Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz

Connaissez-vous les 4 accords toltèques, et si oui, quel est votre avis sur cette oeuvre ? Pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore lu, ce sont les 4 grands principes de la connaissance toltèque, rendus célèbre grâce au livre de Don Miguel Ruiz. Son but : appliquer cet art de vivre au quotidien, en mode simple et efficace.

Je vous avoue que ce livre était sur mon étagère depuis bien longtemps, et que l’avis négatif de mon chéri à son sujet ne m’a pas franchement incitée à le lire plus tôt.

Mais comme vous avez été nombreux(ses) à m’en parler, dans vos commentaires, et sur le groupe des participant(e)s du programme, et bien, j’ai décidé de le lire l’esprit ouvert, en laissant de côté ce qu’on m’en avait dit (et paf, en plein dans l’accord n°3!).

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Ce que sont les 4 accords toltèques ;
  • Comment les mettre en pratique au quotidien ;
  • Et comment lutter contre le parasite de votre vie : la peur !

Mon avis (et résumé) sur Les 4 accords toltèques : un livre pas évident d’entrée de jeu

Avant de vous en faire un résumé, je vais vous partager mon avis sur Les 4 accords toltèques de façon hyper honnête. J’avoue ne pas avoir été emballée immédiatement par ce livre… et l’avoir finie enchantée, le sourire aux lèvres, le cœur plein d’amour, apaisée et sereine. Je n’exagère même pas !

Ce qui pourrait rebuter certaines personnes, et ce serait dommage, c’est le ton de l’auteur. Les mots choisis sont forts, les expressions paraissent exagérées. Surtout en début de lecture, lorsque le principe des 4 accords toltèques est encore nébuleux pour le lecteur.

Don Miguel Ruiz emploie des termes imagés assez caricaturaux :

  • Rêve de la planète ;
  • Paradis ;
  • Enfer ;
  • Miroir de fumée ;
  • Livre de la Loi ;
  • Guerre ;
  • Parasite ;
  • L’ange de la Mort …

 La grande idée derrière ces mots ?

En résumé, selon Les 4 accords toltèques, vous êtes complètement dans l’erreur et dans la souffrance, à cause du « Livre de la Loi ». Celui-ci contient l’ensemble des fausses croyances (ou croyances limitantes) que vous avez et qui vous empêchent d’être heureux(se), et d’aimer librement. Vous vivez ainsi en Enfer.

Bref, selon mon avis, le vocabulaire et les images utilisées dans Les 4 accords toltèques sont très forts !

Mais voici le seul conseil que vous devez retenir avant de vous lancer dans la lecture des 4 accords toltèques. Ne vous arrêtez pas à ces expressions et ce ton catégorique qui peuvent effrayer les non-initié(e)s. Donnez une chance à ce livre… vous risquez de ne pas le regretter !

Pourquoi les 4 accords toltèques vont vous sauver la vie…

En résumé, selon Les 4 accords toltèques (et la philosophie toltèque de façon générale), vous n’êtes pas heureux(se) parce que vous n’êtes pas libre d’être vous-même et d’aimer. Vous êtes “domestiqué(e)” dès votre enfance pour entrer dans un rêve : le « rêve de la planète ». Il comprend toutes les règles de la société, ses croyances, ses lois, ses religions. Et l’éducation que vous avez reçue entretient ce rêve.

Enfant, vous avez cru à tout ce qui vous a été dit. Vous avez obéi et adhéré à cette vision du monde et de vous-même. Et vous avez été puni(e) et récompensé(e) pour que votre comportement se conforme aux attentes de vos parents et de la société. Pour que vous puissiez devenir des copies de leurs croyances. Puis, une fois adulte, vous prenez le relai et vous critiquez vous-même.

 Votre système de croyances : un filtre déformant

Le problème, c’est que votre système de croyances est faux à 95% ! Il est basé sur les points suivants :

Alors, vous ressentez le besoin de vous mettre en recherche d’une vérité plus belle… qui, en réalité, se trouve déjà en vous ! C’est simplement votre système de croyances qui vous empêche de le voir.

