Les pensées négatives : 8 pratiques pour s’en libérer

Les pensées négatives vous gâchent la vie ? Découvrez dans cet article 8 solutions pertinentes pour une vie plus épanouie.

Vous arrive-t-il d’avoir des pensées négatives ? Des pensées qui vous donnent l’impression que vous n’êtes pas capable de faire quelque chose ? Ou encore qui vous poussent à voir la vie sous un jour plus sombre ? 

Il peut arriver que l’apparition de ce type de pensées entraîne un sentiment de mal-être. Il est alors important de prendre un instant pour faire le point vis-à-vis de soi-même. 

Ce qui vous apparaît comme de mauvaises pensées peuvent être une alerte de votre état mental et émotionnel. Il est donc nécessaire d’en prendre conscience avant que cela n’affecte réellement votre vie personnelle ou professionnelle. Dans cette optique, cet article vous présente :

  • Ce que l’on appelle pensées négatives
  • L’origine de ce type de pensées
  • Les mauvaises pensées les plus courantes
  • 8 pratiques pour en venir à bout

Qu’est-ce que les pensées négatives ?

Une pensée négative est une pensée qui vient limiter votre sensation de bien-être. A l’instar des pensées limitantes, elles peuvent vous conduire à vous sentir mal. 

C’est un fait : chaque personne rencontre ce genre de pensées à certains moments de sa vie, cela fait partie d’un cheminement plus global. Pour autant, il faut savoir se montrer vigilant(e) lorsque ces sentiments deviennent répétitifs et omniprésents. 

Puce rose Des pensées aux croyances négatives

Le risque dans le cadre de pensées négatives qui se répèteraient trop souvent, c’est de voir celles-ci se transformer peu à peu en croyance limitante. 

Il s’agit du moment où vous commencez à croire que vos pensées sont vraies, alors qu’elles n’ont en réalité bien souvent aucun fondement. 

Dès lors vos pensées deviennent votre réalité et risquent d’influer négative sur votre perception des personnes qui vous entourent et de la vie en général. 

Puce rose L’impact des pensées négatives sur le positif

Lorsque vous resté(e) focalisée sur des pensées négatives, vous courrez le risque de passer à côté des éléments positifs de votre vie. 

Lorsqu’une mésaventure survient, vous vous attendez à ce que cela se reproduise encore et encore. A contrario, lorsqu’un événement positif se produit, vous n’en tenez pas réellement compte et commencez déjà à nourrir les pensées négatives du genre : cela ne va pas durer…

Dans ce contexte, non seulement vous risquez d’avoir tendance à minimiser les aspects positifs, mais également de penser que la situation n’évoluera jamais en votre faveur… 

Heureusement, il existe différents moyens de mettre fin aux mauvaises pensées. Mais pour cela, il est nécessaire d’en connaître les causes principales. 

Pourquoi avez-vous des pensées négatives ?

Vos pensées sont le reflet de votre état émotionnel. Si elles sont négatives, cela devrait vous mettre en alerte sur ce que vous ressentez intérieurement. Il est en effet possible que vous éprouviez un certain mal-être intérieur. Ce dernier se rapporte le plus souvent aux peurs de l’ego, et principalement la peur de manquer d’amour…

Puce rose L’égo et la peur de manquer d’amour 

Bien souvent, les pensées négatives vont découler de votre ego. En effet, celui-ci étant l’expression de vos peurs – et principalement de la peur de manquer d’amour – il risque de vous pousser à mettre en place certains schémas, certains comportements négatifs : 

Dès lors, il est important de comprendre que ces pensées que vous jugez mauvaises ne découlent pas de la réalité, mais bien d’une interprétation de votre ego face à ses peurs. 

Les causes pouvant faire apparaitre des pensées négatives

Puce rose Les pensées négatives en lien avec les habitudes de vie 

La façon dont vous vivez, vos habitudes quotidiennes, peuvent avoir une influence positive ou négative sur votre mode de pensée. En général, apprendre à s’écouter et à prendre soin de soi va favoriser l’apparition d’une pensée positive.

A contrario, certains comportements risquent d’avoir l’effet inverse et de favoriser les pensées négatives : 

  • Le manque de sommeil ; 
  • Une alimentation inadaptée ; 
  • Ou tout autre besoin physique auquel vous ne prendriez pas le temps de répondre. 

