Les impacts du stress sur notre cerveau

Article261022
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Le stress tue à petit feu. Il a été associé à tout, des crises cardiaques aux accidents vasculaires cérébraux en passant par l’anxiété et la dépression. Mais saviez-vous que le stress peut aussi avoir des conséquences sur votre cerveau ? Plusieurs études ont montré que le stress chronique peut réduire la partie du cerveau responsable de l’apprentissage et de la mémoire. Le stress entraîne également des troubles cognitifs, des problèmes d’anxiété, de dépression et même la maladie d’Alzheimer. 

 

Si vous luttez contre le stress, vous pouvez prendre certaines mesures pour combattre ses effets sur votre cerveau. C’est ce que nous allons découvrir dans la suite de cet article.

Cet article invité a été rédigé par Honoré BOIVIN du site SRTN mind. Il traite des sujets liés au stress et au bien-être mental.

Source : Nik Shuliahin via Unsplash

Les types de stress

Trois types de stress vont nous intéresser dans cet article : 

  • Le stress chronique est causé par une exposition sur le long terme à des situations stressantes. Il peut entraîner l’anxiété, la dépression et d’autres problèmes de santé mentale.
  • Le stress aigu est le type de stress le plus courant. Lorsqu’il est fréquent ou épisodique, ce type de stress peut entraîner l’irritabilité, voire même l’insomnie.
  • Le stress post-traumatique est le moins courant et il est causé par l’exposition à un événement traumatique. Il peut entraîner des flashbacks, des cauchemars, un sentiment d’impuissance et d’autres problèmes de santé mentale.

Notons que tous les types de stress peuvent causer des problèmes de santé physique tels que des maux de tête, des maux d’estomac ou des ulcères. Il est donc important d’apprendre à gérer son stress afin de préserver sa santé.

 

Le bon stress et le mauvais stress

Qu’il soit le résultat d’un emploi du temps chargé, d’une échéance à venir ou d’un conflit familial, le stress peut avoir un impact important dans notre vie quotidienne. Mais qu’est-ce que le stress exactement ? Et comment peut-il être à la fois bon et mauvais ?

 

En termes simples, le stress est la réponse de notre corps à tout type de défi ou de menace. Lorsque nous percevons un danger, notre corps libère des hormones telles que l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones nous préparent à nous battre ou à fuir le danger perçu. Cette réaction de l’organisme est un mécanisme naturel qui aide les humains à survivre depuis des siècles.

 

Quand parle-t-on de bon stress et de mauvais stress ?

Le bon stress, également appelé eustress, est le type de stress qui nous motive à accomplir des tâches et à atteindre des objectifs. Vous l’aurez sûrement deviné, il peut être utile à petites doses, en fournissant l’énergie et la concentration dont nous avons besoin pour accomplir nos tâches.

 

Le mauvais stress, quant à lui, est le type de stress qui entraîne l’anxiété, la dépression, les crises d’angoisse et d’autres problèmes de santé. Ce type de stress est souvent causé par l’inquiétude face à des événements qui échappent à notre contrôle, comme les catastrophes naturelles, la pression du quotidien ou la peur du changement.

S’il n’est pas géré correctement, le mauvais stress peut avoir un grand impact sur notre santé physique et mentale. Il est donc nécessaire d’apprendre à identifier le bon et le mauvais stress.

Les causes du stress

Bien que le stress soit un problème courant, ses causes peuvent être très diverses comme on a pu l’entrevoir dans les sections précédentes.

 

Il peut être le résultat d’un événement majeur de la vie, comme un divorce ou le décès d’un être cher. Il peut également être causé par des situations quotidiennes, comme jongler entre le travail et les responsabilités familiales. Les gens peuvent également ressentir du stress en réaction à des abus physiques ou émotionnels, des difficultés financières ou par un problème médical, comme un trouble anxieux.

 

Quelle qu’en soit la cause, le stress peut avoir un effet important sur notre santé mentale et physique tout en aggravant des problèmes de santé existants. Mais surtout – et c’est qui va le plus nous intéresser dans cet article – il peut également avoir des impacts destructeurs sur notre cerveau.

 

Comment le stress impacte le cerveau ?

L’impact du stress chronique sur le cerveau

Que se passe-t-il exactement dans le cerveau lorsque nous sommes stressés ? La réponse du corps au stress est contrôlée par un organe du cerveau appelé l’hypothalamus, qui envoie des signaux à l’hypophyse et au cortex surrénalien. Cela active la libération d’hormones de stress comme le cortisol et l’adrénaline. Ces hormones se rendent ensuite au cerveau, où elles affectent les régions responsables de l’humeur, de la mémoire et de l’apprentissage. Et, le stress chronique peut entraîner des changements dans ces régions, ce qui se traduit par des problèmes dans les régions mentionnées plus haut.

 

En effet, lorsque nous pensons au stress, nous pensons souvent à son impact sur notre corps – le cœur qui s’emballe, les muscles tendus, l’estomac dérangé. Le stress chronique peut entraîner divers problèmes liés au cerveau, notamment les troubles anxieux, la dépression ou les troubles de l’humeur.

