Défi zen #44 : Je kiffe mon job

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cette semaine, le défi que je vous propose est écrit intégralement par une super invitée et je crois qu’à ce niveau là, c’est un cadeau énorme qu’on vous fait car il s’agit d’un véritable mini coaching pour booster votre job, comme ça, gratuit, et avec le sourire, parce que c’est vous:-)

Notre invitée cette semaine : Anne-Françoise Gailly, « Éveilleuse de possibles », qui se décrit elle-même comme « blogueuse légère, coach à facettes, éveilleuse de possibles, (trans)formatrice, alchimiste du quotidien, maman joyeuse et amoureuse de la vie »… Moi, je ne sais pas vous, mais ce petit portrait me donne la pêche et je souris déjà toute seule devant mon écran:-)))

visuel 7

Si vous souhaitez en savoir plus sur Anne-Françoise, rendez-vous sur son site, elle nous propose en ce moment une petite série de vidéos gratuites « voir clair c’est déjà avancer », et vous trouverez plein d’autres ressources et mêmes des programmes en ligne, « Inspire » et « Happy »!

Je suis fan !!!

Sa mission cette semaine : vous aider à réenchanter votre travail, car même si on n’aime pas forcément TOUT ce qu’on fait, changer de boulot n’est pas toujours LA solution magique… Alors suivez le guide les filles zen !

MON BILAN 2 SEMAINES PLUS TARD

Je me sens particulièrement concernée par ce défi, mais ce n’est pas un hasard, je choisis aussi les défis en fonction de mes humeurs:-))) Privilège de blogueuse!

Je pense beaucoup en ce moment à une éventuelle reconversion, en fait ça fait longtemps que ça me chatouille, j’ai toujours admiré les personnes qui se lancent à leur compte, qui n’ont pas de chef, et toute liberté pour créer et avancer. Oui mais voilà, nous avons également des impératifs, des enfants, une maison, des crédits. Me lancer oui, mais pas à n’importe quel prix.

Je suis donc parfaitement ouverte au coaching de notre guest Anne-Françoise, et je m’installe dès dimanche après-midi pendant la sieste, motivée.

 

Question 1 :

  • Je n’ai pas mis zéro car mon boulot a plein d’avantages (voir question 2!)
  • Je mettrais un point de plus à cette note si je n’avais personne à qui rendre de comptes:-)
  • Je mettrais 2 points de plus à cette note si je pouvais travailler librement, depuis chez moi, quand je le veux.
  • Je mettrais 10/10 si je parlais de thèmes qui me sont chers et que j’apportais une réelle plus-value autour de moi.

 

Question 2 :

  1. Les avantages: mon boulot est près de chez moi, j’ai la sécurité de l’emploi, la possibilité de travailler à mi-temps, un travail varié, des collègues agréables, des avantages en nature (vacances, restaurant le midi), un salaire correct, la possibilité de changer quand je veux, un bureau rien qu’à moi, une place de parking… (bref, pourquoi je veux changer au fait?!!)
  2. Les inconvénients: avoir un chef, être obligée de respecter des horaires, de venir au bureau, les sujets traités superficiels, le salaire pas du tout lié au mérite, absence de marge de liberté, aucune créativité… (ah oui! Ça y est!!)

 

Question 3 : j’ai adoré cette visualisation…. je l’ai faite plusieurs fois, en voici la synthèse!

  • je quitte mon boulot,
  • je crée mon auto-entreprise,
  • je développe mon blog (mes blogs) à fond, je fais appel à des pros et mes blogs sont jolis, ils me ressemblent. J’ai même une assistante qui peut m’aider à passer moins de temps sur certaines missions, et plus sur d’autres que j’aime!
  • je médite plus chaque jour, je prends le temps pour les enfants, pour mon mari, je suis toute entière à eux, je pratique la pleine conscience à chaque instant;
  • j’anime des ateliers et je crée des outils pour aider les femmes à se consacrer du temps et se recentrer sur elles, les personnes hypersensibles à vivre avec leur hypersensibilité, et les enfants à mieux gérer leurs émotions;
  • je voyage en famille (genre le big voyage d’un an);
  • je fais un voyage humanitaire, en Inde ou au Tibet;
  • j’écris un livre sur les différences culturelles inspiré de mes voyages.

