Transformez votre vie de Louise Hay

Transformez votre vie est un best-seller publié par Louise Hay. Selon elle, la pensée seule peut contribuer à changer ce que l’on est, voire à nous soigner. Découvrez comment ce livre peut vous aider à changer de vie en 8 étapes.

Transformez votre vie (en anglais : You can heal your life , autrement dit Vous pouvez guérir votre vie ) est un best-seller publié en 1984 par l’autrice américaine Louise Hay. Maintes fois réédité et réimprimé depuis, j’ai ouvert ce livre début juillet 2018 et il m’a étonné par son message à la fois positif, dynamique et religieux. A la fin de ce livre, je retire une impression de calme et de paix avec moi-même. Dans cet article, je vous explique pourquoi.

Louise Hay, une autrice à l’histoire étonnante

Au moment de vous présenter « Transformez votre vie, une pensée positive peut tout changer » , il me semble essentiel de vous présenter au préalable son autrice, Louise Hay. En effet, il est difficile de détacher un livre sur le développement personnel de son auteur. D’autant plus que dans son livre, Louise Hay dit “je”, présente les différents patients avec lesquels elle a pu travailler et propose une rapide autobiographie en fin d’ouvrage (Partie IV).

Une histoire malmenée digne d’un roman

Louise Hay est née en le 8 octobre 1926 à Los Angeles et est morte récemment, le 30 août 2017. Ses parents divorcent tôt et sa mère se remarie à un homme qui va lui donner une demie-soeur et de nombreux sévices sexuels. Une épreuve qui la pousse à partir de chez elle à l’âge de 15 ans. Un an plus tard, elle tombe enceinte et abandonne sa fille à un couple qui l’adopte. Ce sera sa seule enfant et elle n’en aura plus jamais aucune nouvelle.

Elle devient mannequin et épouse un Anglais avec qui elle vivra pendant quatorze ans
avant qu’il ne la quitte pour une autre. En proie aux doutes, elle croise la route de l’église de la Science Religieuse, une Église qui prône la guérison des maux physiques et mentaux par la pensée positive .

Quelques années plus tard, alors qu’elle est devenue conseillère pour cette Eglise à New York, elle est atteinte d’un cancer de l’utérus dont elle repousse l’opération : elle fait le choix de se soigner par la pensée positive et par une alimentation saine , mettant ainsi ses croyances à l’honneur. Elle est en rémission six mois plus tard et choisit de retourner à LA, la ville qui l’a vue naître pour renouer avec sa mère et sa demie-soeur.

Une membre du New Age

Louise Hay est une autrice sur le développement personnel dont l’œuvre vient se classer parmi les ouvrages du New Age. Le New Age est un courant spirituel occidental des XXe siècle et XXIe siècle, caractérisé par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité.

Les deux idées principales de Transformer
votre vie

  • Les pensées que l’on a influent sur ce qu’il nous arrive. Agir sur ses pensées, c’est agir sur sa vie.
  •  La pensée positive peut non seulement changer notre vie, mais aussi nous guérir de maux mentaux et physiques.

La méthode de la pensée positive

Dans la deuxième partie de son livre qui en comprend quatre, Louise Hay propose à son lecteur de s’asseoir face à elle pour une session complète telle qu’elle la ferait suivre à un patient. Cette session se déroule en 8 étapes, 8 chapitres.

1 er étape : Quel est le problème ?

La première étape de sa méthode consiste à mettre le doigt sur le problème du lecteur : une mauvaise santé, des relations insatisfaisantes, des problèmes d’argent, un sentiment d’échec ? Selon Louise Hay, le point commun de l’ensemble de ces problèmes est un manque d’amour de soi. S’aimer soi-même serait donc la clé.

D’où vient ce problème ?

La deuxième étape consiste à chercher les sources du problème. Souvent liées à l’enfance, les causes de ce désamour envers nous-même peuvent être multiples. Par des exercices, Louise Hay nous amène à nous interroger.

Est-ce vrai ?

Le problème est-il réel ou seulement lié à nos pensées négatives et à notre schéma, ancré en nous depuis notre tendre enfance ? C’est la réponse que Louise Hay recherche avec nous dans cette troisième étape.

