Profiter de l’instant présent : 4 clés pour cultiver sa présence

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Comment profiter de l’instant présent ? Quel est le secret pour parvenir à se reconnecter à chaque moment et pouvoir les vivre pleinement ?

Au quotidien, il peut être très facile de se déconnecter de ce que l’on vit. Nos préoccupations et nos pensées nous inondent et nous éloignent de nos ressentis…

Le problème avec ce mode de fonctionnement, c’est que l’on finit par se retourner avec regret, en nous demandant où a bien pu filer le temps !

Dans cet article, nous avons souhaité vous partager tout ce que vous avez besoin de savoir pour éviter cela :

  • Profiter de l’instant présent : une clé de notre bonheur
  • Quand le mental nous empêche de profiter de l’instant présent
  • 4 clés pour cultiver sa présence et profiter de l’instant présent

 

Comment profiter de l’instant présent ? Découvrez nos 4 clés magiques pour parvenir à cultiver sa présence.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!


Profiter de l’instant présent : une clé de notre bonheur

Avant de voir comment réussir à profiter de l’instant, nous allons vous expliquer pourquoi c’est important.

 

Puce rose Changer de mode de fonctionnement pour profiter de l’instant présent

Nous avons tendance à ne pas voir passer le temps pour plusieurs raisons :

  • L’automatisme : nous réalisons de nombreuses activités en mode automatique, sans vraiment nous en rendre compte. C’est notamment le cas lorsque l’on conduit et que l’on s’étonne tout à coup d’être déjà arrivé.e à destination !
  • La peur : on redoute quelque chose, alors plutôt que de vivre le moment présent, on choisit de vivre dans une fausse anticipation de l’avenir. Il existe une citation très juste qui indique que s’inquiéter c’est souffrir deux fois !
  • Le passé : nous nourrissons la peine et les regrets de ce qui s’est déjà produit.

Se reconnecter à l’instant présent, c’est se reconnecter à notre seule zone de pouvoir : Hier et demain sont hors de portée, mais maintenant tout est parfait… Maintenant, tout est possible….

 

Puce rose  Profiter de l’instant présent quand tout semble s’effondrer…

Profiter de l’instant présent est d’autant plus important lorsque les événements que nous vivons sont difficiles…

Nous pouvons en prendre conscience avec les années écoulées. Cette période s’est avérée particulièrement compliquée. L’isolement, la tension ambiante, la peur et parfois même la colère, ont concouru à renforcer le mal-être chez de nombreuses personnes.

Dans ces moments-là, il apparaît plus que jamais nécessaire de cultiver sa présence pour prendre de la distance par rapport à tout ce que l’on peut ressentir. Il s’agit alors de lâcher prise pour simplement observer ce que l’on vit. Sans juger ni analyser.

Ainsi, progressivement, nous parvenons à ne plus nous laisser déborder par tout ce que nous ressentons et à retrouver la pleine possession de nos ressources personnelles.

 

Quand le mental nous empêche de profiter de l’instant présent

Notre mental peut se montrer bloquant lorsqu’il s’agit de profiter de l’instant présent. En effet, il peut y avoir deux types d’appropriation mentale de ce concepts :

  • S’identifier à l’activité mentale : Lorsque l’on se reconnecte à l’instant présent, on ne cherche pas à s’identifier à toutes les pensées qui nous assaillent. On accueille simplement ce qui passe (pensées, ressentis, événements…).
  • Vouloir vivre du positif : Profiter de l’instant présent ne signifie pas essayer de se convaincre que ce que l’on vit n’est pas si mal, ni de chercher à cultiver la gratitude comme la pensée positive pourrait nous le laisser croire.

Se reconnecter à l’instant présent revient tout simplement à cultiver sa présence, autrement dit à lâcher prise sur tout jugement, toute interprétation, de ce que l’on est en train de vivre pour simplement observer et accueillir. Et pour cela, il peut donc être nécessaire d’apprendre à prendre du recul par rapport à notre mental. C’est notamment ce que nous allons voir dans la partie suivante au travers de 4 clés…


4 clés pour cultiver sa présence et profiter de l’instant présent

Si vous souhaitez cultiver votre présence, voici 4 clés à implémenter dans votre quotidien pour y parvenir.

 

Puce rose  Accueillir ses parts d’ombre comme de lumière

La première clé que nous voulions vous partager consiste à accueillir toutes les parties de vous-même : l’ombre comme la lumière.

Nous avons trop souvent tendance à croire que nous ne sommes qu’amour et que la peur est le fruit de notre ego. D’un ego qui ne serait pas nous. Nous rejetons alors tout le négatif comme ne faisant pas partie de nous-même.

Cultiver sa présence nous invite à rebrousser chemin pour accueillir tout cela. A ne plus lutter contre les parts de nous-mêmes qui nous semblent moins lumineuses mais, au contraire, à les observer et les comprendre pour pouvoir les transcender.

