10 émotions positives : pour une vie plus équilibrée

Les émotions positives, comment faire pour les créer ? Découvrez quelles sont les émotions positives et les activités qui les favorisent !

Les émotions positives peuvent être déclenchées sur commande, le saviez-vous ?

Il existe un lien étroit entre ce que vous pensez et ce que vous ressentez, à tel point que les idées arrivent à contrôler les émotions encore plus que les faits eux-mêmes.

Cela s’explique par le regard que vous allez poser sur les évènements. Ce regard va conditionner les émotions qui vont en découler.

Ainsi, en adoptant la positive attitude, vous parviendrez à créer un large panel d’émotions positives.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Comprendre ses émotions positives pour les activer à tout moment
  • L’intelligence émotionnelle pour développer ses émotions positives
  • Adopter la positive attitude grâce aux émotions positives
  • 10 émotions positives à cultiver au quotidien
  • Qu’en est-il des émotions négatives ?
  • 6 activités pour créer des émotions positives au quotidien

Comprendre ses émotions positives pour les activer à tout moment

Émotions positives : définition

Qu’est-ce qu’une émotion positive ? Comment la reconnaître ou la ressentir ?

Une émotion est définie comme un sentiment qui change l’Homme en l’entraînant à modifier son jugement et qui est souvent accompagnée de souffrance ou de plaisir.

L’émotion est une réponse psychophysiologique aux influences biochimiques (internes) et environnementales (externes). Elle inclut chez l’être humain :

  • Un comportement physiologique ;
  • Des comportements expressifs ;
  • Une conscience.

Positive ou négative, l’émotion est souvent associée à :

  • Humeur ;
  • Tempérament ;
  • Personnalité ;
  • Disposition ;
  • Motivation.

Vous comprenez donc l’effet des émotions positives ou négatives sur le bien-être physique et psychologique de tout un chacun.

À suivre : la manifestation concrète de l’impact des émotions sur l’Homme.

Les émotions positives, comment faire pour les créer ? Découvrez quelles sont les émotions positives et les activités qui les favorisent !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 L’impact des émotions positives sur le bien-être physique et psychologique

De nombreuses revues scientifiques publiées sur la US National Library of Medicine démontrent le rôle de l’émotion positive dans la psychologie positive.

Ces mêmes études prouvent que les émotions positives ont le pouvoir d’élargir le répertoire d’actions et de pensées des individus visant à construire durablement les ressources personnelles (physiques et intellectuelles) ainsi que les ressources sociales et psychologiques.

Sur la base de ces recherches, les émotions positives rendraient les individus plus :

  • Flexibles ;
  • Actifs et créatifs ;
  • Ouverts d’esprit ;
  • Attentifs et efficaces ;
  • Favorables au changement ;
  • Aimables et sociables.

# Émotions positives et bien-être psychologique

Le travail de Fredrickson et Joiner (2002), chercheurs à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, sur la spirale ascendante des émotions positives a démontré que :

L’expérience des émotions positives joue un rôle important dans l’élaboration des stratégies d’affrontement du stress, le premier facteur perturbateur du bien-être psychologique.

Ces chercheurs ont trouvé que l’expérience d’affect positif à un moment donné prédit de meilleures stratégies d’affrontement du stress à un moment ultérieur, tandis que l’expérience d’affect négatif ne produit pas cet effet.

# Émotions positives et bien-être physique

En plus des bénéfices psychologiques, les émotions positives sont également source de bienfaits physiques. Les recherches menées par Steptoe, Dockray et Wardle (2009) à ce sujet ont révélé un lien étroit entre l’affect positif et la santé physique globale.

En effet, l’association entre émotions et physiologie a été démontrée par le passé en mettant en avant le rôle de l’affect négatif dans le développement de certaines maladies.

De nos jours, des études sont menées dans le but de prouver les liens entre les émotions positives et les avantages pour la santé physique.

À préciser que les émotions positives et négatives sont distinctes et séparées, de sorte que l’absence de l’une n’implique pas forcément la présence de l’autre. Mais une chose est sûre, quelle que soit leur nature, les émotions influent énormément sur votre taux de motivation.

 La motivation est boostée par vos émotions positives, le saviez-vous ?

Les émotions ont longtemps été diabolisées, car elles étaient considérées comme un obstacle majeur à l’accomplissement de l’action. À ce propos, certaines fausses croyances laissent croire que les émotions positives ou négatives :

  • Fausseraient la rectitude du jugement ;
  • Susciteraient certains troubles comportementaux ;
  • Brouilleraient le mécanisme décisionnel.