En résumé, pour être heureux(se), il faut donc rompre les mauvais accords passés avec soi-même, ceux érigés sur la peur et adopter les 4 accords toltèques.

Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz : infographie de ce qu'il faut retenir de ce livre.

Résumé des 4 accords toltèques

Voici le cœur du sujet ! Quels sont les 4 accords toltèques ? Qu’ont-ils à vous apprendre sur vous-même et votre façon de fonctionner ? Voici un résumé du cœur du livre « Les 4 accords toltèques » pour que vous puissiez vous faire un premier avis.

Les prochains paragraphes pourraient vous étonner. Prenez le temps de les lire posément, pour bien intégrer toutes ces informations. Une nouvelle façon de voir le monde (et de vous voir !) vous attend…

 Les 4 accords toltèques #1 (résumé) : Que votre parole soit impeccable

Les 4 accords toltèques sont basés sur le principe que votre parole a un pouvoir créateur. Ce que vous :

  • Rêvez ;
  • Pensez ;
  • Êtes …

Tout cela se manifeste par la parole. Elle est bien plus qu’un mot ou un son. C’est votre capacité à vous exprimer et à communiquer. Selon l’usage que vous en faites, elle peut créer l’enfer ou le paradis, vous asservir ou vous libérer.

La parole est une graine, et l’esprit humain est très fertile. Un mot peut changer une vie !
Chaque être humain a un pouvoir immense, avec sa parole. La parole peut changer une croyance.

Être impeccable et s’aimer soi-même

Être « impeccable », comme le demande ce premier des 4 accords toltèques, c’est ne rien faire contre soi-même. Or, si vous vous servez de la parole contre quelqu’un, c’est en réalité à vous-même que vous faites du mal.

Le message résumé de ce premier accord toltèque, c’est d’utiliser votre parole dans le sens de l’amour pour vous-même. C’est changer vos habitudes, qui consistent souvent à utiliser la parole dans le mauvais sens pour médire, critiquer, détruire.

Voici mon avis : ce premier des 4 accords toltèques n’est pas sans rappeler les principes de la Communication Non Violente, ni d’ailleurs du bouddhisme. Bref, beaucoup de bon sens : accord à adopter en urgence !

Pour ce premier des 4 accords toltèques :

“Je m’engage à conclure ce premier accord : ma parole sera impeccable”.

 Les 4 accords toltèques #2 (résumé) : Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Selon le 2e des 4 accords toltèques, si quelqu’un vous insulte, son insulte ne vous concerne pas. Elle le concerne, lui. Si vous en faites votre affaire, c’est que, d’une certaine façon, vous lui donnez votre accord.

Pourquoi est-ce que vous pensez que c’est votre affaire ?
Peut-être lui accordez-vous trop d’importance personnelle ?

La personne qui vous a insulté(e) vit dans son monde, et ne connait pas le vôtre. En résumé, comme l’expliquent bien Les 4 accords toltèques, ce que les autres disent, pensent ou font n’a rien à voir avec vous.

Nul(le) ne vous connait mieux que vous…

Si vous savez qui vous êtes, alors le regard des autres importe peu. Ce que les autres pensent ou ressentent reste leur problème. Et si vous en voulez à quelqu’un, car il vous a blessé(e), en réalité, vous vous blessez tout(e) seul(e). Ce sont vos propres plaies qui réagissent. Vous êtes confronté à vous-même, votre colère, votre peur. Car quand la peur est absente, alors vous aimez, et tout vous semble merveilleux.

D’ailleurs, cela marche aussi pour vos petites voix intérieures critiques. Lorsque votre esprit dit son opinion à votre sujet, vous avez le choix de le croire ou non.
Quand vous ne faites plus une affaire personnelle de ce qui vous arrive, alors vous ne souffrez plus. Vous savez que l’autre le fait par peur. Votre colère disparait, votre tristesse aussi. Vous êtes libres, vous pouvez dire « je t’aime », « oui », ou « non » sans avoir rien à craindre.

Quoi qu’il arrive, ne jamais en faire une affaire personnelle. Vous n’êtes pas responsables des actions d’autrui, seulement des vôtres.

Pour ce deuxième des 4 accords toltèques :

“Je m’engage à conclure ce deuxième accord : quoiqu’il arrive, je n’en ferai pas une affaire personnelle.”

 Les 4 accords toltèques #3 (résumé) : Ne faites pas de supposition

Vous avez sans doute, comme tout le monde, tendance à juger. À interpréter les raisons d’agir d’autrui. Et ensuite vous les prenez personnellement, vous médisez et cherchez à vous venger (les 4 accords toltèques sont étroitement liés).

Le cœur de l’avant dernier des 4 accords toltèques, en résumé, est le suivant : mieux vaut poser des questions que faire des suppositions.

Sinon, vous ne percevez pas les choses telles qu’elles sont. Vous inventez un scénario qui n’est pas la réalité. Ou alors, vous attendez des autres qu’ils devinent vos attentes, ce qui crée beaucoup de tensions.

Cette tendance à faire des suppositions est liée à votre besoin de comprendre, d’expliquer. Et la supposition la plus importante que vous faites, c’est que les autres pensent comme vous pensez, jugent comme vous jugez.

Poser des questions est le meilleur moyen de ne plus avoir besoin de faire de suppositions. Vous n’osez pas être vous-même avec les autres, car vous avez peur qu’ils vous jugent comme vous vous jugez vous-mêmes.

Pour ce troisième des 4 accords toltèques :

“Je m’engage à conclure ce troisième accord : je ne ferai plus de supposition.”

les 4 accords toltèques
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Les 4 accords toltèques #4 (résumé) : Faites toujours de votre mieux

Ce ne sera pas toujours le même “mieux”, suivant les jours. Mais si vous faites de votre mieux, vous vous mettrez à l’abri de la culpabilité (faire trop peu) et de l’épuisement (faire trop).

Pour résumé ce dernier des 4 accords toltèques, faire de votre mieux, c’est :

  • Agir parce que vous en avez envie, et non par obligation ;
  • Aimer ce que vous faites ;
  • Vous accepter et apprendre de vos erreurs

Être dans l’action, c’est vivre pleinement, exprimer qui vous êtes.
Ne pas apprécier ce qui se passe à l’instant même, c’est n’être qu’à moitié vivant.

Faire de votre mieux, c’est aussi le meilleur moyen de mettre en pratique les 3 premiers des 4 accords toltèques, parce qu’il ne sera pas possible de tout faire parfaitement dès le début. Patience et bienveillance.

Pour ce quatrième des 4 accords toltèques :

“Je m’engage à ce que, à partir de maintenant, je choisis d’honorer les 4 accords toltèques.”

Résumé des 4 accords toltèques : faire la guerre au parasite (en 3 étapes)

Êtes-vous libre ? Non.
La liberté, c’est être libre d’être qui vous êtes vraiment.

Et qui vous empêche d’être libre ?
Vous-même.

Enfant, vous viviez simplement l’instant présent. Puis les responsabilités, les croyances, le Juge et la Victime ont fait irruption. Depuis vous agissez pour être accepté(e) par les autres et plus pour vous faire plaisir. Le problème c’est que, comme beaucoup de personnes, peut-être que vous n’avez même pas conscience de ne pas être libre.

En résumé, selon l’approche des 4 accords toltèques, vous devez déclarer la guerre au parasite (je précise: il s’agit de votre système de croyances basé sur la peur !). Voici 3 conseils concrets pour y parvenir pas à pas.

 Étape #1 contre le parasite : Faire l’inventaire

Pour cette première étape contre la peur, vous pouvez lister :

  • Tous les mauvais accords que vous avez passé
  • Et toutes ces croyances limitantes basées sur la peur qui vous freinent dans votre développement personnel.

Et vous engager, ensuite, à les remplacer par les 4 accords toltèques. En n’oubliant pas ce principe clé (que j’aurais aimé avoir inventé !) :

« C’est la répétition qui fait le maitre. »

Cette démarche est une étape importante en développement personnel et rejoint d’ailleurs ma méthode CAP. D’abord se pencher sur l’être avant le faire. Comprendre qui vous êtes et quelles sont vos pensées et émotions pour ensuite pouvoir cheminer vers votre but, votre mission de vie et l’alignement. Si ce cheminement vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à la web-conférence formation offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.

 Étape #2 contre le parasite : Pardonner

Les humains souffrent d’une maladie mentale appelée « peur », dont les symptômes sont toutes les émotions négatives que vous ressentez. Or, bien que vous n’en êtes peut-être pas convaincu(e), ce n’est pas cela, l’état normal de l’esprit.

En résumé, pour guérir, l’approche des 4 accords toltèques préconise de commencer par pardonner, à vos proches et à vous-même.

 Étape #3 contre le parasite : Embrasser la mort

Cette troisième étape contre la peur consiste à garder à l’esprit que tout change. Et que votre passage sur Terre est éphémère.

Répétez-vous que : « J’ai tant de chance d’être en vie, j’en profite pour être moi-même ». Ou encore : « Je n’ai rien à craindre, je ne serai peut-être plus là demain ».

À mon avis, cette démarche liée aux 4 accords toltèques permet aussi de relativiser et de se prendre moins au sérieux. Et cela n’est à nouveau pas sans rappeler les principes du Bouddhisme.

« Vois-tu, tout ce que tu crois avoir m’appartient, ce n’est pas à toi. Et je peux te le reprendre à chaque instant. »

Mon avis sur Les 4 accords toltèques… et pourquoi je l’ai fini enchantée !

Spoiler alerte : je vais vous résumer la fin du Livre les 4 accords toltèques et vous donner mon avis ! Je pense que cette fin est merveilleuse… peut-être voulez-vous préserver la surprise pour la découvrir par vous-même ? Sinon, c’est parti !

À la fin du livre Les 4 accords toltèques, Don Miguel Ruiz propose une visualisation. Celle de votre vie idéale, qu’il appelle « Le nouveau rêve ».

Visualisez… Tout est Amour partout autour de vous. Vous l’êtes vous-même, vous aimez, et n’avez pas peur d’être jugé(e).

Le fait est que vous pouvez vivre dans cet état de grâce, d’amour, si vous le décidez et agissez en conséquence. Il n’y a aucune raison de souffrir. La seule raison pour laquelle vous souffrez est que vous l’avez choisi…

J’ai terminé cette lecture en imaginant que tous les objets autour de moi rayonnaient d’amour, et cela m’a énormément inspirée. Parce que quoique je lise, quoi que j’écrive, j’en reviens toujours à l’idée de cultiver l’amour.

En bonus, le livre s’achève sur des exemples de prières à réciter, et j’ai trouvé cela très beau, très poétique, très doux. (Et mon sourire béat qui revient…)

Les 4 accords toltèques : et maintenant, je fais quoi?

Bien sûr, c’est toujours pour moi le principal écueil des livres de développement personnel que nous lisons. Le livre permet de combler le fossé entre le non-savoir et le savoir… Comblerez-vous le fossé entre le savoir et le faire?


Après ce résumé et mon avis du livre Les 4 accords toltèques, à vous maintenant de dresser un petit plan d’actions. Pour que ces 4 accords ne restent pas des concepts dans un coin de votre tête, mais votre nouvel art de vivre.

Et vous ? Avez-vous déjà lu les 4 accords ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous apprécié ce livre, et a-t-il changé votre façon de vivre? Dites-le moi dans les commentaires.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer