Logo Les défis doré

Il en faut peu pour vivre heureux

Il en faut peu pour être heureux: 8 mini défis pour faire de cet adage votre nouvel art de vivre. Vivre simplement, revenir à l'essentiel, le mode d'emploi.
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

« Il en faut peu pour vivre heureux », cette phrase fait sûrement écho dans votre esprit à une chanson Disney entendue maintes et maintes fois. Pourtant nous ne l’appliquons que rarement dans notre vie alors qu’elle est clairement une clé essentielle de notre bien-être. Plusieurs facteurs entravent en effet notre chemin sur la voie de la simplicité. Nous allons les lister ensemble et nous mettre au défi de mettre en pratique ce « il en faut peu pour vivre heureux » grâce à des petits exercices. Notamment, en prenant le temps, en appréciant la beauté des choses, en limitant sa consommation, en faisant le vide autour de nous, et en nous ouvrant au monde extérieur !

Si nous apprenions à mieux nous affirmer, nous serions toutes capables de nous contenter de peu pour vivre mieux. Bien sûr, il ne s’agit pas de ne plus rien faire du tout, mais de se limiter à ce dont nous avons réellement besoin ! Il s’agit de prendre du temps, de profiter, de réfléchir, de méditer, et voir ce qui est le mieux pour nous. Dans cet article, je vous propose huit défis suivis de petits conseils à mettre en place au quotidien pour vous aider à adopter cet art de vivre « il en faut peu pour vivre heureux » !

« Il en faut peu pour vivre heureux » en 8 mini défis !

Prendre le temps et apprécier le beau

Diminuez votre temps passé sur Internet (& les écrans !)

 Nous nous plaignons de manquer de temps… et si nous examinions nos habitudes? Commençons par celles qui accaparent notre temps, j’ai nommé notre consommation d’outils numériques. Nous passons énormément de temps à lire nos mails, nos sms, les infos sur nos différentes applications. Dès que nous avons un petit moment pour nous, nous sortons notre téléphone en pensant combler un vide, de peur de nous ennuyer peut-être ?

On reçoit toute la journée une tonne de notifications que l’on souhaite absolument voir mais qui sans nous en rendre compte, ont deux caractéristiques majeures :
1) elles sont rarement utiles (et encore moins indispensables).
2) elles nous font perdre beaucoup de temps.

Il faut réapprendre à ne rien faire pour se recentrer sur soi même, s’écouter, penser aux bonnes choses de la journée ou prendre le temps de faire le point. Nous multiplions les petites tâches et distractions, et nous oublions parfois qu’il en faut peu pour vivre heureux.

Un petit défi pour vous encourager à décrocher : (si si, vous allez y arriver !)

Evadez-vous en laissant votre téléphone éteint au fond d’un placard rien qu’un week-end et profitez des choses simples de la vie. Profitez de vos enfants, de vos amis, faites une jolie promenade, asseyez-vous et contemplez ce qu’il y a autour de vous. Prenez le temps de manger sans regarder vos mails ou les informations, fermez les yeux et remémorez-vous les bonnes choses de la journée ou de la veille.

Voir le beau dans les choses imparfaites

 Nous avons tendance à vouloir que tout soit parfait et cela peut être à la longue très épuisant. Nous avons déjà des choses plein la tête, alors pourquoi s’encombrer en pensant à la rayure sur sa voiture, la peinture qui s’écaille dans la salle de bain, ou encore au coin de cette table qui n’est pas droit par rapport aux 3 autres ? Mieux vaut se recentrer sur l’essentiel, et accepter que tout ne soit pas parfait ?

Soyez optimiste et regardez plutôt la beauté de ces choses imparfaites. Imaginez plutôt que cette table est unique, qu’une table carrée n’aurait rien d’authentique dans votre salon par rapport à la vôtre, c’est ce qui fait tout son charme. Votre esprit sera ainsi plus reposé et plus ouvert à l’optimisme et à ce qui compte vraiment pour votre bien être !

Défi numéro 2 : Lorsque vous voyez des petits défauts que vous aimeriez changer, cela devient un stress et vous ne faites qu’y penser. Prenez un instant pour méditer. Accueillez cette imperfection avec douceur et dites-vous que cette petite chose ne doit pas vous procurer un tel stress ou une telle emprise ! Respirez, fermez les yeux et prenez les choses avec plus de simplicité.
Un bon conseil : plutôt que d’essayer de ne pas penser à cela, essayez plutôt de penser à autre chose, à quelque chose d’agréable, ça marchera encore mieux 🙂

Se satisfaire du nécessaire

(Oui, vous l’avez reconnue, c’est une autre partie de la même chanson) Il s’agit là de faire le vide autour de soi, de profiter de l’instant présent et de se limiter pour réapprendre à se contenter de peu pour vivre mieux !

Limiter sa consommation

Pourquoi nous sentons-nous obligés d’acheter le téléphone dernier cri ? Cette montre que l’on voit partout sur les publicités Facebook ? Cette dernière crème anti-âge vue à la télévision ? Pensons-nous que cela nous rendra plus heureux sur le long terme (alors que toutes les études visent à montrer que seulement 10% de notre bonheur dépend de ces circonstances extérieures) ?
On se rend rapidement compte une fois tous ces achats effectués, que nous souhaitons déjà acquérir de nouvelles choses. Cela prouve donc que cette consommation excessive ne nous satisfait en rien et ne participe donc pas à notre bien-être, en tous cas, pas sur le long-terme. Alors qu’en réalité, il en faut peu pour vivre heureux.
Au contraire, consommer en imaginant que cela va nous rendre plus heureux suscite et entretient une impression de manque. En réalité, nous nous sentons bien mieux de n’avoir qu’une seule crème efficace plutôt que plusieurs qu’on oublie (et qui finissent par dépasser la date limite d’utilisation) !

