Relation toxique : 1 test et 3 solutions pour en sortir

Êtes-vous dans une relation toxique ? Faites le test pour le découvrir et passez à l’action, avec 3 solutions détaillées étapes par étapes pour en sortir.

Êtes-vous dans une relation toxique ? Vous avez l’impression que cette relation vous rend malheureux(se) et vous prend toute votre énergie vitale ?

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Ce qu’est une relation toxique et quel est le premier signe pour la détecter ;
  • La différence entre une relation toxique et une personne toxique ;
  • Comment et pourquoi une relation devient toxique ;
  • Un test en 23 questions qui vous permettra de découvrir si vous êtes concerné(e) ;
  • Le cas particulier du couple ;
  • Les 9 impacts psychologiques d’une telle relation ;
  • Et enfin 2 solutions pour y faire face.

La dernière solution est sans doute la plus efficace de toutes. Même si elle n’est pas facile, elle est parfois indispensable pour vous préserver. Faites le test et découvrez quelle solution est la plus adaptée à votre situation.

Qu’est-ce qu’une relation toxique

Qu’est-ce qu’une relation toxique ? C’est une relation nocive dans laquelle vous vous sentez sous pression, malheureux(se). Une relation qui décharge votre énergie.

La relation toxique n’existe pas que dans le cadre de la relation de couple : cela peut se jouer dans n’importe quel domaine de votre vie. Relation familiale, amicale ou professionnelle. Et le plus souvent, les personnes victimes d’une relation toxique n’en ont pas conscience. Cela peut être très diffus… mais être suffisamment puissant pour vous détourner de la réalisation de vos rêves.

 Le premier signe de relation toxique : l’état émotionnel

Il existe plusieurs signes liés à la relation toxique. Mais celui qui doit vous mettre la puce à l’oreille est votre état émotionnel dans cette relation.

Dans une relation saine et épanouissante, avant de se retrouver, les deux personnes peuvent anticiper cette rencontre avec plaisir. Elles se sentent remplies d’énergie positive et nourries d’émotions agréables.

À l’inverse, si avant de voir la personne avec qui vous pensez être dans une relation toxique, vous ressentez des émotions désagréables comme :

  • Peur ;
  • Anxiété ;
  • Tristesse ;
  • Ou une forme de colère ;
  • Et si vous ressentez ces émotions désagréables à chaque fois que vous avez rendez-vous avec cette personne…

Alors vous êtes sans doute dans une relation toxique et le test qui suit vous aidera à le déterminer. Mais avant cela, connaissez-vous la différence entre une relation toxique et une personne toxique ?

 Relation toxique ou personne toxique ?

Une personne toxique est toxique avec tout le monde. À l’image d’un pervers manipulateur narcissique qui détruira systématiquement l’autre. Les personnes toxiques sont à identifier et fuir le plus possible !

Une relation toxique, quant à elle, se joue entre deux personnes. Ces deux personnes peuvent être toxiques l’une pour l’autre au sein de leur relation… sans pour autant être toxiques pour les autres. L’autre personne n’est pas nécessairement mauvaise en soi et n’agit pas forcément en connaissance de cause.

Test : comment détecter une relation toxique ?

Avant de faire ce test, visualisez la personne avec laquelle vous pensez avoir une relation toxique. Pensez à elle, à ce que vous éprouvez quand vous êtes en sa présence.

Imprégnez-vous… et répondez le plus spontanément possible à ces questions par oui ou non.

Prenez une feuille et tracez une barre à chaque fois que la réponse est positive, afin de tenir le compte. C’est parti pour le test avec les 23 signes d’une relation toxique.

Votre relation… :

  • Est déséquilibrée, par exemple vous devez demander la permission avant d’agir ;
  • Ou encore est basée sur un rapport de force ;
  • Ressemble à des montagnes russes ;
  • N’est pas basée sur la confiance mutuelle ni sur le respect ;
  • Vous amène plus de négatif que de positif ;
  • Fait ressortir le pire de l’autre et de vous-même ;
  • Inquiète vos proches, qui disent ne plus vous reconnaître…

Vous avez l’impression de… :