Pour ou contre les émotions ?

La tradition stoïcienne veut que la maîtrise, voire la suppression des émotions, constitue un moyen fondamental pour atteindre le bonheur.

A contrario, d’autres auteurs et philosophes ont mis l’accent sur le rôle majeur que peuvent revêtir les émotions quant au développement de l’action.

D’après Aristote dans l’Éthique à Nicomaque, le déploiement de l’action vertueuse ne procède pas tant de la suppression des émotions que de la capacité pour l’intéressé(e) d’éprouver des émotions correctes et modérées.
Toujours selon Aristote, lorsqu’une émotion telle que la colère est correctement utilisée, elle peut s’avérer utile à l’action morale.

De même, Spinoza insiste sur le fait que les passions tristes, comme la haine, ne peuvent être vaincues que par d’autres passions joyeuses plus fortes et non par la seule activité d’une raison privée de toute vie affective.

# Quelle émotion pour quelle action ?

Afin de comprendre pleinement le rapport entre émotions, motivation et action, il convient au préalable de distinguer deux catégories d’émotions :

  • Les émotions simples liées à l’évolution biologique ;
  • Et les émotions sophistiquées qui nécessitent des capacités cognitives plus complexes, faisant intervenir des facteurs socioculturels.

Comme vous pouvez vous en douter, les deux catégories d’émotions ne se rattachent pas à l’action de la même manière.

Les émotions simples déclenchent le plus souvent des actions immédiates qui ne requièrent pas de l’individu qu’il effectue une évaluation cognitive.

Les émotions exigeant des capacités cognitives plus complexes sont plus malléables en fonction des facteurs socioculturels. Ainsi, une émotion négative telle que la honte n’est pas nécessairement déclenchée par les mêmes éléments d’une culture à une autre.

 Les émotions positives au travail : la théorie du Broaden-and-Build

L’épanouissement professionnel dépend énormément des émotions positives. C’est d’ailleurs ce qu’a démontré Barbara Fredrickson, chercheuse et psychologue à l’université du Michigan.

Elle a développé une théorie intitulée « Broaden-and-Build » qui suggère que les émotions positives permettent d’élargir la conscience et encourage l’exploration et l’action.

  • Broaden : élargir momentanément notre répertoire de pensées et d’actions.
  • Build : construire et développer vos ressources physiques, intellectuelles, psychologiques et sociales.

En d’autres termes, les émotions positives aident à cultiver des qualités très recherchées dans le monde du travail. Des compétences qui pourraient améliorer à la fois la qualité du travail et la qualité de vie au travail.

Dès lors, une personne capable de générer des émotions positives au quotidien, à la maison comme au travail, ne serait-elle pas émotionnellement intelligente ?

L’intelligence émotionnelle pour développer ses émotions positives

Ce n’est plus un secret pour personne, il existe plusieurs formes d’intelligence, dont celle des émotions. Pour en savoir plus, pensez à ajouter le livre de Daniel Goleman sur l’intelligence émotionnelle à votre liste de lecture. C’est une véritable source d’informations.

En attendant, voici une brève définition.

 Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui permet de contrôler ses émotions et celles des autres. Elle permet d’orienter ses pensées et son comportement en fonction de ses propres émotions.

L’intelligence émotionnelle est une combinaison entre le rationnel et l’émotionnel qui permet l’épanouissement d’une personne.

 Les caractéristiques de l’intelligence émotionnelle

Cette forme d’intelligence tournée vers les émotions positives se caractérise par :

  • Meilleure compréhension de ses émotions ;
  • Maîtrise de son comportement et de ses pensées en rapport avec les impulsions ;
  • Compréhension des émotions des autres et de leur comportement ;
  • Meilleure appréhension des conflits.

L’intelligence émotionnelle permet de gérer de façon optimale les relations interpersonnelles, les conflits et les émotions fortes qu’elles soient positives ou négatives.

Les émotions positives, comment faire pour les créer ? Découvrez quelles sont les émotions positives et les activités qui les favorisent !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

10 émotions positives à cultiver au quotidien

Selon Barbara Fredrickson, les émotions positives sont au nombre de dix, et peuvent être activées avec de simples questions.

  • Joie : Qu’est-ce qui vous met en joie ?
  • Gratitude : Envers qui ou quoi êtes-vous reconnaissant(e) ? Quand vous êtes-vous senti(e) reconnaissant(e) pour la dernière fois ?
  • Sérénité : Dans quel contexte vous sentez-vous complètement serein(e) ? Quelles sont les activités qui vous rendent serein(e) ?
  • Curiosité : Qu’est-ce qui vous attire le plus ? Quand avez-vous démontré de l’intérêt pour quelque chose ou quelqu’un ?
  • Espoir : Comment vous sentez-vous lorsque vous pensez à vos objectifs et vos rêves ? Croyez-vous qu’il vous est possible d’agir pour changer de vie ? 
  • Amusement : Qu’est-ce qui vous fait rire ou sourire ? Quand vous êtes-vous amusé(e) pour la dernière fois ?
  • Fierté : Qu’est-ce qui vous rend fier(ère) ?
  • Inspiration : Quels sont les choses, les lieux, les personnes ou les situations qui vous inspirent ? Que faites-vous pour cultiver l’inspiration et la maintenir ?
  • Admiration : Quelles sont les personnes que vous admirez le plus ? Qu’est-ce qui vous fait sentir plus grand(e) ?
  • Amour : Quand est-ce que vous éprouvez un amour sincère et pour qui ? Ressentez-vous de l’amour pour vous-même ? Quel acte d’amour est le plus important à vos yeux ? Quel est votre langage de l’amour ? 

En plus des 10 émotions listées ci-dessus, vous pouvez ajouter : le plaisir, l’enthousiasme ou encore l’émerveillement.

Si vous voulez apprendre à mieux vous connaître pour mieux comprendre vos émotions, n’hésitez pas à vous inscrire à la conférence en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.

Qu’en est-il des émotions négatives ?

Les émotions négatives font intégralement partie de vous. Il est donc intéressant de les connaître, de les repérer, de les étudier pour ainsi mieux les gérer.

 12 émotions négatives à connaître pour mieux les gérer

Anthony Robbins, coach en développement personnel, avait listé 10 grandes émotions négatives à prendre en compte. Découvrez-les :

  • Colère : une émotion qui concerne l’ego et l’orgueil, ce qui fait d’elle la pire des émotions négatives, néanmoins domptable.
  • Peur : se caractérise par une inquiétude intense et des moments d’anxiété. Fruit de l’anticipation de la réalisation d’un fait.
  • Douleur : liée à une perte ou à une attente non satisfaite. Elle peut être réelle ou factice (fausse interprétation d’une situation ou d’un propos).
  • Déception : il s’agit souvent d’une attente qui ne va certainement pas se produire.
  • Culpabilité : il s’agit de remords, de regrets, d’une colère contre soi-même. Signifie que vous avez enfreint vos propres règles ou celles des autres.
  • Solitude affective : le fait de se sentir seul(e) ou séparé(e) des autres, et ce, même quand vous êtes entouré(e) de monde. 
  • Rancune : un mal-être causé par une blessure ou une douleur non guérie que vous allez mettre sur le dos des autres.
  • Honte : sentiment d’humiliation ressentie face à un jugement émis contre vous. Une émotion qui tétanise immédiatement, mais laisse aussi des séquelles par la suite : manque de confiance en soi ou encore baisse de l’estime de soi.
  • Jalousie ou envie : la jalousie apparaît quand quelque chose d’important est menacé. C’est le sentiment que l’on va vous enlever ou prendre quelque chose. L’envie est l’émotion qui ressort lors que vous désirez quelque chose que vous voulez pour vous-même.
  • Angoisse ou anxiété généralisée : il s’agit d’un trouble émotionnel qui se manifeste par un sentiment d’insécurité, de malaise, de terreur, de tension et de stress face à un danger réel ou imaginé. 

6 activités pour créer des émotions positives au quotidien

Pour assurer votre bien-être, il est essentiel d’adopter la positive attitude. Pour ce faire, pensez à cultiver les émotions positives au quotidien en mettant en pratiques quelques actions.

Voici donc 6 activités pour créer et déclencher les émotions positives :

  • Venir en aide à autrui ou faire du bénévolat ;
  • Se sociabiliser et communiquer avec les autres ;
  • Jouer et s’amuser ;
  • Apprendre de nouvelles choses et chercher à évoluer ;
  • Pratiquer une activité physique ;
  • Créer ou faire une activité artistique.

Les émotions positives vous attribuent de super pouvoirs qui peuvent s’avérer utiles, parfois indispensables pour mieux vivre au quotidien.

Parvenez-vous à créer des émotions positives ? Comprenez-vous l’origine de vos émotions négatives ? Êtes-vous d’accord avec les listes d’émotions ? Dites-le nous en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.