Vaincre l’anxiété : 1 test et 5 techniques

Vous n'arrivez pas à vraincre l'anxiété ? Vous voulez vous en débarrasser ? Faites le test et découvrez 5 techniques efficaces pour la surmonter !

Êtes-vous anxieux ? Vous sentez-vous submergé(e) par vos émotions ? D’où vient cette anxiété ? Comment la surmonter ?

C’est ce que vous découvrirez ici, après avoir fait le point sur cette donnée capitale : l’anxiété est normale ! Tout le monde, dans une certaine mesure, à un certain moment de sa vie, ressent de l’anxiété. Mais parfois, l’anxiété vous envahit, comme si elle vous dépassait. C’est là qu’elle devient source de problèmes.

En lisant cet article, vous apprendrez :

  • comment reconnaître les signes de l’anxiété ;
  • à différencier l’anxiété du stress et de l’angoisse ;
  • si vous êtes une personne hypersensible ;
  • quand aller chercher de l’aide pour vaincre votre anxiété ;
  • et 5 techniques redoutables pour gérer votre anxiété au quotidien.

Ces 5 techniques sont inspirées du “Grand livre du calme” de Paul Wilson, livre qui a déjà aidé des milliers de personnes à se sentir apaisées dans les périodes difficiles de leur vie. La dernière technique est sans doute la plus étonnante de toutes, mais elle pourrait bien être la plus efficace !

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Le stress : ce mot est sur toutes les lèvres. Mais, et si, cette fois, c’était d’anxiété qu’il s’agissait ?

Pour approcher le concept d’anxiété, enlevez vos lunettes de tous les jours, prenez un regard neuf. Et si l’anxiété n’était pas négative en soi ?

Comme toutes les émotions que nous ressentons, agréables ou désagréables, l’anxiété a un message à vous délivrer. Plutôt que de tirer sur le messager et en vouloir à l’anxiété des sensations désagréables qu’elle vous procure, pourquoi ne pas essayer de l’écouter ?

Pour l’anxiété, tout est une question de dosage. La bonne anxiété, l’anxiété bien dosée vous permet d’être prudente, de prendre conscience des dangers, des risques et problèmes potentiels. Une alliée bien utile au quotidien ! Mais à trop forte dose, elle est nocive. On parle alors de troubles anxieux. Le souci, c’est que votre cerveau va tout faire pour vous convaincre que vous avez raison d’être anxieux. Car cette anxiété vous procure une illusion de contrôle sur votre environnement et ses dangers supposés.

Que faire face à cette anxiété ? Comment la gérer ? Vous apprendrez ici des conseils simples et pratiques pour construire une vie avec un niveau d’anxiété sous contrôle. Et dans le cas d’une anxiété trop grande, il est important de se faire accompagner pour surmonter les mécanismes psychologiques qui sont à l’oeuvre.

L’anxiété à différents degrés

Anxiété, trouble anxieux et personnalité anxieuse

Si leur racine est commune, leur impact est différent ! Il faut distinguer trois choses.

– L’anxiété est une émotion normale.
– Quand elle est trop importante, on parle de troubles anxieux ou de trouble anxieux généralisé (TAG).
– Et enfin elle peut être aussi un trait de caractère : certaines personnes sont plus anxieuses que d’autres. Ces personnes-là ont tendance à prévoir toujours le pire, de manière consciente ou non.

Vous n'arrivez pas à vraincre l'anxiété ? Vous voulez vous en débarrasser ? Faites le test et découvrez 5 techniques efficaces pour la surmonter !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Anxiété, peur, stress ou angoisse ?

Ces termes sont très proches, pourtant ils décrivent des concepts différents.

 Anxiété et peur

La peur est une émotion de base, souvent forte, ressentie en présence d’un danger relativement immédiat.

L’anxiété, quant à elle, est un sentiment plus diffus avec une cause souvent difficile à identifier.

 Anxiété et stress

Le stress est une réaction de votre cerveau et de votre corps face à un élément jugé dangereux, risqué ou difficile, afin de mobiliser toutes nos ressources. En situation de stress, vos réflexes sont améliorés, vous êtes prêts à réagir avec une vitesse impressionnante. Ça, c’est l’héritage reçu des siècles précédents. C’est la version de ce qu’on appelle communément le « bon stress ». Le stress a généralement une cause bien identifiée.

Le mauvais stress, lui, se rapproche de l’anxiété. Il est diffus, trop intense ou sur une durée trop longue, ce qui épuise les réserves de votre organisme.

L’anxiété est, en quelque sorte, la capacité à créer soi-même ou à amplifier du stress.