  • Être émotionnellement épuisé(e) ;
  • Ne plus être vous-même et d’être limité(e) dans l’expression de votre potentiel ;
  • Faire en permanence attention à éviter les disputes ;
  • Vous disputer énormément (malgré tout) ;
  • Être soulagé(e) en l’absence de l’autre, plus serein(e) ;
  • Faire face à des blâmes et ultimatums, des menaces et manipulations ;
  • Subir des injustices dans les réactions (démesurées, inappropriées) de l’autre ;
  • Être mal dans votre peau, avec une sensation diffuse de mal-être, vous avez peur de mal agir, vous êtes sans cesse rabaissé(e) par l’autre ;
  • Que vos émotions ou pensées sont minimisées voire niées, que votre avis ne compte pas ;
  • Être coincé(e) dans cette relation…

Vous avez tendance à… :

  • Faire passer les besoins de l’autre avant les vôtres ;
  • Pardonner beaucoup, trop… et à trouver des excuses à l’autre ;
  • Culpabiliser, à vous sentir fautif(ve) pour tout ;
  • Espérer faire changer l’autre, le guérir d’une blessure, l’aider à aller mieux ;
  • Avoir peur de parler, de donner votre avis et défendre un point de vue ;
  • Changer d’opinion pour avoir la même que la sienne.

Alors, combien de réponses positives avez-vous ? Si vous avez une majorité de « oui » (11 ou plus), alors vous êtes sans doute engagé(e) dans une relation toxique.

Êtes-vous dans une relation toxique ? Faites le test pour le découvrir et passez à l’action, avec 3 solutions détaillées étapes par étapes pour en sortir.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Quand le couple est touché…

Un des pires scénarios pour une relation toxique est sans doute celui de la relation de couple. Là où devraient être respect, soutien et joie se retrouvent tensions, anxiété et tristesse. L’amour n’est pas nécessairement en cause dans une relation toxique.

Votre relation de couple peut être améliorée… si tant est que votre conjoint ne soit pas une personne toxique, comme un pervers manipulateur narcissique.

Les signes d’une relation toxique dans le couple sont les mêmes que ceux du test, avec certains plus accentués que d’autres. Souvent il y a une notion de dépendance affective, avec l’impression de ne pas pouvoir vivre sans l’autre, et de jalousie.

Il ne faut pas négliger quand la relation toxique passe le seuil de la maltraitance, qu’elle soit physique ou psychologique. Si vous avez un doute, que ce soit pour vous ou une personne proche, n’hésitez pas à prendre contact avec un centre spécialisé dans la violence conjugale.

Psychologie : les 9 impacts d’une relation toxique

Dans une relation toxique, il y a des moments très durs à traverser, des messages reçus et envoyés qui blessent. Mais au-delà de ces douleurs ponctuelles, il y a les conséquences psychologiques à moyen et long terme de ce genre de relation. Comme :

  • Perte d’autonomie et de sentiment de liberté ;
  • Baisse de l’estime de soi ;
  • Perte de confiance en soi ;
  • Tendance à la négativité ;
  • Perte d’énergie et de vitalité ;
  • Négligence : vous ne pensez plus à vous, mais à l’autre avant tout ;
  • Troubles du sommeil et insomnie ;
  • Stress et anxiété ;
  • Voire dépression.

 Pourquoi est-ce si difficile d’en sortir ?

Une relation toxique, malgré tous les impacts négatifs qu’elle peut avoir, est difficile à surmonter, améliorer ou fuir… Voici les 3 raisons qui se retrouvent derrière cette difficulté :

  • Passivité : laisser faire le temps… ce qui n’arrange rien dans la situation d’une relation toxique, bien au contraire ;
  • Peur de perdre l’autre et ce lien qui vous lie à lui/elle ;
  • Et peur de faire du mal à l’autre.

Que faire face à une relation toxique : 2 solutions

Selon la théorie de l’évolution, il existe 3 façons de répondre à un danger :

  • Fuir ;
  • Se battre ;
  • Et être sidéré(e).

Ces 3 réponses se retrouvent un peu partout dans le fonctionnement humain… y compris ici, dans les 3 solutions pour faire face à une relation toxique.

 Relation toxique – solution #1 : Améliorer une relation toxique

Vous avez l’impression que votre relation toxique est liée à des blessures non guéries ? Dans ce cas, il est possible de surmonter cette relation et de l’améliorer.

Étape #1 pour améliorer une relation toxique : Comprendre ce qui se (re)joue

La première étape, après avoir identifié la relation toxique, est de chercher à travailler sur vos blessures et fausses croyances. Vous pouvez le faire chacun de votre côté et/ou en thérapie de couple. Prendre conscience est le début d’un cheminement personnel pour refermer vos plaies et ne plus souffrir, consciemment ou inconsciemment, de ces blessures du passé.

