Difficultés à faire un choix : éradiquer le problème grâce à nos 8 astuces

Rencontrez-vous des difficultés à faire un choix ? Êtes-vous une indécise chronique ? Voici 8 astuces vous permettant d'en finir, une fois pour toutes, avec l'hésitation et l'indécision.

Faire un choix, voici une tâche qui peut s’avérer extrêmement difficile pour certaines d’entre nous. Les décisions anodines que chacune d’entre nous doit prendre au quotidien sont nombreuses (sa tenue du lundi, le repas à préparer, la destination d’un week-end, sa coupe de cheveux…etc.) et pourtant ce n’est pas toujours si évident de choisir.

Bien évidemment, la prise de décision prend également de l’ampleur selon l’importance des choix que vous devez faire. Mais si vous êtes indécise sur le choix de votre pizza, qu’en sera-t-il du choix de vos études, votre carrière ou vos relations ?Difficulté de faire des choix, confusion ou manque de confiance en soi ? Il est temps d’y voir plus clair !

Pourquoi hésitons-nous lorsque l’on fait un choix ?

 « To be or not to be » littéralement « Être ou ne pas être » … l’indécision touche décidément même les plus grands.

Pourquoi certaines personnes mettent-elles du temps, beaucoup de temps à faire un choix aussi minime qu’il puisse être, tandis que d’autres prennent des décisions importantes et capitales sans aucune hésitation ?

Important :  il nous arrive à toutes de ressentir une certaine hésitation de temps à autre, mais le problème ici c’est l’hésitation chronique, celle qui se manifeste constamment, quelle que soit l’ampleur de la situation.

Alors pourquoi hésitons-nous lorsque l’on fait un choix ?

Pour répondre à cette question, il est essentiel de préciser que les indécises chroniques sont souvent des personnes qui ont peur de l’échec, peur de déplaire, peur de l’engagement, peur des conséquences, peur de la perception des autres face à leurs décisions.

Ce n’est pas tout, les raisons de l’indécision et de l’hésitation sont multiples. En effet, certaines personnes ont du mal à trancher par crainte de rater quelque chose ou à cause de l’abondance de possibilités et l’embarras du choix qui leur complique la vie.

Il faut avouer que dans notre monde de surconsommation, nous sommes souvent confrontées à une multitude de choix…de quoi vous donner le tournis. De nos jours, sélectionner simplement la marque de son dentifrice, de son papier toilette ou de son eau minérale relève du marathon.

L’explosion du Net, avec son flot interminable d’informations, n’aide pas non plus les personnes indécises. N’oublions pas les personnes dites « extrémistes et fatalistes » pour lesquelles tout est noir ou blanc ; pour elles, si une décision n’est pas bonne, elle est donc forcément mauvaise.  Ces personnes-là ont du mal à concevoir que toute décision présente des avantages et des inconvénients.

Dans la même catégorie, on trouve également les personnes perfectionnistes qui visent le choix parfait qui, mettons-nous d’accord, n’existe pas.

Faire le bon choix : 8 étapes pour comprendre ce que vous désirez vraiment

Comment faire le bon choix ? Commencez par identifier ce que vous désirez réellement. En effet, il serait plus facile pour vous de choisir entre une tasse de thé et une tasse de café si vous connaissez d’emblée vos préférences. Ce qui nous amène à la question suivante : Comment savoir ce que l’on désire vraiment ? 

Aussi improbable que cela puisse paraître, nous sommes nombreuses à ne pas savoir ce que l’on aime ou ce que l’on préfère. Ce n’est pas toujours évident de définir clairement nos préférences, notamment si elles dépendent de notre « mood » du moment.

Ainsi nos choix sont intimement liés à notre état affectif, ce qui est normal jusqu’à une certaine limite. Dépassé ce périmètre sécurisé, vous tombez dans l’hésitation et la difficulté de faire des choix, y compris les plus simples. Alors, comment faire le bon choix ? Voici 8 étapes à suivre pour comprendre ce que vous désirez réellement :

Astuce n°1 : Visualisez le futur :

  La visualisation positive est un procédé qui vous permet de concrétiser, dans votre cerveau, la situation à laquelle vous êtes confrontée. Cela vous permet de vous projeter dans le futur, de considérer les plus et les moins de votre choix et d’envisager des solutions alternatives à celui-ci.

Astuce bonus :  Listez vos priorités, hiérarchisez vos valeurs essentielles et votre objectif. À ce propos, découvrez notre guide complet pour connaitre quelles sont vos valeurs.

Astuce n°2 : Ne stressez pas, ce n’est pas une question de vie ou de mort

 L’indécision et l’hésitation sont souvent engendrées par la peur et le stress. Comme expliqué en amont, la peur de se tromper, de faire le mauvais choix, de regretter ou de ne pas pouvoir assumer la responsabilité de ses choix.

Alors, commencez par vous détendre, vos décisions ne sont pas vitales et aucune vie n’en dépend, du moins, pas au quotidien. Les personnes ayant des métiers dans lesquels leurs décisions ont un impact sur la vie des autres sont souvent assistées et encadrées par d’autres professionnels. Relaxez-vous donc, au pire, vous ferez mieux la prochaine fois !

Astuce n°3 : Fiez-vous à votre instinct, il a souvent raison

 Retour au temps où l’être humain se fiait à son instinct et à son intuition. Nous avons toutes (ou presque) pris l’habitude de nous fier aux avis de notre entourage quant aux différents choix qui se présentent tout au long de notre vie.

Demander l’avis de la copine pour se décider à acheter tel ou tel vêtement, demander l’avis d’un(e) ami(e) à propos d’un restaurant qui vient d’ouvrir, demander l’avis des parents pour se décider sur la filière à suivre au lycée, demander l’avis du conjoint si l’on doit changer de boulot ou jouer la carte de la sécurité…et j’en passe et des meilleures.

Certes c’est bien d’appuyer sa décision avec les avis des personnes dans lesquelles nous avons entièrement confiance, mais il ne faut pas s’attendre à ce que ces personnes-là fassent le choix à notre place. Donc respirez un bon coup, laissez-passer la nuit si possible ou si besoin et fiez-vous à votre instinct… il a souvent raison !

Rencontrez-vous des difficultés à faire un choix ? Êtes-vous une indécise chronique ? Voici 8 astuces vous permettant d'en finir, une fois pour toutes, avec l'hésitation et l'indécision.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Astuce n°4 : Et si vous pensiez à ce que vous ne désirez pas ?

 À défaut de savoir ce que vous désirez, pensez plutôt à ce que vous ne désirez pas, ça limitera fortement les différents choix qui vous sont proposés. Éliminer toutes les options qui ne vous conviennent pas ça vous aidera à y voir plus clair. Ainsi vous apprendrez, au fur et à mesure, à connaitre vos préférences.

Astuce n°5 : Apprenez à vous connaitre

 Dans la continuité de l’astuce précédente, définissez vos goûts, vos besoins, vos désirs, vos attentes, vos aptitudes et vos priorités. Plus vous clarifiez ce qui est important pour vous, plus vous êtes en mesure de faire des choix concluants.

Certes, ce n’est pas toujours évident, mais c’est essentiel. Prenez donc le temps de vous connaitre de vous découvrir. Après tout, la connaissance de soi est le point de départ dans le chemin du développement personnel.

Rappelez-vous : Vos préférences et vos envies évoluent avec le temps, ne vous fiez donc pas à vos goûts d’il y a 10 ans.

Astuce n°6 : Apprenez à assumer vos décisions

 Une fois une décision prise, assumez-la complètement, car les regrets ne vous aideront pas et ne changeront absolument rien. Commencez cependant par des situations simples, puis augmentez la difficulté graduellement.

Important : le danger lorsqu’on est indécise, est uniquement dans la tête et jamais dans l’acte en question.

Astuce n°7 : Octroyez-vous le droit à l’erreur

 Vous avez pris une mauvaise décision ? Ce n’est pas grave et c’est surtout humain de se tromper. Dites-vous une chose, les décisions que vous prenez sont rarement irréparables. Vous pouvez faire marche arrière, limiter les dégâts ou, du moins, tirer des leçons pour la prochaine fois.

Ne vous laissez pas miner par les regrets. Acceptez d’avoir des limites et de ne pas toujours faire le choix parfait. Aussi, apprendre à rire de soi aide à désamorcer les situations et les tensions. Vous avez le droit à l’erreur comme vous avez le droit à une seconde chance. Saisissez-la !

Astuce n°8 : Faites-vous confiance

 L’indécision est souvent le signe d’un manque de confiance ou d’estime de soi qui vous fait remettre en question votre propre jugement. Faites-vous partie de ces personnes-là qui n’arrivent pas à faire des choix par manque de confiance en soi ? À ce propos, découvrez notre guide pour retrouver confiance en vous en 7 jours.

Si vous êtes sensible à l’opinion des autres et que vous ressentez le besoin d’être rassurée quant à vos choix, il y a de fortes chances que vous ayez un manque de confiance en vous.

Il arrive que les personnes indécises préfèrent même attendre que les autres ou encore le temps décide pour eux. C’est une façon de ne pas assumer les conséquences de leurs décisions.

Il y a aussi les personnes qui, par méconnaissance d’elles-mêmes, ont du mal à exprimer leurs goûts et leurs désirs. Sans compter celles qui ont fait de mauvais choix par le passé et qui craignent de les répéter parce qu’elles n’ont pas su tirer profit de leurs erreurs. En gros, toutes les astuces précédentes sont intimement liées à la confiance en soi.


Pour conclure, tous les choix ne sont pas à prendre à la légère ; dans ce cas de figure, prenez le temps de la réflexion et évitez la prise de décision trop hâtive.

Par ailleurs, concernant les choix du quotidien, apprenez à vous faire confiance, n'ayez pas peur de l'inconnu ni de l'erreur et dites-vous que ce sera une expérience qui vous permettra de mieux choisir la prochaine fois. Avez-vous des difficultés à choisir ? Comment gérez-vous ces situations ?

Difficultés à faire un choix : éradiquer le problème grâce à nos 8 astuces
5 (100%) 1 vote[s]

2 Comments

  1. Super article, avec comme toujours des conseils sous forme d’ateliers et d’actions.
    Pour mon cas, je pense qu’il est important d’avoir une ligne directrice dans sa vie, un peu comme vous l’expliquez dans l’astuce 5. Plus vous vous connaitrez et plus vite vous prendrez vos décisions, et normalement, elles seront en accord avec vos valeurs de vie
    Bonne journée

  2. Quand je suis dans l’impasse et que je me prends la tête depuis des jours et des jours sur un choix qui me paraît impossible, j’arrête tout, et je pose le cas sur le papier. C’est bête, mais ça me donne l’impression de « déléguer » la décision à un outil rassurant.

    Je prends une feuille et trace autant de colonnes que j’ai de choix possibles.

    Puis je divise chaque colonne en 2 parties : « avantages » / « inconvénients ».
    Je remplis calmement et objectivement mes petites cases et je note le nombre de points que j’obtiens dans chaque cas.

    Je fais les totaux et je prends la solution la plus favorable sans plus réfléchir. C’est hyper soulageant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.