La méthode Coué au quotidien

La méthode Coué, tout le monde en a déjà entendu parler ne fût-ce qu’une fois. Cependant, nombreuses sont celles qui ignorent ce qu’elle représente.

Mais alors, comment peut-elle changer votre existence et améliorer vos conditions de vie ?

La méthode Coué ou comment prendre la vie du bon côté

Le principe de la méthode Coué est assez simple et même amusant: la vie est un long fleuve tranquille parce que je le veux. Drôle, mais pas plus compliqué que ça. Cela vous a fait penser à une méthode d’autosuggestion ou d’autohypnose ? Eh bien, vous avez vu juste. La méthode Coué est une technique d’autosuggestion qui a pour objectif de vous apprendre à prendre la vie du bon côté et de vous donner les moyens de changer vous-même votre quotidien.

Il est assez amusant de réaliser que la méthode Coué, qui repose sur les mêmes principes que l’autohypnose, a vu le jour au moment où l’hypnose était de plus en plus décriée et huée. Que propose la fameuse technique d’Emile Coué ? Pour l’Europe du début du XXe siècle, c’était effectivement une approche innovante. Les asiatiques, eux utilisaient fréquemment cette démarche dans les arts martiaux. Le principe ? Pour réussir et atteindre ses objectifs, il suffit de les faire comprendre à son conscient et son inconscient.

En fait, même en Europe, on ne peut pas dire que Coué était un précurseur de cette perception des choses. Pharmacien et psychologue, Emile Coué s’inspirait pour sa méthode d’une technique énoncée avant lui par un professeur en médecine, neurologue, du nom d’Hippolyte Bernheim. Ce dernier estimait, à raison, que nous sommes capables de pousser notre organisme à réaliser l’impossible, parce que nous sommes en mesure de l’en convaincre.

Programmez-vous, faites comprendre à votre esprit que vous pouvez arpenter des montagnes et vous y parviendrez. La méthode Coué se veut davantage préventive que curative. Il est donc question d’insuffler sans arrêt des pensées positives à votre inconscient afin qu’il ne sombre pas dans le désespoir, et que vous ne soyez pas envahie par des pensées sombres. Opter pour la méthode Coué, c’est apprendre à prendre la vie du bon côté.

La méthode Coué : comment ça marche ?

La première fois que j’ai entendu parler de la méthode Coué, j’ai décidé d’en discuter avec une connaissance qui semblait en savoir long sur le sujet. Voici ce qu’elle en pensait : « Bof, tu sais, je vais être honnête, ce sont des salades. Si on pouvait toutes orienter nos vies par la seule pensée, ça se saurait ». Elle m’a expliqué avoir testé cette « fameuse méthode Coué », qui en fin de compte, ne lui avait rien apporté. Perplexe, j’ai fini par lui demander de définir avec ses propres mots ce qu’était la méthode Coué et comment elle la percevait.

« Tu te répètes chaque fois que tout va super bien, et que tu as les moyens d’atteindre tes objectifs jusqu’à ce que ton corps s’y fasse. En fin de compte, tu dois être en mesure d’atteindre tous tes buts sans le moindre problème parce que ton organisme est comme un robot, programmé pour réussir. »

Sa réponse m’a permis d’appréhender un des plus gros problèmes liés à cette démarche : beaucoup de celles qui pensent appliquer la méthode Coué ne l’utilisent en réalité pas correctement.

Prenons un exemple simple : Votre enfant fait ses premiers pas. Il a peur de tomber, il n’est pas vraiment sûr de lui, mais vous l’encouragez à aller de l’avant, à essayer encore. Vous êtes consciente qu’il tombera, et plus d’une fois. Vous comprenez bien que cette nouvelle faculté présente quelques risques, mais vous le poussez quand même à passer à l’étape supérieure : marcher.

Pourquoi ? Simplement parce qu’il ne gagne rien à vivre isolé du monde, le reste de son existence en marchant à quatre pattes. Votre enfant n’a pas pleinement conscience des dangers qu’il court, mais grâce à vous, il parviendra à se convaincre qu’il doit faire ce pas. Cette autosuggestion ne le protégera pas, mais elle lui apprendra à prêter davantage attention à l’aspect positif des choses.

Chaque chute le poussera à comprendre que le plus important, c’est le comportement qu’on adopte après. Il en est de même pour la méthode Coué. Cependant, prendre la vie du bon côté ne signifie pas que vous réussirez toujours. Cela ne signifie pas non plus que vous balayerez tous les obstacles qui se présenteront devant vous sans même les remarquer. Prendre la vie du bon côté, revient simplement à vivre chaque jour comme s’il était le dernier.


Imaginez-vous un instant : en vous levant un matin, vous apprenez que ce jour est le tout dernier, qu’il ne vous reste que 24h à vivre… Vous avez deux solutions : Vous pouvez passer tout votre temps à vous lamenter et à maudire celles qui auront la chance de se lever demain, tandis que vous ne serez plus là. Ou alors, vous pouvez choisir de faire de cette journée un moment inoubliable, et profiter de chaque instant.
Que choisiriez-vous ? Vivre une journée exceptionnelle et inoubliable en faisant fi des soucis, ou alors passer cette dernière journée à maudire le ciel en ressassant toute « l’injustice » dont vous êtes victime ? La méthode Coué vous invitera à garder à l’esprit un principe très simple : Dum spiro, spero –

Tant que je respire, j’espère.

Il n’y a aucune honte à échouer. Ce qui est inadmissible, c’est de ne tirer aucune conclusion de cet échec. Prendre la vie du bon côté, revient simplement à vous rappeler qu’aussi catastrophique et désespérée que puisse être la situation dans laquelle vous vous trouvez, tant que vous respirez, la balle reste dans votre camp. Vous devez vaincre. Votre vie et votre futur ne sont qu’entre les mains d’une seule personne : vous

Qu’est-ce que la méthode Coué et que peut-elle vous apporter au quotidien ? Quelques exercices d'autosuggestion pour toujours voir la vie du bon côté.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Quelques exercices d’autosuggestion

Maintenant que le principe est clair, passons à la phase pratique. Comment pousser votre inconscient à rester positif en toute occasion ? Il existe plusieurs formes d’autosuggestion :

Exercice d’autosuggestion 1 : la répétition

 Vous avez envie de vous débarrasser de votre timidité, reprendre confiance en soi, vous sentir plus forte ? Répétez-vous des phrases positives et encourageantes sans arrêt. Vous n’avez pas besoin de conditions spéciales. Faites-le le matin au réveil, en vous baladant : en bref, à chaque fois que vous y penserez. Encouragez-vous sans arrêt. Adoptez un ton monotone, mais faites-le fréquemment. Ça doit devenir une litanie que vous ressassez sans cesse. Vos phrases doivent être exclusivement positives et encourageantes.

Exercice d’autosuggestion 2 : la visualisation

Pour cet exercice, il vous faudra trouver un peu de temps libre chaque jour. Cette technique d’autosuggestion est efficace quand on veut atteindre un objectif qu’on a du mal à se formuler. Isolez-vous, prenez une position relaxante, respirez profondément jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement détendue. Visualisez ensuite la situation qui vous effraie et envisagez une issue positive. Si vous avez, par exemple, peur de vous exprimer en public, représentez-vous le comportement idéal à adopter en entrant dans une salle bondée de monde. Entrez, regardez calmement les personnes qui s’y trouvent et commencez votre discours de façon posée, sans la moindre panique. Une fois que vous l’achevez, remerciez l’assistance et sortez.

Vous devez en permanence vous projeter cette vision afin de ne pas vous sentir perdue lorsque vous serez dans l’obligation de le faire dans la vie réelle.

Exercice d’autosuggestion 3 : le vécu

Comportez-vous comme un acteur. Cette autosuggestion se fait avec le corps. Elle ressemble à la visualisation à la seule différence que vous devrez vivre la situation. Supposons que vous vouliez réussir à tout prix un entretien qui vous tient à cœur et obtenir le poste de vos rêves. Comportez-vous comme si vous étiez en train de tourner une scène de film. Construisez dans votre esprit tout l’entourage nécessaire et comportez-vous comme s’il était réel. Arrivez au bureau de l’entreprise, saluez la personne qui vous fera passer l’entretien, dialoguez avec elle. Rentrez ensuite à la maison et imaginez que l’on vous appelle pour vous annoncer que vous avez obtenu la place. Bondissez de joie, dansez, bref, agissez de la même manière que si vous aviez reçu cette nouvelle dans la vie réelle.

Exercice d’autosuggestion 4 : la phrase « magique » de Coué

La phrase est simple :

Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux.

Coué recommandait de la répéter 20 fois au réveil, 20 fois le soir, avant de dormir, et au moins deux à trois fois dans la journée. Tout comme la première option, cette autosuggestion n’exige pas de conditions spéciales.

 


Prendre la vie du bon côté revient à prendre sa vie en main et construire son avenir. Quand vous vivez une période pénible, il est plus profitable de penser de façon positive. Cela vous aidera à résoudre plus facilement vos problèmes. Vous méritez d’être heureuse, alors, pourquoi vous en priver ?

Avez-vous déjà entendu parler de la méthode Coué ? Avez-vous déjà pratiqué une technique d’autosuggestion ? Êtes-vous prête à tester ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.