Logo Les défis doré

Complexe d’infériorité : 8 choses à faire pour s’en sortir et se sentir mieux

Le complexe d’infériorité, ça vous parle ? Faites le test pour découvrir si vous êtes concerné(e) et découvrez comment vous en débarrasser !
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Complexe d’infériorité, êtes-vous concerné(e) ? Si oui, comment le surmonter ?

Le sujet du jour me tient particulièrement à cœur, car le sentiment d’infériorité est un mal-être qui s’installe doucement, mais sûrement, avant que vous vous en rendiez compte.

J’ai voulu donc vous ouvrir les yeux à ce propos et en profiter pour répondre aux nombreuses questions que je reçois au quotidien. C’est pourquoi j’ai pris le temps de détailler les symptômes et les causes du complexe d’infériorité, afin que vous puissiez faire le test chez vous.

Dans cet article vous allez apprendre à diagnostiquer le complexe d’infériorité chez vous ou les autres, suivi de 8 conseils pour vous en débarrasser :

  • Complexe d’infériorité ou cette tendance à se comparer aux autres ;
  • Vaincre le complexe d’infériorité : 8 conseils à suivre pour s’en débarrasser

Complexe d’infériorité ou cette tendance à se comparer aux autres

Ce n’est pas une coïncidence si vous avez éprouvé le besoin d’en savoir un peu plus sur le complexe d’infériorité. Vos recherches vous ont conduit(e) jusqu’ici afin de trouver des réponses fondées à toutes vos questions.

 Souffrez-vous du complexe d’infériorité ? Découvrez-le

La question est la suivante : souffrez-vous du complexe d’infériorité ? Oui, non, peut-être ? Avant de répondre à cette question, que savez-vous à propos de ce complexe ?

Qu’est-ce que le complexe d’infériorité ?

Le sentiment d’infériorité résulte d’une perception de soi dévalorisante par rapport aux autres dans certaines situations. Ce sentiment peut être la conséquence d’une infériorité réelle ou imaginaire chez la personne affectée.

Une personne se sentant inférieure va systématiquement croire qu’elle est moins belle, intelligente, intéressante, cultivée, forte, drôle, talentueuse que ses pairs.
Le rapport d’égalité n’étant plus, cette dernière adoptera donc un comportement dévalorisant envers sa propre personne.

Cette personne va également surestimer les autres, en les mettant sur un piédestal. Ce qui va accentuer son complexe d’infériorité et confirmer toutes ses pensées erronées.
Ainsi, pour répondre à la question posée plus haut, voici une liste non exhaustive des symptômes relatifs à ce complexe.

Le complexe d’infériorité, ça vous parle ? Faites le test pour découvrir si vous êtes concerné(e) et découvrez comment vous en débarrasser !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 10 symptômes qui prouvent que vous êtes sujette au complexe d’infériorité

Les humains ont beau être différents, certains de leurs comportements ne trompent pas.
Les symptômes varient selon les individus :

  • Sentiment perpétuel de honte ;
  • Dénigrement et une dévalorisation de sa personne, de son travail ou de ses résultats ;
  • Sentiment constant de frustration et de découragement ;
  • Tendance au jugement ;
  • Rancœur envers le monde extérieur pour ses échecs ;
  • Tendance à l’isolement ;
  • Rejet agressif des opinions et critiques même constructives ;
  • Négation du succès des autres ;
  • Refus de toute forme de compétition ;
  • Tendance à procrastiner, n’ayant pas assez confiance en soi pour lancer des projets.

Si vous vous reconnaissez dans cette liste, il y a des risques que vous ayez un complexe d’infériorité. Pas de panique, ce complexe est plus répandu que vous ne le croyez.
Découvrez les principales causes de ce mal-être dans la partie suivante.

 Quelles sont les causes d’un tel complexe ?

Les éléments déclencheurs du sentiment d’infériorité sont étroitement liés à votre vécu.

Son origine remonte à l’enfance

Selon Alfred Adler, psychothérapeute et fondateur de la psychologie individuelle, le complexe d’infériorité est présent chez tout le monde.

Il explique que c’est un sentiment normal, qui tient son origine de l’enfance. D’après lui, un enfant est automatiquement inférieur, car il dépend des adultes pour survivre.
Ce complexe serait même une base physiologique qui s’explique par la différence génétique. Chacun a ses propres qualités et défauts, ses avantages et handicaps.

Cela devient pathologique lorsque l’adulte reproduit ce comportement enfantin pour maintenir son état d’infériorité et de dépendance affective.

Ce que vous devez retenir de cette étude psychologique est que : Malgré la différence du patrimoine génétique, vous êtes tous dotés des compétences nécessaires pour réussir.

Les expériences traumatiques sont la cause du complexe

Les échecs répétés ainsi que le manque de reconnaissance sociale sont souvent la cause principale du complexe d’infériorité.

