6 petits jeux pour développer sa confiance en soi

Le manque de confiance en soi, voilà un des maux les plus partagés au monde. Je sais de quoi je parle, pendant longtemps, je n’ai pas osé être moi-même. Mais j’ai décidé de prendre les choses en mains et je vous propose une petite sélection de 6 exercices simples et efficaces pour renforcer sa confiance en soi. Une chose est sûre: ce n’est pas en se répétant « il faut que j’aie confiance en moi » et en attendant d’avoir enfin cette confiance pour se bouger que la situation s’améliorera !

Je vous propose donc plutôt de passer à l’action et d’essayer ces six petits jeux agréables à faire qui m’ont apportés personnellement un plus. À vous de voir lesquels rejoindront votre boite à outils pour booster votre vie!

Amusez-vous bien, et n’oubliez pas que vous êtes merveilleuse.

Jeu #1. C’est moi qui ai fait ça ?

 Durée: 5 minutes minimum / Matériel: pas besoin.

Cet exercice consiste à vous imprégner de la confiance générée par une de vos réussites.

Commencez donc par vous réserver cinq minutes au calme avec la certitude de ne pas être dérangée. C’est important pour aller au bout de l’exercice et en voir les bienfaits.

Installez-vous confortablement et remémorez-vous quelque chose que vous avez réussi, que vous avez accompli alors que vous ne vous en pensiez pas capable, alors que personne ne croyait en vous. Une action ou l’aboutissement d’un projet, qui vous ont rendu particulièrement fière.

Remémorez-vous cette situation dans tous ses détails.

Qu’avez-vous ressenti avant de vous lancer, comment les autres ont-ils réagi, qu’avez-vous dû affronter pour y parvenir, qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez réussi ?

Imprégnez-vous des sentiments positifs que ce souvenir génère en vous. La satisfaction, l’impression d’avoir surmonté des épreuves, d’être allée au-delà de ce que vous pensiez pouvoir faire.

Restez dans ces sentiments positifs et revenez à ce souvenir aussi souvent que vous le souhaitez.

« Si j’ai réussi à accomplir aujourd’hui ce que je pensais impossible hier, que penser de ce qui me paraît impossible aujourd’hui ? »

Jeu #2. Mes chères erreurs

Durée: 10 minutes / Matériel: feuille et stylo.

Nous avons tendance à laisser nos erreurs saper inévitablement notre confiance en nous. Pourtant, il y a une autre façon de les aborder, c’est de les transformer en leçons. Tout le monde commet des erreurs. « L’erreur est humaine« . Mais autant nous avons tendance à être philosophe et bien accepter les erreurs lorsqu’elles relèvent des autres, autant quand il s’agit de nous, c’est plus compliqué 🙂

Cet exercice qui n’est pas sans rappeler la pensée positive, consiste à remplacer une habitude, – ressasser ses erreurs -, par une nouvelle – se poser les bonnes questions pour en tirer des leçons.

Installez-vous au calme avec une dizaine de minutes devant vous. Notez par écrit les erreurs que vous avez commises dans la journée, dans la semaine, voire en remontant plus loin si ces erreurs vous ont particulièrement affectée.

Et en face de chacune de ces erreurs, notez vos réponses aux questions suivantes : qu’est-ce que j’ai appris ? Qu’est-ce que je ferai autrement dorénavant ?

Cet exercice peut très bien être pratiqué en famille, le soir en fin de journée, en discutant autour de ces interrogations: quelle erreur ai-je commise aujourd’hui, et quelle leçon en tirer?

Insister sur la dimension apprentissage plutôt que sur le succès permet de décomplexer l’échec.

Jeu #3. Bien sûr que je me connais!

 Durée: 15 minutes / Matériel: feuille et stylo.

Développer sa confiance en soi passe aussi par la case connaissance de soi. Il est important de savoir quelles sont ses qualités et quels sont ses défauts. Ne pas chercher à être parfaite, ni à écraser les autres en se mettant trop en avant, mais simplement accepter que nous avons toutes et tous des aptitudes, des talents et des limites. Voici le but de cet exercice.

