Logo Les défis doré

J’ai relevé le défi zen 15 « apprendre à bien respirer »

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Cette semaine, j’ai relevé le défi: apprendre à bien respirer… Parce que oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, nous respirons mal. Et la technique de respiration profonde que je vous proposais de tester et d’adopter toute la semaine est exactement la solution qu’il nous faut pour y remédier. Alors, trop simple pour être vrai? Comment pratiquer pour que ça marche? Retrouvez mon bilan et mes conseils ici:-)

Comme c’est devenu la coutume, mon bilan en images (si elle veut bien s’afficher):-)

https://www.youtube.com/watch?v=t2RMr_J6wDc

Cette semaine, après une semaine ultra chargée d’essayages, de tri de vêtements, de rangement de dressing (voir mon bilan en vidéo de relooking de dressing ici) j’ai eu besoin de me reconnecter à l’instant présent. Je viens de prendre conscience de ce que le bonheur est le juste équilibre entre bienfaits présents et futurs (lire ma chronique de l’apprentissage du bonheur de Tal Ben Shahar pour en savoir plus), je me devais donc de lancer un défi zen pour mieux apprécier le moment. Et mon échange récent avec la sophrologue Delphine Bourdet a été l’occasion d’évoquer l’importance de la respiration pour vivre mieux. Alors ni une ni deux, je vous ai concocté une petite vidéo pour apprendre à bien respirer, et découvrir la respiration profonde.

Objectif : pratiquer cette méthode de respiration plusieurs fois par jour.

Bilan ?

Cette semaine de pratique a été finalement assez courte. Trop courte, mais je sais que je vais tout faire pour garder au maximum cette habitude dans mon quotidien.

APPRENDRE A BIEN RESPIRER #J1 La tête sous l’eau!

Oui je sais, ce n’est pas très fille zen, mais il faut bien dire la vérité, tout n’est pas complètement et tout le temps parfaitement zen dans mon quotidien! J’apprends, je pratique, j’ai évolué en quelques mois plus que je ne l’aurais jamais imaginé, oui. Mais certains jours encore je passe un peu à côté.
Tout comme ce dimanche. Explication? Seule avec mes deux petits anges, dont un aîné en pleine crise d’adolescence version enfant de 2 ans… dur! (Défi maman zen! Reviens!)

APPRENDRE A BIEN RESPIRER #J2 La promenade en porte-bébé

apprendre à bien respirer - tailleurLe lundi matin a été consacré aux papiers, à la correspondance. Et je regrette de ne pas avoir pratiqué dès mon réveil, d’avoir absolument voulu attendre d’avoir fini mes papiers du lundi matin. J’aurais pu les faire plus détendue si je m’étais accordée ces cinq minutes plus tôt. C’est exactement le travers que j’ai toujours eu, d’attendre « d’avoir fini » avant de commencer à me détendre. Et bien, je suis encore tombée dans ce piège ce lundi matin. Alors j’ai attendu qu’il soit midi.
Assise en tailleur, j’ai trouvé que c’était une bonne position pour maintenir son attention, et j’ai préféré fermer les yeux dans un premier temps afin de ne pas me laisser distraire par mon environnement. Suivre la vidéo et la voix, en début de semaine ça m’a paru indispensable. J’ai eu quelques pensées, mais rapidement j’ai réussi à revenir à ma respiration. J’ai d’ailleurs trouvé très intéressant de constater le cheminement parcouru avec les associations d’idées en seulement quelques secondes.

J’ai pensé à appliquer la respiration profonde pendant une promenade, et ça m’a apporté un grand calme. J’avais le porte-bébé donc il a été facile pour moi de le sentir se soulever à l’inspiration et redescendre à l’expiration (voilà un bon moment pour pratiquer, en promenant bébé… d’autant qu’entendre notre respiration est un excellent moyen de les détendre également, pour bébé 2 c’est radical!). J’ai mieux apprécié encore la balade que d’habitude, j’ai mieux senti les couleurs. Je me suis aperçue à plusieurs reprises que j’avais également le défi 13 en tête (se reconnecter à ses sens en utilisant la vue). Je me suis également fait la réflexion qu’il était sympa de faire des bilans de défi où je partage un petit morceau de vie pendant lequel j’ai appliqué ce défi, il me semble que c’est plus parlant. Je vais donc essayer à chaque fois d’ajouter une photo ou un petit bout de vidéo. Même si ça paraît insignifiant, ou pas forcément joli, il n’y a pas d’endroit idéal pour pratiquer 🙂

apprendre à bien respirer Promenade en porte bébé

APPRENDRE A BIEN RESPIRER #J3 : le meilleur moment, c’est maintenant!