Vivre de multiples ruptures amoureuses, des fracas professionnels ou d’autres déceptions contribue à la dévalorisation de soi.

Autre cause du sentiment d’infériorité : vivre une expérience négative liée au statut social, au genre, à l’origine ethnique, à l’orientation sexuelle, à l’apparence physique, etc. Cette situation n’échappe pas à la règle de cause à effet. Découvrez donc les conséquences qui en découlent.

 Les conséquences graves du complexe d’infériorité sur la qualité de votre vie

Comme vous pouvez vous en douter, souffrir du sentiment d’infériorité peut engendrer de graves conséquences dont quelques-unes sont énumérées ci-après :

L’impact du complexe d’infériorité sur vos études/votre travail

  • L’absence de la prise de risque ;
  • L’incapacité à vous imposer ;
  • L’inhabilité à produire, créer ou coopérer ;
  • L’inaptitude à avancer, se projeter ou entreprendre.

Ceci est un échantillon des conséquences que peut avoir le complexe d’infériorité sur votre vie estudiantine ou professionnelle.

Les effets négatifs du complexe d’infériorité sur les rapports familiaux et amicaux

  • L’isolement pour éviter la gêne et la honte ;
  • L’agressivité et la violence verbale ou physique ;
  • Le manque de confiance, de compassion et de bienveillance ;
  • La rupture de la communication (notamment la communication non violente).

Les relations familiales et amicales se compliqueront davantage, surtout si vous refusez l’aide de vos proches.

Complexe d’infériorité en amour : agissez avant qu’il ne soit trop tard

  • Manque de confiance en soi, en son physique ;
  • Hypersensibilité émotionnelle et susceptibilité ;
  • Manque de confiance en son partenaire ;
  • Comportement paranoïaque ;
  • Manque de communication ;
  • Accès de colère et de jalousie ;
  • Manque d’intimité dans le couple.

Le sentiment d’infériorité peut signer la fin de votre grand amour à cause des comportements toxiques qu’il engendre.

 Le complexe d’infériorité mène à la dépression, le saviez-vous ?

Le complexe d’infériorité est un sentiment destructeur et ravageur qui peut mener à la dépression. Comment est-ce possible d’après vous ?

Selon une étude canadienne menée par Myriam Mongrain à l’université de New York, les personnes atteintes du complexe d’infériorité sont sujettes à la dépression croyant pertinemment qu’elles ne pourront pas échapper aux échecs et autres déceptions.

Par conséquent, ces dernières s’isolent et se referment sur elles-mêmes afin de causer le moins de dommages émotionnels possible.

Elle explique que, selon les modèles évolutionnaires, la dépression est le résultat d’une défaite qui a lieu au cours d’une compétition sociale.

Myriam Mongrain illustre ses propos en faisant une analogie entre les animaux et les humains.

Elle indique que dans le règne animal, les perdants des combats se démotivent et se retirent, tandis que chez l’Homme, le refus d’accepter la défaite conduit à un état prolongé de subordination involontaire, ce qui mène à la dépression.

 Complexe d’infériorité et complexe de supériorité, quel est le rapport ?

Je sais ce que vous vous dites : une personne atteinte du complexe de supériorité est une personne narcissique imbue d’elle-même.

Peut-être, oui ! Ceci étant dit, un complexe en cache toujours un autre.

Le complexe de supériorité est un trouble de la personnalité qui masque dans 90 % des cas un profond complexe d’infériorité. Une sorte de surcompensation qui se manifeste par le mépris des autres, la recherche de la domination, et une agressivité exacerbée.

Dans la majorité des séances de coaching, les personnes atteintes de complexe de supériorité reconnaissent qu’elles se sentent nulles et inférieures (pour reprendre leurs propos). Dans ce cas, un travail de valorisation est mis en place pour leur permettre de trouver leur équilibre et de booster leur confiance en soi.

Peut-on s’en sortir ?

Il est en effet possible de surmonter le complexe d’infériorité. Découvrez comment dans la partie suivante.

Le complexe d’infériorité, ça vous parle ? Faites le test pour découvrir si vous êtes concerné(e) et découvrez comment vous en débarrasser !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Vaincre le complexe d’infériorité : 8 conseils à suivre pour s’en débarrasser

Le complexe d’infériorité est un problème courant qui requiert un accompagnement professionnel pour y remédier. Cela dit, voici 8 conseils qui vous permettront de travailler sur vous-même et d’aller mieux.

 Conseil n° 1 contre le complexe d’infériorité : arrêter de se comparer aux autres

Vous êtes comparé(e) à vos camarades de classe depuis votre tendre enfance. Vous ne savez pas faire autrement ! Pourtant, il est essentiel que vous entamiez cette démarche pour vous libérer de ce complexe.

Vous êtes unique, faites donc de votre différence votre force. Célébrez le fait que vous soyez littéralement rare dans votre genre.

 Conseil n° 2 : prendre conscience du problème

Prenez du recul sur votre situation. Reconnaissez que l’incertitude, la peur et l’erreur font partie intégrante de vous. Vous êtes humain(e).

 Conseil n° 3 : partir à la découverte de soi

Que savez-vous de vous ? Drôle de question, hein ? Grandir c’est guérir et guérir c’est de ne plus avoir peur de se découvrir.

Prenez le temps de méditer, laissez votre esprit vagabonder sans avoir peur ou honte de vos pensées. Laissez ce flux d’informations venir vers vous pour ensuite faire le tri.
Apprenez à vous connaître : qu’est-ce que vous aimez faire ? Qu’est-ce que vous savez faire ?

Si vous voulez partir à votre propre découverte mais que vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez réserver votre place à la formation-conférence en ligne offerte : « 8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble« .

 Conseil n° 4 pour se libérer du complexe d’infériorité : reconnaître ses compétences et les mettre en valeur

Vous êtes loin d’être inutile ou bon(ne) à rien ! Vous excellez certainement dans un domaine. Creusez dans ce sens-là.

Ne soyez pas dur(e) avec vous-même. Reconnaissez vos qualités et vos compétences. Célébrez vos réalisations aussi minimes qu’elles puissent être.

 Conseil n° 5 : passer outre les croyances limitantes

Vous voyez de quoi je parle… mais si !

Toutes ces phrases péjoratives qui vous retardent dans votre développement personnel !

Éliminez de votre vocabulaire les : je ne peux pas, je ne suis pas doué, je ne suis pas assez comme ci ou assez comme ça. Aux oubliettes ! Remplacez-les par des affirmations positives qui vous aideront à croire en vous.

 Conseil n° 6 : combler ses lacunes pour vaincre le sentiment d’infériorité

Oubliez tous vos complexes imaginaires. Quant aux autres, travaillez dur pour les combler. Donnez-vous les moyens d’être celle ou celui que vous désirez être.

  • Vous êtes complexé(e) par vos fautes d’orthographe ? Révisez vos cours de français.
  • Votre accent en anglais vous fait honte ? Travaillez-le.
  • Vous ne savez pas conduire ? Prenez des cours de perfectionnement.
  • Vous avez du mal à parler en public ? Essayez de faire du théâtre, assistez à des workshops.

La solution est à portée de main pour vous débarrasser du complexe d’infériorité, saisissez-la.

 Conseil n° 7 : accepter l’échec comme inhérent à la nature humaine

Qui n’a jamais connu d’échec ? Tout le monde en a fait l’expérience au moins une fois.
Soyez indulgent(e) envers vous-même, pardonnez-vous vos erreurs passées et allez de l’avant.
Et si je vous disais que l’échec est indispensable pour perpétuer l’équilibre de votre vie, voire de l’univers à une plus grande échelle. Votre complexe d’infériorité vous semblerait-il pertinent ?

La perfection n’existe pas, c’est une invention humaine, tandis que l’échec est une nature.

 Conseil n° 8 : travailler sur son image et sa confiance en soi

Dernier conseil, et pas des moindres, travaillez sur votre image et votre apparence. Vous êtes belle / beau, sachez-le, ressentez-le.
Un travail en profondeur est nécessaire pour éradiquer votre complexe d’infériorité, toutefois, une petite mise en beauté ne vous fera pas de mal. Bien au contraire.
Ce n’est un secret pour personne, se sentir joli(e) aide à booster la confiance en soi.


Ainsi, comme pour tous les complexes, c’est souvent dans la tête que ça se passe. Et dans le cas où ces derniers sont fondés, vous pourrez toujours travailler sur vous même pour vous améliorer.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le dire en commentaire et partager avec nous votre avis sur le sujet.

 

 

C’est quoi un complexe d’infériorité ?

Le complexe d’infériorité est un sentiment répété d’être « moins bien » que les autres.

Pourquoi je me sens inférieur aux autres ?

Si l’on se sent inférieur aux autres, c’est qu’on a intégré cette croyance, que « je suis moins bien que l’autre », ainsi que la croyance plus profondément ancrée encore que « je dois défendre mon identité propre, car je ne suis pas l’autre, et l’autre peut être un danger ». Il y a donc une descente en soi profonde à réaliser pour démêler ce qui nous empêche de nous sentir naturellement lié à l’autre.

Comment faire pour ne plus se sentir nulle ?

D’abord, revenir à l’essence, au Soi : si nous semblons différents et séparés les uns des autres, dans le monde physique, dans l’invisible, nous sommes liés, et appartenons au même Tout.

Comment ne plus se sentir mal dans sa peau ?

Le meilleur moyen pour ne pas se sentir mal et régler ce problème, c’est d’aller à la rencontre de votre plus belle pensée à propos de vous-même et d’en faire une réalité. 

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​