L’impact du stress post-traumatique sur le cerveau

L’expérience d’un événement traumatique peut être incroyablement stressante et avoir un impact durable sur la santé mentale. 

 

L’un des effets les plus connus du traumatisme est le trouble de stress post-traumatique (TSPT). Bien que le syndrôme du stress post-traumatique (SSPT) puisse se développer chez n’importe qui, la recherche a montré que les femmes sont plus susceptibles d’en souffrir que les hommes. 

 

Des études ont également montré que le SSPT peut entraîner des changements dans le cerveau. L’un des changements les plus notables est le rétrécissement de l’hippocampe, qui est responsable de la mémoire et de l’apprentissage. Ce rétrécissement peut avoir un impact sur notre capacité à traiter et à stocker les souvenirs, ce qui peut rendre difficile le fonctionnement de la vie quotidienne. 

 

Outre les modifications de l’hippocampe, le SSPT a également été associé à des modifications du cortex préfrontal, qui contrôle les fonctions exécutives comme la planification et la prise de décision. Ces changements peuvent rendre difficile la résolution de problèmes ou la prise de décisions, tant au travail qu’à la maison. Ensemble, ces changements illustrent comment le SSPT peut avoir un impact significatif sur votre fonction cérébrale.

Autre impact du stress sur le cerveau

Outre les effets mentaux du stress, celui-ci peut également entraîner des changements physiques dans le cerveau.

 

En effet, des études ont montré que les personnes soumises à un stress chronique sont plus susceptibles d’éliminer les nouveaux neurones produits par le cerveau. 

Par ailleurs, un lien étroit a également été observé entre le stress chronique et la maladie d’Alzheimer.

 

Comment prendre soin de son cerveau contre le stress ?

Apprendre de nouvelles choses

L’un des meilleurs moyens de garder le cerveau en bonne santé et sans stress est d’apprendre de nouvelles choses. Cela peut aller d’un nouveau cours de pâtisserie à l’apprentissage d’une nouvelle langue. Mettre son cerveau au défi permet de le garder en éveil et peut également contribuer à réduire le niveau de stress.

Pratiquer la méditation

Si vous cherchez des moyens de prendre soin de votre cerveau contre le stress, la méditation est un excellent point de départ. Lorsque vous méditez, vous concentrez votre attention et créez un état de calme. Cela peut contribuer à réduire le stress et à améliorer votre santé mentale globale. 

 

Il existe de nombreux types de méditation, alors trouvez-en un qui vous convienne. Si vous êtes novice en la matière, il existe de nombreuses ressources disponibles pour vous aider à vous lancer. Une fois que vous en avez pris l’habitude, vous pouvez méditer n’importe où et n’importe quand. Et il n’est pas nécessaire de passer des heures à méditer ; même quelques minutes peuvent faire une grosse différence. Faites l’essai et voyez comment la méditation peut vous aider à vous détendre et à vous déstresser.

Eviter le multitâche

Lorsque nous nous sentons dépassés, il est tentant d’essayer de faire plusieurs choses à la fois afin de les faire plus rapidement. Malheureusement, le multitâche peut en fait entraîner une augmentation du stress, et non une diminution. 

 

Lorsque nous essayons de faire deux choses ou plus en même temps, notre cerveau est obligé de passer d’une tâche à l’autre, ce qui peut entraîner une fatigue mentale et des erreurs. En outre, le multitâche peut rendre difficile la concentration et l’attention, ce qui peut augmenter encore plus notre niveau de stress. 

Sortir de sa zone de confort

Notre zone de confort est comme une couverture chaude et douillette que nous pouvons enrouler autour de nous lorsque le monde nous semble trop grand et trop effrayant. C’est un endroit où nous nous sentons en sécurité, où nous savons à quoi nous attendre et comment réagir. 

 

Mais si la zone de confort peut nous procurer un sentiment de sécurité, elle peut aussi nous empêcher de vivre de nouvelles expériences, d’entraîner notre cerveau et d’atteindre notre plein potentiel. Lorsque nous sortons de notre zone de confort, nous sommes obligés de faire face à de nouveaux défis et à des situations inconnues. Cela peut être stressant, mais cela contribue également à renforcer notre cerveau contre le stress. 

 

Des recherches ont montré que les personnes qui se lancent régulièrement des défis et repoussent leurs limites ont tendance à avoir des niveaux de stress et d’anxiété plus faibles, ainsi que des niveaux de résilience plus élevés. 

 

La prochaine fois que vous vous sentirez stressé, essayez de faire quelque chose qui vous fera sortir de votre zone de confort. Cela pourrait vous aider à prendre soin de votre cerveau à long terme.


Si vous souhaitez aller plus loin dans la compréhension et la gestion de votre stress, j’ai rédigé un article complet à ce sujet : https://srtnmind.com/comment-gerer-son-stress/

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​