Se lever plus tôt – Mon bilan du défi zen n°24

SE LEVER PLUS TÔT ET DÉMARRER DU BON PIED… MON BILAN!

Cette semaine, je proposais de relever le défi « se lever plus tôt » parce que c’est bien connu, « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt »! Comme d’habitude, je suis partie pleine de motivation, oui mais… tout ne s’est pas exactement passé comme prévu!

# Se lever plus tôt… Défi 1 – Mylène 0!

Pour moi, ça a été un échec assez retentissant:-)

J’étais pourtant très motivée, comme d’habitude, et puis comme j’ai envie de donner le bon exemple, je m’applique toujours. Donc j’avais décidé d’agir sur les points suivants:

– mettre une musique douce le soir et faire des activités liées au blog mais plus « calmes »;
– aller me coucher dès les premiers signes de sommeil;
– ressortir mon joli réveil luminothérapie avec les petits oiseaux qui chantent;
– faire quinze minutes de yoga.

se lever plus tôtMorning flight TuchodiOui mais finalement, ça ne s’est pas trop passé comme je l’avais prévu!

Ce week-end, ça a été simplement impossible à tenir, j’étais en famille, seule avec mes deux bouts de chou qui se sont littéralement passés le relais en terme de réveils nocturnes, j’ai du dormir 5h en 4 fois:-)

# Se lever plus tôt… Défi 2 – Mylène 0!

Dimanche soir, j’ai voulu reprendre les choses en mains et me coucher plus tôt. J’ai donc programmé une heure de « je commence à ralentir et préparer l’arrêt des activités blog » plus tôt. Mais j’ai quand même raté le début de mon cycle de sommeil qui arrive vers 22h15-30. Or le temps de me coucher il était plutôt 50, mais j’ai tellement de sommeil en retard que je m’endors toujours en 5 minutes (sauf quand j’ai une petite empêcheuse de dormir qui gigote jusqu’à 23h30…).

Lundi matin, pleine de bonne volonté, j’ai inauguré mon réveil naturel petits oiseaux et lumière du soleil programmé à 6h15 pour me laisser une petite marge (je pars prendre le train a 7h10). Bilan : ce réveil est beaucoup trop doux, je me suis réveillée à 6h40. Donc là j’ai effectivement bien senti les effets du stress sur le corps, le cœur à 100 à l’heure et la boule au ventre. J’ai raccourci la douche me suis maquillée un peu de travers et n’ai pas bien déjeuné 🙁

Bon donc jusqu’ici ça ressemble à un échec cuisant non?! Mais quand même, vous me connaissez, je n’ai pas rien fait du tout!

# Se lever plus tôt… Défi 2 – Mylène 1!

démarrer du bon pied last hero Sonntag morgenJ’ai installé un rituel sympa au quotidien. Comme je travaille à environ 80km de chez moi, et bien au lieu d’aller travailler en voiture, j’ai décidé de prendre le train. Cela m’oblige à partir plus tôt car en gros il faut une heure en voiture et tout compris une heure trente en train. J’ai donc fait le choix de me lever plus tôt. Mais le gros avantage, c’est que j’ai une heure rien qu’à moi dans le train.

Le matin, je l’utilise à méditer (comme je continue ma pratique quotidienne de 1h de méditation par jour dans le cadre de mon programme MBSR). C’est une heure excellente pour pratiquer la méditation, de 7h30 à 8h30, je recommande 🙂

Le soir, c’est une heure pour bloguer. Je lis, j’apprends, j’écris sur des sujets qui me passionnent, et j’arrive en pleine forme pour prendre le relais des petits choux (qui à 19h sont en pleine forme eux aussi!).

Et comme ce temps pour moi est devenu un vrai espace de bonheur, cela m’amène à vous parler de vos déplacements… Nous passons toutes et tous beaucoup de temps à nous déplacer pour aller travailler, pourriez-vous utiliser ce temps autrement, en faire un temps pour vous? De sport si vous prenez votre vélo, de relation sociale si vous covoiturez, de lecture si vous prenez train ou métro…?