Installez-vous au calme, avec une quinzaine de minutes devant vous rien que pour vous.

Munissez-vous de votre feuille et de votre stylo et commencez par lister vos qualités. Trouvez-en au moins 10.

Si vous avez des difficultés à vous trouver des qualités, pensez par exemple à ce que vos proches disent régulièrement de vous, et que parfois vous avez du mal à accepter. Car n’avez-vous pas également ce réflexe qui consiste à minimiser systématiquement les compliments que vous recevez? Si c’est le cas, exercez-vous également à accepter simplement les compliments avec un merci et un sourire.

Écrivez cette liste de qualités que l’on vous reconnaît, et conservez cette petite liste précieusement sur vous. Relisez-la régulièrement, imprégnez-vous des sentiments positifs que cette lecture génère en vous.

Mais n’arrêtez pas là cet exercice. Se connaître, c’est accepter ses qualités, mais aussi ses limites.

Non, nous ne pouvons pas toutes tout faire. Nous sommes douées pour certaines choses et moins pour d’autres.

Prenez donc également le temps de réfléchir à vos défauts. Qu’est-ce qu’on vous reproche régulièrement et objectivement ? Qu’est-ce que vous-même reconnaissez faire moins bien, vous fatiguer à faire, devoir vous forcer à faire?

Écrivez la liste de vos défauts.

Deux options s’offrent alors à vous. Vos défauts vous empêchent-t’il d’avancer ? Vous font-ils souffrir ? Vous ou votre entourage ? À vous de décider ensuite si vous devez les accepter et arrêter d’essayer de les corriger, ou au contraire prendre les choses en main pour lutter définitivement contre eux.

Jeu #4. Bravo! Je l’ai fait!

 Durée: illimitée! / Matériel: feuille, stylo, agenda.

Lorsque je reviens sur mon parcours de fille imparfaite et ordinaire qui manque de confiance en elle, je constate que quelque chose a beaucoup contribué à améliorer ma confiance en moi : l’action. J’ai décidé à un moment que j’allais faire ce qui me tenait à cœur, plutôt que de continuer à en rêver.

Alors je suis passée à l’action et c’est exactement ce que je vous invite à faire dans cet exercice. Agir, oser, passer à l’action et notamment hors de sa zone de confort permettent véritablement de repousser les limites de nos capacités et développer notre confiance.

Installez-vous avec feuille et stylo au calme et un bon petit moment devant vous rien qu’à vous. Avant d’agir, il faut nécessairement décider d’une direction dans laquelle aller. Plusieurs options s’offrent donc à vous pour choisir cette direction:

  1.  Vous pouvez revenir sur l’exercice n°3 et la liste des défauts que vous avez besoin de corriger pour booster votre confiance;
  2.  Vous pouvez rédiger votre bucket list et réunir tous les objectifs qui vous tiennent à cœur, comme ces projets imaginés et rêvés 100 fois mais que vous n’avez jamais osé concrétiser (découvrez ma bucket list si vous manquez d’inspiration);
  3.  Vous pouvez sélectionner également quelques bonnes résolutions que vous n’avez jamais réussi à tenir (Voici LE mode d’emploi pour écrire et tenir vos bonnes résolutions)

Il est important dans tous les cas de commencer par rédiger des objectifs de qualité, réalisables et mesurables.

Une fois ces objectifs fixés, décomposez-les en toutes petites sous-actions que vous pourrez facilement effectuer.

Et agissez. De petits pas en petits pas, avancez en douceur vers ces objectifs qui vous tiennent à cœur. Franchissez ces petites étapes, récompensez-vous à chaque fois.

Notez bien que plus ces petits pas vous sembleront difficiles à franchir, plus vous serez hors de vos habitudes, hors de votre zone de confort, et plus les avoir franchi vous aidera à développer votre confiance en vous. Dans mon « témoignage d’une fille ordinaire et imparfaite », je partage ces quelques étapes qui ont particulièrement compté dans mon évolution!

