La prophétie des Andes : un roman à la recherche du sens de la vie

La prophétie des Andes, un roman qui permet de s’interroger sur le sens de la vie. Découvrez les raisons qui doivent vous pousser à lire de ce roman d’aventures de James Redfield.

La prophétie des Andes : les 10 révélations

En première lecture, La prophétie des Andes se présente comme un roman d’aventures. Et pourtant. Son auteur, James Redfield, devenu auteur phénomène depuis la parution de ce livre, y a glissé rien de moins qu’un message sur le sens de la vie.

Coïncidences, synchronicité et beauté du monde et des liens entre les êtres humains sont au cœur des réflexions de ce roman, faisant de lui également un livre de développement personnel.

James Redfield, un auteur phénomène

 Né en 1950, James Redfield est un auteur américain. Au sein de l’université d’Auburn, il a étudié les philosophies orientales, dont le taoïsme et le bouddhisme zen, dans le cadre d’une majeure en sociologie. Ces inspirations sont présentes dans son livre La prophétie des Andes. Il a ensuite obtenu une maîtrise en consultation psychosociale et a passé plus de quinze ans à travailler comme thérapeute auprès d’adolescents maltraités : dans La prophétie des Andes, il donne à lire ses propres pensées sur les rapports humains.

Après La prophétie des Andes, qui s’est écoulé à plus de 20 millions d’exemplaires, il a écrit plusieurs romans qui ont pour but d’aider le lecteur à interpréter son livre : Les Leçons de vie de la prophétie des Andes, La Dixième prophétie et Le Secret de Shambhala.

La prophétie des Andes, un roman d’aventures, mais pas seulement

 La prophétie des Andes est dans la droite lignée des romans d’aventures, avec une pointe de fantasy / fantastique. Son personnage principal – John Woodston qui est le narrateur de l’histoire – retrouve Charlène, une amie de longue date, qui lui fait part d’une découverte archéologique importante au Pérou où elle a étudié. L’existence d’un manuscrit ancien (il aurait été rédigé 600 ans avant JC) prédisant un changement radical de la société, aurait été découverte.

Ce manuscrit est entouré de mystères : pourquoi son accès est-il restreint ? Quel message renferme-t-il ? Alors que Charlène s’apprête à partir pour le Pérou pour en apprendre davantage, le héros décide de la suivre.

La prophétie des Andes et le développement personnel

L’une des particularités de ce livre est d’avoir un héros non nommé. L’auteur est le narrateur. Le lecteur peut aussi se voir comme le narrateur. L’impression de réel est importante et on partage avec lui son périple.

Les 10 révélations

Durant son voyage, le héros découvre les neuf révélations du Manuscrit. Elles lui sont offertes par les personnes qu’il est amené à rencontrer. La dixième révélation a un statut un peu à part car elle n’est pas clairement écrite : c’est au narrateur / lecteur de trouver quelle est sa propre dixième révélation. Regardons d’un peu plus près ces 10 révélations…

Révélation n°1

 Le Manuscrit, qui aurait été écrit en 600 avant Jésus-Christ, prédit une transformation radicale de la société dans les dernières décennies du XXe siècle. Il prédit une renaissance lente grâce aux révélations du Manuscrit. Les consciences s’éveilleront alors grâce à ces révélations et la société passera dans une culture entièrement spirituelle.

Révélation n°2

 La deuxième révélation place notre conscience dans une perspective historique. Au terme des années quatre-vingt-dix, avec le passage aux années 2000, le second millénaire s’achève. La deuxième révélation demande de s’interroger sur les 1000 années passées et écoulées et d’en tirer des enseignements. Avec la désagrégation de la religion à la sortie du Moyen-age, les hommes ont perdu leur place centrale et leur connexion à Dieu. Pour se protéger de ce vide, les hommes ont créé la science : un nouveau consensus qui les entoure et les rassure.
D’après le Manuscrit, une nouvelle conscience collective – autre que religieuse ou scientifique – va s’éveiller durant le 3e millénaire. Elle sera de nature spirituelle.

Révélation n°3

 La troisième révélation décrit une nouvelle compréhension du monde physique. Elle dit que les humains vont apprendre à percevoir une forme d’énergie autrefois invisible. Si les scientifiques ont réussi à comprendre et à expliquer les phénomènes physiques de notre monde – les rochers, les arbres, les corps solides – d’autres aspects restent plus difficiles à appréhender. C’est le cas des molécules et des particules élémentaires dont les actions et les mouvements seraient influencés par le regard humain.

D’après la troisième révélation du Manuscrit, le fond même de l’univers, à sa source, ressemble à une sorte d’énergie pure et malléable selon les intentions humaines. Ainsi, si les hommes peuvent voir la beauté du monde et de la nature, ils seront capables de distinguer cette énergie.

Ce qui est intéressant ici, c’est que l’auteur questionne la puissance du regard et de la perception des êtres humains sur le monde. On en vient à se poser des questions sur notre vision de la vie et de ce qui nous entoure. Une introspection qui bouscule et qui remet tout en question.

