Crise de la trentaine : 3 règles pour la surmonter

Vous traversez une crise de la trentaine ? Vous voulez la surmonter ? Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir pour en sortir plus fort(e) !

Vous faites partie de ces personnes qui se demandent si la crise de la trentaine existe vraiment ? La crise de la trentaine est un sujet qui fait l’objet de débats interminables ces derniers temps.

Il existe bien entendu des signes révélateurs permettant de savoir si vous traversez la crise de la trentaine. Et vous pouvez apprendre à les reconnaître. Mais surtout, il est important que vous preniez conscience que vous avez la capacité de transformer cette étape de votre parcours de façon positive.

Vous voulez en savoir plus ? Voici les sujets qui seront abordés dans cet article :

  • Les points à retenir sur la crise de la trentaine ;
  • Ainsi que les signes et symptômes de cette crise ;
  • Les 3 règles pour la surmonter ;
  • Et enfin ce que signifie avoir 30 ans en 2020.

Prêt(e) à reprendre votre vie en main ? Alors c’est parti…

La crise de la trentaine : une étape transitoire, mais incontournable dans votre vie

On pense souvent que la crise de l’adolescence est la seule étape marquante de sa vie. Mais ce n’est pas le cas ! Le développement d’une personne est fait de plusieurs phases de développement identitaire et les « crises » en font partie. La crise de l’adolescence, la trentaine, la quarantaine… sont des périodes plus ou moins longues qui vous permettent de vous construire.

Pendant cette période de votre vie, vous pouvez vous sentir seul(e), perdu(e), délaissé(e) et exclu(e). Et vous vous posez de nombreuses questions concernant votre vie professionnelle et personnelle : est-il temps de changer de travail ? Pourquoi vos collègues gagnent-ils mieux leur vie ? Le mariage est-il indispensable pour fonder une famille heureuse ?

Qui est concerné par la crise de la trentaine ?

La crise de la trentaine peut devenir vite insupportable (psychologiquement et émotionnellement). Elle concerne généralement les :

  • Employé(e)s âgé(e)s de 30 à 35 ans (incapables d’apprécier le métier qu’ils exercent).
  • Célibataires désireux de vivre une vraie vie de couple.
  • Jeunes diplômé(e)s en quête d’un emploi pérenne (y compris les stagiaires et les chômeurs).
  • Personnes souhaitant accéder à la propriété, mais n’y parvenant pas.
  • Jeunes parents (hommes et femmes) âgés de moins de 30 ans.

Bref, tout le monde peut souffrir de la crise de la trentaine. Si tel est votre cas, ne vous en alarmez pas : vous avez le pouvoir de transformer cette crise en opportunité.

Vous traversez une crise de la trentaine ? Vous voulez la surmonter ? Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir pour en sortir plus fort(e) !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Se faire aider pour surmonter la crise de la trentaine

Pour sortir de la crise de la trentaine rapidement, vous devez éviter de prendre des décisions hâtives. Et pour cela, pourquoi ne pas vous faire accompagner ?

Une consultation chez un psychologue est parfois nécessaire pour éviter un burn-out professionnel ou parental. Vous pouvez également faire appel à un coach de vie ou encore opter pour le coaching en ligne CAP pour pouvoir donner un sens à votre vie.

Cela vous permettra de prendre du recul et de franchir le cap de la trentaine sans difficultés !

Identifier les signes de la crise de la trentaine

La crise de la trentaine va se reconnaître aux symptômes qu’elle suscite :

  • Agitation (troubles du sommeil, de l’appétit, irritabilité, émotivité…) ;
  • Profonde envie de changement, tant au niveau professionnel que personnel ;
  • Sensation de perte de sens, de ne pas savoir ce que vous voulez ;
  • Mal-être, impression de ne pas réussir sa vie…

Que vous soyez un homme ou une femme, globalement, la crise de la trentaine va s’exprimer de façon similaire. Les principales différences vont porter sur :

  • Les conduites à risques (conduire vite par exemple) qui seront plus présentes chez un homme en pleine crise de la trentaine que chez une femme ;
  • Le rapport à la féminité : cette fameuse “horloge interne” qui accroît une forme de pression à la maternité, naturellement moins présente chez les hommes.

3 règles d’or pour surmonter la crise de la trentaine

La crise de la trentaine modifie vos comportements vis-à-vis des personnes de votre entourage. Il peut s’agir de vos collègues de travail, de votre meilleur(e) ami(e) ou de votre partenaire. Dans tous les cas, vous devez apprendre à gérer vos émotions et à penser positivement.

Voici 3 règles d’or à appliquer pour vous aider à surmonter cette phase difficile de votre vie.

# 1re règle d’or contre la crise de la trentaine : déstressez !

Le stress chronique est l’un des éléments déclencheurs de la crise de la trentaine. Si vous voulez améliorer votre bien-être, apprenez à déstresser en essayant de nouvelles activités, comme le yoga ou encore la Zumba.

Il y a aussi le sport, la musique et la lecture. Libre à vous de choisir les activités qui vous conviennent le mieux.

En vous déstressant à votre manière, il sera plus facile de combattre la crise de la trentaine, et peut-être, la crise de la quarantaine ? Essayez de voir les choses autrement au lieu de vous apitoyer sur votre sort.

Si votre partenaire vous a quitté(e) pour un(e) autre, nul besoin d’ajouter une pression supplémentaire. Il faut voir cela comme un nouveau départ. Tôt ou tard, vous rencontrerez d’autres personnes plus sympathiques.

# 2e règle d’or : voyagez (seul(e) ou en famille)

Afin de surmonter la crise de la trentaine, vous avez besoin de vous changer les idées. Pensez notamment aux voyages en famille ou entre ami(e)s, et profitez de chaque instant passé avec vos proches ou votre partenaire et vos enfants (s’il y en a bien entendu). Fabriquez des souvenirs de vacances inoubliables dans des endroits que vous avez toujours rêvé de découvrir.

Si vous êtes célibataire, voyager seule constitue toujours une option envisageable pour surmonter cette crise. Qui sait, vous pourriez faire de belles rencontres durant votre séjour !

Mais vous pourriez également y trouver autre chose, par exemple, de nouveaux fournisseurs si vous êtes un entrepreneur souhaitant élargir votre réseau professionnel. Vous y découvrirez ainsi votre mission de vie.

# 3e règle d’or : trouvez l’alignement

Pour faire face à la crise de la trentaine, vous devez avoir plus d’assurance. Et le plus important, c’est d’être en alignement avec vous-même.

Notez que l’âge de la trentaine n’est que le commencement d’un long voyage. La crise de la trentaine peut très bien vous apporter des choses positives. C’est l’occasion idéale pour faire connaissance avec vous-même pour pouvoir donner un sens à votre vie.

Vous êtes le/la maître(sse) de votre destin. Mais pour pouvoir créer la vie que vous voulez, vous allez devoir commencer par la dessiner ! 🙂

Vous traversez une crise de la trentaine ? Vous voulez la surmonter ? Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir pour en sortir plus fort(e) !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

La crise de la trentaine en 2020 est-elle plus difficile à surmonter ?

Il est difficile de répondre à cette question. Néanmoins, il existe deux facteurs qui peuvent contribuer à rendre ce passage plus difficile

# Crise de la trentaine et réseaux sociaux.

Selon des études récentes, les réseaux sociaux et leurs influences sur les comportements des personnes auraient tendance à complexifier le passage de la crise de la trentaine.

En effet, le surinvestissement des réseaux sociaux a tendance à modifier le rapport à l’image. Dans une conception où être jeune et beau/belle est la nouvelle norme, avancer en âge peut devenir difficile à accepter…

Il est donc important de prendre de la distance par rapport au regard des autres personnes et d’apprendre à s’aimer soi-même.

# Crise de la trentaine et crise sanitaire.

Les difficultés sanitaires actuelles peuvent rendre la crise de la trentaine plus difficile à surmonter pour certaines personnes, alors que d’autres découvrent avec plaisir le télétravail et se voient soulagées.

C’est donc, en quelques sortes, une redéfinition des rapports sociaux qui a du se mettre en place et peut avoir simplifié ou compliqué cette période de transition.

# Transformez positivement votre crise de la trentaine.

Quel que soit le contexte que vous traversez, il est important que vous gardiez à l’esprit que vous avez le pouvoir de transformer positivement votre crise de la trentaine.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le bonheur ne tient pas tant au contexte dans lequel vous vous trouvez, qu’au regard que vous décidez de poser dessus !

Vous avez la capacité de créer une vie qui vous ressemble à 100%. Il vous suffit d’en prendre la décision ! Si ce sujet vous intéresse, réservez tout de suite votre place pour la formation/conférence en ligne offerte : “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.


La crise de la trentaine va remettre en question votre perception du monde dans lequel vous vivez. Il peut s’agir de votre lieu de travail ou de votre domicile. Gardez en tête que vous êtes maître(sse) de votre destin, et que c’est à vous de décider jusqu’où vous souhaitez pousser le changement.

Plus que tout, vous devez essayer de rester positif(ve) pour franchir le cap de la trentaine, gardez en tête qu’il ne s’agit que d’un passage. Voyez cette crise comme un rendez-vous avec vous-même, une occasion de vous recentrer pour avancer et devenir le/la trentenaire que vous souhaitez.

Que pensez-vous de la crise de la trentaine ? Avez-vous déjà expérimenté cette phase transitionnelle de votre vie ? Si oui, n’hésitez pas à partager votre histoire et vos conseils en commentaire.

1 Comment

  1. Je découvre ton blog que je trouve vraiment très chouette et pleins de bonnes ressources !
    Je n’ai pas tout à fait 30 ans, mais le titre de ton article m’a tout de même interpellé. Je pense que partir en voyage seule est la meilleure chose que l’on puisse faire pour apprendre à se connaitre et passer la crise de la 30 aine. C’est ainsi que j’ai eu le déclic et trouvé ma mission de vie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.