De vous à moi : poème de reliance à l’Autre

De Vous à moi : poème de reliance à l'Autre

Se sentir relié à l’Autre est l’une des facettes de la réalisation de Qui nous sommes. Ce thème me fait vibrer, tout comme ce nouveau format d’écrit.

Je laisse émerger ici une idée qu’on me souffle depuis quelques mois déjà…

Laisser les mots me traverser, et oser le partager… Partager ce que je vis lorsque je me laisse glisser dans mon espace intérieur, sacré, sans limites.

Depuis que j’ai réalisé que ma plus belle contribution étant dans la qualité de mon exploration intérieure, et l’authenticité de mes partages, je laisse s’exprimer à travers moi mes envies d’écriture.

Belle lecture à vous !

 

 

De vous à moi il n’y a qu’un pas.

Un pas de plume.

Un pas sage.

Un pas de danse suspendu à leurs lèvres fermées.

 

De vous à moi, il n’y a pas grand chose.

Des détails aux reflets blancs. 

Des souvenirs qui s’évaporent.

Des ombres absentes à la flamme des bougies.

Des pensées perdues qui dansent à pas de loup.

 

De vous à moi il y a des rêves. 

Des rêves argentés, aux parfums de lune. 

Des rêves gonflés d’orgueil et d’espoir.

Des rêves qui s’allument, des rêves qui s’éteignent.

Des rêves qui tremblent, des rêves qui luttent.

 

De vous à moi il y a la nuit. 

Noire, profonde, sauvage. 

La nuit pesante, glacée de nos silences. 

La nuit perdue dans les nuages de nos désirs.

Celle qui s’est arrêtée de battre. 

Celle qui n’a jamais vu le jour.

 

De vous à moi, il y a la peur.

Entêtée, mystérieuse, misérable. 

Dans les vapeurs de nos naissances

Dans les cendres de nos feux sacrés

Dans les matins brumeux des attentes déçues.

Etrangère, inconnue, tapie.

Au cœur de ceux qu’on laisse.

Au creux de ceux qu’on retient.

Tapie.

Dans les ventres des sourires qu’on cache.

Dans l’espace des danses qu’on emprisonne.

Dans la chaleur des mains qu’on ne tend plus.

 

De vous à moi, il y a l’Amour.

Père d’infini, Mère de lumière.

L’Amour.

Qui ne naît ni ne meurt.

L’Amour est tout.

Le bras qui enlace. 

La main qui se tend. 

Le masque qui tombe.

La larme qui coule.

Le ventre qui chante.

 

De vous à moi, il y a l’Amour.

 

L’Amour ne choisit pas, il est.

Au-delà des titres, des formes, des conditions.

L’Amour est tout cela.

Au-delà de ce qui nous distingue, il est ce qui nous rassemble.

L’Amour n’a pas de camp.

L’entendez-vous ?

La danse tribale de la Vie qui s’élance au creux de nous ?

L’énergie de lumière qui tourbillonne dans nos ventres ?

L’amour est ce qui nous libère.

Des chaînes. Des prisons de colère. Des camps de la honte.

Le sentez-vous ?

 

De vous à moi, il y a l’Amour.

Merci pour votre lecture !

Poème de reliance à l'Autre
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 

Voyez dans ce partage comme une invitation à laisser émerger ce qui résonne, ce qui se dessine dans votre ventre à Vous.

✨ Et si mes mots résonnent, que vous souhaitez aller plus loin dans l’observation intérieure, et le voyage vers le Soi, sachez que je propose une formation en ligne “Les 8 étapes pas-à-pas pour créer la vie qui me ressemble”… dans laquelle je reviens sur la notion de Soi, l’ego, l’observation et la conscience de Soi.

Vous pouvez vous inscrire ici ✨ 

 


Si vous souhaitez me partager ce qui résonne en vous, vous pouvez utiliser l’espace commentaires ci-dessous : même si je ne réponds pas toujours, je lis tous vos partages 🌸

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.