Enfants hypersensibles : 8 pistes pour les aider

Enfants hypersensibles : découvrez les 8 pistes faciles à appliquer pour les aider au quotidien. Apprenez-leur à visualiser et accueillir leurs émotions de façon concrète.

Aujourd’hui, nous allons parler des enfants hypersensibles. Mais pour commencer penchons-nous sur ce terme : on dit d’une personne qu’elle est hypersensible lorsqu’elle bénéficie d’une réceptivité des émotions plus forte que la moyenne. Elle est en général très empathique, intuitive et passionnée, et va au fond des choses, qu’elles soient positives ou non.

Alors, votre enfant est-il hypersensible ? Comment l’aider au quotidien ? Quels outils peuvent vous faciliter la tâche ? Voici toutes nos astuces !

Note : Cet article invité est rédigé par Jessica de Mum en Vrac.

Jessica, 32 ans, maman de 3 garçons (dont des jumeaux) 2 hypersensibles et 1 hyper-émotif, adepte de la parentalité positive et des DIY, que je présente sur mon blog Mum en Vrac.

Enfants hypersensibles : les idées reçues

 Si vous avez un enfant qui présente cette sensibilité, vous avez sans doute déjà entendu de la part de tierces personnes : « Oh mais quel comédien ! ». Mais vous savez que c’est totalement faux. Un enfant hypersensible n’en rajoute pas : il est simplement exalté par ses émotions, vit les choses à fond et c’est parfois très difficile pour lui. Il a simplement besoin d’être aidé sur plusieurs plans :

  • Nommer son émotion : il doit apprendre à reconnaître celle qui l’envahie : tristesse ? Déception ? Colère ? En mettant un nom précis dessus, il découvre comment se comprendre lui-même.
  • L’exprimer : votre tout petit doit pouvoir laisser jaillir son ressenti. Le retenir ou l’enfermer ne contribue pas à son bien-être.
  • Amadouer son émotion : il doit réussir l’accueillir et à la maîtriser.

Un enfant hypersensible en colère sera souvent accusé de faire « une crise » car il aura tendance à se jeter à terre, taper des pieds, hurler… Ces réactions semblent parfois disproportionnées, inappropriées et sont aussi difficilement vécues par les parents qui peinent à comprendre ce qui se passe.
Mais si votre tout petit semble incontrôlable, vous devrez l’aider à se calme, car il n’y parviendra pas seul. Il est totalement dépassé par ses émotions et ne pourra pas en sortir sans votre aide. Représentez-vous un tsunami qui envahit soudain son petit corps et le submerge totalement. Ses bouleversements sont intenses, et s’il est parfois difficile de rester patiente, vous savez que vous devez trouver les moyens de prendre sur vous pour l’apaiser.

Souvent analysée comme un défaut, il est important de voir cette hypersensibilité comme une qualité qu’il faut apprendre à exploiter avec justesse. Les enfants qui ressentent de telles émotions ont une capacité à être facilement stimulés, et disposent d’une forte empathie.

Ils sont davantage conscients de ce qui se passe à l’intérieur de leur corps mais aussi au sein de leur environnement : leur sensibilité au bruit est extrême, leur réaction au changement est intense, ils sont sensibles aux variations de températures ou encore aux vêtement humides… Tant de petits détails, qui, pris un à un, peuvent changer la vie de votre enfant hypersensible.

Je vous propose ici quelques astuces et petits exercices que vous pouvez réaliser simplement à la maison : l’important est d’alterner et de trouver la solution qui convient le mieux à votre enfant. Elles l’aideront à accueillir ses émotions et à les accepter.

Les solutions pour aider les enfants hypersensibles à apprivoiser leurs émotions

1. Le coussin de la colère

 En cas de grosse colère, les garçons ont à la maison un « coussin de la colère » qu’ils ont le droit de frapper : dédié à cette activité, il apaise les tensions et ils finissent très souvent par un fou-rire.
Vous pouvez aussi choisir de déguiser un coussin en vilain monstre de la colère !

2. Le punching-ball

 Dans le même esprit que l’activité précédente, nous avons installé un punching-ball qui peut servir à n’importe quel moment. Pour apaiser une colère, délivrer d’un trop plein d’énergie ou juste s’amuser, c’est une solution très appréciée et efficace. Cette activité est aussi particulièrement pratique quand il ne fait pas très beau et que les enfants ne peuvent pas se dépenser à l’extérieur.

Enfants hypersensibles : découvrez les 8 pistes faciles à appliquer pour les aider au quotidien. Apprenez-leur à visualiser et accueillir leurs émotions de façon concrète.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

3. Travailler sur les émotions

 On utilise également différents supports pour travailler sur les émotions et ainsi apprendre à les reconnaître, les nommer et les exprimer. Lorsqu’elles sont identifiées, ces dernières sont moins frustrantes. Dans cette logique, on trouvera par exemple des cartes à imprimer en téléchargement libre, des sacs à émotions, ou les cahiers Filliozat qui sont particulièrement bien faits.

4. Mettre en place une routine et des rituels

 Affichée là où l’enfant la verra facilement (sur le frigo, sur la porte de sa chambre…), la routine servira à le rassurer. Il en est de même pour les rituels, du coucher par exemple : il sait ce qui l’attend, il peut vérifier facilement ce qu’il a à faire, et cela évite du stress à tout le monde.

5. Pratiquer la sophrologie et relaxation

 Tous les exercices de détente et de relaxation sont précieux pour apaiser les enfants hypersensibles. Ils leur permettent de souffler et de déconnecter un peu leur cerveau.

6. Dessiner les émotions

 Lorsqu’elles sont difficiles à exprimer oralement, l’enfant peut les dessiner de manière concrète ou abstraite : coucher son ressenti sur papier l’apaisera. Il peut ensuite jeter ou déchirer son dessin afin de se débarrasser de l’émotion parasite.

7. Chanter, danser…

 Un psychologue nous avait expliqué que lorsque l’enfant chante, danse ou réalise une activité qui lui plait particulièrement, il parvient à déconnecter son cerveau de toutes les pensées négatives. C’est donc un sas de décompression pour lui.

8. La métaphore de la maison des émotions (Stéphanie Couturier)

 Si vous ne connaissez pas les livres de Stéphanie Couturier, foncez les découvrir ! Proposés à un prix tout doux, ils sont particulièrement adaptés à toute sorte de problématiques que peuvent rencontrer les enfants hypersensibles (la confiance en soi, la peur, la jalousie…). Ils regorgent de conseils pour les parents et d’astuces pour les enfants.
La métaphore de la maison des émotions est très efficace :

« logée dans le haut de notre ventre (plexus solaire) elle accueille toutes les émotions qui circulent dans notre corps. »

L’enfant peut ainsi les visualiser en lui et l’auteure propose un tas d’outils pour l’aider à nettoyer sa maison des ressentis négatifs, quand ils s’installent un peu trop longtemps.


Ce qu’il est très important de retenir, c’est que l’hypersensibilité est un don qui peut s’apprivoiser avec le soutien adéquat et les bons outils. Et si vous voulez d’autres astuces, voici en bonus 10 petits jeux zen pour vos enfants 😊 Alors, prêtes à essayer ?

Enfants hypersensibles : 8 pistes pour les aider
Donnez votre avis sur cet article

2 Comments

  1. Génial, merci pour ce super article, je comprends mieux le comportement de mes filles.
    La dernière est sans cesse en train de parler de chanter, elle ne sait pas se taire. C’est épuisant au quotidien. Mais avec cet article je comprends bcp de choses et on va pouvoir l’aider. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.