Ce que je peux faire pour rapprocher mon travail de cela? Euhhhhh…. demander à ma chef de nous délocaliser au Tibet?!

Alors là je suis bien embêtée car mon travail n’a rien à voir avec cela. Ce que je peux faire au boulot pour m’en rapprocher:

  • être plus présente au travail;
  • être très à l’écoute, aider, proposer mes services à tous;
  • me réserver des plages de pleine conscience pour souffler en travaillant.

 

Question 4: Si j’avais une baguette magique, franchement je changerais radicalement!

Mais pour rester réaliste, je crois que je ne ferais qu’aider mon équipe. Je ne ferais pas de contrôle, pas de management, pas de rappels à l’ordre ni de mises au point. Je répondrais à leurs demandes et je proposerais mon aide et c’est tout.

Car c’est dans ces moments que je me sens le mieux, en état de flow, investie et heureuse.

Défi action : une fois par jour, proposer mon aide à une personne différente de mon équipe. Tu veux que je t’aide?

Défi attitude: des pauses de pleine conscience au travail entre chaque tâche accomplie.

Alors coach, ça te semble bien comme bilan? Les filles zen, partagez juste ici votre défi attitude et votre défi action !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

présentation kit media 2 - 2020 - jpg

TU AIMERAIS TE SENTIR ACTRICE DE TA VIE ?

Reçois le Starting Kit OFFERT pour créer la vie qui te ressemble !
  • Un Guide > décryptage des 7 croyances limitantes qui t’empêchent d’être Toi
  • Un Workbook > des pratiques concrètes pour avancer
  • Un certificat d’engagement > pour marquer le départ de l’Expérience de ta Vie !

16 réponses

  1. Cà c’est du teasing Mylène…il me tarde de découvrir ce défi plus en détail. Comme tu le dis changer de job n’est pas toujours une option!
    Mille merci

  2. Défi reçu et lu, étant actuellement en recherche d’emploi je suis pas complètement concernée, mais je vais quand même faire certains des exercices, ça m’aidera pour orienter ma recherche. Merci Mylène et merci Anne-Françoise.

  3. Je viens de m’ inscrire au défi, celui là tombe à pic! Je n’ai pas réussi à me poser cette semaine pour le faire, elle a été très dur au boulot! Maisles questions trottent dans ma tête!

  4. Bonsoir
    Étant en recherche d emploi je ne me suis pas sentie concernée lorsque j’ai vu le défi. Néanmoins je viens de démarrér une formation avec une contrainte d horaire des collègues aux multiples personnalités a découvrir.
    Le premier jour j’ai eu du mal à me positionner, a me lier et cela me préoccupait.
    Finalement en réfléchissant à mon état d esprit et à comment le zenifier j’ai décidé que je n avais ni a chercher à me positionner ni à chercher à me lier, juste être moi et être correcte et souriante avec chacune et le reste suivrait. Ce que j’ai appliqué aujourd’hui. Non seulement je ne me suis pas pris la tête et j’ai eu des échanges très interessants avec de nombreuses personnes. Voilà pr le défi attitude.
    Pour le défi action ce sera d essayer de maintenir cet état d esprit.
    Peut être suis je un peu hors sujet mais je tenais à partager comment ce défi m a aidé d une façon détournée
    Merci Mylene

