Je me sens seul(e) : 6 habitudes à prendre pour ne plus se sentir seul(e)

Vous vous dites : "Je me sens seul(e)" ? Vous voulez combattre ce sentiment de solitude ? Découvrez 6 habitudes par jour pour réapprendre à aimer la vie !

Vous dites-vous souvent : “je me sens seul(e)” ? Souffrez-vous de ce sentiment de solitude ? Mais surtout… Voulez-vous que cela change ?

Pour être en harmonie avec votre conscience et votre entourage, avoir une bonne habitude de vie est plus qu’indispensable. En effet, se sentir seul(e) relève surtout d’une incapacité à vous ouvrir à d’autres possibilités. Ce qui vous conduit probablement à penser que les autres ne veulent pas de votre compagnie car ils ne vous aiment pas, ou simplement car votre problème ne les intéresse pas.

Mais ne vous inquiétez pas : dans cet article, vous découvrirez comment lutter efficacement contre ce sentiment de solitude ! Vous apprendrez notamment :

  • A mieux comprendre votre douleur ;
  • Et 6 habitudes à pratiquer au quotidien pour ne plus vous sentir seul(e)!

Mettez-les en pratique, et “je me sens seul(e)” ne sera plus qu’un lointain souvenir !

Je me sens seul(e) : mieux comprendre sa douleur pour la calmer

 Je me sens seul(e) à cause des autres…

Avant de rejeter la faute sur les autres et de penser que vous êtes seul(e) dans votre monde, la première étape que vous devez entreprendre est l’identification du fond de votre problème.

Posez-vous alors certaines questions comme :

  • Ma douleur est-elle liée au type de relation que j’entretiens avec mon entourage ?
  • Est-elle la conséquence d’une récente rupture avec un être cher ?
  • Qu’est-ce qu’il me manque le plus, me faisant me sentir abandonné(e) et délaissé(e) ?

Répondez à ces trois questions avant de poursuivre la lecture 😉

 Je me sens seul(e) en raison de mes relations sociales

Bien souvent, les personnes souffrant de solitude ont un problème lié avec leurs relations sociales. Que ce soit dans le monde du travail, dans le domaine familial, ou dans son environnement immédiat.

Si vous faites partie de ces personnes, la source de votre problème vient plutôt de votre faculté à vous intégrer dans la société. Dans ce cas, la solution devrait aussi venir de vous. En communiquant plus avec votre entourage et en participant davantage à des activités collectives par exemple. Vous parviendrez ainsi à faire de cette phrase “je me sens seul(e)” un lointain souvenir !

 Je me sens seul(e) en raison d’une rupture

Dans le cas où la rupture en est la principale cause, le fait de vous sentir abandonné(e) est tout à fait normal. Mais cela ne devrait cependant pas vous faire croire que vous êtes totalement seul(e). Vous avez sûrement des proches autour de vous qui sont là pour vous épauler.

De plus, si vous ressentez un vide dans la vie, vous faisant croire que vous êtes complètement isolée, n’hésitez pas à vous entourer de personnes proches, auxquelles vous pourrez confier vos moindres soucis. Dites leur “je me sens seul(e)”, ils comprendront que vous avez besoin d’eux.
Dans tous les cas, le moyen de combattre le sentiment de solitude, c’est de déterminer au préalable la cause du mal pour pouvoir ensuite prendre la mesure nécessaire.

Et la meilleure façon c’est d’opter pour une ou plusieurs bonnes habitudes de vie !

Se sentir seule : 6 habitudes à prendre pour en faire une force

 Je prends soin de moi pour ne plus me sentir seul(e)

Quand on est déprimée et que l’on se sent seule, on a souvent tendance à se replier sur soi-même, à oublier ses propres valeurs et à négliger de prendre soin de soi. La dépression favorise en effet la dévalorisation de notre estime de soi, ce qui nous incite la plupart du temps à nous maltraiter physiquement et moralement.

Malheureusement, cela ne fera qu’intensifier encore et encore la douleur puisqu’on n’en obtiendra qu’une mauvaise image de sa personne. Ainsi, la première chose que vous devrez entreprendre avant toute chose, c’est de vous remettre dans la bonne direction en prenant soin de votre corps et de votre moral.

Pour cela, vous pouvez participer à différentes activités sportives, artistiques ou culturelles. Un petit rendez-vous chez le coiffeur et chez l’esthéticienne sera aussi toujours utile pour reprendre confiance en soi. Et n’hésitez pas à privilégier vos activités préférées pour que vous puissiez y prendre un réel plaisir.

 Je me sens seul(e) : L’importance des liens sociaux

Maintenant que vous avez repris confiance en vous, vous devez sortir de votre cocon et retisser des liens avec les personnes de votre entourage.

En effet, rester seul(e) dans votre coin n’est jamais une bonne chose. Tout le monde a besoin de quelqu’un avec qui parler, partager ses sentiments, avec qui faire des activités, etc…

Même si toutes les compagnies sont les bienvenues, l’idéal serait de vous rapprocher le plus possible des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêts que vous. C’est pourquoi il ne faut pas négliger les nouvelles rencontres que vous ferez dans votre vie. Peut-être que ce seront ces personnes-là qui vous feront retrouver la joie de vivre ?!

Soyez toujours curieuse envers chacune des nouvelles rencontres que vous ferrez au quotidien. Dites vous “je leur donne une chance et ainsi je ne me sens plus seul(e)”.

 J’évite l’auto préservation quand je me sens seul(e)

Il n’est pas rare que certaines personnes, pour se protéger des éventuelles souffrances que les autres pourraient leur faire subir, adoptent l’auto préservation. Conséquences d’une ancienne déception ou d’un quotidien difficile, cette sorte de phobie sociale est très courante.

De ce fait, si vous pensez être en sécurité en vous éloignant des autres, cette habitude ne fera qu’aggraver votre situation sociale. Et elle pourrait vraiment finir par un éloignement de ceux qui vous entourent.

Ainsi, avant de vous engager dans cette voie, analysez bien la situation et dites-vous que la vie en société a toujours du bon et du mauvais. S’isoler n’est jamais la bonne solution pour s’en sortir. Au contraire, cela ne fera que renforcer ce sentiment “je me sens seul(e)”.

Vous vous dites : "Je me sens seul(e)" ? Vous voulez combattre ce sentiment de solitude ? Découvrez 6 habitudes par jour pour réapprendre à aimer la vie !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Je prends soin des personnes dans le besoin et je ne me sens plus seul(e)

 Au lieu de vous lamenter dans votre coin, à vous répéter “je me sens seule” et d’attendre que l’on vienne à votre secours, pourquoi ne pas renverser la situation et aider les gens à votre tour en faisant de bonnes actions par exemple ?

Effectuer des actions sociales n’est pas seulement un moyen de faire de nouvelles rencontres. C’est aussi une excellente manière de vous sentir utile dans la société. Cela vous permettra en effet d’aider les gens de votre entourage et en même temps d’améliorer votre relation sociale afin de vous préserver des sentiments de solitude.

Il existe plusieurs actions que vous pourrez effectuer en fonction de vos capacités et de vos aptitudes, pour ne citer que le bénévolat dans les hôpitaux, dans les centres pour  personnes handicapées ou pour personnes âgées. Il y a aussi les organismes qui s’occupent des actions caritatives pour aider ceux qui sont dans le besoin. À vous de choisir ce qui pourrait vous faire sentir meilleur(e) et utile.

 Je me sens seul(e) : Trouver des activités que l’on aime

Souvent, “je me sens seul(e)” est synonyme de “je m’ennuie”. L’une des meilleures façons de combattre la solitude est de participer à des activités que vous appréciez particulièrement. Ainsi, pendant votre temps libre, le dimanche par exemple, évitez surtout de vous enfermer chez vous. Sortez un peu et trouvez-vous quelque chose à faire.