Pourquoi ne pas commencer par prendre soin de vous ? 

Puce rose L’influence des Drivers dans votre quotidien 

Les règles qui vous ont été inculquées dans votre enfance, de même que certaines fausses croyances élaborées avec le temps, ont engendré l’apparition de « Drivers ». Il s’agit de commandement courts et impérieux qui vont diriger toute votre vie. 

Par exemple : 

  • « Sois gentil(le) »
  • « Fais plaisir »
  • Etc…

Dès lors que vous dérogez à l’une de ces règles, vous risquez d’être confronté(e) à des pensées négatives venues vous rappeler à l’ordre… Apprendre à détecter ces drivers peut donc être un premier pas pour en limiter les répercussions ! 

Puce rose Les répercussions de votre état émotionnel

Chaque personne possède plusieurs corps. Et chaque corps va se répercuter sur les autres. En l’occurrence, les pensées négatives sont souvent occasionnées par une émotion négative. 

Lorsque cette émotion n’est pas écoutée, ni prise en compte, alors elle va venir se répercuter sur les autres corps. D’abord sur le corps énergétique. Puis sur le corps physique. 

C’est ainsi que peuvent apparaitre certains maux, voire certaines maladies. 

Pour l’éviter au maximum, le mieux est encore d’apprendre à écouter vos émotions lorsque vous les sentez monter en vous. Vous viendrez ainsi limiter ses répercussions ainsi que l’apparition de pensées négatives. 

Puce rose Les pensées négatives et la fausse anticipation 

De nombreuses personnes ont des craintes quant à l’inconnu. C’est notamment le cas lorsqu’elles pensent à l’avenir, ne sachant pas ce que demain apportera. Elles se trouvent alors dans une fausse anticipation du futur qui risque de devenir source d’angoisse. Dans ces cas-là, les personnes peuvent avoir tendance à toujours prévoir le pire

8 pratiques magiques lorsque les pensées négatives apparaissent 

Vous l’aurez compris, les pensées négatives qui peuvent traverser votre esprit ont une raison d’être. C’est en partant de ce constat que les 8 pratiques qui suivent ont été établies. 

Puce rose Prendre conscience quand les pensées négatives apparaissent

La première pratique est une sorte de préalable. Il s’agit d’apprendre à repérer les moments où ces pensées négatives apparaissent. Cela peut vous sembler anodin, mais il peut arriver que celles-ci soient banalisées par un contexte émotionnel trop prégnant. Dans ces moments, vous ne réalisez pas toujours que les pensées négatives viennent de faire leur apparition parce que vous vous sentez submergé(e) par l’émotion qui en est à l’origine… 

Il s’agit alors de prendre conscience de ces moments de « bascule » où vos pensées commencent à s’assombrir… Cela vous permettra de passer aux étapes suivantes. 

Puce rose Accueillir les pensées négatives 

Après avoir détecté le moment où les pensées négatives surviennent, vous allez pouvoir les accueillir. 

Vous vous demandez pourquoi ? La réponse est assez simple ! 

Votre premier réflexe est probablement de vouloir faire taire cette pensée que vous jugez mauvaise. Oui mais… En agissant ainsi, vous risquez de venir l’accentuer. Un peu comme lorsque vous vous dites de ne pas penser à un éléphant rose : en général c’est justement l’opposé qui se produit !

De ce fait, plutôt que de vouloir effacer les pensées négatives lorsqu’elles arrivent, prenez un moment pour leur dire « je te reconnais, je te vois et je t’accepte comme faisant partie de moi-même ». 

Puce rose Analyser la situation ayant engendré les pensées négatives 

Dans cette troisième étape, vous allez pouvoir faire une sorte de Zoom arrière pour venir observer la situation dans son ensemble. Dans quel contexte cette pensée est-elle apparue ? 

Prenez le temps de vous remémorer avec clarté ce qui a pu se produire dans votre journée jusqu’à faire apparaitre les pensées négatives en question. N’hésitez pas à noter ce que vous aurez découvert dans un carnet. Cela vous permettra éventuellement de prendre conscience d’une sorte de « schéma » répétitif qui aurait pu se mettre en place. 

Puce rose Faire le point sur les émotions qui se cachent derrière les pensées négatives 

Une fois que vous aurez compris de quelle situation découlent les pensées négatives, vous allez pouvoir passer à cette quatrième étape… Cette fois, il s’agit de faire le point sur vos émotions. 

Demandez-vous : quelle(s) émotion(s) se cache(nt) derrière cette réaction ? 

Peur, tristesse, colère… Comme vous l’avez vu, toute pensée négative est liée à une émotion. Il est donc important de :

  • Prendre conscience de celle-ci pour pouvoir l’accueillir à son tour plutôt que de la rejeter en bloc. 
  • Mieux comprendre le processus qui a engendré les pensées négatives. 

Puce rose Observer ses réactions 

La quatrième étape consiste à prendre un moment pour vous observer :

  • Comment votre corps réagit-il par rapport à cette pensée ? 
  • Quels sont vos ressentis physiques ? 
  • Quelles actions / Comportements avez-vous adoptés ?

Cette étape va être importante pour deux raisons principales. La première est qu’en agissant de la sorte, vous allez apprendre à écouter votre corps. La seconde est qu’en vous focalisant sur des faits, vous ferez le premier pas pour prendre de la distance par rapport à toutes les pensées négatives que vous aurez en tête. 

Puce rose Prendre conscience de ses besoins 

A présent, vous allez pouvoir aborder la dernière étape pour avoir une vue complète de ce qui s’est produit en vous jusqu’à faire apparaître les pensées limitantes. Vous avez pris conscience de : 

  • La situation ;
  • Votre ou vos émotions ;
  • Les pensées négatives ;
  • Vos réactions. 

Vous allez donc pouvoir aller au-delà en identifiant le besoin qui se dissimule derrière tout cela. La situation a fait apparaître une émotion, qui a déclenché des pensées et une certaine réaction. La question est donc de comprendre « Pourquoi ». Qu’est-ce qui a déclenché cette émotion ? Quel besoin n’a pas trouvé la réponse que vous attendiez ? 

Une fois cette étape franchie, vous aurez toutes les cartes en mains pour suivre les deux dernières pratiques ! 

Puce rose Nourrir l’Amour en soi 

Votre nature est l’Amour. Pour autant, votre peur d’en manquer peut pousser votre ego à mettre en place certains comportements, certaines réactions, en vue de vous préserver de ce manque. 

Ainsi, une fois que vous aurez accueilli et compris le message transmis par les pensées négatives, la meilleure réponse possible est de nourrir l’Amour en vous-même. 

Pour cela, vous pouvez par exemple : 

  • Tenir un carnet de gratitude, pour mettre le focus sur tout ce que vous aimez et chérissez dans votre vie. 
  • Utiliser des citations positives et inspirantes, pour remplir votre quotidien d’amour et d’ondes positives. 
  • Créer votre mantra, pour vous encourager et vous tenir motivé(e) !

Puce rose Poser une intention et créer votre Vision

La dernière pratique est en quelque sorte un bonus… Pour commencer, posez l’intention de non seulement remplir votre vie d’amour, mais également de prendre en compte par vous-même le besoin qui a créé les pensées négatives. 

Après tout, qui mieux que vous-même, a le pouvoir de créer la vie qui vous ressemble ? 

Ensuite, toujours dans l’idée de tenir compte de vos besoins, de tout ce qui compte pour vous, pourquoi ne pas commencer à élaborer votre Vision. Au-delà de répondre à la question « qui suis-je » aujourd’hui, vous pourriez ainsi répondre à la question : « qui je veux être ». 

Si vous souhaitez avancer dans cette direction, au travers notamment de la boussole de l’alignement, n’hésitez pas à réserver votre place à la formation-conférence en ligne offerte : « 8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble ». 


Les pensées négatives sont souvent une manière de communiquer votre besoin de vous recentrer sur vous-même. Abordez donc une approche proactive pour améliorer votre bien-être et votre équilibre. Et n’oubliez pas que ce processus requiert du temps, mais aussi de l’engagement.

Vivez-vous avec des pensées négatives ? Êtes-vous prêt(e) à vous en défaire ? Répondez-nous en commentaire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.