Je suis triste sans raison : 3 clés pour se reconnecter à sa joie

“Je suis triste sans raison”... Et si ce n’était pas une fatalité ? Découvrez nos 3 clés indispensables pour se reconnecter à sa joie !
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Pourquoi est-ce que je suis triste sans raison ? Comment parvenir à faire en sorte que ce ne soit plus le cas ? Est-il possible de se libérer définitivement de ces ressentis négatifs qui dérangent ? 

Autant de questions que vous vous posez peut-être et auxquelles nous avons choisi de répondre.

Mais attention ! Notre réponse ne sera pas nécessairement celle à laquelle vous vous attendiez… 

 

Dans cet article vous allez découvrir : 

  • Quand je culpabilise parce que je suis triste sans raison…
  • Je suis triste sans raison… Et si ce n’était pas un problème ?
  • 3 clés pour accueillir ce que je ressens. 

 

“Je suis triste sans raison”... Et si ce n’était pas une fatalité ? Découvrez nos 3 clés indispensables pour se reconnecter à sa joie !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 

Quand je culpabilise parce que je suis triste sans raison…

Le fait d’avoir cette impression que “je suis triste sans raison” nous pousse généralement à culpabiliser. C’est d’ailleurs ce qui peut nous pousser à vouloir changer et lutter contre cette émotion négative. Dans cette première partie, nous allons évoquer ensemble les raisons qui peuvent vous pousser à culpabiliser. 

 

Puce rose Je suis triste sans raison au quotidien 

Il est possible de se dire que “je suis triste sans raison” dès lors que l’on a la sensation d’avoir coché toutes les petites cases : partenaire de vie, famille, travail… Un peu comme si le bonheur se mesurait uniquement à une liste de facteurs extérieurs qui devraient “normalement” conditionner notre état de bien-être général. 

“Tout est coché alors je ne devrais pas me sentir mal. Je considère que je suis triste sans véritable raison et donc… je m’en veux”.

Mais il y a un point que nous négligeons en pensant de cette façon : le bonheur ne se mesure pas au travers de ce que nous possédons. Le bonheur, en vérité, doit avant toute chose provenir de l’intérieur. Que vous ayez, ou non, coché toutes les cases qui vont bien, ne peut présumer en rien de votre état de satisfaction général. 

Alors plutôt que de culpabiliser, pourquoi ne pas essayer de faire le point, de vous recentrer sur vous-même pour comprendre ce qui pose problème ? 

 

Puce rose Les outils de développement personnel ne marchent pas pour moi

Le deuxième facteur qui peut vous pousser à songer “je suis triste sans raison”, apparaît lorsque vous avez commencé à vous intéresser au développement personnel

En effet, les courants de psychologie positive, la méthode Coué… ont mis l’accent sur l’importance de se focaliser uniquement sur le positif. Mais alors, lorsque l’on commence à connaître les grands principes et les outils à utiliser pour se sentir bien, il est possible de culpabiliser lorsque l’on n’y arrive pas ! 

Il est alors important de ne pas oublier que toutes nos émotions ont leur raison d’être et que vouloir les effacer ou les refouler est contre productif… 

 

Pour aller plus loin :

Dans la formation d’auto coaching Expérience CAP, nous avons choisi de prendre le contre-pied des courants positivistes. Au travers de ce programme, la personne est amenée à mieux se connaitre en accueillant, notamment, toutes les parts de son être et de sa vie (le positif comme le négatif). Si vous voulez en savoir plus, nous proposons une formation en ligne de 2 heures offerte qui vous permettra de faire vos premiers pas sur cette voie. Réservez votre place en cliquant ici.

 

Je suis triste sans raison… Et si ce n’était pas un problème ? 

Il est possible de constater que certaines émotions ont un côté “tabou” : on n’aime pas les ressentir ni les montrer. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, nous ne voyons encore trop souvent que les choses qui “vont bien”. 

On entend beaucoup parler d’acceptation, d’accueillir toutes ses émotions, mais dans les faits, nous cherchons généralement à ne plus ressentir toutes ces choses qui nous sont désagréables… 

Mais voilà, nous perdons ainsi de vue le fait que toutes les émotions ont leur raison d’être. Si “je me sens triste sans raison”, ce n’est pas un problème en soi. Ce qui pose problème, c’est le fait de se braquer contre ce ressenti au point de considérer qu’il apparaît “sans raison” et de vouloir le faire disparaître ! 

Dans les faits, si l’on considère que chaque émotion nous transmet un message, comme une sorte de signal d’alarme, mieux vaut alors apprendre à réellement les accueillir…

 

Je suis triste sans raison… 3 clés pour accueillir ce que je ressens

Dans cette dernière partie, nous vous partageons 3 clés qui vous seront indispensables pour parvenir à accueillir ce que vous ressentez, notamment si vous vous dites “je suis triste sans raison”. 

 

Puce rose Accepter l’idée que mon émotion ne me définit pas 

La première clé pour accueillir ce que je ressens lorsque je me dis que “je suis triste sans raison” consiste à faire un travail sur “qui suis-je vraiment”. 

Il va s’agir ici de booster sa connaissance de soi pour prendre de la distance par rapport à ses émotions. En d’autres termes, cela revient à accepter l’idée qu’être triste n’est qu’un état passager qui nous traverse à un moment donné et que ce n’est en aucun cas ce qui définit mon être !

Pour en prendre conscience, il suffit d’observer les émotions successives qui, tout comme les pensées, vont nous traverser au cours d’une même journée. Si le matin je peux être heureuse et qu’en fin de journée je peux me sentir triste… C’est que ces émotions ne me définissent pas ! 

Comprendre cela nous permet, justement, d’accepter de laisser ces émotions nous traverser plutôt que de nous pousser à rejeter l’idée que cet état pourrait devenir définitif !

 

Puce rose Je suis triste sans raison : donner une vraie place à son émotion

La seconde clé consiste à donner une vraie place à son émotion. 

Lorsque vous vous dites “je suis triste sans raison”, pourquoi ne pas tout simplement prendre du temps pour cette tristesse : écrire, jouer de la musique, composer, chanter cette tristesse… 

Il ne s’agit pas de mettre en avant ce qui vous rend triste mais de réellement laisser toute la place à l’émotion en elle-même. 

Vous pouvez également profiter de ce temps que vous vous accordez pour observer la façon dont cette émotion apparaît et s’exprime, ce qui se passe en vous… Ou encore en parler à une oreille attentive, qui ne vous jugera pas ni ne cherchera à vous consoler, mais qui sera simplement présente pour respecter votre besoin de temps. 

 

Puce rose Est-ce que je suis triste avec ou sans raison ? 

La dernière clé que nous voulions vous présenter repose sur un outil de la méthode CAP qui permet d’observer son émotion, sans jugement, pour comprendre le message dont elle est porteuse. 

Cet outil, la grille SEPAB, vous permet de partir d’une observation neutre de l’émotion et de tout ce qui l’entoure… pour parvenir à une compréhension du besoin qui s’y dissimule. 

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à réserver votre place pour la formation en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui me ressemble”.

Au travers de cet article, vous avez pu découvrir l’importance de toutes vos émotions mais également comprendre que, non, vous n’êtes pas triste sans raison ! 

 

Alors dites-nous, est-ce que vous aussi vous avez tendance à vous répéter “je suis triste sans raison” ? Répondez-nous en commentaire.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​