Logo Les défis doré

Test du syndrome de fatigue chronique : 4 traits significatifs

Vous voulez faire le test du syndrome de fatigue chronique ? Découvrez dans cet article les 4 traits significatifs pour faire le point !
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Vous envisagez de faire le test du syndrome de fatigue chronique ? Alors vous êtes au bon endroit ! 

Lorsque l’on a la sensation d’être tout le temps fatiguée, il est courant de finir par se demander s’il s’agit d’une fatigue “normale” ou si, au contraire, cette fatigue pourrait être d’origine pathologique. 

Le syndrome de fatigue chronique peut alors apparaître comme la source la plus probable ! 

 

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce syndrome : 

  • Comprendre ce qu’est le syndrome de fatigue chronique avant de faire le test
  • Test n°1 du syndrome de fatigue chronique : le bilan santé
  • Le test des 4 traits significatifs du syndrome de fatigue chronique 

 

Vous voulez faire le test du syndrome de fatigue chronique ? Découvrez dans cet article les 4 traits significatifs pour faire le point !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 

Comprendre ce qu’est le syndrome de fatigue chronique avant de faire le test !

Il existe deux préalables avant de faire le test du syndrome de fatigue chronique. Le premier, que nous vous présentons dans cette première partie, est de comprendre de quoi il s’agit vraiment. 

En effet, souvent, nous associons nos représentations à des maladies sans trop savoir de quoi il s’agit en vérité. Mais cela peut nous pousser à faire fausse route dès le départ !

 

En ce qui concerne le syndrome de fatigue chronique, il y a plusieurs choses à savoir : 

  • Celui-ci peut également être appelé SFC ou encore encéphalomyélite myalgique. 
  • Ce syndrome n’est caractérisé par aucun marqueur biologique (ce qui peut rendre complexe son diagnostic). 
  • Il ne peut être identifié qu’au travers d’un certain nombre de symptômes qui peuvent se manifester de façon plus ou moins intense.
  • Lorsque ces symptômes sont trop intenses, le SFC peut devenir extrêmement invalidant.

Nous verrons ces symptômes dans la troisième partie de cet article.

 

Test n°1 du syndrome de fatigue chronique : le bilan santé ! 

Le second préalable au test du syndrome de fatigue chronique est très important ! Il s’agit du bilan santé. 

Avant de pouvoir poser un diagnostic de SFC, il est primordial de commencer par vérifier qu’il n’existe aucune autre cause physiologique à votre fatigue chronique !

En effet, il peut y avoir tout un tas de sources (hormonales, médicamenteuses…) qui peuvent être à l’origine d’une telle fatigue et qui ne sont, en aucun cas, liées à ce syndrome. 

Si vous souffrez de fatigue chronique, le mieux est encore de commencer par faire le point avec votre médecin pour faire un bilan de santé qui écartera toutes les autres causes du tableau !

 

Le test des 4 traits significatifs du syndrome de fatigue chronique

A présent passons au test du syndrome de fatigue chronique à proprement parler ! Pour savoir si vous souffrez de SFC, il vous suffit de voir si vous présentez les 4 traits significatifs suivants…

 

Puce rose Trait n°1 du test du syndrome de fatigue chronique : la fatigue permanente

Le premier trait significatif pour faire le test du syndrome de fatigue chronique est bien entendu… La fatigue ! 

Oui mais pas n’importe quelle fatigue. Il doit s’agir d’une fatigue permanente qui dure au-delà de 6 mois, combinée à un sommeil non réparateur. 

 

Ces deux variables sont importantes parce qu’elles permettent de différencier une véritable fatigue chronique d’une fatigue : 

 

Puce rose Trait n°2 du test du syndrome de fatigue chronique : les malaises

Le second trait à observer dans le test du syndrome de fatigue chronique est le fait de faire des malaises. 

Il s’agit ici de malaises post-efforts, autrement dit qui surviennent après une activité qui demande un peu plus d’efforts qu’à l’accoutumée. 

Contrairement à une personne qui ne souffrirait pas de SFC, la personne souffrant de fatigue chronique se trouve dans l’obligation de prendre du repos rapidement après ce type d’effort si elle ne veut pas courir le risque de faire des malaises. 

 

Puce rose Trait n°3 du test du syndrome de fatigue chronique : les troubles cognitifs

Un autre trait significatif pour faire le test du syndrome de fatigue chronique peut survenir au début de la maladie : il s’agit des troubles cognitifs ! 

Lorsque le SFC commence à faire son apparition, la personne peut rencontrer différents troubles cognitifs tels que des pertes de mémoire, des troubles de la concentration et de l’attention… 

Ce trait s’estompe néanmoins par la suite, mais il reste caractéristique du début de SFC. 

 

Puce rose Trait n°4 du test du syndrome de fatigue chronique : les difficultés à rester debout

Le dernier trait du test du syndrome de fatigue chronique est la difficulté à rester debout.

En effet, bien souvent, les personnes qui souffrent de SFC ne parviennent pas à rester en posture debout plus de 15 à 20 minutes ! 

Cela participe à rendre ce syndrome très invalidant dans les activités quotidiennes ! 

Si vous présentez un ou plusieurs de ces 4 traits, il est donc probable que vous souffriez d’un syndrome de fatigue chronique ! Néanmoins, si aucune cause physiologique ni pathologique n’est en cause, il peut y avoir une autre origine à votre fatigue ! 

 

Fatigue chronique : et si la cause n’est pas physiologique ?  

Il existe une autre origine possible, si votre test du syndrome de fatigue chronique s’est avéré négatif : il s’agit du manque d’alignement. 

Votre alignement spirituel est en quelque sorte votre boussole interne. Il vous indique si vous vivez en concordance avec vous-même, vos valeurs profondes… 

Lorsque ce n’est pas le cas, tout un tas de symptômes peuvent faire leur apparition : perte de sens, manque de motivation, fatigue chronique, tendance à la procrastination pour n’en citer que quelques uns ! 

Pouvoir surmonter votre fatigue chronique nécessitera alors de commencer par faire un travail en profondeur sur vous-même, une introspection qui vous permettra de répondre à la question “qui suis-je vraiment”. 

 

Pour aller plus loin :

Si vous voulez commencer à faire ce premiers pas vers vous-même et votre nature profonde, nous proposons une formation en ligne de 2 heures offertes. Vous y découvrirez les clés pour reprendre le contrôle de votre vie. Cela vous tente ? Alors réservez votre place en cliquant ici.

 

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir pour faire le test du syndrome de fatigue chronique ! 

 

Alors dites-nous en commentaire : pensez-vous que votre fatigue est d’origine physiologique ou plutôt liée à un manque d’alignement ?

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

2 réponses

  1. Bonjour, je connaissais depuis qques temps votre site, mais je n’étais pas dans la période de ma vie dans laquelle je suis actuellement. (Salariée en CDI depuis 7 ans , 10 mois que je suis en arrêt maladie ; besoin vitale de me retrouver et de faire une introspection et en thérapie a ce jour…) Mais ce n’est qu’aujourd’hui que je m’y suis plus qu’intéressé et cette fatigue chronique, que j’essaie de comprendre depuis des lustres mais pas de réponse. Et là je tombe sur votre article. Pour vous répondre , j’ai 3/4 sur le test mais aussi je me retrouve dans le manque d’alignement. Je me retrouve parfaitement à l’heure actuelle dans les 2 , ça ne devrait pas être l’un ou l’autre ?? Est ce possible de se retrouver dans les 2 ? Je me suis inscrite a votre conférence que je vais écouter très attentivement, ce que vous y proposé me parle bcp , c’est ce dont j’ai besoin entres autres. Merci d’avance. Vos articles sont vraiment très intéressant et me parle bcp. Merci et au plaisir.

    1. Merci beaucoup Ingrid pour votre commentaire… Ce peut être les 2, tant de choses sont possibles qu’il est difficile voire dangereux de s’enfermer dans une case. Le mieux est toujours de s’écouter et se fier à son ressenti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​