que nous aimerions faire plus souvent si nous n’avions pas de contrainte de temps ni d’argent, ce qui nous procure beaucoup de joie…

Parfois, il est possible de ne pas avoir connaissance de ses passions. Certaines personnes, et c’est peut-être votre cas, ont tellement pris l’habitude de se conformer qu’elles ont oublié ce qu’elles aimaient vraiment. Cette forme de conformité peut s’installer en raison de :

  • Responsabilités trop lourdes ;
  • La peur d’être rejeté(e), de manquer d’amour ;
  • Voire même, hélas, certaines formes de violences…

Il est donc primordial de prendre le temps de s’écouter en profondeur pour trouver qui nous fait vibrer au plus profond de notre être ! (remarque : pas de pression de la passion non plus, tout ce dont vous avez besoin est là, présent en vous :-))

En pratique :

Écrivez un petit paragraphe d’une vingtaine de lignes pour présenter votre passion à quelqu’un qui ne la connaît pas. Qu’est-ce qu’elle vous apporte, comment la pratiquez-vous ?

# Exercice 4 : ce que je n’ai jamais osé dire

Certains événements douloureux sont peut-être encore aujourd’hui enfouis en vous, sans jamais avoir osé les aborder, avec vous ou avec la personne concernée. Au moment de se remettre en question, pourquoi ne pas également les reconsidérer ?

Il est vain de chercher à effacer ces événements. Peut-être cherchez-vous à oublier le passé, mais cela ne ferait que vous conduire à souffrir davantage. Acceptez pleinement ce que vous avez vécu et les émotions que vous avez ressenties ! Comprenez que les épreuves font partie de la vie et que, au fond, ce sont elles qui nous font grandir : écouter, accueillir, choisir l’amour, et agir en ce sens pour aller de l’avant (les piliers du Coaching de l’Alignement au Projet) 🙂

En pratique :

Prenez quelques instants pour revenir sur cet événement. Et écrivez à cette personne, ou bien à vous-même, la lettre que vous aimeriez écrire, pour libérer ces souvenirs et émotions que vous avez jusque là gardés pour vous.

Vous avez ensuite le choix de garder cette lettre, ou bien de l’adresser à la personne avec qui vous avez partagé cet événement.

# Exercice 5: les cinq pourquoi

Se remettre en question peut nous inviter à abandonner des projets, ou à les recentrer. Pour cela, nous pouvons nous demander pourquoi nous poursuivons tel ou tel projet. Puis quand nous avons répondu une fois, redemander pourquoi, puis encore pourquoi, puis à nouveau pourquoi et encore pourquoi.

Jusqu’à arriver à cet objectif ultime que nous poursuivons et qui est sensiblement le même pour tous nos projets. Ainsi, nous pouvons nous demander s’il n’y a pas une autre manière d’atteindre cet objectif ultime… Voilà une façon de se remettre en question, en trouvant d’autres manières d’agir.

En pratique

Il y a de nombreuses façons de mener votre introspection, et c’est une étape importante à ne pas négliger pour votre développement personnel en général et pour savoir se remettre en question au bon moment pour faire de meilleurs choix. Si vous souhaitez commencez ce travail, vous pouvez télécharger le kit de démarrage de la méthode CAP !

se remettre en question

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Étape 2: se remettre en question, c’est accepter de se décentrer

Bien sûr, nous voyons le monde à notre façon, avec nos perceptions et notre vécu. Mais pour accepter de prendre notre part de responsabilité dans un conflit ou une situation, il peut être intéressant de se mettre à la place de l’autre. De développer son empathie.

Pour se remettre en question, il faut d’abord reconnaître que l’autre est comme nous, en ce sens qu’il a les mêmes aspirations profondes que nous (être heureux). Mais il est aussi différent, ses perceptions sont différentes, ses interprétations sont différentes, son histoire est différente. Deux personnes placées devant une même image ne verront jamais exactement la même chose. Il en va de même pour toutes les situations que nous vivons ensemble.

 Petit exercice de programmation neuro-linguistique…

Lorsque c’est un conflit ou une situation conflictuelle en général qui conduit à se remettre en question, il est intéressant de pratiquer ce petit exercice inspiré de la PNL. Il consiste à rejouer une scène conflictuelle, en se mettant :

  • Dans un premier temps à sa place, et en la visualisant avec tous ses détails ;
  • Puis dans un second temps, à la place de l’autre, le protagoniste de ce conflit, et imaginer comment lui a vécu cette situation, avec tous ses détails.
  • Et enfin, dans un troisième temps, à la place d’un tiers qui aurait assisté à la scène. Comment lui, aurait-il pu percevoir cette situation?

Cela permet de sortir un petit peu de son cadre, et d’élargir son champ de vision.

Se mettre à la place de l’autre, accepter son point de vue et sa différence, voilà également une étape importante pour se remettre en question.

Étape 3 : se remettre en question, c’est passer à l’action

Dans le cadre d’une remise en question, il peut être intéressant d’associer des exercices d’introspection et de réflexion, avec le passage à l’action (remarque : le pilier n°4 du C-A-P, “agir”). Se remettre en question c’est bien, à condition que cela soit suivi d’une démarche constructive, pour avancer dans la vie et ne pas rester coincée sur les mêmes blocages et les mêmes difficultés.

Pour passer à l’action et avancer dans la vie, il est important d’identifier les ajustements – voire les grands changements – nécessaires suite à cette remise en question. Quels nouveaux objectifs, quels nouveaux projets vais-je dorénavant suivre pour être plus en accord avec moi-m’aime ? Prenez par exemple l’habitude de définir vos objectifs en suivant la méthode smart.

Puis faites-vous un plan d’action pour atteindre cet objectif coûte que coûte. Vous pouvez notamment essayer la technique de Jack Canfield qui recommande de faire chaque jour cinq petites actions pour atteindre un de ses objectifs. Même si nous n’en faisons qu’une, c’est déjà merveilleux! Car de petit pas en petit pas, nous sommes ainsi certaines d’aller au bout de nos objectifs et autres bonnes résolutions.

Se remettre en question : la clé du coach…

Et si le secret d’une vie enrichissante, c’était justement le fait de se remettre en question ? Pourquoi ?

Et bien tout simplement parce que cela nous permet de prendre du recul pour observer ce qui se passe en soi… et grandir, évoluer, s’éveiller à qui l’on est en profondeur… Apprendre à ne pas subir ce qui est, mais tirer des enseignements de chaque événement, de toute chose ! Bref, développer un état d’esprit proactif et se donner toutes les chances d’atteindre ses objectifs !

Le fait est que même si se remettre en question est parfois difficile, c’est la seule façon de dessiner et créer sa plus belle pensée sur soi-m’aime !

Pour résumer, se remettre en question c’est d’abord apprendre à mieux se connaître en passant par une phrase d’introspection, de réflexion, et si vous appréciez cela, d’écriture. Puis c’est apprendre à redonner à l’autre sa juste place car c’est bien souvent de nos conflits avec les autres que vient le besoin de remise en question. Enfin, c’est apprendre à passer à l’action pour aller de l’avant et construire une vie qui nous ressemble d’avantage. (si ce thème résonne en vous, dans cette conférence, je vous partage les 8 étapes du CAP pour créer la vie qui vous ressemble).

Êtes-vous passé(e) par une étape de votre vie où il a été nécessaire de vous remettre en question ? Quel a été pour vous le déclic ? Répondez-nous en commentaire ! 

Enregistrer

Enregistrer

Quelques questions que vous vous posez sûrement : 

Comment se remettre en question professionnellement ?

Se remettre en question professionnellement cela signifie de prendre un temps de recul, et se poser les bonnes questions : pourquoi suis-je faite, qu’est-ce qui me fait vibrer profondément ?

C’est quoi une remise en question ?

Une remise en question est un temps de recul pris sur sa vie, ou sur un domaine de sa vie. Elle consiste à se poser des questions pour réenvisager d’autres possibilités.

Pourquoi je me remets toujours en question ?

On peut se remettre beaucoup en question si l’on souffre d’une blessure d’injustice, avec le sentiment qu’il faut être parfaite en tout, sous peine de ne pas être aimée.