 Anxiété et angoisse

L’angoisse s’apparente à la peur, avec une dimension physique importante : palpitations, transpirations, sensations d’étouffement ou d’étranglement, vertiges… L’angoisse a une source claire et consciemment identifiée. Elle a une intensité plus forte que la peur ou l’anxiété.

Et lorsque l’angoisse se fait trop forte, peut survenir la crise d’angoisse ou l’attaque de panique. Ce phénomène repose sur un cercle vicieux baignant dans un climat d’anxiété (voire de troubles anxieux) et de stress. Les crises sont des malaises physiques et psychiques ponctuels et répétés.

L’anxiété a un caractère moins intense, moins physique et plus chronique que l’angoisse.

Test : êtes-vous une personne anxieuse ?

Voici quelques questions simples pour vous permettre de déterminer si vous êtes une personne anxieuse et si votre niveau d’anxiété prend trop de place dans votre vie actuellement.

Vous avez l’impression :

  • D’être envahis par une sensation d’inconfort ou de peur diffuse ?
  • Ou d’anticiper excessivement et négativement ? De créer des problèmes avant même qu’ils n’apparaissent ?
  • Que l’anxiété vous empêche de vivre votre vie ?
  • Qu’elle vous entrave et vous limite ?
  • De passer à côté de certaines choses parce que vous avez peur de ce qui peut arriver ?

À côté de ces signes, d’autres d’ordre plus physique peuvent apparaître, comme :

  • des tensions physiques motrices : tension musculaire, agitation ou surexcitation
  • une hypervigilance : difficultés de concentration, irritabilité, troubles du sommeil ;
  • et d’autres signes somatiques peuvent être associés : mains froides et moites, bouche sèche, besoin d’uriner fréquent, nausées ou diarrhée, sensation de boule dans la gorge, maux de tête.

Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces traits, vous avez sans doute une dose d’anxiété trop forte actuellement dans votre vie.

Pourquoi êtes-vous plus anxieux ? Êtes-vous hyper-sensibles ?

Votre anxiété est très élevée ?
Ressentez-vous tout plus intensément ?
Et s’il s’agissait d’hypersensibilité ?

Les personnes présentant une hypersensibilité ressentent plus intensément que la moyenne et sont souvent vues comme exagérant. L’hypersensibilité touche 15 à 25% de la population… Peut-être faites-vous, vous aussi, partie des « individus hautement sensibles » ? Faites-le test, vérifiez si vous êtes hypersensible !

 Hypersensibilité et anxiété, quel lien ?

Quel est le lien entre l’hypersensibilité et l’anxiété ? Les personnes hypersensibles auront tendance à ressentir toutes leurs émotions plus intensément. Notamment l’anxiété. Mais aussi la joie, le plaisir… C’est ce que présente Elaine Aron dans son livre sur l’hypersensibilité « Ces gens qui ont peur d’avoir peur ».

Si vous êtes hypersensibles, dites-vous que vous possédez, à travers votre sensibilité, un pouvoir incroyable. Celui de ressentir intensément, avec plus de nuances. Comme si, là où la majorité des gens possédaient la capacité physique de distinguer 6 couleurs, vous auriez une « super-vision », capable de profiter d’une infinité de tons et de nuances ! Vous possédez de ce fait un potentiel de bonheur plus grand que la moyenne !

Les 5 différentes sources de l’anxiété

Les raisons les plus courantes d’inquiétude peuvent être regroupées en 5 principaux domaines :

  • Domaine professionnel : le travail ou les études
  • Argent : craintes liées au risque d’avoir des difficultés financières
  • Santé : risques de maladie, blessure, accident, pour soi-même ou ses proches
  • Vie sociale : problèmes familiaux, conjugaux ou relationnels
  • Problèmes divers : être en retard, oublier quelque chose, perdre ou casser un objet…

Pour décrire cette anxiété trop importante, les psychiatres parlent d’une « peur sans objet ». C’est exactement cela l’anxiété problématique : l’émotion vous envahit, mais n’a pas forcément de déclencheur, de raison objective d’être là.

Les petits gestes contre l’anxiété qui font la différence

Avant de vous présenter 5 étapes redoutables pour vaincre l’anxiété, voici une liste de gestes pour vous reconnecter à vous. Car quand l’anxiété vous envahit, vous n’êtes plus connecté(e) à rien, vous êtes comme mangé(e) par cette émotion.

Plus vous vous aurez une bonne connaissance de vous et plus vous vous sentirez aligné(e), bien dans vos chaussures, plus il vous sera facile d’appliquer les techniques pour surmonter votre anxiété.

