Symptômes de crise d’angoisse: 5 clés pour comprendre et les dépasser!

Symptômes de crise d'angoisse

Vous vous intéressez aux symptômes d’une crise d’angoisse ? Vous pensez souffrir vous-même de crises de panique ? Ou encore vous pensez que cela concerne l’un de vos proches ?

Dans ce cas, vous êtes au bon endroit !

Il existe des clés de compréhension indispensables pour parvenir à comprendre et ainsi à soigner les crises d’angoisse. Sans ces clés, les symptômes de la crise d’angoisse peuvent littéralement gâcher la vie de la personne qui en souffre. Par leur violence, elles peuvent entraver l’épanouissement, voire finir par engendrer une peur d’avoir peur !

Dans cet article, vous pourrez découvrir l’ensemble de ces 5 clés au travers des réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ?
  • Quelles sont les origines des crises de panique ?
  • Comment éviter les crises d’angoisse ?
  • Comment faire passer les symptômes d’une crise d’angoisse ?
  • Comment aider une personne qui fait une crise de panique ?

 

I. Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ? 

Le meilleur moyen de comprendre la crise d’angoisse est déjà d’en reconnaitre les symptômes. De manière globale, une crise d’angoisse correspond à une montée de panique subite. Il s’agit d’une vague, composée de symptômes physiques, émotionnels et mentaux, qui nous submerge complètement.

 

#1. Les symptômes émotionnels

Au niveau émotionnel, les symptômes principaux vont bien entendu être une peur extrêmement intense (pouvant aller jusqu’à une angoisse de mort ) et une grande anxiété.

A l’instar d’une phobie, ces émotions ont la particularité de ne pas être sensibles à la raison. Une argumentation, même valable, n’aura donc que peu d’impact pendant la crise.

En effet, la personne entend mais se trouve complètement débordée par tout ce qu’elle ressent (cet effet étant amplifié par les symptômes physiques et mentaux).

 

#2. Les symptômes physiques

Parmi les principaux symptômes de crise d’angoisse qui sont d’ordre physique, se trouvent :

  • Difficultés respiratoire et cardiaques: palpitations, tachycardie, gêne respiratoire …
  • Troubles digestifs: nausées, vomissements, diarrhées…
  • Douleurs : douleurs au niveau de la poitrine ou encore au niveau du ventre…
  • Troubles sensoriels: vision floue, acouphènes…
  • Autres dérèglements physiques: tremblements, spasmes, sueurs, frissons, mains moites, bouffées de chaleurs, vertiges, malaises…

La prévalence et l’intensité de ces symptômes varie d’une personne à une autre.

 

#3. Les symptômes mentaux

Le dernier type de symptômes de la crise d’angoisse va tourner autour du mental. En effet, les pensées de la personne semblent tourner en circuit fermé, avec :

La personne en pleine crise de panique peut réellement être convaincue que ça n’ira pas mieux et ainsi auto-alimenter son sentiment d’angoisse.

 

II. Quelles sont les origines des crises de panique ?

Les symptômes de la crise d’angoisse peuvent survenir à tout moment. Il est possible de faire une crise d’angoisse au réveil, le soir, au travail, en voiture, en étant seul.e ou accompagné.e… Difficile, de ce fait, d’en donner une origine fixe.

Pour autant, toutes les crises d’angoisse ont une origine personnelle qu’il va être important de comprendre.

En effet, les symptômes de la crise d’angoisse surviennent lorsqu’il y a un trop plein de « quelque chose ». De manière générale, la crise d’angoisse peut tout simplement indiquer la nécessité de ralentir son rythme : lorsque nous avons trop de choses à gérer au quotidien, notre corps peut finir par nous rappeler à l’ordre. Il va donc être intéressant de trouver quelle est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et d’entendre le message qui nous est ainsi transmis par notre corps !

 

III. Comment éviter les crises d’angoisse ?

Si vous souhaitez vous prémunir d’une future crise d’angoisse, voici trois étapes que vous pourrez suivre !

#1. Trouver l’origine de votre crise

Pour éviter la crise d’angoisse et ses symptômes, vous pouvez commencer par vous interroger sur son origine.

Réfléchissez à la dernière fois que vous avez vécu une crise de panique et prenez un moment pour répondre aux questions suivantes :

  • Était-ce votre première crise ou avez-vous régulièrement des crises de panique ?
  • Quel est l’événement / la situation qui a entrainé le point de non-retour ?
  • Avez-vous tendance à vouloir en faire trop au quotidien, reportant toujours le moment de vous reposer à un possible « quand » (quand je serais en vacances, quand j’aurais le temps…) ?

Comprendre l’origine de votre crise de panique peut vous aider à vous en prémunir par la suite !

 

#2. Eviter les symptômes de la crise d’angoisse en ralentissant

L’étape suivante pour éviter les symptômes de la crise d’angoisse consiste à ralentir votre rythme au quotidien.

C’est une chose de vouloir être actif.ve et dynamique, c’en est une autre de crouler en permanence sous une charge mentale trop intense !

Vous pouvez, par exemple, commencer par vous octroyer des créneaux de pause quotidiens : des rendez-vous pris avec vous-même pour ne rien faire d’autre que vous reposer et vous ressourcer !

 

#3.  Prenez soin de vous

La dernière étape, une fois que vous aurez appris à ralentir, va consister à porter une attention toute particulière à vos habitudes de vie .

Pour cela, vous pouvez commencer par faire le point sur les éléments suivants : 

  • Sommeil : Dormez-vous suffisamment ? Avec un sommeil de qualité ?
  • Alimentation : Mangez-vous des aliments sains de façon équilibrée ? Pensez-vous à vous hydrater suffisamment ?
  • Activité Physique : Passez-vous la journée assis.e derrière votre bureau ? Ou prenez-vous le temps de bouger régulièrement ?

En prenant soin de vous, vous développerez peu à peu un équilibre de vie qui vous permettra d’éloigner les symptômes de la crise d’angoisse !

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

IV. Comment faire passer les symptômes d’une crise d’angoisse ?

Il n’existe pas de formule miracle pour apaiser les symptômes d’une crise d’angoisse. Le mieux est encore d’expérimenter plusieurs techniques pour trouver celle(s) qui vous conviendra le mieux :

  • Accueillir les symptômes de la crise d’angoisse plutôt que les combattre: Ne cherchez pas à nier ce vous ressentez. Prenez le temps de dire à votre crise que vous la reconnaissez pour ce qu’elle est – un message de votre corps !
  • S’ancrer dans le sol: Visualisez des racines qui partent de vos pieds et s’étendent jusqu’au centre de la terre…
  • Respirer en conscience: Focalisez-vous sur votre respiration. Inspirez et expirez calmement et profondément…
  • Essayer les traitements naturels pour apaiser la crise d’angoisse : huiles essentiels, lithothérapie…

 

V. Comment aider une personne qui fait une crise de panique ?

Les symptômes de la crise d’angoisse peuvent également être difficiles à gérer pour celui ou celle qui accompagne la personne qui en souffre, qu’il s’agisse d’un couple, de parents, d’enfants…

Si tel est votre cas, voici trois conseils qui pourront vous aider :

  • Ne paniquez pas : votre proche est en train de perdre complètement ses moyens, vous voir paniquer ne ferait que renforcer ses propres peurs.
  • Ne critiquez pas : oui, la peur de votre proche n’a peut-être pas de raison d’être selon vous, pour autant il a besoin de compréhension plus que de jugement !
  • Soyez simplement présent.e : votre présence empreinte d’amour peut suffire à aider l’autre.

Petit conseil bonus : ne culpabilisez surtout pas. Il est possible que vous vous sentiez impuissant.e face à la panique extrême de la personne que vous aimez, mais n’oubliez pas que vous faites de votre mieux et que surmonter une crise d’angoisse est, avant tout, un cheminement personnel !

 

Vous connaissez à présent les 6 clés indispensables pour comprendre et dépasser les symptômes de la crise d’angoisse ! Il ne vous reste plus qu’à les appliquer pour enfin vous en libérer !

Et vous ? Souffrez-vous de crises d’angoisse ? Ou bien s’agit-il d’un.e de vos proches ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience et vos questions en commentaires !

2 Comments

  1. Bonjour, j’ai vécu une crise de panique il y a quelques mois pour la première fois de ma vie. Ça m’a beaucoup traumatisé et ça me hante encore. Je retiens surtout cette sensation physique que j’ai eu, une sorte de force intérieure qui vrombissait en moi, Come si j’étais plaquée au siège d’un avion en plein décollage. Je ne pouvais rien faire, j’ai eu l’impression que ça m’emportait. Une autre crise plus longue cette fois-ci (4jrs) s’est manifestée après. Il y avait toujours cette sensation physique de tremblements mais beaucoup moins forte. Là c’est plutôt le mental qui divaguait. Ça me demandait une énergie folle que d’essayer de rester connecter au monde, à mon quotidien. C’était très éprouvant. Aujourd’hui ça va mieux mais je ne suis pas encore sortie de tout ça. Je vis dans la peur que ça recommence. Je me fait aider par une psychologue. Elle m’a dit de lâcher prise, que j’étais dans une obsession..

    1. Merci beaucoup pour ce partage. La peur de vivre une crise d’angoisse peut en effet aggraver les symptômes de celle-ci. La clé réside aujourd’hui dans la compréhension et l’accueil de ce que tu ressens. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.