Révélation n°4

 La quatrième révélation parle de la lutte pour l’énergie entre les êtres humains. Après avoir découvert l’existence de cette énergie, les hommes réaliseraient à quel point le fait d’avoir été déconnecté d’elle leur a manqué et chercheraient des outils pour s’en saisir…

Parmi les outils, une lutte psychologique entre eux qui permettrait de se voler entre eux l’énergie. Ici, c’est l’idée de la lutte de pouvoir qui est développée. C’est cette lutte, parfois aveuglante, qui nous éloigne en réalité de l’essentiel.

Révélation n°5

 La cinquième révélation est l’existence d’une autre source d’énergie. Le vol d’énergie et la lutte de pouvoir serait donc caduque et il faut se débarrasser de nos mécanismes de domination. Cette autre source d’énergie ne serait d’autre que… la beauté du monde et de la nature. Plutôt que de chercher en soi et en les autres les ressources, nous pouvons les puiser dans la beauté de la nature, tout autour de nous.

  • La nourriture : se nourrir de nourriture saine est une façon de profiter de son environnement
  • L’environnement : apprécier l’environnement en prenant le temps de le contempler et d’en observer la beauté permet de se ressourcer

Révélation n°6

 La sixième révélation explique comment se débarrasser de nos mécanismes de domination qui faussent nos rapports humains. Pour cela, il faut revivre son passé pour comprendre comment il s’est constitué.

Voici les mécanismes qui sont abordés dans cette partie intrigante :

  • L’intimidation : faire peur pour drainer l’énergie de l’autre ;
  • L’interrogation : l’interrogateur pose des questions pour trouver des failles chez l’autre et le juger ;
  • Le plaintif : en cherchant à vous apitoyer, et en se victimisant, il vous prend de l’énergie ;
  • L’indifférent : en s’enfermant dans sa carapace d’indifférence, l’indifférent prend de l’énergie à ceux qui lui en offrent et lui donnent de leur temps.

Révélation n°7

 La septième révélation s’intéresse aux choses qui nous sautent aux yeux et nous paraissent évidentes… Elle parle de l’intuition, de la synchronicité. Nous devenons conscients que les coïncidences nous ont conduit vers la réalisation de nos missions et la quête de nos questions existentielles.

Jour après jour, cependant, nous nous élevons en comprenant et en donnant suite aux plus petites questions provenant de nos objectifs plus larges. Si nos questions sont justes, nos réponses nous arrivent toujours à travers de mystérieuses occasions.

 La prophétie des Andes, un roman qui permet de s’interroger sur le sens de la vie. Découvrez les raisons qui doivent vous pousser à lire de ce roman d’aventures de James Redfield.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire

Révélation n°8

 Si les précédentes révélations expliquaient comment rompre avec les mécanismes de défense préexistants, la huitième révélation explique comment aider les autres lorsqu’ils apportent les réponses à nos propres questions. C’est une éthique nouvelle. Il s’agit de rendre spirituellement ce qui nous a été donné.

Révélation n°9

 La dernière révélation, enfin, explique comment les hommes passeront dans un nouveau stade de conscience quand ils accéderont, tous ensemble, à la conscience de l’énergie qui les entoure. Ce partage augmentera le synchronisme et permettra d’accéder à une société différente. Nous en viendrons alors à nos missions de vie véritables, en changeant de profession ou de vocation ou en inventant nos propres entreprises pour travailler dans le domaine qui nous convient le mieux. Les industries, l’argent et le pouvoir ne dicteront plus nos vies : chacun suivra sa propre progression spirituelle. Le Manuscrit prédit ici la quête de sens qui nous motive et qui vous a peut-être motivée à découvrir ce blog 😊

Révélation n°10

 La dixième révélation n’est pas clairement nommée dans le texte. Le narrateur / le lecteur est intimé à la trouver par lui-même. Des pistes sont cependant données par James Redfield dans ses suites à La prophétie des Andes.

En tout cas, il n’y a pas de doute, ce roman est un roman qui interroge sur le sens de la vie, et qui bouscule. Et si vous pensez que c’est pour vous le moment de commencer à créer une vie qui vous ressemble, qui fait véritablement sens pour vous, une vie où vous avez vraiment le sentiment d’être à la bonne place, alors lancez-vous, ce livre vous parlera.

Et pour rester dans une bonne dynamique, vous pouvez vous inscrire  ici, à la conférence en ligne que j’anime et dans laquelle je vous partage trois clés pour créer la vie qui vous ressemble.


Roman plutôt qu’un essai, grâce un zeste de fantasy et un poil d’adversité, La prophétie des Andes reste cependant un véritable texte spirituel permettant de s’interroger sur l’énergie du monde et la connexion à la nature et aux autres. Le lire est une belle découverte.

Connaissiez-vous ce roman ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

La prophétie des Andes : un roman à la recherche du sens de la vie
4.3 (85%) 4 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.