La charge mentale au quotidien : comment changer les choses ?

La charge mentale grignote les ressources en énergie et augmente le stress. Voici quelques exercices pratiques pour faire changer les choses, retrouver du temps et de l’énergie au quotidien.

La charge mentale, cela vous parle ? Si c’est un concept dont on entend beaucoup parler en ce moment, il ne date cependant pas d’hier. Il s’agit de l’ensemble des sollicitations, des exigences faites au cerveau de façon générale, au travail et au sein du domicile. A la maison, la charge mentale regroupe le travail de gestion, et de planification permanente exercées principalement par les femmes pour garantir la bonne marche du foyer : organisation de la maison, du planning des enfants… Un travail implicite et invisible, du ressort du mental, qui a été étendu au monde professionnel.

Grace à cet article, nous allons voir ensemble comment faire changer les choses au quotidien et vous libérer grâce à des exercices pratiques et simples à réaliser !

La charge mentale : qu’est-ce que c’est ?

La charge mentale à la maison

La dessinatrice Emma a remis au goût du jour le concept de charge mentale en 2017. Et quand on parle de charge mentale, on parle encore aujourd’hui surtout de charge mentale des femmes.

Mais alors, qu’est-ce que la charge mentale ? Par exemple, c’est lorsque vous êtes au travail, et que vous pensez à autre chose, à tout ce qu’il reste à accomplir : songer au rendez-vous chez le médecin du petit dernier, racheter des croquettes au chat, faire la liste des courses… La liste des choses qu’il vous reste à faire, à planifier, à préparer, à organiser s’allonge un peu plus. Ce sont toutes ces préoccupations auxquelles vous pensez quotidiennement, et qui occupent votre esprit.

Les femmes deviennent alors multi-casquettes, à leur insu : elles gèrent la gestion des stocks de la maison, le planning des enfants, la supervision des tâches ménagères…

La charge mentale des femmes peut se résumer au fait de devoir penser à tout, et ne serait-ce que cela c’est déjà tout un travail !

La charge mentale au travail

Concept initialement domestique, il a été étendu au monde professionnel. On parle alors de charge mentale au travail. Au-delà de la mission en elle-même, il s’agit du croisement de plusieurs facteurs : ce qui réclame de l’attention, de la concentration, de la compréhension, de l’adaptation, de la minutie, de la rapidité, mais relève aussi du traitement de l’information, des délais… De plus grandes responsabilités confiées aux salariés n’ont cependant pas diminué le contrôle de la hiérarchie ni l’obéissance à celle-ci. Les relations entre collègues sont aussi prises en compte, ainsi que l’organisation du travail. L’ensemble de ces facteurs est alors appelé la charge mentale au travail, et elle est cumulative au cours d’une carrière : c’est tout au long des expériences professionnelles que vont s’accumuler les contraintes, créer un excès de charge mentale et ainsi épuiser petit à petit les ressources de notre cerveau.

Pourquoi la charge mentale est nocive ?

1- Epuisement et stress à la maison

La réalisation des tâches ménagères n’est pas ce qui constitue la majorité de la charge mentale. Au-delà de l’exécution même, il s’agit surtout de PENSER à la façon dont les choses doivent être exécutées : dans quel ordre ? Quelle priorité accorder à quelle tâche ? C’est un travail implicite, de chaque instant, épuisant et invisible. La charge mentale des femmes reste, malgré l’équilibre parfois présent dans la réalisation des tâches ménagères au sein du couple, plus importante que la charge mentale des hommes. Car même si les compagnons participent davantage, ils se font surtout exécutants, quand la femme est elle « chef de projets ». La charge mentale des femmes peut être résumée par la fameuse phrase, mise en lumière par la BD d’Emma : « Fallait demander, je t’aurais aidé ! »

Cette charge mentale permanente est nocive car elle peut amener du stress, de l’anxiété, des insomnies, et mène parfois jusqu’à d’un épuisement total des ressources : burn-out. Il est important d’en prendre conscience et de changer la donne avant que le stress et l’épuisement ne soient trop importants. Cette charge mentale fait alors naître un certain mal être chez les femmes : impression de ne pas avoir de temps pour soi ou pour réaliser ses propres loisirs, énervement après les enfants, tensions au sein du couple, …

2- Conditions de travail nocives

La charge mentale au travail est plus dure à déterminer que la pénibilité physique par exemple, d’autant plus qu’elle varie d’un individu à l’autre. Un excès de charge mentale au travail amène des conditions professionnelles stressantes et peut générer différents troubles, qui ont été répertoriés en 3 catégories :

  • les atteintes physiques (troubles musculo-squelettiques, AVC, maux de tête et migraines, …)
  • les atteintes psychologiques (troubles anxieux, fatigabilité, irritabilité, troubles du sommeil, …)
  • les troubles du comportement (troubles alimentaires, auto ou hétéro-agressions, hyperactivité ou apathie, …) ; conduisant également au burn-out.

Dans ces cas, il sera utile de vous appuyer sur la médecine du travail pour vous aider à vous en sortir.

Diminuer sa charge mentale au quotidien en 6 exercices pratiques

Pour réduire la charge mentale au quotidien, il existe des solutions. Voici quelques exercices pratiques pour vous aider à faire évoluer les choses :

1. Se réserver des pauses pour diminuer sa charge mentale

 Face à ce rythme effréné, il est important de s’accorder des pauses. Il est parfois difficile de ralentir le rythme quand on est en pleine activité, et qu’il y a encore tant de choses à faire… Mais cette pause, de 5 ou 10 minutes vous permettra de prendre ce temps pour vous, et fera la différence au niveau énergie. Pourquoi ne pas tenter d’adopter la slow attitude ? Des petites pauses à différents moments de la journée sont une première étape pour réduire la charge mentale.

La charge mentale grignote les ressources en énergie et augmente le stress. Voici quelques exercices pratiques pour faire changer les choses, retrouver du temps et de l’énergie au quotidien.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Et pourquoi ne pas s’accorder une vraie pause de temps en temps, rien que pour soi : prendre une demi-journée quand les enfants sont à l’école, ou les laisser à la cantine ? Mais pas question d’en profiter pour en faire encore plus à la maison. Grâce à cette première solution pour diminuer votre charge mentale, vous devrez consacrer ce temps à vous-même, l’apprécier à sa juste valeur et l’utiliser pour faire ce que vous aimez, prendre soin de vous. Pourquoi ne pas prendre un bain, lire un livre inspirant, méditer ? Ces petites parenthèses permettront de diminuer la charge mentale au travail et à la maison.

2. Discuter des problèmes liés à la charge mentale avec votre conjoint

La première chose à faire est d’ouvrir la discussion avec son conjoint. Mettre à plat les faits, et les raisons qui nécessitent un changement profond. Vous devez parler de la logistique, de l’organisation, et définir pour chacun d’entre vous des domaines, qui seront pris du bout en bout par l’un ou l’autre. L’important est bel est bien de diminuer le clivage exécutant / chef de projet. Chacun doit être le chef de projet d’une tâche, d’un domaine. Ainsi, s’agissant de faire les courses, vous ne ferez pas la liste des choses que votre mari devra penser à acheter. Il gérera désormais aussi la partie anticipation des besoins de la famille !

3. Hiérarchiser vos actions à réaliser

Pour alléger sa charge mentale au travail et au quotidien, il faut commencer par bien gérer son temps ! Pour cela, la solution est d’écrire une liste des tâches, et de les hiérarchiser. Elles n’occuperont plus votre esprit et cette liste vous permettra d’avoir une vision immédiate et globale des actions à réaliser. Cela vous permet aussi de voir clairement les éléments de sa liste qui peuvent être rayés, pour aller plus facilement de l’avant.

4. Le lâcher-prise : une solution efficace pour limiter sa charge mentale

 Reprendre la fameuse liste : qu’est-ce qui est vraiment urgent, et qu’est-ce qui peut être remis à plus tard ? Qu’est-ce qui doit être délégué : à un collègue, un mari, une femme de ménage ? Pour se libérer l’esprit et lâcher-prise, l’idée est d’identifier ce qui fait que l’on court après le temps, mais surtout d’en dégager pour soi.

  5. Respirer pour se libérer le stress

La charge mentale et le stress vont de pair. Quand le stress est là, ou avant qu’il n’arrive, prenez du temps pour vous, pour respirer. Avec cette solution, il s’agit d’apprendre à bien respirer : la respiration est un moyen simple et efficace de se détendre, de faire redescendre le stress, et il peut être utilisé au quotidien, à tout moment. Pour cela, il est important de prendre une position confortable et de porter attention aux points d’appui de son corps. Observez les manifestations de stress dans votre corps, et considérez-les comme des points isolés. Puis concentrez-vous sur la respiration. Inspirez par le nez en gonflant le ventre, et soufflez doucement par la bouche en le laissant redescendre. Respirer pendant environ 5 minutes permettra aux battements de votre cœur de s’apaiser, aux manifestations de stress de s’estomper, à l’organisme de s’oxygéner et de pouvoir ainsi aborder la journée sous un angle différent, plus détendu, plus serein.

6. Positiver pour se détendre

Lorsqu’on se sent tendue, dépassée, les risques de s’énerver dans la journée augmentent. L’attitude et le ressenti jouent sur notre comportement, et sur le déroulé de notre journée. Alors que faire ? Notre dernière solution pour diminuer votre charge mentale est la suivante : positiver. Pour cela, observez la vie, les détails. Chaque petite chose compte, aussi minime soit-elle.

Sourire, porter un regard différent sur ce qui vous entoure, cela devrait vous aider à vous sentir mieux. Il est essentiel de se féliciter et de s’offrir des petits cadeaux lorsque vous accomplissez quelque chose. Reconnaître son travail domestique et professionnel, prendre conscience de ce que l’on a réalisé permet de booster l’estime de soi!

Avant de prendre soin des autres, il est essentiel de savoir prendre soin de soi. Alors, prêtes à diminuer la pression de la charge mentale au quotidien ? Quelles solutions avez-vous envie de tester ?

La charge mentale au quotidien : comment changer les choses ?
Donnez votre avis sur cet article

1 Comment

  1. C’est vrai que c’est beaucoup en une journée. J’ai commencé à faire de la méditation depuis la semaine dernière, ça m’aide à mieux dormir et aussi à me vider la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.