J’ai pratiqué ce matin dehors, sans attendre d’avoir fini ce que je voulais faire, et c’est un grand progrès. C’est vraiment un point très important sur lequel j’insiste, il n’y a pas de meilleur moment pour pratiquer qu’ici et maintenant. Chaque fois que vous vous posez la question, et bien, ne vous la posez plus. Et pratiquez, reconnectez-vous à l’instant présent. Vous reprendrez vos tâches après, 5 minutes plus tard. Qu’est-ce que ça représente sur une journée?
Je me suis rendue compte également que j’avais besoin de commencer en fermant les yeux pour bien canaliser mon attention. Et pour moi, à ce stade, la vidéo est indispensable. J’ai essayé à plusieurs reprises de pratiquer la respiration profonde sans vidéo, je suis tout de suite distraite par mes pensées et j’ai beaucoup plus de mal à ramener mon attention.apprendre à bien respirer - coin salon

J’ai renouvelé l’exercice cet après-midi, et je me rends compte à quel point il est important pour moi de travailler ma présence ici et maintenant, car avec ces nouveaux projets je me sens portée vers l’avenir, je cogite, j’avance très vite. Mais je sais aussi que le bonheur c’est le cheminement, car ce n’est pas atteindre mes objectifs qui me rendra heureuse, c’est la route vers mes objectifs.

Ce soir, j’ai respiré en tirant mon lait (et oui, c’est ça aussi le quotidien:-) Je suis contente car j’ai enfin trouvé quelque chose que je peux faire pendant cette activité un peu fastidieuse et qui revient souvent… Profiter du présent en revenant à ma respiration! Comme ça, je n’ai plus d’excuse de temps (zut!)!

APPRENDRE A BIEN RESPIRER #J4 – parole de fille zen!

À midi j’ai hésité à nouveau. Toujours cette interrogation : je finis ce que j’étais apprendre à bien respirer - chaise au soleilen train de faire ou bien je pratique une respiration profonde de cinq minutes? Et tirant les leçons de J2, j’ai décidé de privilégier l’instant présent. Et même mieux, dorénavant chaque fois que je me poserai la question, je commencerai par la pratique de l’instant présent. C’est dit. J’engage ma parole de fille zen!
Au bout de deux cycles de respiration, déjà je me suis sentie comme apaisée.

A 16h j’ai respiré sur une chaise, au soleil après la tempête… Instant de grâce :-)))

Ce soir à nouveau pendant l’activité tire-lait du soir… (Ne nous cachons pas derrière des jolies photos de soleil et de sourire, parfois aussi j’ai des moments pas du tout glamour :-))

APPRENDRE A BIEN RESPIRER #J5: on the road!

apprendre à bien respirer Sur la routeCe matin, j’ai pratiqué longuement… dans la voiture en allant à la plage.
Ça m’a fait un bien fou, j’ai respiré attentivement pendant une dizaine de minutes (et ça m’a donné une idée d’article, « comment optimiser ses déplacements »…).
1ère remarque: je me rends compte qu’il y a trois étapes à cet exercice : suivre la vidéo et poser ses mains sur sa poitrine et son abdomen, simplement poser ses mains, et puis n’avoir besoin ni de la vidéo ni de sentir ses mains. Pendant ce trajet, j’ai été si calme et sereine que porter mon attention sur mon souffle m’a suffit.
2ème remarque: avant j’avais comme un blocage avec les exercices de respiration. Je les trouvais trop simples, trop évidents. Je m’attachais à croire qu’il fallait des solutions plus compliquées pour qu’elles soient efficaces (ce n’est pas possible, je n’arrive pas à être heureuse, c’est donc que c’est beaucoup plus complexe que ça). Après ces quelques jours de pratique, je me rends compte que ces techniques sont incroyables. Et je suis fière de constater qu’elles me paraissent déjà plus naturelles qu’en début de semaine.
La seule difficulté comme chaque semaine est de pratiquer, de se motiver à agir. Mais je ne le regrette jamais. Je regrette seulement quand j’ai oublié de relever mon défi zen.

apprendre à bien respirer Sur la plage

Cet après-midi, j’ai pratiqué cet exercice à plusieurs reprises en marchant, les pieds dans le sable. Je me suis sentie très présente à l’instant, et j’ai eu le réflexe d’utiliser la vue comme support (le défi zen n°13 me revient très souvent en tête, je regarde plus attentivement mon environnement). J’ai vu les vagues, l’écume, la mousse, les petites bulles, les ondes qui se propagent, les ondulations du sable au fond de l’eau… J’ai trouvé cela magnifique.

Ce soir en tirant mon lait (non non, il n’y aura pas de photos de ces instants:-)). Je me suis faite la réflexion que cette respiration est très différente de notre tendance naturelle qui consiste a inspirer par le thorax. Avec le ventre, nous pouvons inspirer beaucoup plus d’oxygène. Les respirations sont plus longues et plus relaxantes. Et le fait d’expirer lentement par la bouche en produisant le léger son de notre souffle est également une source de détente.

apprendre à bien respirer - promenade bord de merBref, vous l’avez compris, je n’ai trouvé que des avantages à garder cette nouvelle habitude zen pour rendre mon quotidien plus zen et plus heureux. Elle est discrète, et chaque occasion est la bonne pour pratiquer cette relaxation discrète et efficace. Plus de temps perdu à faire la vaisselle, attendre le métro, patienter à la caisse (la plus lente, toujours!) au supermarché… Chaque minute peut être mise à profit, pas besoin de dégager du temps en plus… Être plus zen, plus détendue, plus ressourcée sans y consacrer de temps en plus, c’est un peu le rêve non?

LE BILAN DES ABONNÉES

Et vous? Avez-vous pris le temps et retrouvé cette semaine le plaisir de profiter de votre vue ? Avez-vous senti comme moi à quel point l’expérience qu’elle nous offre est riche et diversifiée ?

En un coup d’œil: [poll id= »30″][poll id= »31″]

ALLER PLUS LOIN

Tu veux rejoindre le programme « Les défis des filles zen » et relever un défi par semaine pour reprendre ta vie en main et vivre une vie qui te ressemble ? Alors inscris-toi ici!

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

Mylène

TU AIMERAIS CRÉER LA VIE QUI TE RESSEMBLE ?

Découvre ma formation-conférence 

« Créez la vie qui vous ressemble
Unique, Passionnante, Inspirante » 

  • Tu sens grandir en toi l’appel de ton coeur ?
  • Tu sens que le moment est venu de partir à ta rencontre ? 
  • Tu sais qu’il est temps d’entreprendre le plus beau voyage de ta vie ? 

Bien plus qu’une formation : un Voyage-Exploration au coeur de soi pour offrir au monde ta lumière

6 réponses

  1. Idem pour moi. J’en ai profité pour me rattraper sur le défi zen 2. Respirer est essentiel et bien respirer encore plus. On se sent surtout mieux après, on a l’impression de pleinement prendre le temps de faire les choses importantes. J’ai parfois repousser l’exercice et je n’ai pas pu le faire. Dommage.
    Défi très positif. Et même entre deux étages au bureau ou comme tu le dis en attendant le bus, prendre ce temps nous permet de nous recentrer sur nous.
    Merci Mylène!

    1. Non Marie, il y a une semaine de pause « intégration » tous les 5 défis… Car d’expérience, je sais que c’est déjà bien suffisant!!

  2. N ayant pas reçu le defis 15 j ai fait le 2!
    Suis je la seule a avoir eu ce souci?
    Serait il possible de recevoir la fiche ?

    Merci pour ces défis j attend le dimanche un peu comme les enfants fin décembre 😉 c est un régal de bonne humeur et bonne idees et a plusieurs c est bien plus facile! !
    Bonne journée!

  3. En ce moment c’est pas trop la joie côté boulot alors la respiration profonde me fait le plus grand bien. Merci Mylène

    1. J’espère qu’il n’y a rien de grave Sylvie, l’avantage de la respiration profonde est qu’elle peut être pratiquée en toute discrétion, et même au boulot.
      Prends soin de toi ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​