Miracle morning de Hal Elrod : attention, danger ?

« Miracle Morning », voici un livre que j’ai tardé à lire, et pour cause. Il y a quelques années, une quinzaine pour être exacte, j’ai mené une expérience de plusieurs mois sur mon sommeil, très instructive et…dangereuse. Je vous en reparle plus bas. Je n’étais donc pas très enthousiaste à l’idée de « rogner » mes heures de sommeil. Mais comme j’anime le programme Les défis des filles zen, et que je veux accompagner au mieux les participantes, et bien, je m’engage à lire et mettre en application leurs livres coups de cœur (bon, et soyons honnête, j’adore ça). Et voilà qu’on me reparle à plusieurs reprises de ce livre, je l’ai donc acheté, et dévoré en quelques heures. Bien sûr, remontée comme une pendule, je me suis lancée dans la préparation de mes rituels matinaux… et voilà mon avis quelques semaines après ma « deuxième » pratique du Miracle Morning.

Les 4 idées principales de « Miracle Morning »

  • 95 % des gens commettent des erreurs qui les rendent malheureux : ils sont limités par leur passé, ne se fixent pas d’objectifs, et oublient qu’ils sont responsables de leur vie ;
  • Il est possible et urgent de réveiller son potentiel, d’avoir un « 10/10 » dans chaque domaine de sa vie (amour, job, argent, famille, bien-être…) ;
  • Pour réussir, il faut commencer par travailler sur soi et appliquer les exercices de développement personnel qui nous conviennent ;
  • Notre façon de commencer notre journée a un impact énorme sur ce que nous vivons ;

La solution « Miracle Morning »

Hal Elrod nous propose de reprendre les rênes de notre vie, en nous levant chaque matin une heure plus tôt que d’habitude. Cette heure à soi devant être dédiée à une routine composée de plusieurs exercices de développement personnel, à choisir et aménager librement, pour démarrer chaque journée du bon pied, et commencer par ce qui est le plus important : son épanouissement personnel.

 

Voici les idées d’exercices qu’il propose, à raison d’environ 10 minutes – aménageables – par exercice :

Silence: pratiquer une méditation, que ce soit sur sa respiration par exemple, ou alors en y associant des « mantras » ou phrases positives, du type « j’inspire l’amour, j’expire la paix » ;

Affirmations positives: Hal Elrod nous invite à composer nos affirmations positives, qui sont des phrases écrites simplement, en des termes positifs et au présent, et qui répondent aux questions « que souhaitez-vous réellement ? », « qu’est / que fait votre moi idéal dans tous les domaines ? », « que vous engagez-vous à faire pour y parvenir ». Pendant ces 10 minutes, l’exercice consiste à les lire à haute voix, en y mettant toute son attention.

Visualisation: sur une musique douce, le dos droit, l’idée est de se visualiser en train d’être – avoir – faire ce que vous voulez vraiment avec tous ses détails… ainsi que les étapes nécessaires pour y parvenir.

Exercice physique : ce qui est pratique, agréable et motivant pour vous… l’idée est d’aller jusqu’à ressentir une petite suée 🙂

Lecture inspirante : lire quelques pages d’un livre ou d’une revue de développement personnel, relire régulièrement les livres qui nous ont inspirée.

Écrire: tenir un journal de ses expériences, sentiments, plaisirs, réussites, erreurs, reconnaissances et le relire de temps en temps. L’auteur nous invite également à faire une liste, par exemple annuelle, de ses leçons et nouveaux engagements.

Mon Miracle Morning à moi !

Il y a quelques années, bien avant la parution de ce livre, je m’étais lancée ce challenge : me lever à 4h30 tous les matins pour assister au lever du soleil, pratiquer de la gym, lire, et écrire… tout cela avant d’aller travailler.

Mon objectif : réduire mon temps de sommeil au strict minimum nécessaire, pour pouvoir m’accorder du temps pour moi, avant ma journée de travail. Bref, j’avais créé ma routine matinale à moi 🙂 J’ai tenu comme cela pendant 2 mois, mais mon état de forme s’est rapidement dégradé, et finalement je perdais beaucoup plus de temps que je n’en gagnais… Alors progressivement, je me levais à 4h30, mais je me couchais de plus en plus tôt… jusqu’à retrouver ma durée de sommeil optimale, 7h30.

Et j’en suis arrivée à cette conclusion : nous avons toutes et tous un seuil en terme d’heures de sommeil au-dessous duquel il ne faut pas aller. Car ensuite, cela devient contre-productif. Certes, je gagne une heure le matin, mais je somnole pendant 3 heures après manger, suis de moins bonne humeur, travaille moins bien, et attends avec hâte le moment du coucher.

Mon a priori avant de lire « Miracle Morning » de Hal Elrod, c’était de retomber dans ce cercle qui finalement ne m’avait rien apporté.

Mais je me suis laissée convaincre… et suis repartie dans une nouvelle routine matinale après ma lecture, il y a quelques semaines, et voici ce que je faisais :

  1. 10 minutes d’affirmations positives ;
  2. 10 minutes de visualisation ;
  3. 10 minutes de sport (les 7 minutes Workout dont je vous parle régulièrement) ;
  4. 10 minutes d’écriture ;
  5. 10 minutes de méditation ;
  6. 10 minutes de lecture.

J’ai d’abord été très enthousiaste « Youpi ! Du temps gagné pour moi ! »… et puis, j’ai retrouvé les mêmes soucis que j’avais rencontrés lors de mon expérience n°1 : de la fatigue, et tout ce qui s’ensuit, moins de patience avec les enfants, moins de concentration, moins de joie.

Miracle Morning
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Mes critiques de Miracle Morning

1) Sur le sommeil, je ne suis pas d’accord (ni la Communauté Scientifique d’ailleurs) sur le principe selon lequel « Nous sommes largement conditionnés par nos croyances sur le nombre d’heures de sommeil dont nous pensons avoir besoin… et le nombre réel d’heures de sommeil n’y change rien. » (je cite).

Je pense sincèrement qu’il est plus raisonnable de trouver son rythme de sommeil optimal, celui qui nous permet de nous lever en forme, de passer une bonne journée, et de patienter jusqu’à l’heure du coucher sans gros « coups de barre », qui nous empêchent simplement de profiter réellement de l’instant présent. Je vous invite plutôt, si vous souhaitez le mettre en pratique, à identifier vos cycles de sommeil, pour vous coucher et vous lever au bon moment.

Mais sûrement pas de mettre de manière arbitraire votre réveil une heure plus tôt.

2) J’ai trouvé certaines idées un peu trop simples, voire carrément pas applicables. « Obtenir 10/10 dans tous les domaines », « Faire une routine qui dure 6 minutes », « Avancer son réveil d’une heure le matin, et simplement s’auto-convaincre tous les soirs qu’on va être en pleine forme le lendemain », « se sentir excitée chaque matin comme le jour de Noël quand on est enfant »…

Les bons points du livre

Oui, quand même, ce livre a du succès parce qu’il le mérite 🙂

D’abord, il est très motivant pour toute personne qui découvre le développement personnel, il est simple, il est boostant, il donne envie de s’y mettre (ça a marché pour moi aussi!)… Et donner ce déclic à des personnes qui a priori ne sont pas enthousiastes, c’est une belle réussite : bravo !

Ensuite, je crois qu’il y a 2 points dans Miracle Morning :

  •  il y a le fait de se lever plus tôt, et là je ne suis d’accord qu’à condition de dormir toujours le bon nombre d’heures, donc de se coucher une heure plus tôt (ce qui cela dit est une bonne chose si on a tendance à ne rien faire pour soi le soir d’autre que de regarder la TV) ;
  •  il y a le fait de bien démarrer sa journée en commençant par l’essentiel : son épanouissement personnel… ces choses qu’on ne fait pas, une fois pris dans ses engagements multiples. Et ça, je suis 100 % pour, et c’est même le cœur de mon sujet.

Pour conclure, je vous recommande donc malgré tout la lecture de « Miracle Morning », mais aussi de ne pas tout prendre pour argent comptant. Ni ce que vous dit Hal Elrod, ni ce que je vous dis, moi, dans cet article. Faites-vous votre propre opinion. Créez votre routine matinale, testez-la, suivez votre sommeil et votre niveau de forme, et décidez par vous-même !

Enregistrer

5 Comments

  1. Salut Mylène !

    Enfin quelqu’un qui avait les mêmes à-priori que moi devant ce livre. Et je précis, je ne l’ai toujours pas lu.

    Je te rejoint concernant le sommeil. Il est primordial que chacun réussisse à identifier ses cycles de sommeil. Et après, seulement après, s’adapter pour créer sa Morning Routine.

    Sans compter que pour certaines personnes, créer une Morning Routine peut s’avérer plus difficile que pour d’autres. Je pense avant tout aux étudiants, en particulier ceux qui habitent loin de leur lieu d’études et qui ont sans doute envie de profiter du maximum de sommeil possible. Pareil pour ceux dans la vie active.

    Personnellement, j’ai un peu « hacké » les conseils d’Hal Elrod (oui, je n’ai pas lu le livre mais avec toutes les critiques et détails que j’ai vu dessus c’est comme si je l’avais fait ^^).

    C’est-à-dire que je réserve quelques points pour ma Morning Routine et les autres pour celle du soir comme la méditation, l’écriture et la lecture. C’est simple, c’est vraiment des activités pour lesquelles j’aime prendre mon temps, ce que je n’ai définitivement pas le matin.

    Merci pour cet article constructif !

    Aude

  2. Je cherchais justement un article sur cette méthode « miracle » dont on parle tant. En ce moment je me couche effectivement 1h30 plus tôt pour me lever également 1h30 plus tôt. Et je confirme que se lever une heure plus tôt en diminuant le sommeil n’est pas viable à long terme !
    Merci pour cet article complet et critique !
    Lucien

  3. Personnellement, lire le livre m’a fait du bien à moi qui suis une très grosse dormeuse !!!

    Alors, me lever plus tôt, n’était pour moi pas nécessaire mais utiliser mon temps de début de journée pour faire en priorité toutes les choses qui font du bien (définir mes objectifs bien être, lire, écrire, visualiser mes rêves) que je zappe le reste du temps car je suis trop crevée après une journée avec 30 élèves de PS/MS.

