Je ne m’aime pas : notre guide pratique en 4 points !

Que faire si je ne m’aime pas ? Découvrez notre guide pratique de l’amour de soi en 4 points clés pour transformer votre vie !

Je ne m’aime pas ! Cette phrase vous est-elle déjà passée par la tête ?

Beaucoup d’entre nous portent un regard négatif sur eux-mêmes. Parfois sans même en avoir conscience, ces personnes se déconnectent de l’amour de soi et s’éloignent par la même occasion de leur nature profonde…

Dans cet article, nous avons choisi de vous partager notre guide pratique pour remédier à ce manque d’amour propre en 4 points :

  • C’est quoi l’amour de soi ?
  • Comment savoir si je m’aime ou si je ne m’aime pas ?
  • Je ne m’aime pas assez : quelles conséquences possibles ?
  • Comment apprendre à s’aimer davantage ?

1. C’est quoi l’amour de soi ?

Qu’est-ce que l’amour de soi et qu’est-ce que cela signifie si « je ne m’aime pas » ? Voilà une question dont la réponse n’est pas évidente !

S’aimer soi-même pourrait être défini par le fait de porter sur soi un regard à la fois bienveillant et confiant :

  • Bienveillant : qui met en avant ses forces plutôt que ses faiblesses, s’encourage, se félicite…
  • Confiant : qui croit en ses propres capacités, en son propre potentiel…

Mais ce n’est pas le seul aspect qui peut être mis en avant. En effet, l’amour de soi pourrait également être considéré comme une reconnexion à notre nature profonde, à la voix de notre âme. « Je ne m’aime pas » pourrait alors être considéré comme une déconnexion à soi, au profit de l’expression de notre ego…

2. Comment savoir si je m’aime ou si je ne m’aime pas ?

Si vous avez des difficultés à répondre à la question « est-ce que je m’aime ou est-ce que je ne m’aime pas ? », alors cette section vous permettra d’y voir un peu plus clair…

Puce rose Je ne m’aime pas… à 100 %

La première idée que nous voulions vous partager si vous pensez « je ne m’aime pas », c’est que l’amour de soi est un chemin. Ce n’est pas réellement une destination.

Entendez par là qu’il n’y aura probablement pas un moment où vous pourrez vous dire : ça y est, là c’est bon, je m’aime à 100%. Il y aura toujours des hauts et des bas, des moments de doutes, des moments où s’aimer dans la tristesse (ou toute autre émotion dite négative) vous semblera compliqué… Tout simplement parce que nous sommes fait.e.s de ces cycles et que l’ombre et la lumière ne sont rien de plus que les deux faces d’une même pièce !

Pour autant, en apprenant à cheminer sur la voie de l’amour de soi, vous parviendrez à développer votre bienveillance envers vous-même et pourrez cesser, dès lors, de lutter contre ces petits moments de creux qui ne vous sembleront plus si insurmontables…

Puce rose Est-ce que je m’aime ou est-ce que je ne m’aime pas ?

A présent que nous sommes un peu plus au clair sur ce que signifie, ou non, « je ne m’aime pas », voici quelques affirmations qui vous permettront de savoir où vous en êtes :

  • J’ai un grand besoin d’amour, qui peut même parfois se transformer en dépendance affective.
  • L’avis des autres a beaucoup d’importance pour moi, j’ai peur du regard des autres et suis constamment en quête de reconnaissance.
  • Je n’aime pas me regarder dans un miroir, je fuis mon reflet et regarde mon corps le moins possible.
  • J’ai un langage intérieur négatif vis-à-vis de moi-même, qu’il peut m’arriver de tourner sous forme d’humour.
  • Je ne sais pas dire non, et ce même si je me sens complètement débordé.e.
  • Je n’arrive pas à tenir mes résolutions, ni à prendre soin de moi de façon générale.

Si vous vous reconnaissez dans ces phrases, alors il y a de fortes chances que vous manquiez encore d’amour de vous-même !

Que faire si je ne m’aime pas ? Découvrez notre guide pratique de l’amour de soi en 4 points clés pour transformer votre vie !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

3. Je ne m’aime pas assez : quelles conséquences possibles ?

Quels sont les risques si « je ne m’aime pas assez » ? En vérité, le manque d’amour de soi peut engendrer de nombreuses complications dans notre vie…

Puce rose Déconnexion à soi et santé

L’une des conséquences les plus graves si vous pensez « je ne m’aime pas assez », est que cela peut nuire à votre état de santé !

Comment ? Tout simplement en raison de la déconnexion à soi engendrée par le manque d’amour de soi !

En ne nous aimant pas, nous nous refermons à nos différents corps (physique, émotionnel, mental, énergétique). Ce faisant, nous négligeons (ou refusons d’écouter) les besoins qu’ils expriment. Pourtant, chacun des messages qu’ils nous envoient a son importance dans notre bien-être global !

Puce rose Je ne m’aime pas assez : les conséquences sur nos relations

Une autre conséquence possible concerne l’intégralité de nos relations… Lorsque « je ne m’aime pas », cela va venir entraver les relations que l’on entretient avec les autres, que ce soit relation professionnelle, relation de couple, famille…

Pourquoi ? Parce que chercher l’amour à l’extérieur de soi peut, à terme, devenir une source de mal-être et/ou de dépendance affective. Nous cherchons chez l’autre ce qui, selon nous, nous manque. Dès lors la relation n’est plus équilibrée et repose non plus sur un choix libre mais sur un besoin qui ne sera jamais totalement assouvi…

Qui plus est, lorsqu’on ne s’aime pas, on ne s’autorise pas à être pleinement soi-même. On prend l’habitude de porter des masques pour « plaire » et « faire plaisir » à l’autre. Ainsi, on ne permet pas non plus à l’autre de réellement entrer en relation avec soi.

Puce rose Amour de soi, alignement et épanouissement

La dernière conséquence concerne l’épanouissement personnel. Si je ne m’aime pas assez, je ne m’autorise pas à vivre pleinement, et encore moins à créer la vie qui me ressemble !

C’est malheureusement une réalité qui concerne beaucoup de personnes ! Nous voulons tellement rentrer dans le moule que nous perdons de vue qui nous sommes et ce à quoi nous aspirons !

Si vous manquez d’amour propre et que vous vous sentez perdu.e vis-à-vis de cette question de l’alignement spirituel, que vous ne s’avez plus trop qui vous êtes vraiment, n’hésitez pas à réserver votre place à la formation-conférence en ligne offerte : « 8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble » !

4. Comment apprendre à s’aimer davantage ?

Le dernier point de notre guide vous présente les 3 clés à suivre si « je ne m’aime pas » !

Puce rose Clé 1 si je ne m’aime pas : je fais connaissance avec moi-même !

Vous l’avez compris : si je ne m’aime pas, cela signifie que je suis déconnecté.e de moi-même. Et quelle meilleure façon de changer cela que d’apprendre à se connaitre ?

Booster sa connaissance de soi est une clé indéniable en ce qui concerne l’amour de soi. Cela peut vous permettre de prendre conscience de :

  • Votre lumière : votre force, vos talents…
  • Les choses qui comptent pour vous : vos valeurs, vos passions, vos envies…
  • Tout ce que vous avez à offrir au monde.

En partant à la découverte de ces différents aspects de vous-même, vous parviendrez peu à peu à transformer vos croyances limitantes et à développer votre amour-propre !

Puce rose Clé 2 si je ne m’aime pas : je prends soin de moi

Une autre clé consiste à briser la chaine du « quand je ne m’aime pas, je me néglige » !

En effet, prendre soin de soi relève d’un apprentissage qui vous aidera, sans le moindre doute, à améliorer votre bien être ! N’hésitez pas à programmer des moments durant lesquels vous pourrez faire ce que vous aimez :

  • Activité créative ;
  • Soin du corps ;
  • Moment de détente ;
  • Sortie entre ami.e.s ;
  • Etc…

Puce rose Clé 3 si je ne m’aime pas : je transforme mon dialogue intérieur

Notre dernière clé concerne votre dialogue intérieur, autrement dit la façon dont vous vous parlez à vous-même.

En effet, il y a deux types de dialogue interne :

  • Le dialogue négatif : le plus courant, nous nous dévalorisons, remettons en cause nos capacités, nous tenons des propos du genre : « je n’y arriverais pas de toute façon », « je suis trop nul.le »….
  • Un dialogue positif : on choisit alors de devenir son propre coach et de s’encourager, se féliciter, se complimenter…

Prenez donc un moment pour porter votre attention sur la façon dont vous vous parlez ! Et si votre langage vous tire vers le bas… Transformez le progressivement !


A présent, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour ne plus avoir à dire « je ne m’aime pas » ! Engagez-vous sur cette voie de l’amour de soi et vous verrez que votre vie se transformera pas après pas !

Et vous ? Pensez-vous que vous manquez encore d’amour propre ? Si oui, posez dès maintenant votre intention d’apprendre à vous aimer et partagez-là avec nous en commentaire pour vous engager !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.