Jeu #5. Je joue au coach

 Durée : 15 minutes / Matériel: stylo, carnet.

Nous avons tendance à être beaucoup plus dures avec nous-mêmes que nous ne le sommes avec les autres. Nous avons une petite voix intérieure très critique qui a tendance à saper notre confiance en nous. Or, de nombreuses études ont montré le lien très fort entre le regard que nous portons sur nous-mêmes et nos performances. Plus nous sommes critiques, et plus nous nous limitons. Au contraire, si nous savons nous motiver, nous encourager et avoir un regard bienveillant sur nos erreurs, nous renforçons notre confiance et améliorons nos résultats.

L’idée de cet exercice est de renverser la vapeur, et transformer cette petite voix en un soutien infaillible.
  • Installez-vous au calme avec carnet et stylo et une quinzaine de minutes devant vous. Prenez le temps de vous remémorer une situation que vous avez vécue récemment. Une situation dans laquelle vous avez commis une erreur, ou n’avez simplement pas été à la hauteur.
  • Repensez à ce que vous vous êtes dit intérieurement. Avez-vous été compatissante ? Avez-vous été critique voire insultante?
  • Notez par écrit en quelques phrases les mots que vous vous êtes adressés.
  • À présent, réécrivez ce commentaire intérieur en adoptant quelques règles simples et qui vont faire de cette petite voix critique un véritable coach.
  • Vous allez imaginer ce que vous diriez à un de vos amis à qui cette situation arriverait. Écrivez par écrit les conseils que vous lui adresseriez.
  • Puis écrivez à nouveau votre commentaire de la situation qui s’est produite en utilisant votre prénom. Remplacez par exemple le « tu n’arriveras jamais à atteindre cet objectif » par « Mylène, bravo pour tout ce que tu as déjà fait pour en arriver là. Cet objectif est difficile, et tu as accompli beaucoup d’autres choses parallèlement. Tu mettras peut-être un peu plus de temps mais tu y arriveras. »
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Jeu #6. Le carnet des fiertés

 Durée : 5 minutes par jour / Matériel : stylo, carnet.

Savez-vous que nous sommes physiologiquement programmées pour ressasser tout ce qui nous arrive de négatif, conflits, erreurs, échecs, déceptions…? Cela avait comme but à l’origine de nous prévenir des dangers.Mais aujourd’hui, ça a des conséquences fâcheuses, notamment celle de casser notre confiance en nous. Pour aller à l’encontre de cette tendance, je vous propose de tester cet exercice simple et efficace.

Prenez quelques minutes chaque jour, en fin de journée avant de vous endormir par exemple, et remémorez-vous toutes les choses que vous avez dites, faites ou pensées aujourd’hui, et dont vous êtes fière.

Vous n’avez pas râlé parce que le bus était en retard, notez-le. Vous avez réussi ce gâteau que d’habitude vous manquez, notez-le. Vous avez proposé votre aide alors que vous manquiez de temps pour vous, notez-le.

Notez tous vos accomplissements, tous les petits pas qui contribuent à vous faire avancer vers ce qui a du sens pour vous.

Prenez un petit temps pour remplir ce carnet chaque jour, et lorsque vous vous sentez diminuée, lorsque vous avez perdu confiance, que vous n’arrivez pas à avoir sur vous un regard bienveillant et encourageant, ouvrez simplement votre carnet des fiertés et regonflez votre amour-propre.


Vous avez entre les mains six petits jeux qui renforceront à coup sûr votre confiance en vous et vous aideront à vous sentir mieux au quotidien, plus à même d’affronter les épreuves et d’avancer vers vos objectifs. N’oubliez pas de les tester, et de garder dans votre boîte à bonheur personnelle ce qui vous inspire et vous aide réellement. Indiquez en commentaire ci-dessous le jeu qui vous plaît le plus!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *