Arrêter de procrastiner : 3 étapes super efficaces !

Comment arrêter de procrastiner ? La procrastination n’est pas une fatalité ! Voici 3 étapes et 6 exercices pour passer à l’action sans remettre à demain.

Vous voulez arrêter de procrastiner ? Vous en avez assez de tout remettre au lendemain ? De reporter des tâches plusieurs jours de suite? Ou encore de ne jamais tenir vos bonnes résolutions?

En vérité, tout le monde peut souffrir de procrastination occasionnellement. Tant que ce n’est que de temps en temps… ça n’a pas l’air si grave. Sauf que ce « parfois » a un impact sur l’estime de soi, sape la bonne volonté et empêche d’avancer.

Mais ce n’est pas « incurable » ! Voici une solution inspirée du livre « J’arrête de procrastiner » de Diane Ballonad Rolland. Dans cet article vous découvrirez :

  • Pourquoi ce livre et son auteure sont particulièrement intéressants ;
  • Les 3 étapes à suivre pour arrêter de procrastiner ;
  • Ainsi qu’une petite sélection spéciale “anti-procrastination” de 6 exercices.

Vous voulez aller plus loin? N’attendez pas demain, prenez votre carnet de route et un stylo, installez-vous, et lancez-vous dans l’aventure !

Arrêter de procrastiner selon Diane Ballonad Roland

Avec son blog zen & organisée, Diane Ballonad Roland fait partie de la sélection de blogs pour être une femme zen. Elle propose des ateliers en ligne pour mieux vous organiser et trouver du temps pour vous.

L’auteure a également écrit un autre livre « Envie d’être zen et organisée ». Mais avec « J’arrête de procrastiner », vous avez la garantie d’avoir un gros coup de cœur ! Vous y trouverez, répartis sur 21 jours :

  • 21 thèmes ;
  • Des exercices ;
  • Ainsi que des petits pas à faire ensemble ;
  • Et surtout du concret et de l’action pour arrêter de procrastiner !

Bref, de quoi arrêter de tout remettre au lendemain et atteindre ses objectifs.

Les petits plus de son livre :

1/ sa référence permanente à la méthode kaizen, ou technique du petit pas à la fois. Vous voulez réaliser un gros projet? Listez quelques actions pour vous en approcher et faites dès maintenant la plus petite, la plus facile 🙂

2/ le carnet créatif qu’elle vous propose d’utiliser en guide fait mouche!

3 étapes pour arrêter de procrastiner

La procrastination n’est pas une fatalité ! Suivez ce mini-guide en 3 étapes et 6 exercices pour arrêter de procrastiner, vous vous étonnerez vous-même !

 Étape 1 : Faire le point sur votre procrastination

Comme pour toute démarche, la première étape vous demande de prendre le temps de faire le point. Vous voulez arrêter de procrastiner, cherchez d’abord à prendre conscience et comprendre votre procrastination !

Et cela commence par faire le lien entre procrastination et perfectionnisme…

Exercice #1: Prendre conscience de votre perfectionnisme pour arrêter de procrastiner

Souvent, les gens préfèrent remettre au lendemain que ne pas faire parfaitement. C’est peut-être votre cas ? Or, c’est bien connu, « mieux vaut fait que parfait » !

Connaissez-vous la loi de Pareto ? Elle énonce que 20% de vos actes produisent 80% des effets. Oui, vous avez bien compris : 80 % de vos résultats sont obtenus par 20 % de votre travail. C’est assez parlant, non?

Avoir conscience de cette loi peut avoir un impact important pour vous aider à arrêter de procrastiner en vous centrant sur l’essentiel.

Alors, où vous situez-vous par rapport à cela ? Vous autorisez-vous à vous tromper ? Pourriez-vous revoir vos objectifs à la baisse, pour diminuer cette pression que vous vous imposez ?

Le petit pas du jour :

Choisissez un mini projet qui est sous la forme de quelque chose que vous devez livrer à quelqu’un d’autre. Fixez-vous simplement comme objectif de faire un premier jet, un premier brouillon.

En acceptant de produire des choses imparfaites, vous vous engagerez sur la bonne voie pour arrêter de procrastiner.

Comment arrêter de procrastiner ? La procrastination n’est pas une fatalité ! Voici 3 étapes et 6 exercices pour passer à l’action sans remettre à demain.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Exercice #2 : Trouver des moteurs anti-procrastination

La motivation c’est votre moteur, qu’elle vienne de vous ou qu’elle vous soit imposée par l’extérieur. C’est elle qui vous permet d’aller de l’avant. Vous passez à l’action quand les bienfaits espérés dépassent les contraintes. Plus vous :

  • Êtes motivé(e) ;
  • Convaincu(e) des raisons qui vous font avancer…

Et moins vous cédez aux contraintes et aux difficultés, donc moins vous procrastinez ! Bref, la motivation est une arme redoutable pour arrêter de procrastiner !

Le petit pas du jour :

Choisissez un projet qui vous tient à cœur mais que vous repoussez depuis trop longtemps déjà. Puis entourez-vous d’une petite équipe qui sera là pour vous porter lorsque vous vous sentirez découragé(e). Choisissez des personnes qui ont des qualités complémentaires aux vôtres, créez-vous un réseau professionnel. Engagez-vous sur ce que vous voulez atteindre. Organisez des rencontres régulières pour tester le co-coaching avec un(e) ami(e).

 Étape 2 : Préparer le terrain pour arrêter de procrastiner

Vous voici à l’étape 2 : après avoir fait le point, il est temps de préparer le terrain. Voici deux exercices pour vous y aider et atteindre votre but : arrêter de procrastiner

  • Définir vos priorités ;
  • Et vous fixer les bons objectifs !

Exercice pour arrêter de procrastiner #3 : Définir vos priorités

La procrastination a souvent pour origine le fait que vous êtes encombré(e) sous trop d’activités, trop d’engagements, et que vous ne savez plus comment prioriser. Résultat ? Vous êtes moins motivé(e) et remettez tout au lendemain. Définir ses priorités, trouver sa mission de vie, donner un sens à sa vie : voici une étape incontournable pour arrêter de procrastiner.

Ce que nous vivons aujourd’hui est le résultat de nos choix d’hier, ce que nous vivrons demain résulte donc de nos choix d’aujourd’hui. Sur quoi voulez-vous porter votre attention aujourd’hui ? – Mylène Muller

Le petit pas du jour :

Faites une « Mind Map », soit un schéma sur lequel vous allez tracer votre feuille de route pour l’année à venir. Prenez une grande feuille (ou votre carnet) et inscrivez-y au centre votre projet et autour les actions pour y parvenir.

Et voilà, vous avez réussi à lister vos priorités pour l’année qui arrive:-)

Acceptez d’emblée que vous ne pourrez pas mener à leur terme tous vos projets cette année. Décidez sciemment d’en reporter certains pour ne pas être débordé(e). Dans ce cas-ci, non, il ne s’agit pas ici de procrastination, mais de réalisme.

Exercice #4 : Fixe les bons objectifs pour arrêter de procrastiner

N’est-il pas étonnant de constater que peu de personnes en réalité se fixent des objectifs ?

ll ne faut pas s’étonner alors que vous ayez tendance à la procrastination! C’est pourtant vraiment essentiel d’avoir des objectifs, de savoir où vous allez : à court terme par exemple pour le mois qui vient, mais également pour l’année et même pour les années qui viennent.

Pourquoi ne pas commencer par rédiger votre bucket list ? Avoir des objectifs donne une direction à votre vie. Comme quand vous décidez de tenir vos bonnes résolutions en début d’année. Apprenez, par exemple, à définir vos objectifs avec la méthode SMART ! Faites un plan d’action, fixez-vous des points intermédiaires, et pratiquez la visualisation positive pour définir ce que vous voulez vraiment.

Le petit pas du jour:

Projetez-vous au 31 décembre de cette année. Et visualisez comment vous vous sentez, ce que vous avez accompli, ce qui a changé chez vous, et ce que vous envisagez pour la nouvelle année qui arrive.

 Étape 3 : Passer à l’action contre la procrastination !

Et vous voici déjà à la dernière étape : l’action ! C’est maintenant que vous allez pouvoir mettre en pratique tout ce que vous avez préparé aux étapes précédentes pour arrêter de procrastiner. Les deux derniers exercices vont vous aider à arrêter le multitasking et à vous encourager pour tenir la distance et rester motivé(e).

Comment arrêter de procrastiner ? La procrastination n’est pas une fatalité ! Voici 3 étapes et 6 exercices pour passer à l’action sans remettre à demain.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Exercice choisi #5 : Stop au multitasking !

Non, vous n’êtes pas plus efficace quand vous faites plusieurs choses à la fois ! Au contraire, le multitasking vous fatigue beaucoup plus vite et renforce votre propension à la procrastination !

Apprenez à vous concentrer sur une tâche à la fois. Sortez de votre mental pour revenir à votre corps, à votre présence à l’instant. Pourquoi ne pas, par exemple, découvrir la pleine conscience pas-à-pas ? Accepter ce qui est, le bonheur étant là, sous vos problèmes et vos insatisfactions.

Vous pouvez également tester le programme MBSR, pour des petits gestes quotidiens. Par exemple, manger une pomme, faire quelques pas, écouter votre respiration.

Le petit pas du jour :

Choisissez un de vos gestes routiniers. Ralentissez-le volontairement pendant toute une journée. Cela devrait vous inviter à être plus attentif(ve) aux sensations, et à réussir à trouver agréable un geste banal et plutôt neutre.

Exercice #6: Vous encourager et vous récompenser

Ok, vous avez peut-être un penchant pour la procrastination. Mais avez-vous l’habitude de vous encourager quand vous faites quelque chose ? De vous récompenser ? Ou sautez-vous immédiatement sur un autre objectif ?

Avouez qu’il y a de quoi être tenté(e) de tout remettre à demain si vous ne vous arrêtez jamais pour savourer vos réussites !

Et si vous décidiez, dès maintenant, d’une récompense après la réussite de ce projet (celui dont il était question dans les exercices précédents) ?

Profitez de vos accomplissements avant de vous jeter dans autre chose. Faites un petit bilan : qu’avez-vous accompli depuis un an ? Et qu’avez-vous appris ? Dites-vous BRAVO !

Le petit pas du jour :

Adoptez l’habitude de prendre quelques secondes pour apprécier le fait d’avoir accompli une tâche. Arrêtez-vous, soufflez, respirez. Félicitez-vous d’avoir résolu ce problème, aidé votre collègue, fait plaisir à ce client, achevé cette tâche que vous traîniez depuis un moment.


Désormais, vous avez en votre possession plusieurs outils anti-procrastination ! Si vous voulez en savoir plus, procurez-vous ce livre « J’arrête de procrastiner » de Diane Ballonad Rolland!

Et si, malgré tout, vous ne parvenez pas à arrêter de procrastiner, n’hésitez pas à vous inscrire à la formation en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“. Dans cette conférence de 2 heures, vous partirez à la découverte de vous même. Vous comprendrez également que, parfois, la procrastination est le symptôme d’un mal beaucoup plus profond…

Et vous, quelles sont les raisons pour lesquelles vous procrastinez habituellement ? Qu’est-ce qui vous empêche d’avancer ? Et quel exercice avez-vous décidé de mettre en pratique dès aujourd’hui (pourquoi attendre demain ?!) ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

EnregistrerJ'arrête de m'ennuyerCet article t’a plu ? Va plus loin dans tes réflexions 

3 Comments

  1. je trouve très louable de vouloir nous impliquer fortement aux défis zen . Mais mon implication est forte, ce que j’aime dans les défis des filles zen c’est justement de procéder de manière zen à l’amélioration de sa vie.Je ne suis pas sûre que mon niveau informatique me permette de tout comprendre au  » mot de passe » exigé.Je suis plus âgée que toi, souvent fatiguée, j’adore ton blog car il m’aide à suivre mon  » défi », me permet de te voir , toi, plus jeune, dans la vie active, mener ton chemin pour vivre toujours mieux.C’est formidable .j’espère pouvoir y accéder sans mal.

  2. Oui,avec du mal . J’aimais bien le rituel du dimanche : le mail des defis zen. Pas de routine . Pas trop je sais. Mais un rituel zen c’est bien non? Je revisite ton blog presque quotidiennement , il est formidable , il est « parfait ». Tu ne pourras pas être responsable à la place des autres de leur propre vie. Je progresse beaucoup vers une approche apaisée et j’espère apaisante des aléas de la vie. Tu m’y aides grandement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.