Avoir un déclic pour enfin créer une vie qui nous ressemble

Avoir un déclic, c’est une prise de conscience qui vous aide à enfin aller de l’avant. Découvrez comment agir pour avancer et être vraiment épanouie.

Un jour, j’ai enfin eu un déclic ! Dans cet article, je voudrais vous parler de ce jour très particulier où j’ai eu ce que j’appelle un déclic.

Je voudrais revenir sur un événement de ma vie dont je parle assez souvent parce qu’il a beaucoup compté pour moi d’une part, et je sais qu’il a un impact sur les personnes qui traversent plus ou moins la même chose que moi ; des insatisfactions récurrentes qui les empêchent d’avancer dans la vie, qui les empêchent de se sentir vraiment épanouies. Il s’agit du jour où j’ai eu ce qu’on appelle un déclic.

Avoir un déclic, c’est quoi ?

 Je dirais que c’est le petit truc en plus qui nous donne l’envie très forte de réagir, de changer tes habitudes. Une envie puissante, une envie de réagir supérieure à la peur du changement qui nous maintient habituellement dans la passivité, dans l’attente, la résignation, la non réalisation de nos rêves.

Et donc, voici ce qu’il s’est exactement passé pour moi, pour que je ressente enfin l’envie de reprendre ma vie en main..

Avant, j’étais mal dans ma peau. J’ai eu ce sentiment pendant des années. Et puis finalement, le jour où la crise a été plus importante que les autres, c’est devenu une opportunité, parce que c’est ce jour que j’ai eu un déclic.

Il s’est passé quelque chose, une prise de conscience qui m’a poussée à transformer ma vie, à consacrer dorénavant toute mon énergie au changement. Car pour prendre sa vie en main, pour être heureux, il faut de l’énergie.

Croire que le changement est possible

 Avoir un déclic, c’est enfin croire que le changement est possible. Parce que je suis de plus en plus convaincue que tout part d’une idée, une idée très forte. Dans mon cas, tout cela s’est passé en février 2015. Je traversais une période de petite déprime depuis un moment. J’avais pourtant, à cette époque, attendu de pied ferme une mutation.

Le jour tant attendu était venu : ça y est, on vivait dans le sud, on avait une belle maison, et franchement on aurait dit une maison de vacances. Nous qui venions d’un appartement de 40 m2 dans Paris, le changement était absolument incroyable et magique ! Changer de vie, c’était ce que j’attendais depuis longtemps.

Mais comme vous le savez, le changement d’éléments extérieurs dans sa vie est loin de nous apporter autant de bonheur que l’on pourrait croire. C’est loin de nous apporter le bonheur tant attendu. Et j’en ai vraiment fait l’expérience à ce moment-là.

Quelques mois plus tard, après cet événement super heureux, (installation dans le sud, la belle maison…) et bien mon corps a dit stop. J’ai eu un souci de santé et j’ai dû rester alitée pendant un peu plus de deux mois.

Le sentiment de passer à côté de sa vie

 Le premier mois de cette période d’alitement a été vraiment la période la plus pénible de ma vie. Outre la peur liée à ma santé, je me suis sentie totalement inutile. J’ai eu le sentiment que ma vie manquait de sens, malgré tous les changements positifs que l’on avait opérés. Oui, le premier mois de cette période d’alitement a vraiment été désespérant.

Je me souviens, je zappais à la télévision, je m’ennuyais profondément, j’avais vraiment le sentiment de passer à côté de ma vie malgré toutes mes lectures sur le développement personnel

J’avais le sentiment de m’ennuyer, je me forçais à me lever le matin, j’attendais toujours impatiemment les week-ends, toujours impatiemment les vacances. Et finalement, ces week-ends, ces vacances, s’avéraient assez insatisfaisants.
Presque aussi insatisfaisant que le reste.

Et puis un jour de cette période, ma mère m’a mis entre les mains un livre, un livre qui m’a bouleversée. Et ce livre, je le sens, a été pour moi le déclic, l’envie de reprendre la main sur ma vie, l’envie de sortir de ma zone de confort, de mes habitudes.

Ce livre, c’est “Demain est un autre jour” de Lori Nelson Spielman. C’est l’histoire d’une femme qui, sur le papier, a tout pour être heureuse. Mais elle a le sentiment de ne pas faire ce qu’elle aimerait vraiment faire. C’est une sorte de sentiment un peu sourd, un peu profond, qui en lui-même, ne suffit pas forcément pour changer.

Et ce qu’il se passe, c’est qu’une lettre, laissée par sa mère à sa mort, va venir bouleverser cette routine établie. Sa mère l’invite dans cette lettre à accomplir tous les projets de la bucket list de ses 15 ans, pour toucher sa part d’héritage. Cette femme-là se met à réaliser tous les points de sa bucket list et vous vous en doutez, cela transforme totalement sa vie.

Elle commence à prendre du recul, elle commence à se reconnecter à ce qui était vraiment important pour elle, elle fait le tri, elle se débarrasse du superflu. Ce livre m’a complètement bousculée, j’ai pleuré toute la journée où je l’ai lu, et surtout, je me suis vraiment décidée, à partir de ce moment-là, à commencer une nouvelle aventure de vie.

Commencer à me connaître moi-même, parce que je m’étais en fait totalement reconnue dans l’histoire de cette jeune femme, tellement immergée, comme si c’était mon histoire !

Ça avait suscité en moi tellement d’émotions négatives puis positives, que c’était réellement ça, le carburant dont j’avais besoin pour me mettre en mode action.

Avoir un déclic, c’est une prise de conscience qui vous aide à enfin aller de l’avant. Découvrez comment agir pour avancer et être vraiment épanouie.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire

Écrire sa propre bucket list pour se fixer des objectifs

 Ce qu’il s’est passé après la lecture de ce livre, c’est que j’ai commencé, vous vous en doutez, à écrire ma bucket list moi-même. Et à me reconnecter ainsi à mon essentiel, en profitant de cet état de stimulation positive.

Ce livre a été pour moi le déclic, le point de départ de mon changement de vie. Il y a eu du changement à l’extérieur, mais comme je l’ai dit, ce n’est pas suffisant : il y a eu surtout du changement à l’intérieur.

Et je crois vraiment qu’avoir un déclic c’est essentiel. Parce que ce déclic-là, souvent, il nous vient des autres, il nous vient de témoignages inspirants, de livres inspirants. S’immerger dans des visualisations, s’immerger dans des émotions très fortes, voilà pour moi le mode d’emploi à suivre, pour essayer de créer chez vous les conditions de ce déclic qui va peut-être vous donner la force nécessaire, l’énergie suffisante pour avancer.


Si vous souhaitez que je partage avec vous d’autres éléments, d’autres secrets, d’autres clés qui pourront vous aider à votre tour à créer une vie qui vous ressemble, vous pouvez assister à la conférence en ligne que j’anime. Allez vite vous inscrire, pour enfin avancer dans votre vie et la façonner selon vos envies.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager, par exemple, votre déclic à vous, celui qui vous a permis de confiance en vous et de vous laisser enfin comprendre que le changement était possible.

Lien YouTube:
https://youtu.be/ZIANgj84Z1o

Crédits musique:
One option de Nikolas Weber

Avoir un déclic pour enfin créer une vie qui nous ressemble
4.5 (90%) 2 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.