Trouver sa voie: six pistes à tester !

Trouver sa Voie

Trouver sa voie est une problématique partagée par bon nombre d’entre nous. Que l’on soit déjà engagée dans la vie professionnelle ou pas du tout. Parce qu’en réalité, seule une minorité d’entre nous font les bons choix dès la sortie du lycée et s’orientent exactement dans le sens de leur « vocation ». Rares sont celles et ceux qui savent exactement quoi faire quand il sont en âge de choisir leur parcours universitaire… et encore plus ceux qui savent ce qu’ils veulent et sont pile dans leur mission de vie, leurs valeurs et leurs talents.

Comment vous situez-vous par rapport à votre orientation professionnelle ? Que vous soyez en âge de choisir votre voie, ou bien en train de réfléchir à une éventuelle reconversion, je souhaite partager avec vous dans cet article 6 étapes à suivre pour trouver sa voie.

Trouver sa voie : pourquoi c’est aussi important !

Parce que c’est une des clés de notre épanouissement personnel. Bien sûr, il est possible de faire un métier « alimentaire », et de pratiquer toutes sortes d’activités qui nous font vibrer après le travail… Mais ne serait-ce pas mieux si vous pouviez concilier les deux ?

Avoir envie de vous lever le lundi matin, plutôt qu’attendre avec hâte le vendredi soir ? Profiter autant de votre journée de travail, que de votre week-end ? Pourquoi cela résonne-t-il comme un conte de fée pas très réaliste ? Parce qu’on nous a appris qu’il fallait faire des efforts dans la vie, travailler dur pour mériter un peu de repos, un petit salaire, et que c’est déjà bien comme ça, si l’on pense à toutes ces personnes qui ne trouvent pas d’emploi.

C’est personnellement ce que j’ai fait pendant mon orientation professionnelle : penser que mon objectif était simplement d’éviter le chômage, plutôt que trouver ma voie. Heureusement, j’ai pu changer totalement de métier, et je peux aujourd’hui vous l’affirmer : guetter l’heure sur sa montre en attendant la sortie du bureau, ce n’est pas une fatalité. Il est réellement possible d’être heureuse de travailler. A condition de trouver sa voie… Et je vais vous montrer aujourd’hui quelques pistes qui méritent d’être suivies pour vous aider à trouver votre voie.

6 pistes pour trouver sa voie

Piste 1 : Identifiez vos centres d’intérêts et passions !

On cherche sa voie dès lors qu’on est au collège, peut-être même avant. Quand on passe le baccalauréat, on se dit qu’il devient urgent et prioritaire de la trouver car le temps presse, car nous avons franchi une autre étape de notre vie. Si vous êtes arrivée à cette période-là de votre vie, refaites un petit bond dans le passé et identifiez vos passions et centres d’intérêts. Ils peuvent être nombreux et c’est tant mieux. Cela signifie que vous aurez du choix.

Ne pensez pas à votre future carrière professionnelle comme à un tremplin censé vous faire accéder à un meilleur niveau de vie une fois adulte (« job alimentaire »). Pensez à elle comme à une profession que vous allez chérir et exercer au fil des années, une profession qui fera partie de votre identité (« job de coeur »).

Si vous faites chaque jour quelque chose que vous aimez faire, vous n’aurez pas vraiment l’impression de travailler. Vous serez beaucoup plus productives, et potentiellement pourrez gagner plus d’argent qu’à faire quelque chose que vous n’aimez pas… ou bien trouver l’abondance sur un autre plan que financier.

Piste 2 : Parlez à votre entourage, il peut vous aider à trouver votre voie !

 Vous n’y arrivez pas toute seule ? N’ayez pas honte de demander de l’aide à vos proches. Discutez avec ceux qui vous connaissent le plus. Demandez-leur conseil, faites le point sur votre personnalité et vos envies avec eux. A force de vous côtoyer, vos amis et familles savent certainement des choses sur vous qui pourraient vous éclairer quant à la façon de trouver votre voie.

Toutefois, ne vous contentez pas d’une seule réponse, et obtenez le maximum d’informations possible. Par exemple, ne demandez pas seulement à votre mère quelles sont vos qualités et comment elle vous verrait plus tard. Questionnez également votre père, vos frères et sœurs ou votre copain, et demandez-leur de justifier leurs réponses par des arguments bien concrets.

Pensez à noter chacune de leurs réponses et à les étudier quand vous vous retrouverez seule, histoire d’en tirer le meilleur ! Et mettez-les en balance avec vos propres réflexions personnelles.

Piste 3 : Prenez votre temps !

Comme je l’ai écrit plus tôt, on réfléchit à sa voie assez tôt dans sa vie. Cela nous permet de savoir nous orienter professionnellement une fois le moment venu. Après le bac, celui qui connaît déjà sa voie sait quelle filière il entamera à l’université, dans quelle université il étudiera et sur quelle carrière son cursus pourrait déboucher.

Si vous n’avez toujours pas trouvé votre voie après le bac, sachez qu’il n’est pas encore trop tard (j’ai moi-même changé totalement de vie à 35 ans). Trouver sa voie est une étape cruciale de l’existence, et il faut y réfléchir posément et calmement, sans stresser, sans se précipiter. Après le bac, si vous ne savez toujours pas quoi faire, ne vous précipitez pas vers des études qui ne vous conduiront nulle part. Prenez plutôt votre temps. Pourquoi ne pas prendre une année sabbatique ?

Cela vous permettra peut-être de vous retrouver. Vous pourriez avoir un déclic, découvrir ce qui vous motive, ce qui vous ferait envie plus tard. Attention toutefois à ne pas confondre année sabbatique et paresse. Prendre une année sabbatique ne signifie pas flemmarder et se reposer sur ses lauriers. Cette pause doit vous être enrichissante. Passez-la en voyageant, en vous initiant à des stages pour lesquels vous témoignez de l’intérêt, en étudiant de près toutes vos options. Faites en sorte à ce qu’à la fin de cette longue pause, vous ayez au moins une idée concrète sur ce que vous voulez faire plus tard.

Si vous êtes déjà en activité, pouvez-vous prendre un congé assez long, vous isoler quelques temps pour vous consacrer uniquement à cette réflexion, et ne pas vous laisser à nouveau déborder par le quotidien ?

Ne pas se précipiter est essentiel quand on souhaite trouver sa voie.

Trouver sa Voie
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Piste 4 : Essayez différentes choses !

Vous aimez la musique, le journalisme vous passionne, l’informatique vous appelle ? Chacun de ces domaines pourrait très bien vous convenir. Pourquoi ne pas les essayer un à un ? Cela vous permettrait de découvrir les failles et les avantages de chacune de ces options et de décider celle qui vous correspond le plus. Vous pourriez par exemple vous informer d’avantage sur chacune de ces options, tant sur le fond que sur la forme.

Si vous n’arrivez pas à choisir, pourquoi ne pas vous rapprocher de professionnels de ces métiers ? Nous osons rarement demander, pourtant ces personnes seraient absolument ravies de vous renseigner et de vous aider à décider.
Et si vous le pouvez, essayer de faire un stage ou d’assister au déroulement d’une journée type d’un professionnel qui exerce le métier convoité. Cela vous permettra d’affiner votre position.

Piste 5 : Qu’avez-vous envie de devenir ?

Quelqu’un de bien, diraient certains. Quelqu’un de riche, diraient les autres. Quelqu’un de fort, de puissant, plein de pouvoir… Aucun de ces choix n’est mauvais ! Tant que vous savez qui vous voulez être plus tard, comment vous voulez vivre, alors vous pourrez orienter votre carrière professionnelle en fonction de cela. Si vous avez envie de changer les choses, de représenter votre pays, de faire de la politique pour défendre votre peuple, vous devrez vous engager dans des études qui y correspondent. Vous serez amené à faire différents choix en fonction de vos aspirations personnelles et du futur que vous souhaitez avoir.

Une bonne approche consiste à penser d’avantage à ce que vous aimez ressentir plutôt qu’à ce que vous voulez faire. Quelles sont les émotions que vous préférez ressentir ? Celles qui vous font vibrer ? Quelles sont les valeurs qui se cachent derrière et vous tiennent à cœur ? Plutôt que de choisir ce que vous aimeriez faire, et si vous preniez le temps de décider de la personne que vous aimeriez être ?

Piste 6 : Ayez de l’ambition, visez loin autant que possible !

Je ne vous demande pas de viser des postes à haute responsabilité au premier coup, non. Le fait d’avoir de l’ambition signifie se projeter confortablement dans le futur, penser à un travail valorisant et enrichissant. Ne pensez pas à ce qui est accessible et sans grand intérêt. Pensez à une fonction qui vous permettra de vous démarquer, qui pourrait vous rendre fier plus tard. Bien que vous ne puissiez pas prévoir le futur, essayez autant que possible d’éviter la déception !

Ne choisissez pas le minimum simplement parce que vous avez des blocages ou peur de l’échec. Préférez une option dans laquelle vous pourrez évoluer, grandir, avancer, progresser et vous épanouir.


Telles sont les quelques pistes qui pourraient vous faire avancer, ne serait-ce que partiellement, dans votre quête. Evidemment, chacune d’entre elles requiert de la volonté et de la motivation de votre part. Le résultat ne sera peut-être pas immédiat, il se pourrait que vous soyez confronté à des échecs sur votre route mais persévérez et vous trouverez votre voie.

Et vous, avez-vous le sentiment d’avoir déjà trouvé votre voie ?

Enregistrer

1 Comment

  1. J’aime beaucoup l’idée de prendre son temps ! C’est essentiel si on veut vraiment trouver quelque chose qui nous parle ! Et c’est peut être un des conseils qu’on lit le moins fréquemment !
    Pour ce qui est l’impression de trouver ma voie, je pense que c’est un peu tôt pour le dire à seulement 19 ans. Mais mon blog m’apporte beaucoup de positif et d’envie d’aller de l’avant ! Je fais des choses que je n’aurai jamais faites sans blog 🙂 (comme des interviews, des articles et surtout beaucoup de réflexion pour transmettre au mieux 🙂 )

    À bientôt,
    Lucien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *