Olfactothérapie : utiliser l’odeur des huiles essentielles pour retrouver la forme

L’olfactothérapie, vous connaissez ? Cette technique permet d’utiliser le pouvoir des huiles essentielles pour retrouver la forme ! Découvrez tous les bienfaits et apprenez comment vous en servir chaque jour.

L’olfactothérapie peut aider à reprendre le dessus, booster votre mémoire, réussir à lutter contre le stress et permettre de mieux dormir. Comment les huiles essentielles permettent-elles de travailler à la fois le physique et le psychique ?

Cela vous intrigue ? Voyons tout de suite comment cela fonctionne !

L’olfactothérapie : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

L’olfactothérapie, une branche de l’aromathérapie

Pour commencer, essayons de bien comprendre ce qu’est l’olfactothérapie. Aussi appelée olfactologie, il s’agit en fait d’une branche de l’aromathérapie. On peut la résumer comme étant l’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive.

Pour être plus précise, il s’agit d’une thérapie émotionnelle psychocorporelle qui utilise les odeurs et la vibration de certaines huiles essentielles. L’objectif est d’aider les individus à mettre des mots sur ce qui les ont traumatisés dans le passé pour ainsi pouvoir s’en libérer.

En clair, l’évocation des odeurs permet de faire remonter des souvenirs conscients, ou même inconscients, qui peuvent être à l’origine d’une souffrance psychique ou physique. Les huiles essentielles permettent ainsi d’avoir une approche globale de l’individu. Mais si l’aromathérapie se focalise sur la composition biochimique des huiles essentielles, l’olfactothérapie prend, pour sa part, en compte l’action des huiles essentielles dans la sphère de l’esprit et du psychisme.

L’olfactothérapie qui a été créée en 1992 par Gilles Fournil, est encore peu connue. Et pour cause, car c’est une science encore récente. Mais diverses parutions montrent l’efficacité de cette approche. Elle est de plus en plus enseignée et même aujourd’hui pratiquée dans les hôpitaux pour aider les patients à retrouver la mémoire et le langage.

Vous voulez comprendre comment fonctionne l’olfactothérapie ?

L’odorat au cœur de nos émotions

On le sait, chacun perçoit différemment les odeurs qui l’entoure. A l’instar du toucher, l’odorat est l’un des sens les plus directs mais aussi les plus personnels. Et cela, même si nous ne sommes pas les mammifères les plus forts en termes d’odorat. Les odeurs nous ramènent à des souvenirs et stimulent l’imaginaire, permettant ainsi de faire remonter notre vécu. Le fait de faire appel à des odeurs au présent réveille donc des émotions passées et permet en même temps de révéler des humeurs.
Le fait de travailler l’odorat développe aussi la sensibilité, l’intuition et l’intimité de l’individu.

Comment notre odorat et notre cerveau fonctionnent-ils ?

Les capteurs du nez réagissent uniquement à certains composants d’une odeur spécifique. En fait, ils transmettent des messages à des zones du cerveau qui sont liées aux émotions, ce qui crée une perception olfactive.

Le contexte du premier contact avec une odeur peut aussi y être associé. Et du coup, plus tard, cette même odeur pourra déclencher des émotions et des souvenirs spécifiques à cet instant passé. Vous me suivez ?

Les souvenirs olfactifs de l’enfance peuvent être très forts. C’est lié bien sûr à l’émotion que l’on y associe. Rappelez-vous de la fameuse madeleine de Proust…
En pratique, pour utiliser l’olfactothérapie, on met une goutte d’huile essentielle diluée sur les poignets ou un papier, puis on place cette odeur sous le nez et l’on fait plusieurs inspirations.

Les composants de l’huile essentielle sont inhalés par le nez et captés par les récepteurs olfactifs.
Dans les faits, les molécules aromatiques agissent alors sur le cerveau, faisant réagir notre mémoire et le système limbique qui est le siège de nos émotions. Et de fait, les odeurs sont capables de provoquer en chacun des effets physiologiques que l’on peut évaluer : changement de la température ou du niveau de stress, modification du taux d’hormones, production d’insuline…

Mais au-delà de vous aider à identifier des émotions, allons plus loin pour comprendre les différents effets positifs que l’olfactothérapie peut avoir dans votre vie.

L’olfactothérapie, vous connaissez ? Cette technique permet d’utiliser le pouvoir des huiles essentielles pour retrouver la forme ! Découvrez tous les bienfaits et apprenez comment vous en servir chaque jour.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

L’olfactothérapie pour améliorer sa mémoire

Dans les hôpitaux, on fait respirer au patient quelques gouttes d’huile essentielle placées sur une bandelette de papier buvard. On peut ainsi l’imbiber d’une odeur, par exemple de mer, d’aliment, d’herbe coupée… Bien sûr, le type d’huile essentielle utilisé n’est pas révélé et le but n’est pas d’identifier l’odeur.