Comment se poser les bonnes questions ?

Voici quelques idées de questions à se poser afin de se remettre en question : qui suis-je réellement, qu’elles sont mes qualités et mon plus gros défaut, parler de ses passions , ce que je n’ai jamais osé, dire mes cinq pourquoi ? ( par exemple: pourquoi avoir arrêter ce projet etc.)

 

7 Comments

  1. Bonsoir, j’ai actuellement 20 ans et j’arrive à cette période de réflexion. Cependant j’ai connus dans mon passé de nombreux évènements qui me pousse à toujours me figer sur ce passè douloureux. Entre autre j’ai perdu beaucoup de personnes de mon entourage mais aussi perdu la confiance de certaines d’entre elles. Pouvons nous oublier ce passé ? Pas totalement mais juste refermer cette douleur qui nous enchaîne ? Si oui comment faire pour ne plus y prêter attention ? Même avec ma mère j’ai eu des moments difficiles avec elle car j’ai vécu auprès d’elle à l’âge de 14 ans et maintenant nous entretenons des relations brèves, dans ma tête, ma mère n’est plus ma mère. Est ce normale ? Je suis perdue, et tout me pousse à vouloir la négliger et lui reprocher des faits du passé que moi même je n’ai pas envie d’un autre côté. Pouvez vous m’aider svp 🙂 Louise

    1. Bonjour à tous ceux et celles qui ont écrit ou lu cet article.
      Je viens de lire le seul commentaire qui fait suite à l’article et qui date du mois d’août 2017;
      J’aurai une petite question, puisque que l’on parle de remise en questions ;-)) et aussi par la même, d’ouverture aux autres..
      Pourquoi personne n’a répondu à cette fille et à son appel de “secours”? un petit mot, un réconfort, c’est pas grand chose et cela lui aurait été certainement bien utile!!
      Voilà, je m’interrogeais juste!
      Louise, si tu lis ce commentaire, j’espère que depuis tu as pu avancer un peu plus sur le chemin de l’ apaisement et que tu auras pu reprendre contact avec ta maman. Ne reste surtout pas seule et n’hésite pas à aller pousser des portes d’association (sur le bien-être, la méditation..) ou tu pourras trouver une aide et une écoute. Bien amicalement, Aline (Maman de 3 grands enfants) ;-))

  2. Bonjour Louise,

    Tu peux être fière de ton témoignage. Continue à être douce avec toi-même et à faire ce que tu peux pour avancer vers la meilleure version de toi. Il y a des choses qui te font plaisir et des gens qui t’aiment autour de toi : rejoins-les quand tu en as envie.
    Beaucoup de vidéos de coachs en ligne sont disponibles qui pourraient t’aider à y voir clair.

  3. Une maman on n’en a qu’une
    Reviens vers elle
    Je suis sûre que vous êtes toutes les deux malheureuses dans votre coin (je le vis avec ma fille actuellement)
    Ne ferme pas la porte
    Bon courage

  4. Bonjour à toutes

    Voilà, ça va faire 6 ans que je suis en couple et 6 ans que ça se passe mal. Quand je dis que ça se passe mal c’est que c’est moi qui crée ces situations. Mon compagnon m’a fait comprendre que je n’avais aucun but, que je vivais à travers les autres et qu’il n’avait plus confiance en moi. Alors moi, ça m’enfonce , je perds confiance et du coup, je dois faire une grosse remise en question. Je ne sais pas par où commencer, je ne sais pas quoi faire . Merci

    1. Bonjour Nolwenn 🙂 QU’as-tu déjà essayé jusqu’ici ? Quel est ton problème principal selon toi ?
      J’aimerais beaucoup t’aider mais c’est difficile car il s’agit d’une situation personnelle, et j’ai très peu d’éléments.
      Tu peux m’écrire si tu le souhaites : [email protected]

  5. Salut Mylene, j’ai beaucoup aimé ton article.
    Je vais prendre un petit bout de papier pour faire les quelques essais.

    “Si la vie qu’on nous avait donnée était celle qu’on a eu.”
    “Il y aura bel et bien un avant et un après ___”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.