Comment se créer un ÉCOSYSTÈME pour réaliser ses RÊVES ?

Créer écosystème
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Je n’y arriverai jamais. Je me suis débattu tellement longtemps, à quoi bon continuer ?

Le doute et la peur sont présents dans le quotidien de beaucoup d’entre nous. Tellement de personnes sont en proie à ce sentiment d’angoisse et d’incertitude qui, peu à peu, chuchote à l’esprit, “Je n’y arriverai pas”. “Je n’ai pas eu les bonnes conditions de départ, je ne suis pas entouré des bonnes personnes, je n’évolue pas dans le bon milieu ». STOP !!! Arrêtez tout !!!

Dans les lignes qui suivent, nous analyserons les mécanismes qui permettent de façonner un écosystème propice à l’achèvement de nos objectifs et nos rêves.

Cet article a été rédigé par l’équipe d’Olivier Roland.

Source : Diana Grytsku via Freepik

Le prix de la résilience

Il est indéniable que certains environnements toxiques ou défavorables minimisent vos chances de succès. L’on ne peut que recommander, dans la mesure du possible, de se soustraire à ce genre d’environnement. Mais en tout état de cause, si un environnement minimise vos opportunités, il ne les anéantit pas pour autant.

J.K Rowlings, Oprah Winfrey, Marilyn Monroe… Ces personnages célèbres ont une chose en commun : la réussite malgré des conditions défavorables.

Leurs histoires présentent des personnes qui ont été orphelines, battues, abusées, marginalisées, etc. Des personnes qui ont transformé leurs tribulations en une force, une motivation qui leur a permis d’aller de l’avant. 

Certes, les difficultés que nous subissons en raison de la toxicité de notre environnement sont bien réelles. Mais il est trop aisé de baisser les bras face à nos aspirations profondes. D’autres mécanismes de penser existent, et sont redoutablement efficaces pour conserver notre droit de croire en nos rêves, en nous.

Avoir la pleine conscience de soi-même

Certes, l’on ne choisit pas l’environnement dans lequel on naît. Mais il est possible, dans une certaine mesure, de l’influencer et de l’aménager au mieux pour y évoluer. Consciemment et inconsciemment, volontairement et involontairement, nous nous enfermons tous, à divers degrés, dans des cercles sociaux parfois toxiques, entourées de personnes qui nous sont néfastes.

Par exemple, des personnes qui font constamment naître le doute, le découragement, la peur, l’envie d’abandonner et d’autres émotions désagréables dans notre esprit. Il n’est certes pas toujours possible de les effacer simplement de notre vie. Mais on peut néanmoins essayer de leur imposer des limites bien précises concernant les sujets qu’elles sont autorisées à aborder avec vous ainsi que la manière dont elles sont autorisées à le faire.  

Prenez le contrôle de votre environnement. Évidemment ce sera dur, évidemment que vous ne réussirez pas en un simple claquement de doigts.

Mais c’est encore plus dur de vivre au quotidien une vie qui ne nous inspire pas du tout. C’est plus dur de se lever chaque matin en sachant que l’on a abandonné. Comme le dirait Oprah Winfrey, “Par delà le succès, je souhaite en tant qu’être humain, être la version la plus authentique et la plus accomplie de moi-même”. C’est vraiment impressionnant la façon dont la vie peut devenir gratifiante dès l’instant où l’on prend la décision de se choisir et de miser sur soi. 

Dans cette optique, les techniques de pleine conscience expliquées par le Dr Jon Kabat-Zinn peuvent vous aider à obtenir ce contrôle sur votre environnement. 

Prendre le pouvoir et contrôler la zone

Notre société contemporaine offre des possibilités de contrôle sans précédent sur notre environnement. Facebook, Youtube, Instagram, Forums, groupes WhatsApp ou Telegram et bien plus encore. Autant d’outils pour fréquenter des personnes qui nous permettent de créer des relations saines, susceptibles d’apporter un réel plus à nos aspirations. Des amis, des mentors dont le quotidien et les récits peuvent vous aider à créer votre propre élan vers la vie qui vous inspire.

La première étape pour réussir à se construire un écosystème propice au succès est de prendre conscience des options que nous avons à disposition. Commencez donc à aménager et influencer votre écosystème et ensuite, agissez pour apporter de la valeur à ces personnes que vous souhaitez avoir autour de vous.

N’acceptez plus l’excuse de l’entourage ou de l’environnement toxique pour vous convaincre de renoncer à vos rêves. C’est difficile certes, mais faisable. Il y a un chemin. La vie trouve toujours un chemin pour peu que vous fassiez le prochain pas. 

Il n’y a aucun mal à oser tenter et à se louper, oser faire des choses même lorsqu’elles paraissent pas très réfléchies. Le véritable échec est d’abandonner sans avoir essayé. Des gens pour vous critiquer ou se moquer de vous, il y en aura toujours.. 