  • Petits mots et citations : allez piochez parmi ces 50 citations pour retrouver le calme celle qui vous inspire.
  • Moment doux : prenez un moment calme rien que pour vous. Faites-vous plaisir et cultivez l’amour.
  • Relaxation: il existe plusieurs façon de la pratiquer, voici 3 exercices de relaxation simples et efficaces
  • Pleine conscience : vous pouvez l’appliquer immobile chez vous, comme pour une séance de relaxation, ou au contraire en mouvement, par exemple le temps d’une balade dans la nature.

 Faire le point

Réaliser que l’on a un problème d’anxiété n’est pas évident. Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà fait un premier pas dans la bonne direction. L’occasion de faire le point sur vous, de mettre les choses à plat afin de poser les bases du chemin que vous avez a parcourir.

Vous n'arrivez pas à vraincre l'anxiété ? Vous voulez vous en débarrasser ? Faites le test et découvrez 5 techniques efficaces pour la surmonter !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

5 techniques pour vaincre l’anxiété

L’anxiété, quelle que soit son intensité dans votre quotidien, n’est pas une fatalité. Avec un travail sur soi et la discipline nécessaire pour appliquer des méthodes efficaces et concrètes, vous pouvez surmonter votre anxiété !

Voici 5 techniques pour vaincre l’anxiété et devenir zen. Lisez, testez celle qui vous parle le plus, essayez-en d’autres également afin de trouver votre préférée. Celle que vous pourrez appliquer en cas de besoin.

 La respiration énergétique pour retrouver le calme

La première technique est à la base des méthodes de relaxation : la respiration. Car votre respiration influe sur ce que vous ressentez, sur votre santé, vos émotions et votre esprit. Bien respirer est essentiel.

Pour n’en citer qu’une, la technique de la respiration énergétique consiste à associer une respiration abdominale et une visualisation des tensions qui s’évacuent. En concentrant votre attention sur votre respiration, vous trouverez un point d’ancrage pour vous aider à surmonter l’anxiété.

Exercice :

▪Accordez-vous quelques minutes au calme.
▪Mettez-vous dans une position confortable, que vous soyez debout ou assise. Inspirez par le nez en gonflant le ventre, puis expirez par la bouche en vidant le ventre.
▪Vous pouvez poser une main sur votre abdomen pour sentir votre ventre se gonfler puis se vider sur chaque respiration.
▪Puis au bout de quelques instants, portez votre attention sur vos pieds. Et sur vos expirations, imaginez, visualisez toutes les tensions s’évacuer par le sol. Ressentez comme vous êtes plus libre, plus légère à présent. L’anxiété s’envole loin de vous.

 Le yoga pour vaincre l’anxiété

Le yoga a beaucoup de succès, car il permet notamment d’allier mouvements physiques, respiration et conscience de son corps. Voici quelques mouvements simples de yoga, à pratiquer quotidiennement pour être zen, vaincre l’anxiété et gérer stress. Trouver un moment de la journée pour instituer ce rituel, cette rencontre avec vous-même. L’idéal est le matin dès votre réveil, pour pratiquer cet enchaînement au joli nom de « salutation au soleil ».

Exercice :

  • Démarrez debout, pieds joints, dos bien droit et mains jointes à hauteur de la poitrine.
  • En inspirant, tendez les bras au-dessus de votre tête, mains jointes, puis basculez la tête légèrement en arrière.
  • Expirez en vous penchant en avant et en ramenant les mains au niveau des pieds, le visage à hauteur des genoux, jambes tendues (ou pas!)
  • En inspirant, ramenez la jambe gauche en flexion avant et conservez la jambe droite tendue derrière vous. Si possible, cambrez le dos, relevez le menton et regardez vers le haut.
  • Retenez votre souffle en tendant la jambe gauche derrière vous comme la jambe droite.
  • Expirez, collez vos genoux au sol, puis votre poitrine, puis enfin votre front.
  • Inspirez, collez les hanches au sol et cambrez le dos au maximum. Levez le menton et regardez vers le haut.
  • En expirant, décollez les hanches du sol, mettez vos pieds à plat, les fesses vers le haut.
  • Inspirez, ramenez la jambe droite en flexion avant et conservez la jambe gauche tendue derrière vous (identique à la posture n°4, mais jambes inversées).
  • En expirant, ramenez l’autre pied entre vos mains et penchez-vous en avant à partir de la taille (identique à la posture n°3)
  • Tout en inspirant, levez les bras (identique à la posture n°2).
  • En expirant, revenez à la position initiale.