    Moi ce que je retiens de ce livre, c’est qu’il est important de prendre le temps nécessaire pour oser changer sa vie et la rendre plus belle !!! Alors prendre ce temps sans tout plaquer, sans se mettre en péril, prendre ce temps passe par une prise de conscience, une action régulière, une motivation quotidienne d’avancer d’un pas de plus vers ses rêves !

    Depuis un mois, je ne dis plus que je n’ai pas le temps, je choisis en conscience de prendre mon temps pour faire des choses bien différentes, de prendre du temps pour moi et mes rêves… alors que concrêtement, depuis un mois, je bosse 3 heures de plus par jour car je remplace ma directrice en arret maladie. Bizarrement, depuis la lecture de ce livre et l’avancée de mes reflexions personnelles en conscience, j’ai plus de temps pour moi en ayant 3h de moins de temps libre !!!!

    Ma conclusion de ce livre : osons sortir de notre zone de confort, osons regarder nos rêves et être ambitieuses, osons vivre différemment pour que notre vie soit plus belle, osons agir chaque jour pour changer notre quotidien (ce n’est pas tout plaquer du jour au lendemain qui nous fera réaliser nos rêves)

  4. Bonjour Mylène,

    Je vous suis depuis un moment mais n’ai jamais trouvé le temps de répondre à vos articles. Et ce matin je tombe sur l’article sur le Miracle Morning, livre que je viens tout juste de terminer et que j’ai adoré, même si je vous rejoins totalement sur le fait de
    ne pas se priver d’heures de sommeil!

    Il est difficile pour moi de me lever une heure plus tôt, par contre Hal dans son livre précise bien que le Miracle Morning peut se faire à tout moment et que les gens doivent l’adapter à leur rythme. Il conseille le matin pour les gens qui sont débordés, et qui ont tendance à ne pas s’investir dans leur développement personnel, une fois les routines  » métro boulot dodo » de la journée commencées.
    J’avoue avoir aussi tiqué lorsqu’il dit qu’il faut modifier ses croyances sur le nombre d’heures de sommeil que l’on a besoin. Il ne suffit pas de se dire qu’on ne sera pas fatigué, en ne dormant que 5 ou 6 heures pour qu’on ne le soit pas selon moi. Si notre corps a besoin de plus, il a besoin de plus. Par contre la motivation pour un réveil en pleine forme peut aider à vouloir se coucher plus tôt, et c’est cela que je retiens de son discours.

    Si on passe les petits désaccords que l’on peut avoir avec ses conseils, je trouve que c’est à l’heure actuelle le meilleur livre que j’ai lu, il m’a vraiment boosté, et je ne retiens que ce qui me convient et me donne du positif. L’idée générale est vraiment bien, il faut s’occuper de soi avant tout autre chose, les exercices d’affirmations, de visualisation et de méditation, que je pratiquais déjà, peuvent aider beaucoup de personnes. Et le faire le matin avant de commencer sa folle journée c’est le meilleur moment selon moi.

    Pour moi le sommeil est très important, alors même si je ne me lève pas une heure plus tôt j’applique le reste et j’avoue que c’est juste génial! J’essaye de faire un peu de ses Life Savers en me levant, pendant la douche, quand je me prépare et je fais le reste après. Il faut l’adapter à son rythme, mais pour avoir déjà fait tous ses exercices plus tard dans la journée, il est vrai que les faire le plus tôt possible le matin ( en se levant ou non plus tôt selon ses capacités) est plus efficace car on est plus motivé et ça donne vraiment le ton pour une journée pleine d’entrain!

    Ne pas hésiter à aller voir son site internet aussi, si on comprend l’anglais, il fait des podcast avec plein de potes à lui experts en développement personnels, et c’est très intéressant et motivant.

    Bonne journée à vous 🙂

    Caroline

  5. Bonjour,

    J’ai aussi lu ce livre et je l’ai trouvé vraiment compliqué à appliquer. Je suis complétement d’accord avec toi à propos du sommeil. Je peux éventuellement décaler mes heures de sommeil avant que ma fille se réveille (1 ans et demi).

    Mais c’est de la science fiction. En théorie, ça semble faisable mais dans la réalité c’est un double défi.

    Comment se lever plus tôt sans réveiller la poulette ? Elle a des antennes. J’ai beau faire attention, elle se réveille systématiquement. J’ai eu beau essayé de la recoucher, la nuit était terminée pour elle.

    L’objectif était d’avoir du temps pour moi et finalement je me retrouve à batailler avec ma fille en prenant le risque qu’elle prenne l’habitude de se réveiller plus tôt.

    Comment geres-tu tes enfants pendant ton rituel ? C’est passé tout seul ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *