“L’art du bonheur” du Dalaï-Lama: 6 idées qui vont changer votre vie!

L’art du bonheur, écrit par le Dalaï-Lama, est la retranscription d’un dialogue entre le Dalaï-Lama et Howard Cutler, un psychiatre américain. J’ai adoré lire ce livre, très agréable parce que l’écriture est fluide – hé oui, puisqu’il s’agit d’un dialogue – et beaucoup moins axé sur la théorie bouddhiste, qui parfois m’avait presque perdue en lisant “bonheur de la méditation”. L’art du bonheur, au fil de ces échanges très pratiques, recense nombre de conseils et de sources d’inspiration pour mener une vie spirituelle, même lorsqu’on vit en occident et qu’on a une vie bien occupée. Bref, tout à fait l’esprit des filles zen 🙂

L’art du bonheur de SS le Dalaï-Lama: petite critique

 J’avoue, je suis perfectionniste, j’aime apprendre… et surtout avoir l’impression d’avoir appris beaucoup de choses et l’impression d’avoir fait le tour d’une question.
C’est mon défaut car bien souvent, de peur de ne pas tout faire, je ne fais pas… mais voilà, c’est un peu ce qui m’a gênée ici, le fait que la pensée bouddhiste est très très schématisée.
Le livre n’est pas très dense, c’est plutôt une petite bouffée d’inspiration, quelques idées ça et là.

Même si sur le coup, j’avais envie de “plus”, je m’aperçois qu’il a cependant une grande qualité par rapport aux autres: il rend les choses possibles en synthétisant d’avantage. Il est moins détaillé, évoque quelques grands principes essentiels et quelques moyens d’action qui semblent réalisables.

Parfois, il vaut mieux savoir moins, mais agir plus 🙂

Une phrase pour résumer L’art du bonheur de SS le Dalaï-Lama

 Pour être heureuse, il faut remplacer ses états mentaux négatifs par des états positifs, et développer la compassion.

Les 6 idées phares de “l’art du bonheur”

Idée n°1: La recette du bonheur

 Le but de la vie, c’est la recherche du bonheur.
Nous partageons toutes ce même but, mais nous commettons toutes une erreur quand nous cherchons comment être plus heureuses.

Nous cherchons le bonheur dans les circonstances extérieures, alors nous partons en vacances, nous changeons de travail, de maison, de mari parfois 🙂 Et après une petite période d’euphorie, nous retrouvons plus ou moins notre niveau de bonheur d’avant… S’il n’y avait qu‘une chose à retenir, ce serait celle-là: le bonheur n’est pas ailleurs, il est en nous-mêmes.

  • Nous devons pour cela distinguer plaisir et bonheur, car ce qui nous fait plaisir ne nous rend pas forcément heureuses.
  • Nous devons également supprimer les désirs superflus, et apprendre à se contenter de ce qu’on a.
  • Nous devons cultiver en nous et appliquer dans nos actes au quotidien une attitude de compassion.

Idée n°2: La méthode simplissime pour être heureuse

 Dans “l’art du bonheur”, le Dalaï-Lama revient sur cette idée déjà largement développée, et pour cause, dans “bonheur de la méditation “: nous pouvons changer car c’est possible physiologiquement.
Donc cessons de nous tourmenter et nous lamenter, si nous voulons changer, nous le pouvons, c’est possible.
Il suffit pour cela d’apprendre à:

  • Identifier ses états mentaux négatifs,
  • Les transformer en cultivant à la place des états mentaux positifs,
  • Développer la compassion.

Cela paraît simple… alors  voici un petit cas pratique que j’ai fait immédiatement après la lecture de ce chapitre de “l’art du bonheur”…. je vous invite à faire de même!

Je suis énervée après mon locataire qui ne paye pas ses loyers. Alors dans la mesure où je ne peux pas faire grand chose, excepté lancer une procédure pour changer de locataire, ce que j’ai fait, j’identifie que je ressens de la colère. Puis je décide de remplacer cette colère par de la compassion. Il ne se rend sûrement pas compte de ce qu’il fait, il n’a donc pas encore compris qu’on est riche que d’entretenir des relations positives autour de soi. J’apprends à ne pas (trop) lui en vouloir.

Idée n°3: Cultiver en soi la compassion

 L’essentiel dans la vie est d’approcher les autres avec chaleur et compassion: cela permet de se sentir à l’aise et n’être jamais seule.
Nous sommes interdépendants, pour être heureux nous avons besoin des autres. Il faut donc créer avec chacun des liens authentiques, fondés sur notre humanité commune.
Cela consiste à toujours voir les points communs que nous avons avec les autres, c’est-à-dire reconnaître que nous voulons toutes et tous la même chose, être heureux.
Se mettre à la place de l’autre en toute situation est également une manière de faire grandir la compassion pour appliquer “l’art du bonheur”.

Ces idées sont bien entendu valables dans le couple qui doit être fondé sur le respect et la compassion mutuels, des incontournables pour être heureuse en amour.

Le sentiment de l’insupportable devant la souffrance de l’autre nous renforce également mentalement et physiquement. Pratiquer la méditation sur la bienveillance est un excellent exercice pour faire grandir en nous la compassion.

Idée n°4: La juste attitude pour transformer la souffrance

 Dans “l’art du bonheur”, le Dalaï-Lama nous propose également de reconnaître que la souffrance, qu’elle soit aigüe ou latente, est présente dans la vie et qu’elle n’est pas une anomalie.
L’étude et la méditation  permettent de la connaître et de s’affranchir des causes principales de la souffrance telles que les voit le bouddhisme, et qui sont: l’ignorance, le désir, l’aversion.

Accepter la souffrance plutôt que la fuir, cela implique notamment d’accepter l’impermanence (tout change), d’élargir sa façon de voir les choses en se mettant à la place de l’autre, et d’accepter l’utilité de la douleur pour diminuer sa souffrance. Car entre la douleur et la souffrance, il y a l’incompréhension, la peur, le sentiment d’injustice.

Pour mieux accepter la souffrance, une pratique courante dans le bouddhisme, et particulièrement efficace, est de penser aux autres qui souffrent aussi, autant voire plus que nous, et penser au fait que la douleur nous unit.

l'art du bonheur
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Idée n°5: Les astuces pour surmonter les obstacles

 Surmonter les obstacles, c’est apprendre et faire des efforts pour vivre toujours plus heureuse, et plus sereine.
Le sentiment d’urgence, lorsqu’on pense régulièrement notamment au fait que notre vie n’est pas éternelle et qu’elle prendra nécessairement fin, tôt ou tard, nous donne cette énergie.

Deuxième conseil prodigué dans cette partie, il faut pratiquer activement la patience pour éradiquer la colère et la haine qui sont notre principal ennemi. Il est important d’apprendre à écouter sa colère, mais de toujours agir par compassion, par souci de l’autre, et pas sous l’emprise de la colère.

Ce raisonnement est logique: prenez quelques secondes pour vous visualiser vous-même en colère, comment vous sentez-vous? Sereine? Heureuse? Cela change-t-il positivement la situation?

Autre conseil que j’ai trouvé bien utile pour affronter ses peurs, si on a le trac. C’est de simplement veiller à agir pour les autres en faisant de son mieux, au service des autres. Au pire, si on échoue, le simple fait d’avoir agi pour les autres, nous rendra heureuses quand même.

Idée n°6: le B.a.-ba d’une vie spirituelle?

 Dans “l’art du bonheur”, le Dalaï-lama nous invite à consacrer 80% de notre temps à la pratique spirituelle…. Ce qui bien sûr m’a fait le même effet qu’à vous lorsque je l’ai lu 🙂

Pourtant, tout nous est-il impossible? Pas si sûre. Car il est tout à fait possible et même souhaitable de l’inclure à son quotidien.

Pour cela, vous pouvez vous exercer à identifier tout au long de la journée vos émotions pour mieux les gérer, et surtout veiller à remplacer les états mentaux négatifs, par des états positifs.
Vous pouvez également mettre la bonté et la compassion au cœur de vos relations avec les autres, en vous efforçant de toujours agir dans l’intérêt des autres.

Voici les 6 idées principales que j’ai retenues de la lecture de “l’art du bonheur” du Dalaï-Lama. La lecture de “bouddhisme au quotidien et de “bonheur de la méditation” vous permettra d’en savoir plus sur les nombreuses bonnes habitudes, aussi simples et efficaces, inspirées du bouddhisme, que vous pouvez adopter au quotidien pour transformer votre vie!

Connaissiez-vous ce livre? Avez-vous envie d’en savoir plus sur le bouddhisme?

Enregistrer

Donnez votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.