Être introverti(e) : 4 exercices pour vivre heureux(se)

Être introverti(e) vous pèse ? Découvrez sans plus attendre dans cet article 4 exercices très simples pour (re)trouver votre bien-être !

Pensez-vous être introverti(e) ? Vous êtes-vous toujours senti(e) différent(e) ? Aimez-vous passer du temps seul(e) ? 

Être introverti(e) est tout à fait normal. Malgré ce que vous pensez peut-être, cela ne signifie pas qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous !

 À travers cet article, vous découvrirez :

  • Les caractères types de l’introverti(e)
  • Les atouts d’une personne introvertie
  • Et les solutions pour apprendre à s’ouvrir au monde ! 

Être introverti(e) : les principales caractéristiques

Être introverti(e) peut parfois signifier se sentir en décalage par rapport au reste de la société.  Cet état vous fait sentir différent(e) et peut même être mal perçu aux yeux des personnes qui ne le comprennent pas… Elles assimilent souvent l’introversion à la timidité, à la dépression ou à la phobie sociale. Les personnes introverties sont souvent accusées à tort d’être coincées, antisociales ou égoïstes. Mais ces fausses croyances ne pourraient pas être plus loin de la vérité ! 

Pour vous aider à comprendre de quoi il s’agit, sachez pour commencer qu’il existe 4 déclinaisons de l’introversion…

# Être introverti(e) sociale

Être introverti(e) se caractérise ici par un éventuel attrait à la solitude. Si le temps que vous passez seul(e) vous paraît plus ressourçant, paisible, et vous aide à vous décompresser, vous êtes probablement dans ce genre d’introversion.

Il est possible que tous les paramètres sociaux ne vous affectent pas de la même façon. Mais avec de nouvelles personnes, de grandes foules, ou dans des environnements bruyants, vous êtes probablement épuisé(e) rapidement. Le fait de rester dehors trop longtemps vous fatigue au point d’en avoir le tournis.

Être introverti(e) vous pèse ? Découvrez sans plus attendre dans cet article 4 exercices très simples pour (re)trouver votre bien-être !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

# L’introversion pensive

Dans ce contexte, vous êtes un(e) adepte de l’introspection. Vous avez un monde intérieur  vivant et riche. Vous pourriez passer beaucoup de temps à réfléchir, et même à rêver. 

On dit même de « sortir la tête des nuages » parce que vous avez tendance à poursuivre vos propres pensées. 

Pour vous, il est temps pour l’autoréflexion. Vous pourriez le passer à penser à votre vie, les gens que vous aimez, votre carrière, ou les grandes questions dans la vie. Toutes ces choses vous donnent une tendance à aller plus loin que d’autres dans les sujets et les activités qui vous intéressent. 

# L’introversion anxieuse

Au même titre que l’introversion sociale, être introverti(e) relève ici d’une forme d’anxiété qui se nourrit de la solitude. Les interactions sociales y sont considérées comme une source de peur et de stress. Vous êtes ainsi refermé(e) sur vous-même. En présence de beaucoup de monde ou dans une situation inhabituelle, vous sentez vite la nervosité monter. Vous avez peur du regard des autres

# L’introversion restreinte

Vous avez un caractère plus réservé. Vous avez tendance à prendre du recul sur les événements qui se produisent avant de vous engager. La spontanéité n’est pas votre fort.

Peu importe votre façon d’être d’introverti(e), il est important de comprendre que votre personnalité recèle d’atouts qu’il est bon de connaître. 

Être introverti(e), une puissance inestimable

Les personnes introverties peuvent réaliser énormément de choses, si elles exploitent au mieux leurs valeurs. Être introverti(e) vous permet de puiser des forces et de créer le succès à vos propres conditions.

 Être introverti(e) facilite l’écoute active

Les introverti(e)s sont dans leur élément quand il s’agit d’utiliser l’écoute active. Les personnes extraverties sont plus enclines à participer activement à une conversation. Non pas parce qu’elles sont égoïstes ou ne se soucient pas des autres, mais parce qu’elles traitent l’information interactivement.

Parce que vous êtes introverti(e), vous avez une compétence inouïe d’entendre, de comprendre et de fournir le compte-rendu d’une situation de manière soigneusement réfléchie.

 L’œil du lynx

Être introverti(e) vous dote d’une capacité d’observation aiguisée. Vous pouvez remarquer des choses qui pourraient ne pas être perceptibles par d’autres personnes. Ces dernières sont plus axées dans l’interaction tandis que vous prenez plus de temps pour analyser le monde qui vous entoure. 

Vous avez un grand pouvoir à absorber les informations véhiculées autour de vous. Vous parvenez à mieux interpréter le langage corporel de vos interlocuteurs. 

 L’autoréflexion

Parce que les introverti(e)s se sentent généralement moins à l’aise pour parler que pour écouter, ils choisissent leurs mots à bon escient. Grâce à une analyse active, il y a plus de chances que vos paroles aient de l’impact sur votre interlocuteur. 