Et vous ? Avez-vous réussi à être plus matinales que moi ? Qu’avez-vous fait de ce temps en plus pour vous ?

8 Comments

  1. Ouiiii j’ai réussi à me lever plus tôt. En plus d’être moins stressée sur la route pour arriver à l’heure au travail, j’arrivais au travail 15min plus tôt, ce qui me permettait de partir 15min plus tôt le soir aussi. Une belle récompense et un élément de motivation. C’est quand même hyper dur de sortir du lit plus tôt.
    Quant au soir, pour éviter de louper un cycle de sommeil, j’évitais de lancer un épisode une fois dans le lit. Je préférais lire un livre ou sur la tablette, afin de pouvoir m’arrêter à n’importe quel moment. Globalement, je pense que ça me faisait me coucher plus tôt.

  2. J’ai relevé mon 1er défi avec « se lever plus tot » (oui, quand j’avais lu le titre, j’avais pincé le nez); donc je me suis levée 1/4 d’h + tot pour les jours ou on démarre a 8h05 et seulement 5mn + tot les jours ou on démarre a 7h40 (pour ne pas faire « trot tot », j’avue que passer de 7 a 6 sur le réveil, ca me fait un peu mal). La 1ere fois, je m’étais dit que je pourrais faire un peu de méditation bien commencer la journée », au réveil; mais en fait ca ne marche pas trop pour moi : je n’ai aucune envie d’allumer l’ordi de bon matin, ni meme d’entendre une voix pour méditation guidée, et la méditation seule a tendance a virer à la torpeur genre « si si je suis réveillée je vous assure » mais en fait je finis ma nuit. Donc j’aqi plutôt utilisé ce temps pour aller moins vite (je suis une speedee, tout le temps), réveiller ma fille 5mn avant l’habitude pour qu’elle prenne également son temps; du coup, on était un peu en avance sur l’heure de départ, ce qui n’est pas forcement mal !
    Bon, je vas continuer pour ma part, au moins 5mn plus tot qu’avant. Mais je n’arrive pas à « utiliser » ce temps, c’est plutôt « commençons plus en douceur ».

  3. bonjour,
    C’est un excellent défi que de se lever tôt, une mise en route dans le calme permet de passer une bonne journée Je crois qu’une semaine n’est pas suffisante en fait c’est même la plus dure. Je le pratique depuis environ 1 mois déjà mais j’ai de grands enfants( ils font leurs nuits, c’est plus facile).Pour celles qui ont des enfants en bas-âge pourquoi ne pas mettre son réveil 10 minutes plus tôt et juste prendre le temps de se lever,s’étirer, organiser sa journée, c’est déjà beaucoup.Moi, J’en ressent vraiment les effets bénéfiques. Le soir, pas de problème je suis rapidement fatiguée. Le problème c’est quand la routine est perturbée, qu’on reçoit des amis . Alors là c’est carrément dur.Il me faut encore trouver les petits aménagements.

  4. Bonjour à toutes et à tous,
    De mon côté, bilan un peu mitigé aussi : si me coucher tôt ne me pose pas trop de souci (le soir, je préfère bouquiner qu’être sur écran), c’est le lever de bonne heure que je trouve plus difficile.
    Pourtant, est-ce le hasard (ou une forte implication dans les Défi Zen ?;-), mais cette semaine je me suis réveillée naturellement de bonne heure , parfois même très en avance sur la sonnerie du réveil.
    Je ne me suis pas pour autant levée beaucoup plus tôt que d’habitude, mais ces moments matinaux de « liberté » dans le lit permettent de réfléchir tranquillement à l’organisation et aux objectifs de la journée qui commence, dans un moment calme où toute la maison dort encore (et c’est très appréciable).
    Le bémol, c’est qu’une fois tout le reste de la famille debout, la course démarre ; car si je parviens à me lever 1/4 d’h plus tôt, je ne suis pas vraiment prête à imposer cela à mon conjoint et mes enfants (eux non plus !) ; pourtant je reste persuadée qu’il serait bénéfique pour toute la famille de se lever un peu plus tôt, afin que tout le monde soit un peu moins speed (chez nous le matin, les phrases « dépêche toi » et « on va être en retard à l’école  » sont trop récurrentes…).
    La solution est peut-être d’avancer le réveil de tout le monde de 5 minutes, puis la semaine suivante encore 5min ….jusqu’à arriver à un horaire intermédiaire qui permette à chacun d’avoir son quota de sommeil et un temps de préparation suffisant le matin. A travailler sur du long terme !

  5. j(ai suivi le défi de la semaine, moi qui aime coocooner le matin!
    j’avoue que cela a perturbé mon rythme et j’ai ressenti de la fatigue dans la journée,
    je me dis que l’hiver n’est peut être pas le meilleur moment pour démarrer cette habitude, je recommencerai l’expérience au printemps quand l’énergie vitale va fructifier….
    merci pour ton retour d’expérience

  6. bonjour, cette semaine j’ai mis mon reveil a sonner un peu plus tot histoire d’etre un peu plus relax pour me préparer et reveiller les enfants, bon 20mn plus tot vous me direz j’ai pas pris beaucoup de risque mais c’était déjà suffisant pour prendre le temps de savourer mon chocolat avant de reveiller la maisonnée! le plus dur c’est de s’imposer une heure pour le coucher….y a toujours un « dernier » truc à faire comme etendre la lessive parce-que sinon elle va sentir mauvais demain, ranger un peu le salon parcequ’on aime pas se coucher en laissant le foutoir ou répondre aux derniers mails….etc…voyez ce que je veux dire.du coup l’heure tourne et on est pas encore couchée!!mais promis je vais essayer d’améliorer ça. bonne chance et bon défis à toutes.

  7. Je suis une lève tôt donc j’avoue que ce défi a été plus facile à relever que d’autres. Le matin est un des seuls moments de calme de ma journée. Donc j’en profite pour méditer, prier, lire des magazines inspirants et me préparer un bon petit déjeuner. Je suis ainsi bien ressourcée pour démarrer ma journée.
    Pour le coup cette semaine j’ai essayé de me coucher plus tôt, d’écouter davantage mon corps. Et ça m’a fait du bien. Je suis surtout rendue compte que j’avais du sommeil en retard!
    Bilan plutôt positif. Je continue sur ma lancée…

    PS – Pour ma part, impossible de faire autre chose que lire dans les transports. C’est la pause lecture que je n’ai pas ailleurs!

  8. Ici on se lève déjà chaque matin à 6h00… Je prends mon temps pour prendre mon petit déjeuner tout en tirant mon lait (vu que ma fille a 9 mois et demi, c’est un peu long) pendant que mon mari se prépare et promène notre chien. On réveille notre fille à 6h45 pour lui laisser le temps de téter et la préparer (elle part à 7h15 avec son papa), et notre fils de 4 ans se lève à 7h00 (il part à 7h45 avec moi). J’ai le temps de programmer une machine qui tourne en mileiu d’après midi (comme ça on étend dès qu’on rentre), ranger un peu la maison, préparer 2-3 trucs de dernière minute pour l’école et ne pas trop presser mon fils. On arrive ainsi à l’école à 7h55 et on a le temps de lire un livre, faire des photocopies et préparer le tableau avant pour lui de rejoindre sa classe, et pour moi que mes élèves montent.
    Lorsque je ne tirerai plus mon lait je garderai cette heure de lever pour une séance d’abdos puis de yoga, comme avant d’attendre ma fille. Ca me faisait beaucoup de bien. Je me levais alors à 5h30 pour avoir ce moment à moi. Mais là, j’avoue que je ne pourrai pas, car je corrige jusqu’à 23h presque tous les soirs 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.