Petit défi que je vous invite à essayer pendant une semaine : dès que vous souhaitez acheter quelque chose qui finalement ne vous semble pas primordial, reversez son montant dans une tirelire qui vous servira à réaliser des choses simples et essentielles. Vous verrez qu’on fait plus d’achats impulsifs qu’on ne le pense !

Désencombrer son intérieur pour vivre mieux

Faire un tri autour de soi : sa cuisine, ses produits de beauté, ses vêtements, les vieux bibelots, les meubles dans la garage…
Toutes ces choses que l’on garde « juste au cas où », qui surchargent notre environnement et notre esprit. On se dit tous qu’on les réutilisera un jour mais des années après elles sont toujours là, dans nos placards et dans nos têtes, inutiles pour nous. Et poussiéreuses en plus de ça !

Votre défi est de prendre un jour dans la semaine ou dans le week-end pour faire don de vos affaires à quelqu’un qui en a réellement besoin, ou jeter celles qui sont moins utilisables. Vous verrez, vous vous sentirez tout de suite plus légère, et vous verrez l’impact que cela a sur vous !
Moins on a de choses, plus il est simple de retrouver ses affaires, ou de faire le ménage. Et une fois encore de revenir à l’essentiel.
Il en faut peu pour être heureux : 8 mini défis pour faire de cet adage votre nouvel art de vivre. Vivre simplement et revenir à l'essentiel, le mode d'emploi.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Limiter ses activités, en faire moins pour être mieux

On a toujours tendance à avoir peur de l’ennui. On prévoit toujours un tas d’activités pour remplir nos emplois du temps, qui finalement nous stressent plus qu’autre chose. Parce qu’en faisant cela, on n’a plus le temps de profiter de l’instant présent et de faire l’essentiel, et c’est un engrenage qui se met en place, et on court de plus en plus après le temps. Le fait de ne pas avoir eu le temps de finir telle ou telle chose, ou de ne pas profiter assez de telle ou telle personne… Une fois de plus ici, il en faut peu pour vivre heureux ! Il est important de prendre le temps d’être présent à ce que l’on fait. Enlever certaines tâches qu’on effectuera tout simplement plus tard peut y contribuer ! Il faut prendre du temps pour soi, faire une activité que l’on aime, pour se retrouver avec soi même et profiter de ces petits moments qui font notre bonheur au quotidien !

Votre défi est de décaler à plus tard ou de supprimer, si possible, dans les jours qui viennent, un rendez-vous et en profiter pour faire quelque chose que vous aimez profondément faire !

Se reconnecter aux autres

Il s’agit là d’apprendre à se connaître, de s’ouvrir aux autres pour se sentir mieux et ne jamais rien regretter. D’être positive en faisant de petites choses au quotidien qui vont vous changer la vie.

Chérir ses proches

Il est important de dire aux personnes qui nous sont chères que nous les aimons, c’est une des clés du bonheur. Leur montrer qu’on se sent bien près d’elles et dans n’importe quelle situation. Nous avons besoin de pas grand-chose pour nous sentir bien, un petit mot peut-être finalement tellement important !

Écrivez une lettre ou un mail à une personne que vous aimez, à qui vous avez envie de dire merci d’être là, d’être elle, d’être présente.
Ce défi n’est pas simple mais vous vous sentirez tellement bien après !

Parce que pour être heureux, il en faut peu, il faut surtout … de l’amour.

Développer son altruisme

L’altruisme est un sentiment désintéressé d’amour pour autrui qui peut être instinctif ou réfléchi. Il existe des tas de façons d’être altruiste au quotidien sans changer notre façon de vivre. Il suffit de faire de bonnes actions pour rendre les gens heureux autour de soi, et soi même par la même occasion ! C’est tout bête, mais une fois j’ai retenu la porte du métro à une vieille dame qui voulait entrer, elle m’a tenue l’épaule et m’a dit « que dieu vous bénisse, vous êtes une gentille dame ». J’étais ravie pour la journée, et je ne l’ai pas oublié.
On vous le dit, il en faut peu pour vivre heureux !

Voici votre nouveau défi : il consiste à faire des compliments sincères. Lorsque quelqu’un retient votre attention de manière positive, ne le gardez pas pour vous et faites lui en part. C’est toujours très plaisant de donner ou recevoir un compliment !

Approfondir sa connaissance de soi

Pour être portée vers les autres, il faut déjà se connaître soi-même. Pour cela, on peut se poser les questions suivantes : Quelles sont mes forces de caractère ? Quelles sont mes qualités ? Mes valeurs ? Nous en avons toutes et c’est ce sur quoi nous pouvons toujours nous appuyer. Et lorsqu’on connaît ses talents, alors on sait quoi faire au quotidien pour s’épanouir, et ça fait toute la différence !

Dernier défi, faites une liste de vos qualités et de vos valeurs, et écrivez à côté de chacun de ces points des exemples, des choses qui mettent en image vos principaux traits de caractères.

Ne faites pas une liste trop grande, n’oubliez pas que vous avez besoin de peu pour vivre mieux !
Pour vous aider, vous pouvez consulter le Test des forces de caractère de M. Seligman
Je vous avoue ce défi n’est pas le plus simple… Mais je suis sûre que vous y arriverez !


Je vous ai proposé dans cet article 8 mini défis pour mettre en pratique la simplicité au quotidien.

Et vous, avez-vous fait de ce refrain « il en faut peu pour vivre heureux » votre art de vivre?
Que faites-vous concrètement en ce sens?

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​