Prendre conscience de son corps – mon bilan du défi zen n°23

PRENDRE CONSCIENCE DE SON CORPS… MON BILAN!

Cette semaine, je vous proposais de prendre conscience de votre corps… On laisse tellement d’importance au mental, à l’intellectuel, qu’on en oublie trop souvent notre corps. Faire le point sur nos mauvaises habitudes qui lui nuisent, installer quelques changements, et pratiquer l’attention à sa posture… Voilà de quoi agréablement occuper notre semaine, non?!

Cette semaine, j’ai relevé avec grand plaisir ce défi… Il faut dire que le programme de formation MBSR que je suis depuis presque 2 mois m’a mis en conditions! Mais sans aller jusqu’à cette pratique d’une heure de quotidienne, vous pouvez déjà faire beaucoup pour votre corps : exemples et astuces juste ici!

# prendre conscience de mon corps – le point sur mes habitudes

Je me dis que je ne fais rien de très mauvais pour mon corps, cependant en réfléchissant un tout petit peu, j’ai bien quelques mauvaises habitudes que j’aimerais changer :

– me ronger les ongles,
– être trop crispée,
– ne pas faire de sport,
– avoir une alimentation un peu rapide et un manque de produits frais,
– utiliser un maquillage pas bio (notamment un labello de mauvaise qualité),
– ne pas dormir assez.

Cette semaine, j’ai donc fait plusieurs chose dans le “bon sens” :

1/ je me suis vraiment couchée plus tôt 2 soirs cette semaine (ce qui n’a pas toujours été synonyme de bonne nuit malgré tout, la faute à bébé 2!), et j’ai senti à quel point mon corps m’en remerciait. J’ai surtout senti à quel point le lendemain d’une très mauvaise nuit, je n’avais pas les idées claires, impossible de me concentrer ni de positiver, une impression de brouillard.

2/ j’ai remplacé le tic “j’embête mes ongles” par la pratique de mudras (j’ai découvert cela récemment). Il s’agit d’adopter des positions avec ses mains qui permettraient de mieux faire circuler notre énergie... Même sans y croire, ces positions apaisent nos mains et donc notre esprit (car ronger ses ongles ou se tortiller les cheveux sont des tics très concommateurs d’énergie),.

3/ j’ai cuisiné quelques repas plus “sains” mais ça ne reste pas mon grand point fort:-(

4/ j’ai commencé à me préparer à la reprise du sport avec ma sage-femme car je sens que cela me manque!prendre conscience de son corps 1

5/ j’ai surtout pris soin de moi, cela va de paire avec le suivi du programme MBSR de formation à la “Mindfulness” ou méditation de pleine conscience, en m’accordant chaque jour une heure de méditation / yoga / relaxation, et même toute une journée lundi… ce qui m’a beaucoup aidée à relever ce défi!

# prendre conscience de mon corps – exercices d’attention

Entre mes pratiques de méditation quotidienne et le défi de la semaine, j’ai beaucoup tourné mon attention vers moi, mon corps, mon ressenti corporel.
Mais comme je sais que vous n’avez pas forcément le temps de consacrer une heure par jour à cela, voici quelques exemples de cas où j’ai pratiqué l’attention au corps lors d’activités courantes…
Zéro temps en plus, bienfaits illimités!

Une séance debout en épluchant des légumes, je me dépêche car l’heure tourne et les bains ne sont pas donnés (je sens que ça vous parle!). Je suis très pressée, c’est donc le moment idéal pour faire une petite pause. J’examine ma position, je suis debout, totalement en déséquilibre, appuyée sur le côté gauche, un peu sur la pointe du pied droit. Une position qui signifie “je suis déjà un peu partie, je veux aller plus vite”. Je sens que mes épaules sont contractées, mes mâchoires serrées. Alors je fais un petit geste tout simple, j’entrouvre ma bouche, je me rééquilibre et je reprends mon activité.

Une prise de parole devant un groupe, je sens monter en moi l’appréhension de parler. Alors j’ai écouté mon corps et simplement observé les signaux physiques de cette peur qui arrive : mal de tête, cœur qui s’accélère, mains moites, transpiration. Je n’ai pas chercher à stopper ces sensations, cela ne m’est pas possible, simplement à les reconnaître et les accepter.

Dans le train après le travail, je rédige une chronique, assise avec mon téléphone sur mes genoux, je croise les jambes à moitié en équilibre pour le faire tenir. Je sens que je consomme mes petites barres d’énergie ainsi. Au contraire, les jambes décroisées, les pieds à plat, les mains au repos, les gestes plus lents, je sens qu’ainsi je consomme moins, voire je renouvelle ma réserve d’énergie.

prendre conscience de son corps 3Pendant le bain. D’habitude je m’évertue à faire ça le dos courbé forcément pressée d’avoir terminé car c’est inconfortable! Là j’ai décidé de trouver une position dans laquelle je suis bien. Et puis pendant que mon petit garçon jouait, j’ai même eu envie de faire quelques mouvements de yoga.

Là tout de suite en écrivant mon bilan, je constate que mes jambes sont croisées, mon corps penche d’un côté, mes doigts sont très crispés, mes épaules remontées. Je souffle un instant, relâche les épaules, décroise les jambes et m’installe plus confortablement!

Je me sens mieux… et vous? Avez-vous installé de petits changements en vous? Avez-vous pris conscience de vos positions parfois consommatrices en énergie?

ALLER PLUS LOIN

Tu veux rejoindre le programme “Les défis des filles zen” et relever un défi par semaine pour reprendre ta vie en main et vivre une vie qui te ressemble ? Alors inscris-toi ici!