Comment s’accepter ? 5 clés pour transformer son regard sur soi

Comment s'accepter ? Dans cet article, Mylène Muller vous livre ses 5 clés pour parvenir à transformer le regard que vous portez sur vous !

Comment s’accepter ? Voilà la question à laquelle j’ai choisi de répondre dans cet article.

Aujourd’hui, j’ai choisi de m’adresser à vous qui avez le sentiment d’avoir du mal à vous supporter, du mal à vous aimer et à vivre avec vous-même… Bref, du mal à vous accepter totalement.

Je vous propose de découvrir 5 clés qui vous permettront de changer de regard sur vous-même, de transformer ce regard pesant au travers de :

  • La compréhension de ce qu’il nous appartient d’accepter ou de changer
  • 2 axes d’acceptation de nos défauts
  • Les bénéfices de la prise en compte de nos qualités

Nous vivons avec et en nous-même. Il est bien difficile d’avancer et d’avoir des relations saines avec les autres lorsque l’on n’arrive pas à s’accepter pleinement soi meme. Cet article vous donne des pistes pour entamer ce cheminement vers soi…

Comment s’accepter : une différence importante

La première chose importante dans cette idée d’apprendre comment s’accepter, c’est déjà de distinguer 2 grands axes, 2 grandes façons d’être :

  • Accepter ce qu’on ne peut pas changer, parce que c’est là, c’est ainsi ;
  • Agir en revanche sur ce sur quoi on peut agir.

Faire la part des choses entre ces deux grandes catégories de faits qu’on expérimente, c’est une première chose importante à comprendre.

Est-ce que je peux changer cela ? Si oui, alors agir pour le changer.

Est-ce que je ne peux pas changer cela ? Auquel cas travailler à l’acceptation totale de ce qui est.

Ces éléments que vous n’acceptez pas en vous vont faire partie de l’une ou l’autre de ces catégories. Soit des choses à accepter, soit des choses à changer. Je vous expliquerai comment procéder dans les deux cas. Vous verrez que l’idée d’acceptation est toujours présente, même en ce qui concerne ces choses que l’on peut changer.

Comment s'accepter ? Dans cet article, Mylène Muller vous livre ses 5 clés pour parvenir à transformer le regard que vous portez sur vous !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Comment s’accepter : 2 axes d’acceptation de nos défauts

Dans cette clé pour comprendre comment s’accepter, ainsi que dans la clé suivante, nous allons plutôt nous pencher sur la question de nos défauts, nos travers, et toutes ces choses pas très agréables avec lesquelles on doit vivre.

Puce rose Comprendre l’origine des défauts

Avant toute chose, il existe un point de vue rationnel, qui consiste à dire que tout le monde a des défauts. Ce n’est pas le point qui sera traité ici, même si c’est une vérité que personne ne contredira.

En revanche, ce qu’il me semble important de souligner, c’est que d’après moi nos « défauts », toutes ces choses que l’on n’aime pas en soi, viennent de schémas. Ce sont comme des protections que l’on a mises en place à un moment donné de notre vie pour nous protéger de quelque chose.

Dans notre vie, notamment notre plus jeune enfance, on a parfois vécu des situations comme des agressions, comme des blessures qui nous ont été infligées. D’un point de vue extérieur, la situation peut sembler différente, mais c’est de cette façon que nous avons perçu ces événements.

Suite à ces différentes blessures, dont la nature peut varier mais qui de manière générale tournent toujours autour de la peur de ne pas être aimé.e, nous avons mis en place des schémas de protection. Ce sont des façons de réagir automatiques qui entremêlent émotion, pensée, et comportements.

Puce rose Comment s’accepter au travers de l’identification des blessures ?

Pour ce qui est de vos défauts que vous n’arrivez pas à accepter, il y en a toute une partie qui vient de ces blessures et schémas de protection. Ainsi, pour accepter cette partie-là de soi, la chose essentielle que l’on va devoir faire, consiste à identifier les blessures et les schémas qui se sont mis en place et qui se réactivent régulièrement.

L’idée ici, pour comprendre comment s’accepter totalement avec ses défauts, va être d’identifier les blessures à l’origine et d’identifier les schémas qui ont été mis en place suite à ces blessures. Cela va permettre de :

  • Prendre du recul,
  • S’en dissocier et s’en sortir,
  • Pouvoir choisir ses réponses,
  • Ne plus être complètement en train de subir ces schémas, de manière totalement automatique et aveugle.

Puce rose Comment s’accepter au travers de l’identification des croyances ?

Le troisième axe que je souhaitais vous présenter pour apprendre comment s’accepter est lié aux croyances.
Dans ce dialogue intérieur négatif que l’on entretient sur soi quand on ne s’accepte pas, il y a :

  • les faits, ces défauts que l’on peut constater et qui viennent de blessures,
  • et toute une part de dialogue intérieur qui en rajoute, qui généralise, qui pose des grands principes derrière des choses qui ne sont parfois que factuelles et ponctuelles. C’est ce qu’on appelle les croyances.

Quand on entretient sur soi des croyances limitantes, négatives, autrement dit désagréables, jugeantes, il va être difficile de réussir à s’accepter. On tourne en boucle et on voit les choses à travers ce prisme très limitant.

Dès lors que vous arrivez à identifier des croyances sur vous et que vous arrivez à identifier que ce sont des croyances, vous allez pouvoir faire un pas de plus vers cette acceptation de vous-même. Je ne suis pas ça, c’est une croyance que j’entretiens à propos de moi et qui n’est pas la réalité.

Ce troisième axe va donc consister à identifier ce dialogue intérieur négatif, d’identifier qu’il n’est pas la réalité, et ainsi de commencer à prendre du recul sur cette croyance.

L’étape suivante, comme en matière de schéma, va pouvoir consister à choisir une autre croyance. Mais pour pouvoir s’accepter, il y a vraiment ce travail d’identification pour pouvoir observer, voir que ces croyances ne sont que des croyances.

Comment s’accepter : prendre en compte ses qualités

Puce rose Comment s’accepter en identifiant nos qualités ?

La quatrième clé que je souhaitais vous partager pour comprendre comment s’accepter concerne vos qualités, vos bons côtés.

De la même manière que l’on va venir observer et identifier nos mauvais côtés pour mieux s’accepter, il y a aussi tout un travail à faire sur nos bons côtés (qualités, forces, talents).

Cette clé consiste à prendre l’habitude de poser un regard positif sur soi, qui va contrer nos tendances au négatif, à voir ce qui ne va pas. Il s’agit d’un regard volontairement ciblé sur tout ce qui va bien et qui va mettre l’accent dessus.

De manière générale c’est quelque chose que vous pouvez faire sur les autres, sur les situations de vos vies, sur les épreuves, sur tous les domaines de votre vie… Cela consiste vraiment à aller mettre l’accent sur les bons côtés : trouver des avantages, trouver des intérêts aux choses qui a priori nous désintéressent. C’est tout un travail à réaliser sur le regard, en général, que l’on porte sur le monde qui nous entoure (notre environnement, les personnes qui nous entourent…).

Puce rose Comment accepter son corps ?

La dernière clé que je souhaitais vous partager pour comprendre comment s’accepter, concerne votre corps. Parce que, bien souvent, lorsque l’on évoque des problèmes d’acceptation de soi, on pense aussi à son corps physique.

Il est vrai que les publicités et les réseaux sociaux ne nous aident pas forcément à accepter notre corps physique tel qu’il est : c’est-à-dire « normal » (sans retouches) et imparfait. Il est difficile de sortir de ces cadres, c’est pourquoi nous avons bien souvent un regard porté naturellement sur nos défauts.

Plus on a de croyances limitantes sur soi et plus il est difficile de s’accepter malgré ces défauts du corps physique. Il y a donc un axe de travail assez simple concernant son corps physique qui consiste à changer le filtre à travers lequel on perçoit si un corps physique est bien ou pas.

Habituellement, quand on ne s’accepte pas, on juge son corps par le prisme de la beauté extérieure. L’idée ici consiste à changer ce prisme et aborder son corps sous l’angle de ses fonctionnalités :

  • A quoi sert mon corps ?
  • Qu’est-ce qu’il me permet de faire ?

Les études qui ont été faites ont montré que les personnes qui arrivent à accepter et aimer leur corps physique ont cette faculté à voir tout ce qu’il leur permet de faire plutôt que simplement cette enveloppe physique visible de l’extérieur.

C’est un petit exercice que je vous invite à faire, si cette difficulté d’acceptation porte beaucoup sur votre corps physique : lister tout ce que votre corps physique vous permet de faire et vous focaliser dessus. Si vous voyez votre corps sous l’angle de ces fonctions, vous allez voir à quel point il est fantastique et ça va vous aider à cultiver cette acceptation de soi.


Une dernière chose que je voudrais vous partager et qui englobe tout cela : si vous avez des difficultés à vous accepter, n’hésitez pas à aller creuser en profondeur dans la connaissance de soi !

J’anime une conférence régulièrement sur cette question pour créer la vie qui vous ressemble. Dans celle-ci, je vous invite à aller plonger au cœur de l’être, à mieux comprendre qui il est et quelles sont les questions principales à se poser lorsqu’on chemine pour s’accepter et, plus encore, pour créer une vie à son image. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas à réserver votre place en cliquant ici !

Et vous ? Qu’allez-vous choisir de mettre en place aujourd’hui pour mieux vous accepter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.