Vous aimez danser ? Eh bien, inscrivez-vous dans une école de danse et participez aux diverses activités. Vous êtes fan de sport ? Pourquoi ne pas aller de temps en temps dans une salle de fitness ? Rien que pour passer le temps et rencontrer de nouvelles personnes ? C’est aussi une opportunité de prendre soin de votre corps en faisant des activités physiques. Et pourquoi pas organiser une sortie dans une boite de nuit pour profiter de l’ambiance festive qui y règne ? C’est parfait pour booster le moral quand on est d’humeur maussade !

 J’adopte un animal de compagnie et je ne me sens plus seul(e) !

Depuis longtemps, les hommes ont toujours recherché à compléter leur besoin d’affection… Et ils ont fini par faire le lien : “quand je suis avec mon animal, alors je ne me sens plus seul(e)”. Des études menées sur cette relation entre êtres humains et animaux domestiques ont révélé que ces animaux améliorent le bien-être de leurs propriétaires. Et dans certains cas, ils pourraient même prolonger leur espérance de vie.

Et au-delà de combler votre solitude, vous faites aussi une bonne action pour ces petites boules de poils qui se sentent, elles aussi, très seules. Attention, c’est un gros investissement de temps, et il vous faudra être très disponible pour lui : adopter un animal n’est pas un passe-temps !

Et si vous décidez d’adopter un animal de compagnie à la SPA, il faut être prudent(e) : bien que vous appréciiez la compagnie de votre ami à quatre pattes, il ne faut pas négliger votre relation avec les personnes qui vous entourent, car il y aura des moments où vous aurez besoin de parler et de leur demander conseil.

 Je me sens seule : et si le problème était plus profond ?

Pour finir cet article, voici une question que vous devriez vous poser. Bien souvent, quand quelqu’un dit “je me sens seul(e)”, c’est en réalité la conséquence d’un problème plus profond. Et ce problème, c’est un sentiment que de nombreuses personnes ressentent au cours de leur vie : le sentiment de ne pas occuper la place qu’elles devraient occuper.

En vivant une vie qui ne vous ressemble pas, comment vous sentir comblé(e) ?

Les solutions apportées plus haut fonctionnent contre la solitude, dans un tout cohérent. Renforcer vos liens sociaux, prendre soin de vous ou encore prendre soin des personnes dans le besoin peut vous aider à vous sentir moins seule et vous redonner du baume au cœur. Mais si le problème est plus profond, si vous sentez qu’il ne s’agit pas simplement d’une solitude passagère à surmonter, mais d’un mal être qui vous suit depuis plusieurs années, alors « aux grand maux les grands remèdes ».

J’ai créé une conférence en ligne : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“. Vous y découvrirez les clés pour vous lancer vers le changement et enfin vous donner les moyens d’occuper la place qui vous permette de vous épanouir dans votre quotidien. Vous autoriser à rayonner, vous donner envie de vous lever chaque matin, c’est l’objectif de cette conférence !


Alors, si vous sentez que votre solitude est un simple sentiment passager, n’hésitez pas à essayer ces 6 conseils. Vous pouvez également filer découvrir notre petit guide sur la solitude ! Mais si vous sentez que cette solitude sera difficile à guérir sans un grand changement de fond dans votre vie, filez vous inscrire à la conférence gratuite : vous n’êtes pas seule pour agir, cette fois-ci 😊

20 Comments

  1. moi je le suis ds la solitude depuis enfant et cela j’en souffre aujourd’hui j’ai 49 ans et c’ lourd je pe vous dire que du travail sur moi et etre suivi cela a etait fait mais bon c’ pas en 20 ou 30 minute repeté sur plusieurs année change quelque chose , les salle de sport lol les gens sont personnel bref la liste serait longue . quand au départ on es pas aimé par ces parents le reste suis ds le meme sens et on a bo faire rien ne change .

  2. Je sais exactement ce que vous ressentez je ne suis jamais sentie aimée de qui que ce soit….
    Je suis pourtant avec le père de mes enfants mais rien n’y fait j’ai un vide en moi….
    C’est horrible à 38ans je me dis que ce sentiment de solitude ne partira jamais…

    1. Bonjour ,
      En vous lisant j ai l impression de me lire.. J’ai 38 ans également. Peut-être pourrions-nous échanger sur ce sujet qui est vraiment pesant ..

  3. En effet tu fais tout pour les autres
    Tu offres
    Mais les autres pensent à leur bien être sans te soucier que tu existes
    Par compte il faut que tu sois là pour eux
    Ras le bol

  4. Bonjour à tous!

    Je viens de lire vos commentaires.
    Je suis un homme, j’ai 34 ans je suis divorcé et j’ai 2 enfants.
    Pendant longtemps je me suis senti seul.
    Beaucoup de pudeur dans mon éducation on ne montre pas ses sentiments.
    Je fais tout le contraire avec mes enfants…qu’ils ne manquent de rien…
    Je me suis condamné à être de bonne humeur chaque jour qui passe(dès fois c’est dur…je m’autorise 10 minutes de mal être quand c’est comme ça mdr)
    Mon but maintenant c’est de faire sourire ou rire mes proches ainsi que des inconnus que je peux croiser dans la journée…pour l’instant ça me réussit bien…je pense que si l’on se bouge et que l’on reste optimiste (j’étais fataliste avant)…la vie ne nous oublie…de bonnes choses suivent…l’amour et l’amitié sont bien là…vous ne connaîtrez cette vie qu’une seule fois…profitez…je ne vous connais pas mais je vous aime d’amitié…portez vous bien…signé une âme autrefois perdue

  5. Bonjours à tous, je suis dans le même cas, je me sens terriblement seule, j’aide beaucoup les autres, mais j’ai été rejeté suis à une erreur de ma part, que je regrette terriblement, je ne sais plus comment m’en sortir, j’ai besoin de gens vrais, sincères, avec du cœur. Bon courage à tous

  6. Bonjour à tous, moi j’ai eu un grave accident de voiture il y a 15 ans, j’avais seulement 18 ans et depuis j’ai un sentiment permanent de vide intérieur. Il me manque quelque chose pour pouvoir vivre correctement. Ça me détruit à petit feu, je me sens rejetée par les hommes tout le temps. J’ai toujours le sourire pcq les gens s’en moquent complètement que vous soyez mal et ils ne le remarquent même pas. J’essaie de faire des choses, mais je n’ai plus de goûts à rien, je suis épuisée.

  7. bonjour Nadia,
    on en fait tous des erreurs, alors si les gens vous ont rejeté c’est qu’ils n’ont rien compris à la vie, laissez le karma faire les choses ils s’en rendront compte par eux même du jugement qu’ils ont eu.
    Maintenant, décidez de vivre, de sortir pour rencontrer des personnes qui seront pour certains de passage dans votre vie, mais qui certainement laisseront des traces joyeuses sur le chemin..
    bonne continuation

  8. salut a tous, moi j’ai était marié pendant 5 ans ma rupture avec ma femme ma beaucoup affecté ,j’ai longtemp rejetté la faute sur moi,biensure est heureusement certain personne de bonne foi ma aidé a ne pas me sentir seule,alors pour fuir ce sentiment de trahison est ne pas me sentir seule j’ai commencer a voyage je me suis mit au sport j’ai fait quelque rencontre,j’ai monter ma propre entreprise, en semaine je reste travailler jusqu’a trés tard est les weekend je sort,n’en peche malgre tout ca quand je rentre a la maison ce sentiment d’engoisse est de ce sentir seul est toujour la ,certain m’ont conseiller de faire le deuil avec mon passer mais j’aimerais bien mais comment fait t’ont cela ,

  9. Merci pour tout vos conseils !
    Je me sens très seule depuis un petit moment je me force à faire des choses car si je m’écoute je ferais pas grand chose.
    Parfois ça marche ça me donne un coup de peps parfois ça marche pas voir c’est pire c’est important d’aller aussi vers des personnes bienveillantes avec nous car si c’est pas le cas c’est pire pour soi éviter les personnes négatives vicieuses tordus elle bouge notre énergie et use notre morale.
    J’essaie de rester positive même si j’ai parfois des coups de blues.
    Quand on va pas très bien les gens vous fuit en général c’est un cercle vicueux c’est la qu’on aurait le plus besoin.
    j’essaie d’aller de l’avant rester positive ça marche pas toujours chacun a sa vie ses problèmes parfois on est au creux de la vague se sont ces moments les plus dure et j’ai pris quelques initiatives avec mes proches mais cela a souvent échoué j’ai fais de nouvelles connaissances même si c’est plutôt superficiels ça permet de s’ouvrir ça m’a permis de passer quelques bons moments d’autres un peu moins bons les personnes étaient tordus la j’ai vite pris mes distances…
    J’ai passé l’été pas très entourée…
    c’était pas seulement une sensation malgré mes efforts plutôt que leurs courir après je prend mes distances aussi j’ai un peu dit que je me sentais très seule que j’avais eu des trucs durs qui m’ont blessés et bouffes de l’énergie du morale mais j’ai aussi parler d’avenir de positif de mes espoirs de projets pour améliorer ma vie etc…
    La j’ai plus envie d’en parler ou on vous dit faire ci faire ça voir on peut un peu vous juger soit on vous fuit j’ai eu un peu d’écoute mais j’ai aussi écouté les autres vu le positif chez l’autre….
    Mais je sais que je vais pas très bien même si j’essaie d’avancer c’est cette tristesse qui l’ai fais fuir moins être présent…
    J’aurai besoin d’être un peu chouchoute et j’ai pas trop ça de pouvoir un peu souffle des paroles ça va marcher tu vas y arriver… Je suis pas trop encourager alors que le fais pour ceux que j’aime mes proches.
    J’ai perdu confiance en moi pas totalement la flamme est la mais c’est pas un grand feu parfois j’ai envie de tout lâcher impression de me battre depuis longtemps et d’avoir très peu de résultats les choses avancent lentement puis d’autres ça va aller faut être patiente.
    Mais ce sentiment beaucoup l’ont surtout quand on est célibataire mes enfants sont grands pas trop de famille proche je me sens seule au monde alors que je suis dans une grande ville quand j’ai passé un bon moment avec moi même ou des amis quand je rentre chez moi très vite ce sentiment revient.
    Alors quand je vous un couplé d’amoureux attentionné l’un envers l’autre je me dis l’amour existe encore ça devient de plus en plus rare.
    Une société on prend on jette ça apporte pas le bonheur ce genre de relation ça menne nulle part.
    C’est plus l’époque chacun pour soi alors j’apprends à prendre soin de moi à penser à moi à garder de l’énergie pour moi je me complimente aussi c’est dingue mais j’ai pas de coach on a tous besoin d’être encourager complimenter et quand on l’ai peu ou pas on a l’impression d’être pas grand chose.
    voilà après on est seule dans sa tête même entouré pensez à vous prenez soin de vous et félicitez vous quand vous avez fait un truc positif ou objectif réalisé le ménage une sortie alors que vous vouliez pas sortir règle un problème… on realise des tas de choses même petite mais quand on se sent seule c’est qu’au fond de nous on va pas très bien on a tendance à voir trop ce qu’on a pas ou échouer ou qu’on avance pas assez vite on est parfois trop sévère avec nous.
    Les conseils des autres sont parfois lourd moi j’ai fais enormement de choses pour avancer et je trouve que ça pas beaucoup avancé du coup je suis tentée de plus rien faire je me dis le ciel m’ a oublié mais c’est peut être moi qui me suis oublié.
    J’essaie de plus me comparer les conseils des autres ok mais moi j’ai mon propre chemin et si certains on l’air de douter se pose des questions sur mes choix ils sont pas dans ma tête ils ne savent pas tout ce que j’ai traversait… Etc…
    j’ai envie d’être bien avec moi même c’est le plus important les autres auront toujours un avis alors la il me fuit et bien je les laisse marre d’expliquer de me justifier mes choix ou d’avoir les mêmes questions.
    Puis j’ai réussi plein de trucs aussi j’ai le droit d’ être pas en super forme ou triste dans notre société c’est très mal vu comme si on n’avait pas le droit d’être vulnérable à un moment de notre vie !
    mais moins vous avez de monde autour de vous plus vous allez mal alors beaucoup le cache moi je le cache aussi parfois je souris je ris on est beaucoup à faire ça.
    On a l’impression qu’on est seule au monde mais des personnes plus malheureuses que moi j’en croise négative vicieuse menteuse eux ils bien plus malheureux ou sinon il serait pas si méchant et tordu.
    j’arrive encore à m’emouvoir pour des petites choses simple comme un jolie coucher de soleil un bon petit repas un dualogue joyeux etc…. Eux ils sont émus de rien.
    Voilà paix amour et courage ça passe ce sentiment de solitude puis sa revient aussi.
    Imaginez les couples qui font que se disputaient ou des collègues de boulots sans cesse à critiquer les autres la on rêve de silence et de solitude on en rêve !
    On a une vie de rêve on mange se couche sort quand on veut personne pour nous prendre la tête parce qu’on a mis trop de poivre dans le plat lol

