Coaching professionnel : 8 avantages à se lancer

Envie de vous lancer dans un coaching professionnel ? Tarif, déroulement des séances… Voici toutes les informations dont vous avez besoin.
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Avez-vous besoin d’un coaching professionnel ? Pour dépasser des limites ? Faire face à une situation de crise ou un changement ? Vous réorienter ? Ou maximiser votre potentiel ?

Suite à lecture de cet article, vous verrez que tout le monde gagnerait à bénéficier d’un coaching professionnel au moins une fois dans sa carrière !
Et si c’était le bon moment pour vous ?

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Ce qu’est le coaching professionnel ;
  • Les similitudes et différences avec le coaching personnel ;
  • Comment se déroule un coaching professionnel ;
  • Combien cela coûte ;
  • 8 avantages à faire appel à un coach professionnel ;
  • Quel est le profil type des coaché(e)s ;
  • Quand faire appel à ce type de service ;
  • Et enfin, comment devenir coach professionnel, avec les 3 étapes clés de cette démarche.

Le coaching est un outil puissant pour avancer dans votre vie en vous sentant aligné(e), à votre place et en cohérence avec vos potentialités. Voici en quoi le coaching professionnel consiste, afin de vous aider dans la décision de faire appel à un coach.

Qu’est-ce que le coaching professionnel ?

Coaching professionnel, coaching d’entreprise, coaching d’équipe… des termes qui véhiculent une idée d’accompagnement centré autour du monde du travail.

 Définition du coaching professionnel

Le coaching professionnel est un accompagnement d’une personne ou d’une équipe dans le domaine professionnel. Cet accompagnement est établi pour une durée et un/des objectif(s) bien délimités.

Le but :

  • Permettre à la personne coachée de trouver et développer ses forces, ses outils et ses solutions ;
  • Maximiser son potentiel personnel et professionnel, ainsi que ses savoir-faire ;
  • Atteindre ses objectifs.

Le coach professionnel met son expérience, sa formation et ses méthodes au service du coaché tout en ayant toujours à cœur de soutenir son autonomie. Le coach professionnel est garant du processus, alors que la personne coachée est responsable des résultats.

Coaching professionnel et personnel : quelles différences ?

Dans le cas du coaching professionnel et du coaching personnel (ou coaching de vie), il s’agit toujours de coaching. D’un accompagnement d’une personne vers l’atteinte d’un objectif. Les techniques utilisées sont souvent proches, avec une base commune. Mais l’angle d’approche est sensiblement différent.

 Les outils du coaching

Ces deux types de coaching utilisent les techniques et outils du coaching, à savoir :

  • Ecoute active ;
  • Art du questionnement : « le coaching, ou l’art de poser les bonnes questions »
  • Reformulation ;
  • Recadrage.

 L’approche particulière du coaching professionnel

Après avoir vu les similarités entre ces deux types de coaching, voici ce qui les distingue. Il existe 2 grandes différences entre le coaching professionnel et le coaching de vie :

  • #1 – Le cadre : ici le contrat inclue le coach et la personne coachée, mais aussi, souvent, l’entreprise – le manager du coaché. Les séances du coaching professionnel restent entre deux personnes, et confidentiel, mais le bilan de fin de séance peut être réalisé en présence du manager.
  • #2 – Le domaine : dans le coaching de vie, la personne est prise en compte dans sa globalité (vie personnelle, professionnelle, familiale, sociale). Dans le coaching professionnel, le focus est fait sur le monde du travail.
Envie de vous lancer dans un coaching professionnel ? Tarif, déroulement des séances… Voici toutes les informations dont vous avez besoin.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Comment se passe un coaching professionnel ?

Le coaching professionnel, comme tout coaching, s’adapte aux besoins et à la demande du coaché. Mais, en règle générale, les séances se déroulent toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Elles durent 1 à 2 heures. Concernant le nombre de séances, il varie le plus souvent entre 4 et 10 séances.

L’accompagnement commence par une séance de rencontre entre le coach et le coaché, puis une réunion que l’on appelle « tripartite ». C’est-à-dire en présence :

  • Du coach professionnel ;
  • De la personne coachée ;
  • Et du supérieur hiérarchique du coaché (manager, N+1), le représentant de l’entreprise où travaille la personne coachée.

Ensemble, ils définissent le cadre, le contrat et les objectifs. Ensuite, le coaching professionnel ne se déroule qu’entre le coach et le coaché. Le supérieur est présent à nouveau à la fin, lors du bilan. Ce moment de clôture permet d’évaluer le chemin parcouru et si l’objectif est atteint.

Combien coûte un coaching professionnel ?

Dans la majorité des cas, le coaching professionnel est réalisé dans le cadre de l’entreprise où travaille le coaché. Aux frais donc de l’entreprise, partiellement ou entièrement.

Mais quand l’accompagnement sort du cadre de l’entreprise, par exemple dans le cas d’un désir de reconversion professionnelle, c’est le coaché qui en assume la prise en charge financière.

Le coût est très variable et dépend de :

  • Coach choisi ;
  • Nombre de séances nécessaires ;
  • Poste occupé par le coaché ;
  • L’objectif à atteindre et la mission du coach professionnel ;
  • Qui paye le coaching : si c’est l’entreprise ou une personne particulière, le tarif n’est généralement pas le même.

Dans le cadre d’un coaching professionnel pris en charge par une entreprise, les tarifs pour une heure de coaching se situent généralement entre 200€ et 700€ hors taxe.

Pourquoi faire un coaching professionnel ?

Quel est l’intérêt du coaching professionnel ? Il y a plusieurs avantages à être accompagné(e) par un coach, mais le plus important de tous est celui-ci : avoir un regard extérieur.

Ce regard extérieur a plusieurs utilités. En voici 8 :

  • Repérer plus rapidement et facilement les zones d’ombres et croyances limitantes ;
  • Voir les choses sous un nouvel angle ;
  • Permettre une vision de soi à la fois plus neutre et positive ;
  • Créer un espace de réflexion sur soi privilégié, en toute sécurité, sans jugement ;
  • Aider à définir un objectif clair et l’ordre des priorités ;
  • Avoir un gardien du cadre, responsable de la structure du processus de cheminement ;
  • Arrêter la procrastination ou de tourner en rond, rester motivé(e) ;
  • Être encouragé(e) à mettre en pratique et à avancer un pas après l’autre vers son objectif, avec rigueur et assiduité.

Si vous hésitez à faire la démarche d’un coaching professionnel, l’information qui suit devrait finir de vous convaincre.

 Le ROI du coaching

Connaissez-vous le ROI du coaching professionnel ? (*ROI : Return On Investment / Retour sur Investissement)

Selon les résultats d’une étude menée par PwC pour l’ICF (International Coach Federation), la majorité des coachings professionnels présentent un ROI entre 10 et 50. Toujours selon les résultats de cette même étude :

  • 99% des clients sont satisfaits ;
  • 83% sont prêts à recommencer ;
  • l’investissement est jugé largement récupéré dans la majorité des cas. Et pour 1 personne sur 5, l’investissement a été jugé récupéré 50 fois !

Ces chiffres sont impressionnants, mais compréhensibles. Car la clé d’un coaching est l’adhésion, l’engagement et l’implication de la personne coachée.

Qui fait la démarche d’un coaching professionnel ?

Quel est le profil type du coaché en coaching professionnel ? Voici quelques statistiques (selon 2016 ICF Global Coaching Study, commandée par l’ICF et réalisée par PricewaterhouseCoopers) :

  • 54% des coaché(e)s sont des femmes ;
  • 60 % ont moins de 45 ans ;
  • 29% sont des managers ;
  • 23 % occupent des postes de direction ;
  • 60% des coachings professionnels sont payés par un tiers (et non directement par le coaché).

Quand faire appel à un coach professionnel ?

Comme souvent, c’est quand la situation est critique que l’idée d’aller chercher de l’aide survient. Pourtant, le coaching professionnel peut être un accompagnement préventif très efficace ! Par exemple, certaines entreprises systématisent la démarche dans le cas d’une accession à un nouveau poste.

 Les différents types de coaching professionnel

À l’intérieur du domaine du coaching professionnel, différents types peuvent encore être distingués, comme les coachings de :

  • Prise de poste : afin d’accompagner dans la phase de transition et répondre aux challenges spécifiques de cette période (syndrome de l’imposteur, compétences leadership…).
  • Performance : orienté sur des comportements, méthodes et compétences techniques (gestion du temps et des priorités, gestion du stress, productivité, lacunes suite à un bilan de compétences…).
  • Stratégique : pour accompagner les indépendants et entrepreneurs dans la mise en place de stratégies et la gestion de leurs projets professionnels.
  • Crise : lors d’urgence ou de conflit (surmonter un problème, une situation critique…).
  • Reconversion professionnelle : recherche d’emploi, réorientation, burn-out, départ ou retour d’expatriation…
  • Collectif ou d’équipe : pour passer un cap en tant qu’équipe, améliorer la cohésion de l’équipe, accompagner un changement.

Comment choisir un coach professionnel ?

Pour répondre à cette question, beaucoup conseillent de se baser sur la formation, le parcours professionnel et la certification du coach. Mais cela ne fait pas tout. Et toutes les certifications n’ont pas la même valeur, et en tant que non-coach, c’est souvent difficile de faire la part des choses.

Alors voici 2 autres critères pour vous aider dans votre choix d’un coach professionnel :

  • Son rattachement à une fédération ou association de coaching ;
  • Et le feeling : vérifiez que le contact passe entre vous et le coach pour une relation de confiance.
Envie de vous lancer dans un coaching professionnel ? Tarif, déroulement des séances… Voici toutes les informations dont vous avez besoin.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Comment devenir coach professionnel ?

Avant de vous expliquer comment devenir coach professionnel, un petit point s’impose. Le titre de coach n’est pas reconnu. La profession n’est pas réglementée. Il existe une certaine déontologie, des organismes fournissant des certifications et/ou des accréditations. Mais n’importe qui peut se dire coach du jour au lendemain.

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes sans doute en recherche d’une démarche éthique et déontologique pour atteindre votre but : devenir coach professionnel.

Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider dans ce processus de reconversion dans le domaine du coaching professionnel.

 5 étapes clés pour devenir coach professionnel

 #1 – Choisir votre école de formation en coaching professionnel

Si votre but est de devenir un coach certifié, voici 4 critères à prendre en compte dans le choix de votre école :

  • Certification de la formation de coaching professionnel ;
  • Durée de la formation ;
  • Présence d’une partie pratique (stage, supervision) ;
  • Ancienneté de l’école et sa réputation.

#2 – Vous renseigner à propos des organismes de reconnaissance du coaching professionnel

Voici 3 organismes qui vous seront utiles dans votre démarche de recherche d’informations sur le coaching professionnel :

  • ICF : International Coaching Federation ;
  • EMCC : European Mentoring & Coaching Council ;
  • SFCoach : Société Française de Coaching.

#3 – Continuer de vous former

Avoir le titre de coach et être reconnu par un organisme, c’est un bon début… Mais ce n’est pas suffisant ! Il existe tellement d’approches, de méthodes, d’outils, d’informations mises à jour par les avancées scientifiques… Bref, il est indispensable de continuer à se former dans le monde du coaching professionnel au sens large, et ce même une fois votre diplôme en poche.

#4 – Vous mettre dans la peau du coaché

Déontologiquement parlant, il est recommandé pour les coachs d’être eux-même coachés. Cette démarche est très importante dans le processus de remise en question de sa pratique. Tout comme pour celui de son évolution permanente.

Le coach se doit d’avoir une approche humble et réaliste : il sait qu’il ne peut pas tout savoir et qu’il va pouvoir apprendre tout au long de sa vie.

#5 – Passer à l’action

Etudier, c’est bien. Se renseigner, amasser des connaissances, c’est important. Mais le passage à l’action, comme pour tout projet, est une étape charnière primordiale.

« Si je sais mais que je ne fais pas alors je ne sais pas ». – Mylène Muller

Mettre ses connaissances en pratique soi-même permet d’avoir une meilleure compréhension des outils, de la façon dont ils permettent à la personne de cheminer.


Le monde du coaching est vaste et riche. À travers la volonté d’accompagner le coaché sur son chemin, le coaching professionnel permet de conscientiser ses forces et exprimer tout son potentiel. Une démarche qui pourrait être bénéfique pour tout le monde, vous ne pensez pas ?

Et vous, ressentez-vous l’envie ou le besoin de faire appel à un coach ? Quel type de coaching professionnel vous intéresserait en ce moment ?

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​