Défi zen #53: l’écriture autoanalytique

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

J’adore écrire depuis toujours.

Étant d’un naturel très sensible, j’ai toujours été tournée vers l’introspection, la réflexion, l’écriture. J’ai une collection incroyable de petits carnets et ça n’est pas prêt de s’arrêter ! Je savais, je sentais que l’écriture me faisait du bien. Mais j’ai découvert cette semaine dans un article une expérience incroyable. Sa conclusion : écrire sur des événements tristes, des blessures profondes, permet de cicatriser plus rapidement des plaies physiques (alors imaginez son impact sur notre santé mentale).

Notre défi cette semaine : Tester l’écriture autoanalytique

MON BILAN APRÈS UNE SEMAINE DE PRATIQUE

J’ai choisi de pratiquer cette écriture le matin au réveil, et pendant la sieste des enfants.

Des débuts timides

J’ai mis un peu de temps à me lancer, je crois que je fais un blocage léger sur « parler du passé »... J’ai passé beaucoup de temps plus jeune à essayer de décortiquer le passé, et j’ai choisi aujourd’hui de me pencher plutôt sur le présent et le futur, et d’être dans un dynamique je vais de l’avant! Mais ma lecture des 5 blessures qui empêchent d’être soi-même m’a fait nuancer mon approche 🙂

J’ai également eu du mal à choisir de quel événement je voulais parler, et puis j’ai décidé de revenir sur plusieurs petits évènements de ma vie (plutôt qu’un gros) qui je le sais ont laissé des traces.

Comment j’ai choisi de pratiquer l’écriture analytique

Bien sûr, je ne vais pas rentrer dans le détail de ces événements passés, ce n’est pas l’objet du blog. Mais une fois abordé le 1er évènement, le 2ème est venu très vite, puis le 3è, puis le 4è, etc… Je me suis aperçue que j’avais quelques dossiers en attente 🙂

Je crois en fait qu’il est important non pas de se contenter d’écrire et de ressasser ce qu’on a ressenti à ce moment-là, mais d’être dans une démarche légèrement tournée vers le présent et l’avenir. J’ai aimé me poser ces questions: qu’est-ce que j’aurais aimé avoir à la place ? Qu’est-ce que cet événement a comme impact sur la Mylène aujourd’hui ? Mieux se comprendre aujourd’hui à la lumière de ce qu’on a vécu, voilà sous quel angle j’ai trouvé cette démarche positive. Je crois que c’est ce qui me manquait avant, quand je passais des heures à écrire et revenir sur le passé

Ce que j’ai ressenti de positif cette semaine

Après les séances d’écriture, j’ai eu plusieurs fois en tête le passé, des images qui me sont revenues, et surtout un éclairage différent sur la personne que je suis aujourd’hui. J’ai tendance à être très entière, quand je fais quelque chose je le fais à fond. Garder en tête d’où je viens, d’où je suis partie m’a permis de mieux comprendre certaines de mes attitudes, d’être plus indulgente et bienveillante avec moi-même. Et de relativiser aussi le présent, qui n’est qu’un épisode de ma vie, tout comme ce passé révolu 🙂

J’ai également senti à plusieurs reprises une sorte d’apaisement, comme si quelqu’un me prenait dans ses bras pour me consoler de ses émotions refoulées, de ses peines, passées et présentes.

J’ai compris aussi pourquoi je suis si exigeante dans l’éducation que nous donnons à nos enfants, il y a tant d’erreurs que j’aimerais ne pas commettre, car je sais à quel point ces petites blessures de l’enfance, même d’apparence anodines, ont un impact sur notre vie d’adulte.

Ma conclusion de ce défi

Je crois que faire ce travail de retour par l’écriture sur les blessures du passé n’est pas inutile. Il apporte réellement un éclairage sur ce qu’on vit aujourd’hui, une meilleure compréhension de qui on est. Mais je reste convaincue que parallèlement il faut prendre de bonnes habitudes pour être plus dans le présent. Que ce soit en appliquant les principes de la psychologie positive, la pleine présence et la méditation. Se contenter d’un retour en arrière c’est oublier qu’on est responsable à chaque instant de ce qu’on vit. Je peux continuer à vivre dans ces blessures, ou alors je peux changer parce que chacun de mes actes résulte d’un choix que je prends.

Et vous, avez-vous aimé ce défi? Partagez-vous mes impressions ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistre

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

4 réponses

  1. Savoir faire la part des choses entre analyser / comprendre le passé et se focaliser sur le présent.
    Pour ma part je ressens toujours le besoin d’écrire sur ma relation avec mon ex-mari – avec le recul j’arrive à me délester de la culpabilité et à intégrer ma part de responsabilité dans cette histoire sans minimiser la réalité et difficulté de ce que j’ai vécu.
    Mais je ne vis plus dans le passé, je me sens pleinement inscrite dans le présent et je regarde la vie avec le sourire.
    Merci pour ce défi qui ouvre des portes Mylène. Belle semaine à toi.

    1. Merci à toi Marie pour ton investissement dans les défis, et ce regard toujours très juste que tu portes sur les défis! Mylène ❤️

  2. Défi 53 je teste l’écriture automatique
    Bonjour Mylène,
    Ce défi à été révélateur.
    J’adore l’écriture, pourtant je n’écris plus.
    Peur de me dévoiler…
    En tout cas, je n’y arrivait pas.
    J’ai pleins d’idées mais une fois devant la feuille, la panne totale !
    Et un soir, miracle ! J’ai écris plusieurs pages. Des souvenirs revenaient…
    Même si ce n’est pas toujours facile, quelle énergie l’écriture procure.
    On verra ce que donne la suite.
    Bonnes fêtes Mylène et à toutes les filles zen !

    1. Bravo pour ton courage Christina, avoir continué à relever le défi malgré ces réticences… Je suis heureuse que tu aies retrouvé ta plume, très libérateur en effet! J’espère que tu as passé d’excellentes fêtes ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​