La PNL : définition et 5 exercices pour transformer sa vie

La PNL, ou programmation neuro-linguistique en 5 exercices pour transformer sa vie quotidienne. Les meilleurs apports pratiques de la PNL.

Connaissez-vous la PNL, ou programmation neuro-linguistique ? 

Cette méthode peut être controversée : pour certains, il s’agit d’un mode de manipulation, d’une sorte d’hypnose ayant pour but de pousser l’être à faire quelque chose, qui ne lui serait peut-être jamais venu à l’esprit. Est-ce vrai ? Est-ce cela la définition de la PNL ?

Cet article va vous permettre de vous faire une idée plus précise de ce qu’est la PNL. Et je vous partagerai à la fin mon point de vue personnel, assez tranché, sur la question.

Vous découvrirez :

  • Tout d’abord, ce qu’est la PNL et en quoi elle peut vous permettre de changer de vie ;
  • 5 exercices de programmation neuro-linguistique simples et concrets, pour que vous puissiez l’expérimenter au quotidien, et vous faire votre propre opinion ;
  • Les limites et pièges de cette approche, de par mon vécu et mon expérience professionnelle de coach d’éveil.

Partante ? Alors c’est parti ! 🙂

Programmation neuro-linguistique : la PNL n’est pas ce que vous croyez !

 La création de la PNL

La PNL a été créée par :

  • Un psychothérapeute – mathématicien, Richard Bandler ;
  • Un linguiste, John Grinder.

Ils sont partis d’un constat simple : tous ceux qui réussissent, tous les meneurs, ont des points communs (c’est sur cette définition de la “réussite” que je vois les limites de cette approche, cf partie “limites et pièges”). Ils adoptent des attitudes, des modes opératoires similaires dans la résolution des défis qu’ils rencontrent au quotidien.

Après une étude approfondie, les deux Californiens se sont rendus compte qu’il n’était pas compliqué de reproduire ces gestes « gagnants ». Tout le monde, avec un peu d’entraînement, serait en mesure de leur ressembler…

 La programmation neuro-linguistique au quotidien…

Pour aborder la définition de  la PNL, sachez d’abord qu’elle n’a rien d’exceptionnel, et que vous avez vous-même recours à certains de ses principes sans le savoir, chaque jour.

Par exemple, regardez le comportement de votre entourage. Pour peu que vous soyez attentive, vous vous êtes déjà rendue compte qu’il est assez facile de prévoir les réactions de certaines personnes, tout au moins celles que vous connaissez. Vous savez, par exemple, quand un de vos proches vous ment. Ou encore vous remarquez quand il vous cache quelque chose. Vous décelez très vite l’humeur de vos enfants ou de votre conjoint, même s’ils font semblant d’aller bien. Comment y parvenez-vous ? Vous le faites en prêtant attention à leurs mimiques, leur gestuelle ou encore l’intonation de leur voix.

Vous le faites sans vous en rendre compte, par intuition.

 Apprendre à manier la PNL

A ce stade, vous vous demandez peut-être quelle différence existe entre votre utilisation de la programmation neuro-linguistique et celle des meneurs… C’est très simple : eux, ils le font délibérément !

Contrairement à vous, ils ont appris à « lire » le comportement des autres et le leur. Ils comprennent quelle démarche vous poussera à réagir comme ils le souhaitent et de ce fait, ils se sentent plus sûrs de leurs actions.

Quelque part, ceux qui établissent un lien entre la PNL et la manipulation des esprits n’ont pas tout à fait tort. Mais soyons honnête, quand vous vous mettez sur votre 31 avant de vous rendre à un rendez-vous, qu’il soit professionnel ou privé, ne faites-vous pas la même chose ? À l’instar des experts de la PNL, vous essayez d’orienter les actes de la personne que vous vous apprêtez à rencontrer vers le but que vous souhaitez atteindre. 🙂

 De la définition de la PNL à la pratique

 Venons-en donc à la définition de la programmation neuro-linguistique… La PNL est une discipline qui vous apprendra à :

  • Amplifier vos forces intérieures ;
  • Comprendre votre inconscient ;
  • Être vigilante et avoir un impact sur l’attitude de la personne avec laquelle vous communiquez.

En fin de compte, la PNL vous donnera tous les outils pour agir sur n’importe quelle forme de communication que vous pouvez mener.

Voilà pour la définition de la PNL, voyons maintenant l’aspect pratique. La PNL, est fréquemment associée à la vente, à la publicité, au commerce… C’est un fait, un commercial qui ne sait pas comment pousser un client à acheter un produit ne restera pas longtemps dans le métier. Mais il faudrait cesser de voir uniquement la chose sous un aspect professionnel.

Car dans la sphère personnelle, la PNL peut également s’avérer très utile ! C’est pourquoi vous pouvez découvrir sans plus tarder quelques exercices de programmation neuro-linguistique facilement intégrables à la sphère familiale et à la vie de couple.

Prête à faire tomber vos idées reçues ?

5 exercices de PNL à tester dans votre vie quotidienne

Voici quelques exercices de programmation neuro-linguistique pour l’utiliser au quotidien et faciliter vos relations avec les autres.

 Exercice 1 – Développez votre attention

La PNL nécessite tout d’abord de prendre l’habitude de bien observer les personnes qui vous entourent.

Et si vous vous exerciez à observer, et analyser votre entourage ?

N’allez pas loin, débutez par l’étude de vos amis et connaissances. Regardez un de vos collègues ou un membre de votre famille quand il marche. Comment le fait-il ?

  • A-t-il une allure fière ? Marche-t-il le torse droit comme un militaire ou est-il légèrement voûté ?
  • Est-ce qu’il dandine en marchant ou est-ce qu’il est un peu plus raide ?
  • Par quelle jambe commence-t-il le mouvement ?
  • Et sa démarche, est-elle rapide, alerte, ou plutôt lente ou hésitante ?
  • Quel comportement a-t-il ? Cache-t-il son regard en regardant vers le bas ou affronte-t-il le monde en observant ceux qui viennent à sa rencontre ?
Prenez le soin de noter absolument toutes les caractéristiques de sa démarche et de son attitude à ce moment.
La PNL, ou programmation neuro-linguistique en 5 exercices pour transformer sa vie quotidienne. Les meilleurs apports pratiques de la PNL.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Programmation neuro-linguistique : Exercice 2 – Analysez les informations

Pour continuer dans votre apprentissage de la PNL, reprenez les informations obtenues dans l’exercice précédent… En vous appuyant sur ces données, dressez un portrait préliminaire de la personne que vous avez observée.

Il n’est pas question d’établir un profil psychologique total. Tentez plutôt de décrire les impressions que vous a laissées votre observation. Par exemple, il/elle est légèrement voûté(e), fuit le regard des autres comme s’il se sentait mal à l’aise ou avait quelque chose à se reprocher. N’essayez pas de faire des hypothèses non vérifiables ou peu vraisemblables.

Appuyez-vous exclusivement sur toutes les informations préalablement faites.

 Exercice 3 – Donnez une appréciation

Servez-vous des deux exercices de PNL précédents pour donner des caractéristiques de la personnalité de votre cible. Réunissez un maximum de caractéristiques la concernant.

Vous devez être en mesure de citer un strict minimum de 6 traits de caractère.

Tout comme dans l’exercice antérieur, il est hors de question d’inventer quoi que ce soit. Votre jugement ne doit être basé que sur vos constatations. C’est un point important de la programmation neuro-linguistique : il n’est pas question d’interpréter mais de s’en tenir aux faits !

 Exercice 4 – Recommencez une fois de plus ces exercices de PNL

Maintenant que vous avez pu vous faire une idée tout au moins approximative de la première personne grâce à ces exercices de programmation neuro-linguistique, choisissez un autre sujet d’étude. Les conditions doivent être les mêmes que dans le premier cas. Vous n’observez que sa démarche et toute la gestuelle qui s’y rattache. Tout comme pour la première fois, vous devrez attentivement tout noter. Une fois que c’est fait, passez à la seconde étape, comme décrite ci-dessus, puis à la troisième.

Mentionnez à chaque fois la situation dans laquelle la personne se trouvait.

Était-elle pressée, détendue, prêtait-elle attention à ce qui l’entourait ou tout lui était-il égal… ? Était-elle attendue quelque part ou marchait-elle simplement pour effectuer une action quelconque ? En bref, mettez chaque individu dans un contexte précis. 

Avant d’aller plus loin :

Lorsque vous aurez réalisé ces trois exercices de PNL sur au moins six ou sept personnes, vous pourrez passer à l’étape suivante.

N’hésitez pas à jeter votre dévolu sur des inconnus, vous n’êtes pas obligée de vous limiter à vos proches.

Exercice 5 – Comparez et apprenez à déceler les points communs

Vous avez enfin les données de plusieurs personnes. Quels sont les gestes et attitudes qui se répètent, en fonction des traits de caractère que vous avez remarqués ? Établissez aussi une liste détaillée des différences qui existent entre les personnes se trouvant dans des situations opposées.

La marche est juste un début, et ces exercices ne constituent qu’une petite base. Votre objectif est d’apprendre à la longue à focaliser votre attention sur tous ces petits détails qui aident à se faire une idée précise de l’état d’esprit de la personne en face de vous et l’utiliser lors de vos échanges.

Les avantages de la PNL

Ces exercices sont plutôt intéressants parce qu’ils vous amènent à porter votre attention davantage sur les autres, plutôt que sur vous-même. C’est d’ailleurs le même type de démarche que vous utilisez lorsque vous travaillez sur l’écoute active  ou sur la communication non violente.

Et qu’en est-il de votre for intérieur ? Comment vous perfectionner ? Il existe évidemment de nombreux autres exercices de PNL. Cependant, même en se limitant aux cinq exercices précédents, vous réaliserez rapidement que vous changez. En observant les autres, vous apprendrez à faire de même pour vous-même. En comprenant les points faibles des uns et des autres, vous vous entrainerez à repérer les vôtres ! Vous avancerez sur la voie de la connaissance de soi ! Et petit bonus, il  vous sera plus facile d’améliorer vos points faibles (voire de les accepter) !

Limites et pièges de la PNL

Vous vous intéressez probablement à la PNL, parce que vous cherchez à mieux vous comprendre, ou comprendre les autres (mais la finalité est toujours en réalité de mieux vous comprendre !). Vous vous sentez insatisfaite, vous aimeriez changer des comportements, faire évoluer des réactions, sortir de ces pensées, idées et émotions qui vous submergent et troublent votre paix intérieure.

Je suis passée par là : je cherchais dans chaque nouvelle approche la solution miracle à un mal-être que j’avais du mal à exprimer. J’ai ainsi exploré beaucoup de choses : la méditation, la psychologie positive, les tests de personnalité, la sophrologie… J’ai mis longtemps à réaliser que tout ce qui est compliqué est le pur fruit du mental, et incapable à ce titre de résoudre les nombreux “problèmes” qu’il crée. Tant que nous nous associons au mental et à toutes ses créations (pensées, croyances, schémas, émotions…), nous baignons dans l’illusion. Souvent, dans la souffrance.

Si cela résonne en vous, sachez que j’ai conçu une formation que je mets à disposition, pour vous parler du voyage exploration vers le Soi. J’y présente également ma façon d’accompagner aujourd’hui celles qui me rejoignent dans l’espace Expérience. Vous pouvez vous inscrire à cette formation ici.


La PNL est une méthode qui permettrait de se débarrasser de vos mauvaises habitudes en vous mettant à votre écoute et à mieux gérer vos émotions .

Maintenant que vous comprenez mieux les tenants et aboutissants (pour celles et ceux qui l’ignoraient), quelle opinion avez vous de la programmation neuro-linguistique ? Seriez-vous prêt(e) à étudier la PNL ? Vous la connaissiez déjà ?

Quelques questions que vous vous posez sûrement : 

C’est quoi la PNL ?

La PNL, ou programmation neurolinguistique, est une discipline qui entend modéliser les comportements des personnes qui “réussissent”, pour les appliquer à toutes.

Pourquoi faire de la PNL ?

Apprendre la PNL peut donner des pistes pour modifier des comportements qui ne nous permettent pas d’avancer.

Quels sont les outils de la PNL ?

Elle repose sur différents outils, comme les méta-programmes, la modélisation, la transposition, et beaucoup d’observation.

Qui a inventé la PNL ? 

La PNL a été créée par un psychothérapeute – mathématicien, Richard Bandler et un linguiste, John Grinder.

 

4 Comments

  1. Bonjour
    C’est un excellent article sur la PNL. C’est un outil extraordinaire, pour peu qu’on sache bien l’utiliser. Je m’y intéresse depuis peu, je lis en ce moment “pouvoir illimité”.
    En tout cas bravo pour votre article et votre blog, même si je suis un homme je tombe de temps en temps sur un de vos articles. Continuez comme ça.
    Bien à vous.

  2. Merci à vous pour cet article très intéressant.
    Ayant suivi dans le cadre de mon métier une formation en gestion mentale pour aider les élèves à mieux réussir, je trouvais que la PNL était un outil qui pouvais également m’aider pour mieux approcher les jeunes en difficultés.
    Je me suis inscrite dans un cours à distance mais toutes les informations que je trouve pour mieux comprendre comment travailler m’interpellent.
    Votre article m’a appris quelque chose.Je ne sais pas si vous avez une suite mais encore bravo.Je lis également le livre” pouvoir illimité”.

  3. Il me semble que la PNL est catégorisée comme étant une pseudo-science. C’est-à-dire que ses fondements et résultats ne sont pas démontrés voire invalidés par la science. Il est vraiment dangereux d’appréhender le monde et les relations sociales sur des bases erronées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.