Comprendre et accepter le processus

Tout ce qui en vaut la peine prend du temps. C’est une vérité dont nous nous éloignons de plus en plus dans ce monde hyperconnecté qu’est le nôtre où tout doit toujours aller vite. Créer un écosystème pour réussir, c’est d’abord et avant tout, se mettre au service de soi et s’approprier la culture de l’excellence. 

C’est également comprendre que ce processus demande du temps et qu’avec de la résilience, un environnement défavorable peut devenir le catalyseur d’une véritable réussite. Dans ce processus, les échecs et déceptions sont formateurs. 

En effet, l’échec fait partie intégrante du processus de réussite et ce n’est pas Thomas Edison qui dira le contraire. Ce célèbre inventeur à qui nous devons la lampe électrique a échoué plusieurs milliers de fois avant de créer cet objet désormais banal de notre quotidien. Lorsqu’on lui disait qu’ils avaient échoué lamentablement plusieurs milliers de fois et qu’il était temps d’abandonner, Thomas Edison répondait, “J’ai jamais échoué, j’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas”. L’échec a le mérite de nous apprendre ce qu’il ne faut surtout pas faire pour réussir.

Les bonnes choses prennent du temps et seule la culture de l’excellence permet d’y arriver. Quels que soient vos projets, allez-y de tout votre cœur. 

Dans cette perspective, vous devez prendre en compte 3 comportements inconscients qui peuvent précipiter votre perte, surtout lorsque vous prenez la décision de restructurer votre environnement pour réaliser vos rêves. 

L’indécision 

Retenez ceci : il n’y a que ceux qui n’osent rien faire qui ne commettent jamais d’erreur. S’il existe bien quelque chose qui peut faire stagner une vie entière, c’est bien l’indécision. Avoir peur de passer le cap, redouter toute prise de décision importante. 

Mais il n’y a pas 36 solutions à ce problème. Il faut s’entraîner à la prise de décisions au quotidien. Toutes les occasions sont bonnes pour s’entraîner. Du choix de son budget mensuel, à celui du moment où répondre à ses messages ou se mettre au lit… Tout ceci vous apprendra à ne pas tergiverser.

Le regard d’autrui pour bâtir (détruire) notre univers

S’il y a quelque chose de pire que l’indécision, c’est bien la non-action par peur du regard des autres. 

C’est une sensation bien désagréable que de vivre une vie dirigée par autrui. Ce n’est pas comme si vous aviez plusieurs vies et qu’une fois que vous aurez fini de plaire à tout le monde, vous pourrez enfin vous consacrer à ce qui vous fait vibrer. C’est ici et maintenant, que ça se passe. Chaque fois que vous renoncez à un projet par peur du ridicule ou du “qu’en dira-t-on”, c’est vous-même et votre potentiel que vous abandonnez.

Le pire avec la peur du jugement d’autrui est qu’on finit presque toujours par l’exagérer. L’on est persuadé que tout le monde nous observe et que le moindre faux pas fera de nous la risée de tous. Mais le fait est que les gens ne sont probablement pas aussi concentrés sur votre personne que ce que vous imaginez. Et quand bien même les humains ont de la facilité à moquer et critiquer l’échec, ce sont également les premiers à applaudir quand sonne l’heure de la réussite.

Le regard des autres, il ne faut surtout pas y accorder plus d’attention que nécessaire parce qu’au soir de votre vie, vous serez seules face à vos regrets. Et ce qui chagrine le plus, ce ne sont pas ce que les autres ont pensé de vos échecs, mais bien tout ce que l’on n’a pas fait, osé. 

Cultiver l’excellence à travers l’apprentissage continu

Le troisième paramètre auquel il faut prêter une attention particulière, c’est l’apprentissage et la formation. Arrêter d’apprendre est l’une des plus grandes erreurs que l’on puisse commettre. 

Un diplôme obtenu même en étant major de sa promo ne veut pas dire grand chose si vous ne vous inscrivez pas dans une dynamique d’amélioration constante. 

L’apprentissage continu est ce qui vous permet d’apporter de la profondeur à votre jugement, vos facultés d’analyse et de discernement. C’est cela qui vous permet de toujours créer de la valeur dans votre entourage et donc de construire l’élan nécessaire à l’atteinte de vos objectifs.


Quel que soit le domaine dans lequel vous intervenez, lisez, suivez des vidéos, écoutez des podcasts, participez à des formations, trouvez-vous des mentors… Il y a de grandes limites à ce que l’on peut faire seule. Ensemble, on va plus loin. Et quelles que soient les difficultés que vous rencontrez, sachez que vous n’êtes pas seul. Il y a énormément de personnes capables de vous comprendre et prêtes à vous soutenir. Ne vous isolez surtout pas.

Pour aller plus loin, découvrez comment gérer les personnes difficiles lorsqu’on est dans un environnement toxique.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires​