Gestion des conflits : notre guide en 5 étapes

Gestion des conflits : découvrez comment ne plus en avoir peur et ne plus les appréhender. Voici notre guide pratique pour apprendre à les accepter sans vous gâcher le quotidien !

On parle de plus en plus de gestion des conflits… mais comment s’y prendre lorsqu’on est confrontée à une telle situation ? Huit salariés sur dix ont été protagonistes actifs ou plus simplement témoins d’un conflit dans la sphère professionnelle​: c’est ce qu’indique le cabinet OPP. Pire, dans les entreprises françaises, on passerait même l’équivalent d’une journée par mois à les gérer… Et la vie personnelle n’est pas en reste : ces situations sont nombreuses et l’on ne sait pas toujours comment faire pour en sortir…

Voici donc quelques conseils avisés pour y parvenir !

Conflits : pourquoi et comment ne plus en avoir peur

Le conflit, c’est la vie

 Eh oui, chacune des facettes de notre vie implique des échanges avec d’autres personnes qui peuvent effectivement amener à un conflit : famille, travail, relations amicales, vie associative… le vivre ensemble n’est pas toujours simple car nous avons chacun des modes de vie, une éducation, des comportements et des points de vue différents. Mais c’est justement cela qui fait notre richesse et notre force !

A cela s’ajoutent les difficultés liées à la communication : chacun s’exprime différemment et nos paroles peuvent parfois engendrer quelques quiproquos… De fait, on peut utiliser des termes qui ne vont pas être compris et qui seront mal interprétés.

Avoir des désaccords fait partie de la vie et vous allez devoir vous y confronter une bonne partie de votre existence : alors autant que cela se passe bien, non ?

La gestion du conflit

 Quand on y regarde d’un peu plus près, en fait, la plupart d’entre nous a du mal non pas avec le conflit lui-même, mais avec la façon de le gérer. En clair on craint de perdre la face et du coup on louvoie, on évite la confrontation et donc lorsque le clash éclate, c’est encore plus violent. Ça ne vous rappelle pas des situations vécues ?

Alors prenez deux minutes pour vous poser et identifier autour de vous des personnes qui excellent dans la gestion des conflits. Pensez à leur attitude, à leurs gestes et aux mots qu’ils emploient. Ils aiment s’affronter en joute verbale : c’est même un exercice auquel ils s’adonnent régulièrement. Effectivement, ils sont dans le jeu et s’amusent en essayant d’anticiper sur ce que va faire l’autre, sur les mots qu’il va employer, afin d’avoir toujours un coup d’avance.

En fait, celle qui va savoir gérer le conflit aura une arme supplémentaire pour aller où elle le souhaite, comme elle l’entend, sans s’énerver ni perdre ses moyens.

Se confronter à l’autre

Le fait d’accepter le conflit, de vous confronter à l’autre et d’exprimer votre différence est déjà un grand pas. En effet, il est essentiel de savoir s’opposer à quelqu’un ou à quelque chose qui ne vous convient pas. Vous n’êtes pas d’accord avec une idée ? Une opinion ? Faites-le savoir et apprenez à vous exprimer et à être vous-même​!

Chaque conflit est différent

 Etes-vous ou non partie prenante ? Quel est le contexte de la dispute ? Quelles personnes sont concernées ? En fonction de ces critères, vous allez devoir prendre plus ou moins de recul avant de trouver la bonne approche de gestion des conflits, celle qui sera la plus efficace.

Cela vous permettra aussi de faire la part des choses et de mettre un peu de distance : que du positif !

Maintenant que les bases sont posées, voici quelques clés pour savoir gérer le conflit au quotidien.

Comment gérer les conflits efficacement et sereinement ?

Pour reconnaître et régler un conflit de manière efficace, la communication joue un rôle clé. Elle vous permet de mettre à plat le différend et vous aide à aller de l’avant. Et pour y parvenir en gardant votre zen attitude, voici notre mode d’emploi !

Rester attentive

 Que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel, les conflits peuvent se produire à tout moment. Si vous en êtes consciente, vous pourrez adopter la bonne approche pour les appréhender.

En effet, si vous considérez que les conflits correspondent à une situation normale et non à une situation qui vous fait peur, cela vous aidera à mieux les aborder : vous serez plus aptes à transformer d’éventuels désaccords en messages compréhensifs.

Tenez en compte dans votre vie de tous les jours ! Prenez du recul pour vous exprimer plus clairement et faites vous repréciser les choses en cas de doute : vous améliorerez par la même occasion l’ensemble de vos échanges.

Gestion des conflits : découvrez comment ne plus en avoir peur et ne plus les appréhender. Voici notre guide pratique pour apprendre à les accepter sans vous gâcher le quotidien !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Etre proactive

« Mieux vaut prévenir que guérir », comme dit le vieil adage ! Alors, si une situation peut provoquer des tensions, posez-vous pour faire le point : essayez de la regarder sous différentes facettes, afin de comprendre les opinions de chacun et ses conséquences. Puis établissez un plan d’action que vous mettrez en place sans vous précipiter. Et surtout, pensez à toujours clarifier les choses pour éviter qu’elles ne dégénèrent.

Dialoguer

Oui, l’échange est le maître mot. Alors, provoquez le dialogue : posez des questions, écoutez sans juger, identifiez vos alliés puis définissez les étapes qui vont vous permettre de débloquer la situation.

Se faire aider

 Il n’y a pas de honte à faire appel à un ami en cas de difficultés. Le simple fait de se confier est libérateur et permet de faire redescendre la tension. Avoir un tiers qui jouera un rôle pacificateur peut être salvateur. Choisissez bien cette personne qui sera un arbitre et devra convenir à chacun des « belligérants ».

Si vous êtes concernée par un conflit en entreprise, faites appel à votre manager. Il pourra vous orienter vers un tiers, qui aura ce rôle neutre et pacificateur et qui proposera des solutions.

Si la situation est vraiment complexe et délicate, tournez-vous vers un spécialiste de la gestion des conflits qui sera votre coach et vous aidera à remettre tout à plat. Il vous permettra de bénéficier de réelles solutions pour sortir du conflit.

Prendre les mesures qu’il faut

 Faites appel à votre expérience, à votre réseau et à vos ressources pour prendre les mesures qui s’imposent. Vous allez peut-être vous rendre compte que vous avez effectivement besoin d’un coaching ou d’une formation pour mieux appréhender certains volets de votre vie professionnelle ou privée : testez, analysez, revoyez vos plans et continuez à agir. Mais ne laissez pas le vide s’installer en étant passive et en espérant que les choses s’arrangeront : en bref, prenez les choses en mains !

Apprendre de ce qui vous arrive

 Oui, prendre le temps d’analyser ce qui s’est passé lors d’un conflit est salutaire. Vous devez nécessairement essayer de comprendre les diverses réactions et les conséquences qui en découlent. Cela vous aidera à éviter de reproduire les mêmes erreurs. Quels enseignements pouvez-vous tirer de cette situation ? Quelles mesures pouvez-vous prendre pour éviter qu’elle ne se reproduise ? Faites le bilan, prenez du recul pour apprendre et pour en tirer des bénéfices ! Et travaillez votre confiance​ et votre estime pour ne pas perdre vos moyens dans les situations complexes.


Vous voici prêtes pour désormais gérer les conflits, sans crispation ni stress​. Et si vous serviez de notre méthode pour aborder différemment cette situation personnelle ou professionnelle qui vous préoccupe ? C’est parti !

1 Comment

  1. Merci les filles zen pour cet article clair et direct ! Droit au but avec la «joute verbale», la vie est un jeu, à nous d’aimer le jeu et de le vivre
    A bientôt de vous lire encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.