Cette étape d’introspection vous permettra également de déceler les mécanismes automatiques qui surviennent dans votre relation toxique, particulièrement lorsque vous vous énervez.

  • Est-ce vraiment l’autre ou la situation présente qui vous énerve ?
  • Ou encore est-ce que les mots qui sortent de votre bouche sont vraiment les vôtres ?
  • Et sont-ils réellement adressés à la personne en face de vous ou à une autre, qui vous a blessé(e) il y a fort longtemps ?

Étape #2 : Faire le point

Faire le point sur vos besoins, votre liste de valeurs, vos goûts, mais également vos croyances limitantes… Bref, tout ce qui fait que vous êtes vous, que vous vous êtes construit(e) tel(le) que vous êtes. Et après ce travail pour avoir une meilleure connaissance de soi, il reste à apprendre à s’aimer soi-même.

C’est également l’occasion de vous (re)connecté la personne que vous souhaitez être, celle que vous sentez au fond de vous. Rayonnante, unique et passionnante.

Si ce cheminement vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à la web-conférence formation offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.

Ces deux premières étapes sont indispensables pour vous aider à faire face à une relation toxique… Mais aussi pour ne pas retomber dans ce piège et éviter les personnes toxiques.

Étape #3 : Travailler la communication

Apprendre à vous connaitre davantage, à repérer vos besoins et vos valeurs, c’est bien. Pouvoir les exprimer et les faire respecter de façon assertive, c’est encore mieux ! Pour cela, il est important de travailler votre communication. Plusieurs outils existent, et le plus connu et efficace de tous est sans doute la Communication Non Violente.

Elle vous permettra de :

  • Exprimer vos émotions et les besoins qui y sont lés ;
  • Poser vos limites de façon claire et non violente ;
  • Relativiser le conflit ;
  • Vous ouvrir au vécu de l’autre.

Étape #4 pour améliorer une relation toxique : Sortir de l’isolement

Appuyez-vous sur votre entourage pour passer ce cap difficile. Une relation toxique a tendance à vous enfermer. Vous vous sentez peut-être seul(e), coupé(e) des autres. C’est d’autant plus le moment de vous reconnecter aux autres, afin de :

  • Trouver du soutien ;
  • Et de retrouver, à leur contact, la personne que vous êtes au fond de vous et aviez perdu de vue à cause de cette relation toxique.
Êtes-vous dans une relation toxique ? Faites le test pour le découvrir et passez à l’action, avec 3 solutions détaillées étapes par étapes pour en sortir.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Relation toxique – solution #2 : Prendre de la distance

Dans le cas d’une relation toxique sans avoir de personnalité toxique, la solution de la prise de distance s’avère souvent nécessaire. Elle peut vous donner l’occasion de prendre soin de vous, de vous réparer pour retrouver en étant davantage conscient(e) de ce qui se joue et armé(e) pour y faire face.

Cette prise de distance peut prendre deux formes :

  • Physique : en limitant vos contacts avec cette personne ;
  • Psychologique : en instaurant une certaine distance en vous, consciemment, quand vous lui parlez et que vous recevez les messages de cette personne. Vous pouvez également adopter des stratégies protectrices, comme changer de sujet de conversation ou laisser ses paroles couler sur vous.

 Relation toxique – solution #3 : Couper le contact

Si vous êtes dans une relation toxique avec une personne toxique, la meilleure solution est d’en sortir. Les personnes toxiques n’ont pas conscience de l’être et ne changeront pas. C’est à vous, en ce moment, qu’il faut penser. À votre sécurité, votre bien-être, votre épanouissement et votre bonheur. Selon le thérapeute Thomas d’Ansembourg, il ne s’agit pas de neutraliser une personne toxique, mais de se désengager du lien toxique.

Dans cette troisième voie, vous avez réalisé qu’il n’y avait pas d’autre solution pour vous. Que c’était la seule façon de vous protéger de cette relation : couper les ponts. Votre décision de ne plus voir cette personne peut être définitive ou pour une période limitée dans le temps. Par exemple pour vous laisser le temps nécessaire de faire un travail sur vous, de cheminer pour vous retrouver et vous recentrer, vous sentir plus fort(e)…


Les relations toxiques ne sont malheureusement pas si rares. Certaines relations sont néfastes pour votre développement personnel. Il est important, dans ce genre de situation, de prendre de la distance pour faire le point et vous protéger.

Et vous, êtes-vous ou avez-vous déjà été dans une relation toxique ? Qu’avez-vous déjà mis en place pour en sortir ? Quel conseil comptez-vous appliquer ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.