Ainsi, être introverti(e) peut vous permettre de développer une réelle compétence à choisir vos mots à bon escient. 

 Être introverti(e) pour un meilleur contrôle de la vie

Parce que vous appréciez particulièrement le silence et la solitude, vous avez plus de facilité à vous connecter avec vous-même sans être perturbé(e) par les bruits extérieurs. Vous prenez le temps d’écouter la petite voix qui vous parle intérieurement. 

L’introversion vous aide à atteindre l’alignement spirituel plus facilement. Appuyé(e) par une réflexion profonde, vous êtes à même de prendre reprendre votre vie en main

Être introverti(e) vous pèse ? Découvrez sans plus attendre dans cet article 4 exercices très simples pour (re)trouver votre bien-être !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Un(e) ami(e)/partenaire véritable

Puisque les introverti(e)s peuvent sentir leur énergie être drainée en fonction des personnes qui les entourent, il est important de bien choisir votre entourage. Vous préférez avoir quelques amitiés étroites et dignes de confiance pour y investir votre temps et votre énergie, par opposition à un vaste réseau de connaissances. Cette qualité fait que vous êtes un(e) ami(e) fidèle, attentif(ve) et engagé(e).

En amour, les introverti(e)s ont besoin d’espace personnel pour réfléchir et faire le plein d’énergie, et ils peuvent sentir quand leurs partenaires éprouvent le même besoin. Vous avez besoin de votre propre vie privée, vous acceptez aussi ce besoin pour votre partenaire. 

Toutes ces qualités font qu’il y a un grand intérêt à apprendre à être introverti(e). Toutefois, cela peut vous porter préjudice si ce côté de votre personnalité vous empêche de vivre en harmonie avec les autres

Être introverti(e) tout en s’ouvrant au monde

S’ouvrir plus au monde qui vous entoure peut être un défi à relever, mais il en vaut largement la peine. Cela vous permettra de faciliter vos interactions avec les autres. C’est aussi un exercice qui vous permettra de reprendre confiance en vous et de faire valoir vos atouts. 

 Reconnaître les traits des extraverti(e)s

Dans ce sens, vous devez puiser dans leur accessibilité et leur caractère amical. En favorisant le contact avec les autres, vous parviendrez à enrichir vos idées et votre inspiration. Favoriser la communication avec autrui vous aide également à vous défaire de vos maux internes, à mieux parler de vos ressentis pour vous alléger du poids de vos émotions. 

Ainsi, au-delà du fait d’être introverti(e), il est recommandé de vous fixer des objectifs pour rencontrer de nouvelles personnes régulièrement. Cela vous aidera à faire un pas de plus dans vos relations avec les autres. Prenez le temps de leur demander des conseils et de parler un peu de vous. 

 Laissez derrière vous la peur

Bien souvent, être introverti(e) est lié à la peur d’être blessé(e). Vous n’osez pas parler de vous sous peine de révéler vos faiblesses ou vos points de sensibilité aux autres. Parfois, il s’agit même d’une peur de tout, qui peut vous pousser à vous replier sur vous-même. 

En vous libérant de vos peurs, vous parvenez à trouver du plaisir dans les manifestations de la vie. Vous verrez dans chaque situation une source de réjouissance que vous n’auriez jamais espérée. 

 Être introverti(e) mais pas seule ! 

Vous pouvez apprendre à vous ressourcer de la stimulation du monde extérieur. Lorsque vous vous sentez fatigué(e) et accablé(e) par le monde, trouvez un groupe de personnes dans lequel vous vous sentirez plus à votre aise. 

Comme le dit le vieil adage : « Les amis de vos amis sont vos amis ! ». Être introverti(e) ne vous a pas empêché d’avoir des ami(e)s, alors il n’y a pas de raison que vous ne vous ressourciez pas avec leurs propres ami(e)s. À cet égard, vous apprendrez ainsi à sortir de votre zone de confort.

 Faites preuve d’optimisme

Il est nécessaire d’avoir un discours positif sur vous-même, mais aussi sur vos ami(e)s et votre famille. Au quotidien, répétez des pensées positives pour regagner confiance en vous, mais aussi dans les autres. C’est un travail sur soi à promouvoir. 

Rappelez-vous que les autres :

  • Ne vous feront pas de mal. 
  • Ecouteront ce que vous avez à dire. 
  • Ne profiteront pas de vous. 
  • Feront tout ce qui est en leur pouvoir pour vous aider
  • Ne se moqueront pas de vous. 

Être introverti(e) est un aspect de votre personnalité qui vous offre des atouts indéniables et même appréciables pour les gens qui vous entourent. Toutefois, certains revers de ce caractère sont des barrières à vos relations personnelles et professionnelles. Voilà pourquoi il est important d’apprendre à nuancer ce trait de caractère… 

Êtes-vous introverti(e) ? Comment faites-vous pour vivre avec ce caractère ? Laissez votre témoignage en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.