Adulte en reconversion professionnelle : mode d’emploi en 6 étapes

Vous êtes adulte et vous voulez réussir votre reconversion professionnelle ? Alors suivez le guide : 6 étapes pour trouver LE métier qui vous correspond !

Vous trouvez difficile de faire une reconversion professionnelle à l’âge adulte ? Vous n’arrivez pas à vous lancer ?

C’est un fait, une fois sorti(e) du cadre scolaire et avec l’apparition des obligations liées aux charges mensuelles ou à votre famille, choisir de se réorienter n’est pas une décision facile

Pourtant, c’est parfois le meilleur choix à faire pour pouvoir donner un sens à sa vie !

Afin de vous guider dans votre réflexion, vous découvrirez dans cet article :

  • Les 6 étapes à suivre pour réussir votre reconversion professionnelle adulte ;
  • Ainsi que 5 cas particuliers qui pourraient vous concerner.

Faites le choix de créer une vie qui vous ressemble pleinement ! Vous n’avez qu’à suivre le guide !

6 étapes pour réussir sa reconversion professionnelle quand on est adulte… et 6 erreurs à éviter !

Vous le savez, en tant qu’adulte, votre reconversion professionnelle ne suivra pas les mêmes schémas que durant votre enfance. Mais pas de panique, tout se passera pour le mieux en suivant les étapes suivantes !

 1ere étape : Faire le point avant une reconversion professionnelle adulte

Ok, vous êtes adulte et vous allez partir sur une reconversion professionnelle. Mais avant de décider vers quoi, mieux vaut commencer par faire le point sur vous-même. Comprendre qui vous êtes, au plus profond de vous, c’est partir en quête de :

  • Quelles est votre liste de valeurs ?
  • Qu’est-ce qui vous motive ? Vous fait vibrer ?
  • Quels sont vos talents ? Dans quel domaine brillez-vous naturellement ?

Si vous n’avancez pas sur la voie de la connaissance de soi, vous risquez de tout simplement vous laisser à nouveau influencer par des sources extérieurs. Et donc d’être à nouveau déçu(e).

Pour vous aider à vous recentrer sur vous-même et pouvoir enfin créer une vie qui vous ressemble vraiment, vous pouvez vous inscrire à la formation – conférence en ligne : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“. C’est gratuit, alors pourquoi hésiter ? 😊

Erreur n°1 – Tout miser sur un bilan de compétences

Un adulte qui envisage une reconversion professionnelle, passe bien souvent par un bilan de compétences. La première erreur à éviter, c’est de croire que ce test suffit. Car en vérité, il ne s’attache qu’au “faire”. Il ne prend pas en compte les dimensions supérieures de l’être :

  • Valeurs ;
  • Croyances limitantes  ;
  • Talents et forces ;
  • Expériences de vie ;
  • Ou encore notion de contribution, de vibrations…

La réponse se trouve en vous. Pour trouver votre plus belle plus-value et créer votre emploi idéal. Et non pas pour chercher à rentrer dans une nouvelle case !

 2e étape de la reconversion professionnelle adulte : Anticiper les obstacles

Comme dans tout nouveau projet, avant de commencer votre reconversion professionnelle à l’âge adulte, il est important de chercher à anticiper les obstacles. Pas tous, bien sûr, certains éléments resteront toujours hors de contrôle. En revanche, il existe certains points que vous pouvez anticiper.

Cette analyse préalable vous permettra de :

  • Être prêt(e) : si l’un d’eux venait à se réaliser, vous ne seriez pas dépassé(e) puisque vous sauriez déjà comment y répondre ;
  • Avoir l’esprit tranquille, quand bien même ces obstacles ne se présenteraient jamais.

Erreur n°2 – Répéter les erreurs du passé

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle adulte, les obstacles que vous pouvez rencontrer peuvent aussi se trouver à l’intérieur de vous. Parce que, en matière de développement personnel, vous pouvez être soit votre meilleur(e) ami(e), soit votre pire ennemi(e). La bonne nouvelle, c’est que c’est vous qui décidez ! Mais pour cela, vous devez prendre du recul pour :

  • Identifier vos fausses croyances ;
  • Comprendre les bénéfices cachés éventuels ;
  • Accueillir vos peurs et/ou vos blessures cachées…

Bref, c’est prendre conscience de votre part d’ombre, l’accueillir et l’accepter, pour ne plus la laisser vous limiter. C’est vous autoriser enfin à briller pleinement !

 3e étape : Déterminer les prérequis de sa reconversion professionnelle

En tant qu’adulte, pour réussir votre reconversion professionnelle vous pouvez vous renseigner sur les prérequis demandés par les employeurs. Découvrir les formations, compétences et qualités nécessaires, vous permettra de :

  • Savoir quoi mettre en avant dans votre CV et au cours d’éventuels entretiens ;
  • Choisir de vous former si besoin pour augmenter vos chances d’être engagé(e) !

Erreur n°3 – Croire que vous devez déjà avoir toutes les compétences

Une reconversion professionnelle adulte implique pas mal de changements. Vous ne devez pas faire l’erreur de vous décourager si vous constatez que vous n’avez pas encore toutes les compétences ou tous les diplômes nécessaires.

La formation adulte peut tout à fait être une des étapes de la réalisation de votre projet ! Ne voyez pas cela comme un retour en arrière, mais plutôt comme une progression continue.

Voyez cela comme une chance. Celle de vous perfectionner dans une branche particulière et de découvrir des choses passionnantes. Et de pouvoir atteindre, à terme, le métier de vos rêves !

Vous êtes adulte et vous voulez réussir votre reconversion professionnelle ? Alors suivez le guide : 6 étapes pour trouver LE métier qui vous correspond !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 4e étapes d’une reconversion professionnelle réussie à l’âge adulte : Le financement

Si votre reconversion professionnelle nécessite une formation, vous allez devoir trouver comment la financer :

  • Financement personnel ;
  • Compte personnel de Formation : dépend du nombre d’heures cotisées ;
  • Plan de formation : la totalité du coût de la formation est prise en charge par votre employeur ;
  • Congé individuel de formation : dépend de l’OPACIF auprès duquel votre employeur cotise ;
  • Aide individuelle à la formation : en passant par Pôle Emploi ;
  • Contrat en alternance : dans le cas d’une reconversion professionnelle après 40 ans, certaines aides sont proposées à l’employeur.

Il existe un grand nombre de possibilités, vous n’avez qu’à trouver celle qui correspond à votre situation !

Erreur n°4 – Ne compter que sur soi-même

Non, même si vous êtes adulte, pour votre reconversion professionnelle, vous n’êtes pas obligé(e) de tout faire seul(e) ! Parfois, faire appel à un coup de pouce extérieur peut être une très bonne idée.

Que ce soit pour trouver un financement ou une formation (Pôle Emploi, Conseil Régional, APEC, Cap Emploi). Ou encore pour votre introspection et l’élaboration de votre plan d’action. Trouver un coach en développement personnel peut, par exemple, être une très bonne idée !

 5e étape : Emploi en cours et reconversion professionnelle

A présent que vous savez comment vous allez financer votre reconversion professionnelle adulte, vous pouvez prendre une décision vis-à-vis de votre emploi actuel :

  • Solliciter une rupture conventionnelle : pour pouvoir prétendre au chômage ;
  • Maintenir votre emploi (à temps plein ou partiel), et mener vos recherches ou formations en parallèle (cours du soir, formation à distance…) ;
  • Convenir avec votre employeur d’une reconversion au sein de l’entreprise ;
  • Demander un congé de formation…

Parce que vous êtes un adulte avec certaines obligation, il est important que vous preniez le temps de peser les pour et les contre, pour lancer votre processus de reconversion professionnelle dans les meilleures conditions.

Erreur n°5 – Démissionner sur un coup de tête

Quand la reconversion professionnelle adulte fait suite à un ras-le-bol, démissionner apparaît parfois comme la seule échappatoire, comme le montrent vos témoignages sur le burn-out. Mais cette solution peut avoir des compétences négatives sur votre quotidien :

  • Baisse brutale de vos revenus
  • Stress : dû à l’arrivée des factures sans avoir d’entrée financière ;
  • Culpabilité : vis-à-vis de vos proches…

Vous êtes en droit de démissionner. Mais essayez de prendre le temps de bien y réfléchir d’abord.

 6e étape de la reconversion professionnelle adulte : Passer à l’action !

Les 5 étapes précédentes de la reconversion professionnelle à l’âge adulte avaient pour but de vous pousser à la réflexion. A présent que tout est clair… Il est temps pour vous de vous lancer !

Vous savez où vous voulez aller et comment y parvenir, vous disposez donc déjà d’un plan d’action tout fait ! Alors : prêt(e) ? Partez ! 😊

Erreur n°6 – Ne pas vous fixer d’échéance.

A cette étape de votre reconversion professionnelle adulte, il est important de vous fixer des échéances. Il n’y a que de cette manière que vous pourrez suivre l’avancée de votre projet. Sans cela, vous risquez de vous laisser embarquer dans les aléas du quotidien. Du temps qui passe sans que rien n’avance…

Vous dire par exemple que vous suivrez une formation en traitement de texte c’est bien. Vous imposer de l’avoir suivie au plus tard le 10 juillet de l’année en cours, c’est encore mieux ! Et surtout c’est un gage de réussite !

Reconversion professionnelle adulte : 5 cas particuliers

Il existe certaines situations, à l’âge adulte, qui peuvent venir compliquer le processus de reconversion professionnelle. Voici comment lever ces 5 freins !

 Réussir sa reconversion professionnelle adulte après 40 ans

C’est un fait, choisir de se reconvertir professionnellement si vous êtes un adulte de plus de 40 ans peut-être compliqué. Notamment parce que trouver un employeur devient de plus en plus compliqué au fur et à mesure que vous avancez dans la vie. Mais plus dur ne signifie pas impossible.

Apprenez à vous mettre en valeur, à mettre en avant votre expérience, vos savoir-faire, votre professionnalisme. Sollicitez des lettres de recommandations de vos anciens employeurs, si c’est possible (ce n’est pas toujours le cas).

Vous avez beaucoup à apporter à votre futur employeur. Mais pour réussir à le convaincre de ça, vous devez commencer par en être convaincu(e) vous-même.

 Reconversion professionnelle adulte et fonction publique

La reconversion professionnelle à l’âge adulte peut être complexe si vous êtes dans la fonction publique. Surtout s’il s’agit de quitter complètement le domaine public.

Dans ce cas, le principal frein va se trouver en vous. Parce que fonction publique est synonyme de sécurité et de stabilité. Et que même si vous aspirez à autre chose, abandonner ce côté rassurant risque d’être difficile.

Il vous faudra alors déterminer ce qui est le plus important pour vous : faire un travail qui vous correspond, vous épanoui, ou conserver cette sécurité ?

 La reconversion professionnelle chez les professionnels du soin et de l’accompagnement

Il existe un aspect de la reconversion professionnelle adulte qui est particulièrement présent chez les professionnels du soin et de l’accompagnement. Il s’agit de la culpabilité.

C’est un sentiment très fort, qui peut vous freiner, vous empêcher de partir, ou créer un certain mal-être dans votre départ.

Si tel est votre cas, il est important que vous preniez conscience d’une chose : si vous n’allez pas bien, vous ne pourrez pas prendre soin des autres. Parfois, partir, ce n’est pas renoncer à venir en aide. C’est juste prendre un temps pour vous. Pour vous retrouver, vous ressourcer, et pouvoir un jour, à nouveau, apporter votre lumière au monde !