C’est notamment le cheminement que nous proposons dans la formation d’auto-coaching Expérience CAP : prendre conscience de nos forces, de l’amour qui sommeille en nous, mais accueillir également toutes nos failles et tirer des leçons de nos épreuves de vie ou encore de nos émotions négatives.

 

L’autocoaching CAP : LA solution pour se connaître en profondeur !

La formation d’auto coaching Expérience CAP accompagne les femmes à se reconnecter à chaque part d’elles-mêmes ! Cette méthode unique (et qui a fait ses preuves) permet de prendre conscience de sa lumière tout en accueillant ses parts d’ombre. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à réserver votre place pour la formation en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble”. 

 

 

Puce rose  Faire un pas de côté pour profiter de l’instant présent

La seconde clé pour apprendre à profiter de l’instant présent va être d’apprendre à faire un pas de côté.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout simplement que vous allez devoir prendre du recul pour sortir du film qui se déroule en permanence dans votre mental. Pour cela, vous pouvez par exemple prendre le temps de considérer d’autres points de vue que le vôtre.

Imaginons que vous ayez vécu une situation que vous ne parvenez pas à sortir de votre esprit, vous pouvez faire un pas de côté en essayant de considérer le point de vue des autres personnes impliquées. Cela vous permettra de changer d’échelle et de perspective. Vous pourrez ainsi, peu à peu, prendre conscience de l’influence de votre mental sur votre quotidien.

 

Puce rose  Profiter de l’instant présent en observant les moments où je juge

La troisième clé que nous voulions vous partager consiste à prendre conscience des moments où vous vous trouvez dans le jugement.

Vous l’avez compris, votre mental cherche à catégoriser en permanence. C’est la raison pour laquelle vous pouvez avoir tendance à juger, parfois même sans vous en rendre compte !

Pour vous libérer de cette emprise du mental, nous vous invitons à observer tous ces moments où il intervient. Il peut s’agir tout autant de jugements, critiques ou interprétations que de compliments ou d’avis positifs. Observez simplement les moments où vous catégorisez les choses en bien ou en mal. Cela vous aidera progressivement à développer votre présence et donc à profiter de l’instant présent.

 

Puce rose  Créer de l’espace pour profiter de l’instant présent

Si vous souhaitez profiter de l’instant présent, il y a une clé importante que vous allez devoir mettre en place : sortir de l’emprise du temps.

Il va s’agir ici de créer de l’espace autour de vous pour pouvoir créer de l’espace en vous. Si vous ne vous accordez pas le temps dont vous avez besoin, que vous passez votre temps à vous sentir débordé.e, vous aurez beaucoup de mal à cultiver votre présence.

C’est un engagement ferme et non négociable que vous devez prendre envers vous-même. Vous n’aurez certes pas le temps de tout faire, mais vous aurez le temps pour ce qui compte réellement.

 


 

Vous connaissez désormais nos 4 clés pour vous aider à cultiver votre présence ! Si vous voulez aller plus loin dans votre reconnexion à vous-même et à l’instant, vous pouvez réserver votre place pour la formation en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble”.

Et vous ? Parvenez-vous à profiter pleinement de l’instant présent ? Répondez-nous en commentaire !

 

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

2 réponses

  1. Merci pour ce super article, que je plussoie complètement ! Vivre le moment présent, c’est quelque chose que je conseille souvent lors de mes consultations de naturopathie. La pleine conscience est même utilisée aujourd’hui, y compris en milieu hospitalier pour lutter contre la dépression par des médecin comme Christophe André.
    Il n’y a rien de pire que l’automatisme du corps d’un côté, et de l’autre le petit vélo du cerveau qui nous balance entre charge mentale intense, peur de l’avenir, et regret du passé. Je conseille souvent de pratiquer des temps de méditation pleine conscience dans le quotidien, en particulier lors des temps de marche : j’ai décrit ce protocole de marche pleine conscience dans l’article de mon blog
    Il permet de s’apaiser et retrouver le sourire après simplement 10 minutes de marche : je l’adore !
    Valérie, Madame Pas de Soucis

  2. Merci pour ce super article, que je plussoie complètement ! Vivre le moment présent, c’est quelque chose que je conseille souvent lors de mes consultations de naturopathie. La pleine conscience est même utilisée aujourd’hui, y compris en milieu hospitalier pour lutter contre la dépression par des médecin comme Christophe André.
    Il n’y a rien de pire que l’automatisme du corps d’un côté, et de l’autre le petit vélo du cerveau qui nous balance entre charge mentale intense, peur de l’avenir, et regret du passé. Je conseille souvent de pratiquer des temps de méditation pleine conscience dans le quotidien, en particulier lors des temps de marche : j’ai décrit ce protocole de marche pleine conscience dans l’article de mon blog
    Il permet de s’apaiser et retrouver le sourire après simplement 10 minutes de marche : je l’adore !
    Valérie, Madame Pas de Soucis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​