  10. Je me sens seule depuis toujours mes parents ne m ont jamais aimés ils m ont abandonnés je n ai pas de frère et soeur j ai 50 ans passé mes enfants font leurs vies et je suis veuve voilà que tout recommence je redeviens cette petite fille seule que personne n aime …quand j en parle avec mes enfants ça les dérange… ils s “ennervent ils s ennuient avec moi
    des amies je n en ai plus depuis longtemps elles ont leurs maris leurs vies de famille on invite pas les veuves

    1. Ma pauvre , c’est triste ton histoire, as tu inscrite au activités sportives ( randonnée ou autre ) , faire du bénévolat aussi , peut être une solution.

  11. Bonsoir, avant je ressentais un énorme vide comme si j étais seule au monde… maintenant je me sens beaucoup mieux heureusement mais malgré tout parfois souvent a cette période de l année …novembre .. décembre il m arrive de me sentir seule chez moi…j ai plus d amis qu avant …des belles et magnifiques personnes m entourent ..je fais plein de activités…mais chez moi je me sens seule c est tout…je me dis que la colocation est peut être a envisager a partir d un certain âge…ou alors me trouver un chéri…bref… je sais que ça ne va pas durer mais c est un peu contrarîant d être dans cet état la…… voilà courage a vous…bonne soirée..MariaCaro

  12. Coucou à toutes et à tous, difficile de parler de sa solitude. Je travaille, les enfants sont encore avec moi, je ne suis donc pas seule (50 ans, divorcée). Je n’ai pas d’amis et c’est ça le plus compliqué. Je peux parler avec une copine, c’est un moment chaleureux mais éphémère. Je suis fille unique, ma mère m’a eue à 20 ans, elle était très amoureuse de mon père. À cause de sa sclérose en plaques, on lui a déconseillé d’avoir un autre enfant. Dans mon inconscient, je me dois me sentir responsable de sa maladie. Ou alors il s’est passé qqch dans mon enfance qui m’a “enfermée”. Quelqu’un a-t-il essayé l’hypnose ? Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.