Vous trouverez sur YouTube de nombreuses vidéos pour vous aider à faire vos premiers pas en yoga. Certaines proposent des enchaînements spécifiques pour le stress et l’anxiété.

 La suggestion positive pour surmonter l’anxiété

Les exercices liés au développement d’une pensée positive sont une autre manière de vaincre le stress et l’anxiété. Il ne s’agit plus ici d’agir sur le corps pour focaliser la concentration et “oublier ” ses pensées. Mais, à l’inverse, il s’agit ici de multiplier des pensées positives, qui répétées, ont un effet positif sur le subconscient.

L’idée est que si l’on pense à des choses positives et apaisantes, elles deviendront la réalité (c’est le thème de la loi d’attraction).

L’avantage de cette technique est qu’elle peut être pratiquée toute la journée: plus d’excuse!
Il suffit de se répéter des affirmations positives, toujours après quelques instants de calme et de respiration consciente.

Exercice : la technique du double 10

  • Choisissez une liste de mots simples et positifs qui reflètent ce que vous voudriez être, ce que vous voudriez atteindre. Vous pouvez pour établir cette liste vous inspirer de vos valeurs .
  • Installez-vous au calme quelques instants, prévoyez 2 ou 3 minutes, dans une position confortable. Faites quelques respirations profondes, puis répétez-vous, si possible à haute voix, cette petite liste 10 fois de suite. Usez de conviction, de confiance, soyez affirmative!
  • Recommencez cet exercice 10 fois dans la journée (ce peut-être sous votre douche, aux toilettes, dans votre bureau, dans votre voiture…).

 La visualisation positive pour contrer l’anxiété

Il semblerait que les images ont un impact encore plus grand sur le subconscient que les mots, voilà pourquoi les techniques de visualisation sont encore plus prisées que les techniques de suggestion (et d’ailleurs souvent associées).

La visualisation positive consiste à imaginer, avec tous ses détails, une image mentale que l’on va associer à un sentiment de bien-être.

Exercice :

  • Installez-vous confortablement, de préférence au calme, et commencez par pratiquer quelques respirations conscientes.
  • Puis imaginez une image de la nature qui symbolise pour vous l’état de calme et de bien-être que vous aimeriez atteindre. Visualisez tous les détails de cette image.
  • Puis projetez-vous dedans. Vous êtes à présent partie de ce paysage. Imprégnez-vous de ce qui se passe en faisant appel à vos cinq sens.
  • Que voyez-vous? Qu’entendez-vous? Ou encore que sentez-vous? Que touchez-vous? Et que goûtez-vous?
  • Détendez-vous et ressentez le sentiment de bien-être qui vous envahit.

 Faire semblant d’être zen pour oublier l’anxiété

Cette technique est particulièrement étonnante ! La technique du faire-semblant, c’est parler le langage de l’inconscient, de l’imagination, qui serait parfois plus efficace que le bon sens et la logique. Ce n’est pas si absurde, quand on sait que la plupart de nos angoisses ne sont pas franchement rationnelles…

L’exercice consiste donc à s’imaginer calme, détendue, heureuse. En somme, vous êtes un personnage d’une pièce de théâtre. Un personnage très spécial ; vous-même, mais version idéale ! L’idée est de jouer le jeu pour vous-même, mais aussi devant les autres, au point de les bluffer. Ils vous renverront une image de vous positive et, de fil en aiguille, il se pourrait bien que vous n’ayez plus besoin de faire semblant…

Exercice :

Immergez-vous pleinement dans votre rôle de « vous détendu(e) et serein(e) ». Comment parlez-vous ? Que faites-vous ? Comment vous déplacez-vous ?

Quand aller chercher de l’aide ?

Dans le cas d’une anxiété trop grande, il est important de se faire accompagner pour surmonter les mécanismes psychologiques qui sont à l’oeuvre. Détecter les pensées limitantes et les détricoter.

La majorité de personnes présentant un trouble anxieux ne va consulter et chercher de l’aide qu’un an après avoir eu les premiers signes. Quand on sait que les troubles anxieux sont un facteur de risque pour la dépression, les crises de panique, l’insomnie… Mieux vaut ne pas hésiter à chercher de l’aide en cas de doute !


Ces 5 techniques sont parmi les plus redoutables pour vaincre l’anxiété au quotidien. N’oubliez pas, maintenant, il vous faut passer à l’action. Prenez rendez-vous avec vous-même, choisissez votre moment de la journée et l’exercice par lequel vous souhaitez commencer.

Quelle est votre technique préférée ? Revenez ici faire le point dans une semaine puis dans un mois, afin de voir les progrès que vous aurez fait et les techniques qui sont les plus efficaces pour vous.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.