L’olfactothérapeute va plutôt faire parler le patient de l’émotion qu’il rattache à cette odeur : il peut exprimer les images que cela évoque et les souvenirs qu’il y associe. C’est alors le moyen de faire remonter des souvenirs tellement enfouis qu’on les croyait oubliés et de les faire réapparaître dans votre vécu et votre parcours, pour évoluer.

Chez un individu en forme, l’huile essentielle d’eucalyptus, mais aussi l’huile de menthe poivrée ou de romarin sont connues pour dynamiser la concentration et donc la capacité de mémoire.

L’olfactothérapie contre le stress

L’olfactothérapie peut aussi vous permettre de mieux gérer le trac et le stress. Elle est même utilisée chez les enfants pour combattre l’anxiété la nuit ou réduire les cauchemars. Attention : il existe toutefois des précautions liées à la diffusion d’huiles essentielles auprès des enfants.

En fait, l’aromathérapie permet de lutter contre les effets du stress et les désordres qu’il entraîne tant sur le plan physique (palpitations, crises de panique, tremblements et hausse de la température…) que psychique (incapacité à se concentrer, à prendre une décision ou à réfléchir pendant un examen…)

En utilisant chaque jour des huiles essentielles adaptées, avec l’aide d’un olfactothérapeute, on peut ainsi réduire l’intensité du stress, canaliser le trop-plein d’émotions et aider à stabiliser l’équilibre nerveux. Par exemple, les huiles essentielles du système nerveux (essence d’orange, de citron, ou de lavande fine…) ont montré à travers diverses études l’effet positif qu’elles pouvaient avoir sur les neurotransmetteurs des individus qui subissent un stress excessif.

De même, l’huile essentielle de Thym vulgaire à thuyanol est excellente pour contrer l’épuisement, tant physique que psychique.

L’olfactothérapie pour un sommeil rapide

L’idée est ici de travailler sur une atmosphère apaisante pour s’endormir rapidement grâce aux huiles essentielles. Cela vous inspire ?

En pratique, on utilise la diffusion pendant 30 mn – grâce à un diffuseur d’huiles essentielles. Choisissez-les parmi ces 5, pour leur pouvoir déstressant :
· Huile Essentielle de mandarine (Citrus reticulata)
· Huile Essentielle d’orange douce (Citrus sinensis)
· Huile Essentielle de petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp amara)
· Huile Essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia ssp angustifolia)
· Huile Essentielle de Camomille Noble (Chamaemelum nobile)

On peut même mixer certaines huiles pour un kit spécial sommeil. Bien sûr, il faudra, pour maximiser la facilité d’endormissement, accompagner leur pouvoir en évitant les excitants (thé, café, cigarettes…) après 16h et ne pas regarder d’écrans pour éviter de trop stimuler son cerveau le soir !

Mais l’olfactothérapie regorge de secrets et peut être utilisée pour lutter contre des addictions (ex : cigarettes…) et aider notamment à la perte de poids. Comment ? L’olfactothérapeute va conseiller le patient en lui suggérant de respirer l’odeur prescrite quand il doit faire face à son manque de cigarette. Idem pour l’aider à maigrir et gérer ses envies de grignoter.

Dans la même logique, on peut travailler sa concentration ou sa créativité en travaillant le système nerveux et la respiration grâce à l’olfactothérapie.

Comment faire pour vous lancer ?

Il existe près de 200 huiles essentielles différentes, donc pour connaître et bien gérer leurs vertus, il ne faut pas se lancer seule dans l’olfactothérapie !

Si vous pouvez tester seule chez vous quelques huiles essentielles apaisantes, vous devrez néanmoins vous faire accompagner par un olfactothérapeute pour soigner des problèmes plus profonds. Sachez qu’une séance coûte de 70 € à 90 € et dure de 1 heure à 1 h 30. Il faut d’ailleurs prévoir de suivre plusieurs séances pour en voir les effets. En général, la fréquence est de deux à trois séances par mois. Pour vous aider à trouver un olfactothérapeute, consultez www.olfactotherapie.com.


Allez, utilisez votre nez pour améliorer votre santé ! Ça vous tente ?


Olfactothérapie : utiliser l’odeur des huiles essentielles pour retrouver la forme
Donnez votre avis sur cet article

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.