Ma vérité sur le bonheur : 7 points clés

Vous voulez connaître ma vérité sur le bonheur ? Je vous propose d’en découvrir les 7 points clés dans cet article !

Quelle est ma vérité sur le bonheur ? 

Voilà maintenant plusieurs années que je me consacre pleinement à cette question. J’ai pu accompagner beaucoup de personnes dans la recherche d’une vie qui leur ressemble et je m’accorde moi-même du temps pour réaliser cette exploration. Il me semble en effet important de travailler sur soi, sur son alignement spirituel, notamment lorsque l’on mène des coachings de ce type.  

Plus qu’une destination, il s’agit-là d’un processus permanent de mise en accord de l’âme avec le corps et le mental… Dans cet article, je vous propose de découvrir mes 7 réflexions principales sur le bonheur. 

Clé n°1 : Ma vérité sur le bonheur et le fait de mentaliser

La première notion qu’il est important de comprendre sur le bonheur, est celle de mentaliser le développement personnel

Pendant longtemps, même si je me répétais que je passais à l’action de façon régulière, force est de reconnaître que j’étais surtout dans une démarche de réflexion. C’est d’ailleurs toujours une tentation pour moi : rechercher de nouveaux concepts, de nouvelles idées, pour les intellectualiser. 

La volonté d’en savoir toujours plus avait vocation à non seulement vouloir remplir un vide, mais aussi me donner une forme de contenance… Elle dissimulait bien évidemment la voix de mon ego et de toutes les peurs qui l’accompagnent ! 

Cette réflexion est importante pour moi, avec l’idée de faire attention à ne pas mentaliser le bonheur, ni chercher à conceptualiser les choses de façon trop structurée. Ne pas vouloir tout expliquer, en somme, au risque de se disperser en partant dans tous les sens en quête de toujours plus d’informations. 

Au fond, je crois qu’il arrive un moment où toutes ces solutions que nous recherchons et que nous essayons d’appliquer deviennent notre problématique principale. Ainsi, rester dans ce mental nous pousse à nous éloigner de notre Être dans sa globalité !

Ma vérité sur le bonheur – Clé n°2 : Partager mes ressentis

Le deuxième point que je souhaitais vous partager découle du premier. Il s’agit de mon envie de vous partager davantage mes ressentis personnels plutôt que des connaissances. 

Cet article en est un bon exemple, puisque je vous y partage MA vérité sur le bonheur. Celle-ci n’engage que moi, au fond, et traduit ce qui personnellement me semble juste. 

L’idée d’apprendre à s’écouter soi-même fait d’ailleurs partie des clés que je partage aux personnes que j’accompagne. Dès lors, il est important de ne pas prendre pour argent comptant ce que les autres ressentent et partagent, mais plutôt de réellement considérer ce qui se passe en soi. 

Puce rose Prendre conscience de ce qui compte

L’année 2020 a réellement été une année particulière pour moi par rapport à cela. A la fin de cette année en particulier, j’avais renoué avec un certain nombre de travers : toujours plus, plus vite ou mieux. Tout cela a été remis en question par une prise de conscience… 

J’ai réalisé que ce qui me guidait vraiment, ce qui me restait d’une année au terme de celle-ci, c’étaient les moments de vibration. Pour moi, c’est un point clé sur le bonheur : les moments qui me font vibrer. Des moments où je ressens que les vibrations sont là et qu’il se passe quelque chose d’essentiel. 

Ces moments sont devenus un guide pour moi aujourd’hui, et cela fait notamment partie de mes nouvelles priorités. 

C’est pourquoi cette envie de partager davantage mes ressentis que des connaissances purement théoriques va se traduire dans mes contenus. Ce sera notamment le cas de mes prochaines formations. 

Clé n°3 de ma vérité sur le bonheur : un questionnement essentiel

Le troisième point que je souhaitais vous partager est une question que je me pose sur le bonheur. 

Je me demande sincèrement si l’on peut être profondément heureux(se) sans s’intéresser à cette nature de l’être, à l’idée que : 

  • Nous sommes tou(te)s relié(e)s, connecté(e)s les un(e)s aux autres ;
  • Notre nature, c’est l’amour ;
  • Nous existons par notre pouvoir créateur et nous créons à chaque instant. 

J’ai vraiment des difficultés à envisager que l’on puisse être pleinement heureux(se), épanoui(e), et profiter de l’instant sans se poser ce type de questions. 

Vous voulez connaître ma vérité sur le bonheur ? Je vous propose d’en découvrir les 7 points clés dans cet article !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Clé n°4 : L’importance du choix dans le bonheur

Ma quatrième vérité sur le bonheur, c’est cette notion de choix. Dès lors que nous réalisons que nous sommes caractérisé(e)s par notre potentiel illimité, par notre pouvoir créateur, la notion de choix prend tout son sens. 

Parmi toutes les possibilités qui s’offrent à moi à chaque instant :

  • Qui est-ce que je choisis d’être ? 
  • Qu’est-ce que je choisis de créer ? 

J’ai vraiment le sentiment qu’il est important de se poser ces questions à chaque instant. Au fil de notre création, cette démarche d’alignement avec ses aspirations profondes va devenir de plus en plus naturelle. Mais je crois qu’il y a une phase intermédiaire, où il peut être nécessaire de se poser régulièrement ces questions de façon consciente. 

Je pense que c’est vraiment un questionnement central dans notre cheminement vers le bonheur.

Clé n°5 de ma vérité sur le bonheur : pouvoir créateur de la pensée

Il y a également une notion qui est intrinsèquement liée à celle de choix : c’est l’idée de pensée créatrice. 

Puisque nous sommes le pouvoir créateur, nous créons à chaque instant. Mais il est important de garder à l’esprit que la pensée est la première étape de cette création. Ce qui signifie que ce que nous pensons est déjà une création. La pensée crée quelque chose. Elle participe à notre réalité vécue. Ce n’est pas anodin. 

Et ça, c’est une idée que pendant longtemps, je n’ai pas du tout saisie. Il n’y a pas que les gestes, que les paroles qui produisent des effets. Ce que nous choisissons de penser est une forme de message que l’on envoie à l’univers. En retour, nous recevons quelque chose qui confirme et conforte ces idées. 

La pensée est créatrice et la création commence donc bien en amont de l’action, par toutes ces pensées que nous allons nourrir et alimenter.

Clé n°6 : L’importance des épreuves de vie dans le bonheur

Autre réflexion que je me fais sur le bonheur, c’est vraiment l’idée que nos plus grandes épreuves sont aussi nos plus grands tremplins vers l’alignement et le retour à soi. 

J’ai longtemps essayé de laisser de côté des domaines de ma vie où je me sentais beaucoup moins à l’aise, en me disant que j’allais me concentrer sur le reste et que c’était suffisant… 

Cela a fonctionné pendant un certain temps, jusqu’à ce que je m’aperçoive qu’en réalité, ces épreuves avaient un impact sur tous les autres domaines de ma vie. Au-delà de cela, j’ai vraiment pris conscience de l’idée que transmuter nos épreuves de vie est la voie d’accès la plus rapide et la plus facile vers le sentiment d’alignement. 

Ma vérité sur le bonheur – Clé n°7 : Apprendre à prioriser

La dernière pensée que je voulais vous partager est l’idée de prioriser le bonheur. 

Prioriser le bonheur, ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que même si ça ne paraît pas très glamour comme idée, je crois vraiment qu’il y a un temps intermédiaire où il est nécessaire d’en faire une priorité. En tout cas, en ce qui me concerne, c’est vraiment ce qui s’est produit. 

En faire une priorité signifie de : 

  • Le poser comme intention, comme objectif ;
  • Découper cet objectif ;
  • Réaliser des actions ;
  • Suivre leur mise en œuvre… 

C’est personnellement ce que j’ai mis en place et cela m’aide énormément au quotidien. Dans le cas contraire, j’ai conscience que je serais sans cesse distraite par tout un tas de choses. Donc, faire de ce bonheur une priorité est quelque chose de vraiment essentiel pour moi. 


Voilà ce que je voulais vous partager, ma vérité sur le bonheur, avec 7 réflexions qui sont simplement des ressentis sincères. C’est comme ça que je conçois le bonheur aujourd’hui, après toutes ces années d’accompagnement. 

Est-ce que ces 7 clés vous parlent ? N’hésitez pas à partager avec nous vos propres ressentis sur le bonheur en commentaire !

4 Comments

  1. Merci pour ce partage qui fait écho à mes ressentis personnels. Une idée a d’ailleurs émergé à la lecture de cet article que je n’avais pas encore conscientisé. C’est à propos de se concentrer sur les domaines de vie qui fonctionnent en laissant de côté ceux dans lesquels nous ne nous sentons pas bien. C’est ce que j’ai fait à un moment (de façon inconsciente) et je viens de me rendre compte qu’à l’heure actuelle, certaines de mes difficultés en découlent.

    Si je peux compléter la dernière clef partagée, j’aurais envie de préciser la façon de découper les objectifs : en faire des actions assez petites que pour pouvoir les faire quotidiennement. C’est ce qui m’aide à avancer plutôt qu’à procrastiner une action plus importante. En faisant un petit pas chaque jour, on avance doucement mais sûrement 🙂

    1. Tout à fait Amandine, c’est le principe du kaizen, ce découpage est une des clés de la motivation.

  2. Ces 7 clés me parlent oui. Surtout la clé n°6 : l’importance des épreuves de vie dans le bonheur.

    J’ai longtemps pensé qu’il fallait se contenter de ce qu’on savait faire. Mais comme tu le dis si bien, au bout d’un moment, ça ne fonctionne plus.

    Il est important de se challenger pour cultiver son bonheur. Se fixer des objectifs est primordial.

    En effet, nous fonctionnons ainsi. Cependant, nous ne pouvons pas nous fixer des objectifs sans buts. Nous devons savoir précisément ce que l’atteinte d’un objectif va nous apporter.

    L’humain a besoin d’avoir du sens et un sens.

    C’est pourquoi, selon moi, le bonheur réside dans le fait d’atteindre ses objectifs, de s’en fixer d’autres, et de recommencer indéfiniment.

    1. Et j’ajouterais “mais de ne pas s’attacher aux résultats obtenus”. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.