  5. Alors je dois dire que côté travail je suis bien lotie !!! Après avoir pratiqué un métier qui m’a usée, stressée et dégoutée pendant près d’une décennie , j’ai finalement changé de voix et quelle bouffée d’oxygène : horaires modulables , plus de jours de congés, meilleur salaire, des collègues très agréables, une chef au top et puis surtout au calme …… Je suis ravie de ma situation actuelle. Ceci dit , et peut être à tort , mon job n’est pas ma vie !!! Je me donne à fond, mon travail est apprécié mais j’avoue craindre plus de responsabilités…..
    Il est vrai que dans une autre vie j’aurais été monitrice d’équitation, avec mes écuries à la campagne … mais il ne faut pas se cacher que faire sa place dans ce milieu est difficile et compliqué ….
    S’il fallait améliorer tout ça , j’opterais pour davantage de pause , car j’avoue n’en prendre aucune … On discute entre collègues par moment mais pas de réelle coupure ….
    Je livre mon ressenti un peu vrac j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur !

  6. Bonjour,
    Le défi de cette semaine ne me concerne pas car j’adoooooore mon travail. Et oui, j’ai réalisé mon rêve de petite fille! Mais même avec ça parfois il me pèse car il demande beaucoup d’investissement personnel. Donc cette semaine, pas trop de défi pour moi: j’ai quand même opté pour apporter mon aide à un collègue chaque jour. Et franchement, qu’est-ce que c’est bon! recevoir un sourire ou un merci car on a soulagé une personne d’une charge trop lourde pour elle, quel plaisir.
    Alors merci

  7. J’ai beaucoup aimée cet article, j’adore et je suis passionnée par mon travail…
    Monitrice éducatrice en mecs, plus qu’un travail pour moi une voie qui font que je ne fais pas ce travail par hasard !!!
    Mais voila, des contraintes concilier vie de famille et vie pro, la société qui change et parfois la peur que l’accompagnement qu’ont offrent aux jeunes soient par défaut a raison du manque d’argent…en d’autres mots je me suis bcp questionner cette année sur ce que je souhaite et suis je encore à ma place.
    AVANTAGE : j’aime vraiment ce que je fais l’éducation, l’accompagnement des jeunes, le travail d’équipe…
    INCONV : horaire d’internat mais surtt travailler 2 week-end sur 4 qui parfois me pèse, pas d’aller travailler mais de laisser ma famille.
    le sentiment que parfois notre accompagnement soit due par défaut et ça s’est très très frustrant.
    L’envie de mener plus de prévention, d’action collective et être moins dans l’urgence mais plus dans la construction.

    Bilan : je pense pas avoir réellement l’envie de changement de travail mais besoin de retrouver des motivations, de voir les choses plus positives dans mes actions c’est pourquoi j’ai décidé de mettre en place défi action : un atelier à thème par trimestre pour sortir de l’urgence.
    Défi attitude : rester positive

    Merci

  8. Bonjour,
    le sujet du travail ne m’a pas du tout enchantée, et en plus il a durée 2 semaines …. Ça doit être un signe, bon je me suis plier à l’exercice.
    (Pour information ma société a été racheté il y a qques mois et on est en pleine restructuration, et pour mon compagnon, il est en début de plan social) on ne parle que de cela.
    Avantage : mes collègues, notre entraide, le travail pas trop loin, le parking, le poste spacieux, équipements qui fonctionnent, les clients corrects,
    Inconvénients: le bruit, manque de formation d’aisance, manque de directive communication avec la nouvelle direction, les horaires ( et cela va se dégrader pour la vie perso) et j’espère que ce sera tout.
    Je n’ai pas envie de changer de travail, et j’attends que tout se pose, car tout change. Je ressens de la fatigue car cette mise en place dure. Mon gros point noir est le bruit, je compte insister sur ce fait pour espérer un bureau plus calme puisque on restructure tout même la configuration des bureaux collectifs, ça c’est mon défi action et mon défi attitude : je ne crie plus, soit je me déplace soit j’appelle mes collègues au tel.
    Sinon j’ai un défi en cours et sur lequel je veux continuer : relativiser, ne plus prendre le stress parce que cela ne bouge pas comme je souhaite. Mes armes : la pause du matin et de la aprem, quelques méthodes de sophrologie pour me détendre au quotidien, organiser mes taches ds des chemises, regarder moins souvent les mails, et bouger, faire du sport.
    En tous les cas, c’est pas facile tous les jours …mais je m’accroche.
    Merci Mylène.

  9. Bonjour,
    Je n’ai pas vraiment été concerné puisque je n’ai pas d’activité professionnelle quoi que, si l’on considère que je m’occupe 24/24H de mes deux filles! Elles sont en bas âge (presque 3 ans pour mon ainée et 15 mois pour ma cadette). A cela on rajoute une grande maison, et sur mes épaules, la totalité des charges du foyer (ce que l’on appelle la charge mentale). Je m’occupe également de donner un coup de main à mon mari,
    Avantage de ma situation: je suis à la maison, et je m’occupe de mes filles, je peux leur donner l’éducation que je veux, je fais presque tout toute seule comme je le veux,
    Inconvénient: je suis seule à tout gérer, j’ai énormément de stress (mes filles ont des problèmes de santé), et pour couronner tout, je n’ai pas de modèle familial sur lequel me reposer…. J’ai l’impression de ne pas être à la hauteur des responsabilités que je dois assumer, et de courir partout.
    Mon objectif est d’arriver à mieux tout conjuguer, mieux m’organiser pour être moins débordée!
    Mon défi action: revoir l’organisation
    Mon défi attitude: moins crier, faire plus de méditation,

  10. Ce défi me parlait beaucoup Mylène car mon travail a de nombreux avantages (comme tu le dis quand on a une famille, on ne peut pas non plus tout se permettre) mais il ne me correspond pas à 100%. Je pourrais en changer mais le risque est grand de retomber dans le même genre de tâches.
    Mon grand bonheur serait d’aider – accompagner les autres à se réaliser et à s’épanouir pleinement dans leur vie. Et écrire aussi car c’est ma façon à moi d’inspirer les autres.
    Je cherche encore ma voie et la meilleure manière de faire vivre ma passion. Me pencher sur mon travail, ce qu’il m’apporte m’a beaucoup aidée à voir le bon côté de choses aujourd’hui – en étant plus présente dans ce que je fais, je développe aussi des qualités qui pourront m’être utiles plus tard.
    Merci pour ce défi et vivement le prochain!!

  11. Bonjour,

    Après avoir fait ce challenge je me rends compte que mon emploi me plait, c’est un super point !! 😉 Cedi dit il a des défauts quand même et pas des moindres… bref, je ne rentre pas dans les détails ici mais du coup je mets en défi action de faire une méditation de qqs min avant certains clients…. et en défi attitude de sourire plus quand je me sens tendue. Ca ne va pas être facile !!

    Bonne semaine 🙂

  12. Bonjour Mylène,

    J’ai été très intéressée par ce coaching sur nos jobs, ces questions me parlent mais pour l’instant je rien pu vraiment appliquer car je suis « entre deux », ma mission actuelle va changer ainsi que mon employeur donc une situation un peu délicate, c’est un peu un saut dans l’inconnu mais je garde précieusement tous ces conseils pour les appliquer dans quelques mois. Au quotidien sinon j’ai mis en route la méditation, l’objectif visé est de 5 minutes 3 fois par jour mais j’arrive le faire seulement une fois et je me dis que c’est déjà bien. Au niveau de l’attitude je suis souriante de nature mais j’essaie de sourire encore davantage, c’est à dire même quand j’en ai pas envie et c’est vrai que ça marche (l’exercice du stylo est bluffant). Voilà pour l’instant !

  13. Je kiffe mon job, j’en recherche un surtout et le bon j’espère. J’ai fais le point, recherché, candidaté, osé même. J’ai réussi à décroché 2 entretiens dont un positif car retenue mais que j’ai préféré décliner.
    Défi action : Continuer à rechercher LE poste MON poste
    Défi attitude : Lâcher, oser, faire des compromis, REUSSIR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​