Vous êtes adulte et vous voulez réussir votre reconversion professionnelle ? Alors suivez le guide : 6 étapes pour trouver LE métier qui vous correspond !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Réussir sa reconversion professionnelle quand on est un adulte sans diplôme

Le fait de ne pas avoir de diplôme ne doit pas vous empêcher d’envisager une reconversion professionnelle à l’âge adulte. Certaines conditions peuvent vous faciliter l’accès à un métier :

  • le fait d’être mère de 3 enfants, par exemple, peut parfois lever certaines obligations de diplôme dans le cadre de concours ;
  • vous pouvez également faire reconnaître les compétences acquises par l’expérience, en dehors du cadre formel du diplôme, pour pouvoir bénéficier d’une équivalence.

Et dans tous les cas, encore une fois, il n’est jamais trop tard pour envisager de se former. Si l’obtention d’un diplôme est vraiment indispensable, renseignez-vous sur comment l’obtenir à votre tour !

 Reconversion professionnelle et entrepreneuriat

Dans ce type de reconversion professionnelle adulte, le principal frein est lié au changement de règles. Ici, ce n’est plus votre employeur qui gère toute la paperasse, mais vous. Vous devez apprendre à :

  • Choisir un statut d’entreprise (autoentrepreneur, SARL, Frais réel…) ;
  • Gérer vos comptes, vos finances ;
  • Faire vos déclarations de ressources et déclarer vos impôts ;
  • Réfléchir aux assurances qui vous seront nécessaires…

N’hésitez pas à vous tourner vers la Chambre du Commerce et de l’Industrie, des métiers de l’artisanat, ou encore celle des Professions Libérales (en fonction du secteur d’intervention choisi) : certaines formations sont intégralement prises en charge et vous permettront d’acquérir les bases nécessaires !


A présent, vous avez toutes les clés en mains pour réussir votre reconversion professionnelle adulte !
Alors n’attendez plus, passez à l’action et saisissez cette chance de pouvoir vous créer une vie sur mesure !

Et vous ? Vous envisagez une reconversion professionnelle ? Ou alors vous vous êtes déjà lancé(e) ? Faites-nous part de vos expériences et questionnements en commentaire ! 😊

1 Comment

  1. Bonjour,

    Alors ça tombe bien, je me suis moi-même reconverti. Je suis ingénieur de formation (École Centrale de Lyon) et aujourd’hui j’aide les gens à trouver le travail de leurs rêves :D.

    Ça fait un peu marketing, mais c’est ça ^^. En parallèle de mon travail d’ingénieur, j’ai fait une formation en cours du soir en communication avec une coach professionnelle. Puis, cette coach m’a proposé d’être son assistant tellement j’étais passionné.

    En parallèle de tout ça, j’ai commencé à donner des cours de communication orientés recherche d’emploi à l’IUT d’Aix-en-Provence. En effet, l’assistanat m’avais donné envie de transmettre et je m’étais également formé à la recherche d’emploi (lectures + expérimentations personnelles).

    Puis, j’ai arrêté l’assistant et j’ai créé ma micro-entreprise afin de faire de l’accompagnement individuel. Enfin, je me suis fait coacher moi-même et me voilà indépendant. J’accompagne aujourd’hui les gens dans leur orientation pro, leur recherche d’emploi et leur gestion de carrière :).

    Ce que je retiens dans tout ça, c’est de commencer à suivre ses envies même si ça fait peur. Pour dépasser cette peur, je vous conseille de lire un livre qui m’a beaucoup aidé : “Tremblez mais osez !” de Sarah Jaffers. Pour suivre vos envies, balayez chacune de vos expérience à la recherche de ce que vous avez adoré faire ;).

    Jeff Carlotti
    Auteur du blog Ma carrière en main

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.