Que faisons-nous maintenant ?

La quatrième étape est la prise de décision de changer . Louise Hay est catégorique : ce n’est qu’une fois que cette décision de changer est prise que le travail de changement peut être possible. Mais est-on prête au changement ?

La résistance au changement

De nombreux mécanismes mentaux et physiques peuvent faire naître une résistance au changement. C’est le cas des croyances que l’on a sur nous et sur les autres, mais aussi de nos peurs qui nous bloquent, comme la peur de l’échec par exemple. L’autrice les dévoile dans la cinquième étape et donne des exercices pour les dépasser.

Comment changer

Le changement passe par le changement d’état d’esprit. L’esprit et le contrôle de ses pensées est, selon l’auteure, la solution pour se débarrasser du passé, de la négativité et de son ancien soi. La sixième étape consiste 1) à se débarrasser du passé en pardonnant et 2) à apprendre à contrôler ses pensées.

La construction du neuf

La septième et avant-dernière étape consiste à générer de nouvelles pensées positives sur soi-même. Les affirmations et la pensée positive sont la clé de cette nouvelle construction.

La pratique quotidienne

La dernière étape montre comment appliquer l’ensemble de ces nouveaux mécanismes au quotidien. Afin de montrer comment les acquérir, l’autrice dévoile l’une de ces journées type. Je trouve intéressant de la reporter ici, pour donner une idée du travail qui est proposé et du ton emprunté pendant le livre.

Transformez votre vie est un best-seller publié par Louise Hay. Selon elle, la pensée seule peut contribuer à changer ce que l’on est, voire à nous soigner. Découvrez comment ce livre peut vous aider à changer de vie en 8 étapes.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Le matin, avant même d’ouvrir les yeux, je pense que je dois être reconnaissante pour tout ce qui me vient à l’esprit. Après ma douche, je consacre environ une demi-heure à la méditation, à mes affirmations et prières. Puis je me livre à une activité physique pendant un quart d’heure. {…} Je suis maintenant prête pour mon petit déjeuner composé de fruits, jus de fruits et tisane. Je remercie la nature de tous ses dons, ainsi que les aliments qui me donnent leur vie pour me nourrir. Avant de déjeuner, j’aime me placer devant un miroir pour y exprimer quelques affirmations à haute voix ; parfois je les chante. {…}

Généralement, une grande salade compose mon déjeuner. Là aussi, je remercie et bénis ma nourriture. A la fin de l’après-midi, je m’allonge sur ma planche inclinée pour me relaxer profondément. Quelquefois, j’écoute aussi une cassette. Mon dîner se compose de légumes cuits à la vapeur et de céréales entières. Je mange parfois du poisson et du poulet. Je me sens mieux si ma nourriture est simple. J’aime partager mon dîner avec d’autres ; nous nous bénissons mutuellement ainsi que notre nourriture. Je consacre souvent une partie de ma soirée à la lecture ou à l’étude. Nous avons toujours quelque chose à apprendre.

Il se peut aussi que j’écrive mon affirmation de la journée, 10 ou 20 fois. Avant de me coucher, je passe en revue mes pensées et mes activités de la journée, que je bénis. Je me dis que je dormirai profondément et paisiblement pour me réveiller reposée et l’esprit vif. Je me réjouis du lendemain.”

L’ensemble des étapes traitées dans ce livre amènent à s’interroger sur les pensées négatives qui nous habitent et nous bloquent. C’est un des éléments que j’ai trouvé intéressant dans cet ouvrage.

Les points positifs de ce livre

Plusieurs éléments de Transformez votre vie ont trouvé écho en moi. Sans compter que les exercices proposés sont aisés à mettre en œuvre.

Une pensée positive et dynamique

La pensée positive et dynamique qui se dégage de ce livre est son atout majeur. L’autrice contre le fatalisme : à n’importe quel moment de sa vie, qu’elles que soient les épreuves traversées, il est possible de changer et d’être heureux. Le passé ne devrait pas avoir de prise sur nos pensées et actions futures.
J’aime cette idée novatrice qui tend à prouver que le passé et les actions des autres n’ont pas de pouvoir sur qui on veut devenir. Cette façon de penser va au-delà des thérapies qui tendent à expliquer les actions que l’on a pu faire par le passé. Le but de Louise Hay est de nous apprendre à nous réinventer.

Se changer soi-même pour changer les autres

La deuxième idée de ce livre qui m’a touché est l’idée qu’il est nécessaire de se remettre en cause avant tout, et surtout avant de demander aux autres de changer. Ce livre appelle à l’empathie, à la compréhension et au pardon. Plus encore, il s’agit de questionner les pensées que l’on a pour les autres et qui sont parfois à l’origine de leurs mauvais comportements envers nous.
J’ai trouvé cette idée intéressante, même si, comme je le souligne dans la dernière partie de cette chronique, je pense qu’elle peut s’avérer un peu simpliste face à un·e pervers·e narcissique, par exemple.

Des exercices concrets

Dernier point positif de ce livre : les exercices proposés sont concrets et peuvent être mis en œuvre seule ou à deux. La majorité sont des exercices de répétition et d’affirmation. Il s’agit de répéter que l’on s’accepte et que l’on s’aime face à son miroir ou face à quelqu’un. D’autres exercices sont à faire par écrit et sont d’autant plus intéressants, car plus introspectifs.

Ma critique de ce livre

Si j’ai trouvé ce livre touchant, certains passages et affirmations m’ont questionné. Voici les trois limites que j’ai relevées.

Le poids de la religion

Ma principale critique de ce livre repose sur son caractère particulièrement religieux. L’évocation du pouvoir divin est récurrente. Aussi, je regrette que l’histoire de Louise Hay, telle qu’elle la présente dans la partie IV de son livre et telle que je vous l’ai relatée en ouverture de cette chronique, n’ait pas été placée avant. En effet, l’appartenance de l’autrice à l’Eglise de la Science Religieuse est une clé de lecture importante de ce texte.

Des éléments mal maîtrisés voire dangereux

Si je suis convaincue que l’autrice croit en ce qu’elle écrit, je regrette qu’elle se place comme experte sur des sujets sur lesquels 1) elle n’a pas de légitimité et 2) elle peut être dangereuse. Ainsi, ses propos sur l’alimentation me paraissent déplacés, de même que ses propos sur la gestion de la maladie. Si la pensée positive peut très certainement influer de manière positive sur la vie des malades, je trouve cela dangereux d’indiquer que la seule pensée peut guérir – en niant du même coup l’ensemble des théories médicales.

La limite du pervers narcissique

Enfin, je me permets de douter du pouvoir de la pensée dans certains cas. S’il est évident que la pensée positive peut permettre de s’orienter dans des schémas qui nous plaisent mieux, elle peut aussi nous amener à accepter des situations qui, dans la réalité, ne sont pas acceptables. Je pense notamment à certains passages sur les relations et le travail où l’autrice affirme :

Affirmez-vous : “Je travaille toujours pour de merveilleux patrons.”, “Mon patron me traite toujours avec respect et courtoisie.” et “Mon patron est agréable et généreux.” Cette nouvelle structure vous suivra votre vie entière et, au cas où vous deviendriez patron, elle s’appliquera à votre personnalité.

Dans le cas d’une relation toxique axée sur la manipulation mentale – par exemple face à un·e pervers·e narcissique – la pensée positive telle qu’elle est présentée par Louise Hay pourrait nous amener à rester dans cette situation et à nous questionner sur nos responsabilités.

Il faut ici noter que la perversité narcissique est un sujet qui est très en vogue aujourd’hui mais qui n’était pas du tout présenté dans les années 80, années de parution de la première édition de ce livre. C’est peut-être pour cette raison que l’autrice ne l’évoque pas du tout.


Les pensées que nous avons de nous, de nos relations et du monde nous définissent.
Sans jamais l’avoir ainsi formulé, je ne peux qu’être en accord avec ce principe qui est le mien depuis des années : “Souris à la vie, la vie te souriras”. Cependant, j’aurais préféré que l’auteure m’indique plus tôt son système de croyances qui est une clé essentielle à la lecture de son livre. Je vous invite à le lire si l’idée de changer votre vie par la simple action de vos pensées vous interroge. Les pensées que nous avons de nous, de nos relations et du monde nous définissent.

Prête à essayer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.