Définition d’une introspection : 7 clés à connaître

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !

Connaissez-vous la définition du mot introspection ? Savez-vous en quoi consiste ce concept si important dans la vie d’un individu  ?

L’introspection vous invite à prendre du temps pour vous. Pour vous reconnecter à vous-même. Une démarche importante pour qui veut donner un sens à sa vie et, ainsi, pouvoir créer une vie à son image !

Dans cet article, vous apprendrez :

  •  La définition concrète d’une introspection ;
  • Ses 4 bienfaits ;
  • Des techniques pratiques pour vous lancer ;
  • Comment ne pas tomber dans les 2 pièges de l’introspection ;
  • Et enfin comment passer à l’action en évitant les 2 dangers de cette étape !

Êtes-vous prêt(e) pour ce rendez-vous très particulier avec vous-même ?

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Définition d’une introspection : En quoi est-ce que ça consiste ?

L’introspection signifie « regarder à l’intérieur de soi ». C’est une attention consciente que vous portez sur votre vie intérieure, vos émotions, ressentis et pensées. De façon plus étendue, l’introspection peut également se rapporter à l’analyse de vos comportements, présents ou passés. Faire le point sur vous-même en somme.

 Petit exemple pour comprendre la définition d’une introspection

Si cela ne vous semble pas très clair, alors prenez un exemple plus concret… Essayez de repenser à un moment de votre vie où vous avez ressenti une émotion forte (joie, colère, tristesse…). Vous l’avez ? Alors réfléchissez :

  • Qu’est-ce qui avait provoqué ce sentiment ?
  • S’agit-il d’un déclencheur récurrent ?
  • Qu’est-ce que cela vous apprend sur vous même … ?

Voilà ! Vous venez de faire une introspection, sans tenir compte au fond de sa définition.

 Comment tout le monde pratique l’introspection sans en avoir conscience !

C’est un fait ! Tout le monde mène un travail introspectif de façon plus ou moins approfondie ! En revanche, comprendre la définition concrète d’une introspection, c’est vous donner une chance :

  • D’aller plus loin ;
  • De mener ce travail de manière volontaire ;
  • D’acquérir une bonne connaissance de soi

En bref, que vous vouliez changer de vie ou juste faire en sorte qu’elle vous ressemble davantage, alors vous aurez besoin de comprendre toutes les clés de la définition d’une introspection. Mais pas de panique… Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans cet article !

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Définition d’une introspection : 4 bienfaits à rechercher

Par définition, une introspection est une invitation à vous poser, à prendre du temps pour vous et prendre du recul. Vous reconnecter à votre vie intérieure.

Pourquoi est-ce si important ?
Car l’introspection est nécessaire à votre bonheur ! Et ce pour quatre raisons.

 Bienfait #1 : Mieux vous connaitre grâce à l’introspection

Premièrement, l’introspection rejoint le vieil adage : « Connais-toi toi-même ». Comme vous venez de le voir; mieux vous connaitre vous permet de mieux appréhender vos besoins, vos émotions…

Comment ? Tout simplement en apprenant à vous écouter ! La définition d’une introspection sous entend un discours avec soi-même. Sans faux-semblant, sans gêne ni besoin de plaire à quelqu’un.

C’est donc une excellente façon  de faire le tri entre ce qui vient réellement de vous et ce qui provient d’influences extérieures… Vous pourrez notamment avancer dans la définition de votre liste de valeurs, de vos talents… Et c’est d’autant plus important que cela permet d’apprendre à s’accepter et s’aimer soi-même !

 Définition d’une introspection – Bienfait #2 : Mieux vivre ensemble

Le second bienfait à rechercher dans la définition d’une introspection, c’est qu’elle vous permet de mieux vivre avec les autres. Et ce point est également indispensable à votre bonheur !

Comment ? En étant davantage connecté(e) à vos émotions ! L’introspection vous aide à mieux gérer vos états d’âme, comprendre leur définition, comment ils s’expriment, et réagir plus adéquatement en société.

Petit bonus : mieux vous comprendre vous-même, vous aidera aussi à mieux comprendre les autres !

 Bienfait #3 – Favoriser la définition d’une trajectoire de vie avec une introspection

Pour ce troisième point, une introspection va participer à la définition d’une trajectoire de vie.  En vous permettant de vous remettre en question :

  • Votre façon de vivre ;
  • De fonctionner ;
  • Ou encore vos projets…

L’introspection vous donne l’occasion de vérifier que vous avancez sur le bon chemin. Que la route que vous vous créez est la bonne, que vous êtes en alignement.

 Bienfait #4 – Dépasser ses peurs grâce à l’introspection

L’introspection est également un outil intéressant dans la définition et la gestion des peurs ! Vous allez ainsi pouvoir apprivoiser et vaincre vos peurs. C’est même la 4e des 9 clés de la peur, un programme mis au point pour les coaché(e)s de la méthode CAP.

En observant votre peur et ce qui se passe en vous pendant que la peur survient, vous plongez en vous tout en faisant un pas de côté. Vous n’êtes pas submergé(e) par cette émotion ni les sensations qu’elle vous fait vivre. Vous n’êtes pas votre peur. En observant ce qui se passe dans votre corps, dans vos émotions et vos pensées, vous reprenez petit à petit le contrôle.

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Définition d’une introspection : Comment faire ?

Maintenant que vous connaissez la définition d’une introspection et ses bienfaits, vous vous demandez concrètement comment faire ? Il existe plusieurs techniques introspectives, et la méditation est la plus connue de toutes…

 Clé n°1 – Définition de la méditation et introspection

Par sa définition même, la méditation est un très bon outil pour faire une introspection ! Avez-vous déjà essayé de faire une méditation ? Ou ce mot vous fait-il habituellement peur ?

La méditation est une technique efficace d’introspection car elle centre votre attention vers vous, votre monde intérieur. Elle vous aide à prendre conscience de vous-même, votre respiration, vos émotions, vos pensées. Et, pratiquée régulièrement, la méditation de pleine conscience vous permet de développer votre connaissance de vous et d’atteindre une plus grande maîtrise de vous-même. Car la méditation est comme un muscle : plus vous la pratiquez souvent, plus votre muscle est entraîné et efficace !

Comment méditer ?

La méditation introspective peut se pratiquer assis(e) sur le sol ou une chaise, ou encore couché confortablement. Dans ces positions de repos, l’attention se porte sur la cohérence cardiaque et la respiration abdominale. Sentez votre cage thoracique se soulever et redescendre, votre rythme cardiaque s’apaiser et s’harmoniser avec votre respiration, votre corps se détendre… et observez votre monde intérieur.

Mais vous pouvez également méditer en mouvement, en marchant seul(e) dans la nature par exemple. Marcher en pleine conscience est un très bon exercice pour faire le point et se sentir aligné(e), en harmonie avec le monde.

Si vous cherchez une définition de la méditation, vous pouvez également lire “l’art de la méditation“, qui vous aidera l’air de rien à avancer dans votre introspection.

 Clé n°2 – Définition d’une introspection : l’art de dépasser vos peurs !

Vous avez l’impression que certaines phobies vous limitent dans votre vie, prennent trop de place et vous empêchent de vivre la vie dont vous rêvez ? Dans ce cas, un travail centré sur le dépassement de vos peurs pourrait vous être utile. Et mener une introspection va grandement vous aider dans la définition, la compréhension et la gestion de vos peurs !  Voici comment vous y prendre…

Observez ce qui se passe :

  • Dans votre corps : scannez-le de la tête aux pieds. Avez-vous des lancements dans la tête ? Des palpitations ? Les mains moites ? Les jambes qui tremblent ? …
  • Du côté de vos émotions : est-ce de la peur uniquement ?
  • Et quelles sont vos pensées ? Quelles sont les pensées qui créent et/ou entretiennent cette peur ?

 Clé n°3 – Introspection : définition ou bilan de soi

Une autre forme d’introspection s’apparente à une définition, un bilan personnel. Il s’agit d’un rendez-vous avec vous-même pour faire le point, en passant en revue les différents domaines de votre vie :

  • Amoureuse et relationnelle ;
  • Personnelle et intérieure ;
  • Professionnelle…

C’est l’occasion de vérifier si vous vous sentez bien aligné(e), ou si au contraire vous avez besoin de changer quelque chose pour trouver du sens.

Pensez également à faire le point sur vos goûts, ce qui vous donne le sentiment d’être vivant(e), de briller. Et n’oubliez pas de terminer ce tour d’horizon de vous-même en notant vos forces et vos buts.

Une fois cette définition, ce bilan réalisé grâce à votre introspection, il sera temps de passer à l’action. Reprendre sa vie en main ! Comme vous le verrez un peu plus bas dans l’article, c’est une étape capitale pour que votre introspection ait du sens.

 Clé n°4 – De quoi avez-vous besoin pour faire une introspection efficace ?

Par définition, pour une introspection efficace, le premier ingrédient indispensable est le temps. Prendre le temps. Cela semble évident, mais c’est souvent là que le bât blesse.

Si prendre la définition d’un temps pour vous, pour réaliser une introspection est difficile… c’est sans doute que vous en avez encore plus besoin que ce que vous imaginiez ! N’attendez pas de trouver du temps pour vous, prenez-le !

Ensuite, une fois que vous avez le temps, il vous faudra un cadre. Un lieu propice au calme où vous vous sentez à l’aise et en confiance. Aménagez-vous un moment où vous ne serez ni interrompu(e) ni pressé(e).

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Clé n°5 de la définition d’une introspection : les deux pièges à éviter

L’introspection est une démarche que vous souhaitez mettre en place ? Super ! Mais avant de vous lancer, lisez les éléments de définition qui suivent afin d’éviter de tomber dans ces deux pièges d’une introspection !

 Piège #1 : la définition du pourquoi dans une introspection

Une introspection est, dans sa définition même, un merveilleux outil… à condition de savoir le manier ! Un des grands dangers est de tomber dans les ruminations sur le passé. Pourquoi certaines personnes tombent dans le piège des ruminations ? Précisément parce qu’elles utilisent le premier mot de ma phrase précédente : « pourquoi » !

Pour déjouer ce piège, la docteur en psychologie Tasha Eurich propose de remplacer la question « Pourquoi » par « Qu’est-ce que ? ». Par exemple : « Qu’est-ce que je ressens aujourd’hui ? » Une question ouverte, qui amène à des pensées sans jugement, davantage orientées solution.

Les pièges de la définition d’un « pourquoi » quand vous faites une introspection :

  • Enferme dans le passé ;
  • Focalise votre attention sur les problèmes, vos limitations, le négatif ;
  • Culpabilise ;
  • Réveille des émotions négatives ;
  • Renforce les ruminations non productives.

Les forces du « qu’est-ce que » – il aide à :

  • Visualiser et accueillir les émotions et ressentis ;
  • Focaliser sur le potentiel personnel ;
  • Rester ouvert(e) d’esprit.

 Piège #2 : le manque d’action

Mener une introspection est très important, mais attention de passer ensuite à l’action et à la définition d’étapes à suivre ! Après l’alignement viennent le projet et sa réalisation. C’est d’ailleurs le cœur de la méthode de coaching CAP : coaching de l’alignement au projet. Cette méthode est centrée sur la recherche de l’alignement avant de créer sa carte au trésor : le chemin qui mène à la réalisation de son objectif.

Un danger de l’introspection est de rester coincé au stade de sa définition et de la réflexion. Agir, oser, tester… c’est primordial pour continuer à évoluer et réaliser votre projet. Sans cette seconde phase de réalisation, la première phase d’introspection perd tout son sens !

Vous cherchez la définition d'une introspection ? Découvrez enfin les 7 clés, bienfaits et pièges de ce voyage intérieur à la rencontre de vous-même !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Après une introspection, la définition de l’action à mener !

Réfléchir c’est bien… surtout si le temps pour agir vient ensuite ! Vous avez fait le point, vous avez en tête votre plan et vous vous êtes créé un chemin pour y parvenir ? Il ne reste plus que la deuxième phase : l’action !

 Clé n°6 d’une introspection : De la définition à la mise en place progressive

Passer à l’action ne veut pas dire réaliser votre objectif en une journée. Souvent, le chemin vers son but se découpe en étapes, elles-mêmes composées d’actions. Un pas à la fois, en augmentant progressivement le niveau de difficulté, vous vous rapprocherez de la réalisation de votre projet.

Ce qui signifie qu’après avoir mené votre introspection, vous allez devoir réfléchir à la définition d’un plan d’action. Composé d’étapes, de petits pas, ce plan vous permettra d’atteindre vos objectifs à votre rythme.

 Clé n°7 – Les deux dangers de l’action

Danger #1 d’une introspection : la définition du bon mur

Grâce à l’introspection, vous savez ce qu’il vous faut faire, ce dont vous avez besoin et ce que vous voulez atteindre. Toutes ces informations vous permettront de concentrer votre énergie là où c’est réellement utile.

Connaissez-vous la métaphore de l’échelle et du mur ?

Avant de poser votre échelle contre un mur pour grimper tout en haut, mieux vaut vous demander : « Est-ce le bon mur ? ». Sinon, vous risquez de gaspiller beaucoup d’énergie à atteindre un sommet qui ne correspond pas à celui que vous aviez visé, et de vous épuiser en vain !

Réfléchir avant d’agir. C’est, par définition, le pouvoir et l’utilité de mener une introspection avant l’action.

Danger #2 : quand franchir le pas est trop difficile

Parfois, la peur, les croyances limitantes, l’angoisse… sont trop fortes. Elles viennent vous noyer sous des messages négatifs, épuisant votre source d’énergie positive. Vous vous sentez bloqué(e). Vous n’arrivez pas à passer à l’action.

Cela peut arriver à tout le monde. C’est humain. La zone de confort est rassurante… mais sur le moyen terme, cette zone de confort risque de devenir étouffante si vous ne vous sentez plus la capacité d’en sortir. Elle devient une prison dorée.

C’est une des raison pour lesquelles une introspection seule ne suffit pas toujours, et nécessite parfois une autre forme de définition : une aide extérieure.

Pour sortir de ce cercle vicieux, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un(e) coach en développement personnel par exemple. Si ce genre de cheminement personnel vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à la conférence offerte “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble“.


La définition et les clés d’une introspection devraient être davantage connues ! Vous en seriez plus serein(e), apprendriez à vous connaitre davantage et à vous sentir plus aligné(e). Imaginez une société où chacun prendrait le temps de s’observer et de s’écouter, ne fut-ce que quelques minutes par jour ? Cela changerait probablement notre façon d’être au monde… et pourrait ainsi contribuer à changer le monde !

Qu’en pensez-vous ? Prêt(e) à tenter l’introspection ? Dites-moi dans les commentaires la technique que vous avez choisie. Et partagez cet article pour faire connaitre la définition d’une introspection autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.