Se remettre en question en 3 étapes et 6 exercices

se remettre en question

Se remettre en question, c’est admettre qu’à un moment on s’est trompée. Qu’on a fait erreur et qu’on n’a pas pris la bonne voie. Parfois, ce sont les autres qui nous orientent dans cette direction, celle de notre remise en question, de notre introspection. Parce que nous montrons des signes de tension, de malaise, que nous sommes sujettes aux émotions négatives. Notre entourage sait bien alors nous le faire remarquer. Parfois, c’est tout au fond de nous qu’on sent que quelque chose ne va pas. Je parle souvent de ce malaise en sourdine, en toile de fond, que j’ai ressenti moi-même pendant des années. Cette impression de passer à côté de ma vie. J’ai beaucoup travaillé depuis deux ans pour remettre en question tout ce que j’avais établi, ou beaucoup, et je me demande encore aujourd’hui comment j’ai trouvé ce temps et ce courage 🙂 Ce que je voudrais aujourd’hui, c’est vous faire gagner du temps, en partageant avec vous ce que sont à mon avis les 3 grandes étapes de ce cheminement.

Étape 1: Se remettre en question, c’est apprendre à se connaître

Savoir ce qui dicte nos choix, nos émotions, comprendre quelles sont nos attentes au fond, comprendre ce pourquoi nous sommes faites. La remise en question nécessite de se connaître en profondeur. Nous sommes toutes différentes, nous voulons toutes être heureuses, et en cela nous avons un immense point commun, mais nous avons toutes notre personnalité, nos aptitudes, nos goûts, nos idées. Pour vivre en harmonie avec soi-même, et avec les autres, il faut comprendre ce qui se passe en nous.

5 idées de questions à se poser pour guider son introspection

Se remettre en question c’est accepter qu’on a pu se tromper, prendre sa part de responsabilité sur une situation pénible que l’on vit, ou que l’on a vécue. Des conflits avec quelqu’un, un travail insatisfaisant, le sentiment d’une vie trop débordée…, les raisons qui nous poussent à nous remettre en cause sont nombreuses.

Exercice 1: qui êtes-vous réellement ?

Imaginez que vous rencontriez une personne nouvelle, et cette personne vous demande « qui êtes-vous réellement » ? On a l’habitude de se demander plutôt « que faites-vous dans la vie? », et on se limite ainsi à un métier, un hobby, sûrement parce que c’est plus simple de se définir ainsi. Mais c’est bien insuffisant. Exercez-vous à écrire un paragraphe d’une vingtaine de lignes sur celle que vous êtes réellement.

Exercice 2: quelles sont mes qualités, quel est mon gros défaut?

Il est toujours plus simple d’énoncer la liste de ses défauts que ses qualités. Mais contrairement aux idées reçues, connaître ses qualités ce n’est pas être prétentieuse, c’est se connaître, et c’est une qualité essentielle à qui souhaite se remettre en question pour avancer de manière constructive. Commencez donc par lister 10 de vos qualités, puis nommez simplement votre gros défaut. Si cela vous est difficile, pensez par exemple à ce que votre entourage dit de vous.

Exercice 3: parlez de votre passion!

Votre passion, c’est ce que vous adorez faire, ce que vous aimeriez faire plus souvent si vous n’aviez pas de contrainte de temps ni d’argent, ce qui vous procure beaucoup de joie. Écrivez un petit paragraphe d’une vingtaine de lignes pour présenter votre passion à quelqu’un qui ne la connaît pas, qu’est-ce qu’elle vous apporte, comment la pratiquez-vous.

Exercice 4: ce que je n’ai jamais osé dire

Certains événements douloureux sont probablement encore aujourd’hui enfouis en vous, sans jamais avoir osé les aborder, avec vous ou avec la personne concernée. Prenez quelques instants pour revenir sur cet événement. Et écrivez à cette personne, ou bien à vous-même, la lettre que vous aimeriez écrire, pour libérer ces souvenirs et émotions que vous avez jusque là gardés pour vous.

Vous avez ensuite le choix de garder cette lettre, ou bien de l’adresser à la personne avec qui vous avez partagé cet évènement.

Exercice 5: les cinq pourquoi

Se remettre en question peut vous inviter à abandonner des projets, ou à les recentrer. Pour cela, vous pouvez-vous demander pourquoi vous poursuivez tel ou tel projet. Puis quand vous avez répondu une fois, redemandez-vous pourquoi, puis encore pourquoi, puis à nouveau pourquoi et encore pourquoi.

Jusqu’à arriver à cet objectif ultime que vous poursuivez et qui est sensiblement le même pour tous vos projets. Vous pourrez alors vous demander s’il n’y a pas une autre manière d’atteindre cet objectif ultime… Voilà une façon de vous remettre en question, en trouvant d’autres manières d’agir.

Il y a de nombreuses façons de mener son introspection, et c’est une étape importante à ne pas négliger pour son développement personnel en général et pour savoir se remettre en question au bon moment pour faire de meilleurs choix. Si vous souhaitez un guide pour vous aider à vous poser les bonnes questions, recevez le guide gratuit en 40 questions pour vous aider à faire le point.

se remettre en question
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Étape 2: se remettre en question, c’est accepter de se décentrer

Bien sûr, nous voyons le monde à notre façon, avec nos perceptions et notre vécu. Mais parfois, pour accepter de prendre sa part de responsabilité dans un conflit ou une situation, il peut être intéressant de se mettre à la place de l’autre. Il faut d’abord reconnaître que l’autre est comme nous, en ce sens qu’il a les mêmes aspirations profondes que nous (être heureux). Mais il est aussi très différent, ses perceptions sont différentes, ses interprétations sont différentes, son histoire est différente. Lorsqu’on place deux personnes devant une même image, elles ne verront jamais exactement la même chose. Il en va de même pour toutes les situations que l’on vit ensemble.

Lorsque c’est un conflit ou une situation conflictuelle en général qui vous amène à vous remettre en question, il est intéressant de pratiquer ce petit exercice inspiré de la programmation neurolinguistique. Il consiste à rejouer une scène conflictuelle, en vous mettant dans un premier temps à votre place, et en la visualisant avec tous ses détails.

Puis dans un second temps, mettez-vous à la place de l’autre, le protagoniste de ce conflit, et imaginez comment lui a vécu cette situation, avec tous ses détails.

Et enfin, dans un troisième temps, imaginez-vous à la place d’un tiers qui aurait assisté à la scène. Comment lui aurait-il pu percevoir cette situation?

Cela permet de sortir un petit peu de son cadre, et d’élargir son champ de vision.

Se mettre à la place de l’autre, accepter son point de vue et sa différence, voilà également une étape importante pour se remettre en question.

Étape 3 : se remettre en question, c’est passer à l’action

J’aime toujours associer des exercices d’introspection et de réflexion, avec le passage à l’action. Se remettre en question c’est bien, à condition que cela soit suivi d’une démarche constructive, pour avancer dans la vie et ne pas rester coincée sur les mêmes blocages et les mêmes difficultés.

Pour passer à l’action et avancer dans la vie, il est important d’identifier les ajustements que vous allez devoir faire suite à cette remise en question, voire les grands changements. Quels nouveaux objectifs, quels nouveaux projets allez-vous dorénavant suivre pour être plus en accord avec vous-même ? Prenez l’habitude de définir vos objectifs en suivant la méthode smart.

Puis faites-vous un plan d’action pour atteindre cet objectif coûte que coûte. Il y a quelques temps, j’ai découvert la technique de Jack Canfield qui recommande de faire cinq jours cinq petites actions pour atteindre un de ses objectifs. Mais si vous ne deviez en faire qu’une, c’est déjà merveilleux! Car de petit pas en petit pas, vous serez ainsi certaine d’aller au bout de vos objectifs et de vos bonnes résolutions.


Pour résumer, se remettre en question c’est d’abord apprendre à mieux se connaître en passant par une phrase d’introspection, de réflexion, et si vous appréciez cela, d’écriture. Puis c’est apprendre à redonner à l’autre sa juste place car c’est bien souvent de nos conflits avec les autres que vient ce besoin de remise en question. Enfin, c’est apprendre à passer à l’action pour aller de l’avant et construire une vie qui nous ressemble d’avantage.

Êtes-vous passée par une étape de votre vie où il a été nécessaire de vous remettre en question ? Quel a été pour vous le déclic ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *