Êtes-vous hypersensible ? 9 signes pour faire le test

Êtes-vous hypersensible ? Faites le test pour vérifier ! Et découvrez nos 8 conseils qui vous aideront à bien vivre votre hypersensibilité !

Vous êtes à la recherche d’un test pour savoir si vous êtes hypersensible ? Voilà une question qui pourrait bien changer votre vie. La première étape est de reconnaître ce trait de personnalité. Et la seconde de chercher les outils les plus adaptés pour vous aider à vous sentir plus sereine et plus épanouie avec votre hypersensibilité.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Ce que c’est qu’être hypersensible,
  • Vous découvrirez via un test en 9 points si vous êtes hypersensible,
  • Les points d’attention de l’hypersensibilité et comment les vivre
  • Idées reçues et clés pour sublimer votre être hypersensible !

Avant de faire le test, comprendre ce que signifie être hypersensible ?

 Origine et livres de références sur l’hypersensibilité

C’est à la fin des années 90 que le terme hypersensible sort de l’ombre grâce à la psychologue américaine Elaine Aron et son livre « The Highly Sensitive Person » (« La personne hypersensible »). Beaucoup d’ouvrages ont vu le jour suite à ce livre :

  • Plus récemment un livre de cette même psychologue, référence dans la matière, « Ces gens qui ont peur d’avoir peur – Mieux comprendre l’hypersensibilité » ;
  • Ou encore celui du psychanalyste Saverio Tomasella “Hypersensibles. Trop sensibles pour être heureux ?“.

Autant de sources qui ont permis d’élaborer le test qui vous indiquera si oui ou non vous êtes hypersensible…

  Hypersensible, ultrasensible, sensibilité élevée : faites le test !

Si c’est le mot « hypersensible » qui a été le plus médiatisé, les termes « hypersensibilité émotionnelle », « hautement sensible », « sensibilité élevée », « ultrasensible » et « ultrasensibilité » existent également. Les deux derniers se dénotent avec l’envie d’enlever la connotation négative rattachée au mot hypersensibilité. Car, finalement, cette sensibilité plus grande n’est qu’en comparaison à une norme. Pour la personne qui vit les émotions de cette façon-là, l’hypersensibilité est sa norme à elle !

Car non, être hypersensible (comme vous l’indiquera le test suivant) n’est pas une maladie. Ce n’est pas non plus un défaut.
Être hypersensible est une facette du caractère d’une personne sur cinq !

D’ailleurs pour Elaine Aron : « la sensibilité est tout sauf un défaut. Beaucoup de HSP (« Highly Sensitive Person ») sont souvent des travailleurs particulièrement créatifs et productifs, des partenaires attentifs et réfléchis, et des individus doués intellectuellement. »

Êtes-vous hypersensible ? Faites le test pour vérifier ! Et découvrez nos 8 conseils qui vous aideront à bien vivre votre hypersensibilité !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Hypersensibles qui s’ignorent

SI vous êtes hypersensible, vous pouvez ressentir parfois le besoin de vous protéger. Ou celui de vous conformer davantage à la norme dans l’intensité de vos réactions émotionnelles.

Pour ce faire, certaines personnes hypersensibles s’anesthésient, consciemment ou non, en se coupant de leurs émotions et de ce trop-plein difficile à gérer. D’où l’importance de ce test pour savoir si vous êtes hypersensible ! D’autres accumulent les excès pour noyer d’une certaine façon leurs émotions à travers des conduites addictives, comme la drogue ou l’alcool.

C’est donc tout à fait possible d’être hypersensible et de passer pour une personne distante et qui manque de sensibilité.

TEST : Êtes-vous hypersensible ?

 Le test pour savoir si vous êtes hypersensible : 10 phrases types

Le premier test est très rapide : si vous êtes une personne hypersensible, on vous a surement déjà dit :

  • Que vous êtes « trop à fleur de peau »
  • Ou encore que « vous exagérez »
  • Que vous êtes « trop sensible »
  • Que « vous prenez tout contre vous »
  • Que “vous en faites trop »
  • Que vous ne « devriez pas vous mettre dans tous vos états pour si peu »
  • Et que « vous ne décidez jamais rien »
  • Ou  « pas assez vite »
  • Que vous êtes « trop stressée »
  • Ou même « trop gentille »

Le test est simple, si vous êtes hypersensible, vous vous êtes certainement reconnue dans la majorité de ces phrases. Mais pour en avoir le cœur net, vous pouvez également faire le test qui suit…

 Le test pour savoir si vous êtes hypersensible : 9 signes qui ne trompent pas

Pour ce second test, voici 9 signes qui indiquent qu’une personne est hypersensible, ou non. Combien en retrouvez-vous chez vous ?

# 1e trait du test : Vous êtes hypersensible aux messages qui vous parviennent

En tant que personne hypersensible, vous avez souvent la sensation d’être assaillie par un tsunami de stimuli, messages et nuances qui échappent aux autres.

Vous êtes plus vite stressée lorsque les stimulations sont trop fortes, en nombre ou en puissance. Cela peut être une lumière trop vive, une odeur désagréable, un bruit de fond, trop d’animation autour de vous…

Notez un point au test si ce trait de personne hypersensible vous parle et vous ressemble 🙂

# 2e trait du test : L’envie de plaire

Vu votre hypersensibilité, vous êtes plus réceptive aux messages de l’extérieur. De ce fait, vous avez tendance à être plus méfiante et plus portée vers la solitude. Et votre plus grande réceptivité vous donne tendance à vouloir vous conformer aux attentes des autres, à leur plaire quitte à vous oublier.

Cette énergie mise pour correspondre aux attentes des autres peut vous fatiguer : c’est le second trait de personne hypersensible indiqué par ce test. Vous ressentez alors régulièrement le besoin de vous recentrer.

# 3e trait du test : Vous êtes hypersensible aux messages de votre corps

Votre système nerveux a tendance à s’activer plus facilement que les autres. Dans ce troisième point du test, si vous êtes hypersensible, vous ressentez donc régulièrement les signes d’hyper-stimulation :

  • Accélération de votre rythme cardiaque ;
  • Tremblement dans les mains ;
  • Transpiration excessive ;
  • Mains moites ;
  • Pensées confuses ;
  • Perte du fil de votre discours…

Ce qu’il est important de retenir, est que cette activation n’est pas forcément liée à la peur, mais à une stimulation plus forte. En prendre conscience est une des clés du mieux-être pour l’hypersensible.

#4e trait du test : Une grande capacité de concentration

Parce que l’hypersensibilité n’est pas un défaut, elle vous permet également d’être plus consciencieuse, beaucoup plus capable que les autres en termes d’intensité et de profondeur de concentration. Un atout non négligeable !

Si vous présentez ce trait du test, alors vous avez une caractéristique de plus d’une personne hypersensible !

#5e trait du test : L’hypersensible a une empathie décuplée

Vous le savez déjà, hypersensibilité et empathie vont de paire. Vous êtes davantage touchés par l’humeur et les émotions d’autrui. Les remarques négatives, la mauvaise humeur, la désapprobation vous rendent malheureux.

Pour faire le test : si vous êtes hypersensible, vous pouvez avoir tendance à ressasser des heures, voire des jours, une conversation pénible, un conflit, ou simplement des critiques ou remarques désagréables.

#6e trait du test : De nombreuses questions dans la tête

Les personnes hypersensibles passent beaucoup de temps à s’interroger sur le sens de la vie, sur la mort, sur les grandes questions métaphysiques. Vous aimez ces moments d’introspection et de réflexion. Faire le point, comprendre pourquoi vous êtes là. Trouver le sens de votre vie.

Cette tendance à l’introspection vous procure des ressources plus propices au travail sur vous-mêmes et à la guérison, lorsque vous avez des blessures.

#7e trait du test : La personne hypersensible est rapidement stimulée

Selon ce test, en tant qu’hypersensible, vous êtes davantage sensible aux stimulants comme la caféine, le tabac ou l’alcool.

Vous pouvez plus rapidement que la moyenne des gens vous sentir submergés physiquement et mentalement quand vous vivez des expériences plus fortes. Vous avez alors besoin de plus de temps pour retrouver votre calme.

#8e trait du test pour savoir si vous êtes hypersensible : Des émotions très fortes

Vous avez le sentiment de ressentir des émotions très fortes. Hypersensible, le test indique que vous vous sentez souvent à fleur de peau.

Vous pouvez facilement être émus aux larmes, en regardant un film ou en lisant un livre par exemple. Du coup, vous avez tendance à éviter les films d’horreur et de grande violence au cinéma !

#9e trait du test : La personne hypersensible porte attention aux détails

Un autre trait de votre personnalité hypersensible, telle qu’indiquée dans ce test, vous pousse à aller au fond des choses.

Vous voulez comprendre dans les moindres détails. Cela a des avantages, mais également des inconvénients, notamment lorsqu’il s’agit de prendre une décision. Les personnes hypersensibles mettent plus de temps à se décider parce qu’elles pèsent systématiquement le pour et le contre.

Alors, dans combien de ces signes vous êtes-vous reconnu(e) ? Si vous cumulez plus de 6 signes du test, vous êtes probablement une personne hypersensible. Cela vous inquiète ? Pas de soucis : la dernière partie de l’article devrait vous rassurer…

Êtes-vous hypersensible ? Faites le test pour vérifier ! Et découvrez nos 8 conseils qui vous aideront à bien vivre votre hypersensibilité !

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Hypersensibilité : idées reçues et clés pour la sublimer !

Si vous venez de faire le test, vous devez bien comprendre que le fait d’être hypersensible n’est absolument pas un défaut en soi ! Au contraire, vous devez plutôt voir cela comme une force. Un talent, en quelques sortes, qui vous permet de voir et ressentir tout ce qui vous entoure de façon plus forte et avec une meilleure acuité.

Je dis souvent que 2 moments ont été particulièrement intenses dans ma vie d’hypersensible : le jour où j’ai réalisé que j’étais hypersensible et le jour où j’ai choisi d’en moquer. Je veux dire par là : de ne pas m’enfermer dans cette case, ne pas me cacher sous cette étiquette… et observer mon mental, mon ego, tenter de s’approprier une caractéristique pour se justifier ou se donner une importance “spéciale”.

Bien sûr, cette réalisation est progressive et m’a demandé de longues (et passionnantes) heures d’observation.

Aujourd’hui, je réalise à quel point cette hypersensibilité est un cadeau précieux, qui m’ouvre la porte de mon cœur. Je propose sur ma chaîne YouTube une méditation pour célébrer ce merveilleux présent, que je vous invite, si cela vous parle, à suivre.

Et vous pouvez aussi découvrir mon approche et ma formation Expérience, que je présente dans une conférence offerte : “les étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.


Ce test et cet article avaient pour message principal de vous faire comprendre que l’hypersensibilité n’est pas un défaut ! Elle est même un don incroyable. Prenez en grand soin.

Êtes-vous hypersensible ? Vous êtes-vous reconnue dans la majorité de ces signes de l’hypersensibilité ? Je serais ravie de lire vos partages, même si je ne peux répondre à tout le monde.

 

Quelques questions que vous vous posez sûrement : 

Comment savoir si l’on est hypersensible ?

On sait que l’on est hypersensible quand nos sens sont particulièrement affutés : on perçoit plus facilement la beauté, on est plus sensible aux excitants, ainsi qu’aux conflits et remarques des autres… Nos pensées, nos émotions, semblent nous submerger.

Comment guérir une hypersensibilité ?

Une hypersensibilité n’a pas à être “guérie” : c’est un don, un présent qu’il s’agit d’honorer, en reconnaissant notamment toutes les facilités qu’elle nous offre.

Comment apaiser son mental quand on est hypersensible ?

Pour apaiser son mental, une seule chose à faire : apprendre à l’observer. Observer, c’est reconnaître que Je ne suis pas cela, que Je suis autre chose : c’est se reconnecter à sa nature.

Comment se traduit l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité peut se traduire par la sensation d’être assaillie par un tsunami de stimuli, messages et nuances qui échappent aux autres.

1 Comment

  1. Merci Mylène pour cet article. Même si on commence à en parler depuis quelques années, l’hypersensibilité est encore trop peu connue et ce n’est pas facile de vivre avec quand on ne l’accepte pas. Personnellement, je me suis créée une carapace quand j’étais ado pour me protéger de cette hypersensibilité, pour me protéger des autres. Je donnais l’impression d’être froide, indifférente aux autres alors qu’au fond je suis tout le contraire de ça. Cela fait quelques années maintenant que j’accepte cette hypersensibilité, j’ai foutu la carapace à la poubelle car je n’en ai plus besoin. Et oui je deviens rouge comme une tomate quand je bois un peu d’alcool, mais je m’en fous ;-). Je vois cette hypersensibilité comme une force : elle m’aide à comprendre ce que ressentent les autres. Elle m’éloignait des gens quand je ne l’acceptais pas et aujourd’hui elle me rapproche d’eux. Doux paradoxe ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.