Le bonheur est en nous: 7 exercices à tester sans attendre

Je ne sais pas vous, mais moi, je suis un peu lassée d’entendre partout que le bonheur est en nous. À force de l’entendre, je n’intègre même plus l’idée que ça pourrait être vrai. Et cela, alors même que la psychologie positive a confirmé que nous pouvions agir sur notre capital bonheur à hauteur de 40 % environ. 50 % seraient inscrits dans nos gènes, et 10 % seulement dépendraient des conditions extérieures.

Voici pourquoi je vous propose cet article ultra pratique dans lequel j’ai regroupé 7 exercices – testés et approuvés – pour déceler le bonheur en vous.

 

Pourquoi ne pas par exemple consacrer une semaine à cette découverte en effectuant un exercice par jour? Quelle que soit votre organisation, n’oubliez pas que l’essentiel est de passer à l’action !

Premier exercice : la pratique du journal des petits plaisirs

Cette habitude fait désormais partie de la boîte à bonheur de nombreuses personnes, car ses bienfaits sont reconnus et son utilité fait l’unanimité.

Chaque jour, prenez l’habitude d’identifier dans chaque moment « classique » les petits plaisirs que vous vivez… Moi tout de suite, il y a le plaisir de prendre mon petit déjeuner au calme avec une revue, ma tartine aux céréales beurrée… Quoi qu’on en dise, nos journées sont remplies de petits moments agréables… Si si! Mais nous avons cette tendance physiologique à mettre l’accent sur les choses négatives que nous vivons. Et ce qui à la base avait pour but de nous protéger des dangers nous gâche bien la vie aujourd’hui!

Puis notez-les dans un joli carnet… Et relisez ces pages de petits bonheurs le soir avant de dormir ou le matin avant de vous lever. Vous n’allez rien changer à votre quotidien, et pourtant votre vie vous paraîtra plus belle!

J’ai testé pendant une semaine le carnet des petits plaisirs, découvrez mon bilan et mes petits bonheurs à moi.

 

Deuxième exercice: partagez votre bonheur

Vous avez mis en place l’habitude de tenir un carnet de vos petits plaisirs quotidiens? Allez plus loin en échangeant vos petits bonheurs!

Vous trouverez sur Internet de nombreux blogs et pages Facebook qui proposent de partager ses petites joies quotidiennes. Connaissez-vous les 3 kifs de Florence Servan-Schreiber? C’est si rafraîchissant et inspirant de partager des petites joies!

Et si vous n’êtes pas adepte des réseaux sociaux, vous pouvez tester cela: chaque soir, prenez quelques minutes en famille pour discuter des jolies choses qui vous sont arrivées dans la journée… et donnez par la même occasion à vos enfants l’envie de faire pareil.

 

Troisième exercice: apprenez à méditer… en douceur

Je pratique la méditation depuis quelques temps déjà, mais pas assez pour avoir oublié comme il est difficile de se lancer! Et pourtant, chaque jour, je me remercie d’avoir persévéré et de ne pas m’être laissée décourager par la spiritualité et les rituels parfois complexes qui l’entouraient.

Je vous parle donc ici de méditation sans idéologie… et sans formalisme particulier!

Réservez 15 petites minutes à cette méditation, et quoi qu’il se passe, ne vous jugez pas, il est normal de rencontrer des difficultés, tous les méditants sont passés par là !

Mon outil conseillé pour les débutantes: votre respiration.

« Installez-vous au calme, le dos bien droit, que vous soyez assise ou en tailleur. Respirez doucement et portez votre attention sur votre respiration, chaque inspiration, chaque expiration. Visualisez le circuit de l’air que vous respirez entrer dans vos narines puis ressortir. Sentez par exemple comme l’air est plus frais quand il entre, plus doux quand il ressort. Vous pouvez visualiser cet air comme un nuage de vapeur qui s’échappe à l’expiration. Notez bien que des pensées viendront inévitablement vous distraire, ne vous jugez pas, c’est normal, ramenez simplement votre attention à votre respiration. »

« Le seul, l’unique, le vrai voyage, c’est de changer de regard… » Marcel Proust.

Le bonheur est en nous
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Quatrième exercice : pratiquez l’autosuggestion positive

« Je vais bien, tout va bien… » Se répéter que tout va bien permettrait d’aller effectivement mieux. Je suis comme vous, au début cela m’a semblé bien naïf pour fonctionner ! Mais comme je suis testeuse en trucs du bonheur, j’ai pratiqué pendant une semaine l’autosuggestion positive… Et mon bilan est assez parlant!

L’idée: apprendre à identifier les pensées négatives récurrentes que vous avez sur vous-même, votre vie ou vos proches. Les identifier demande du temps, je vous recommande donc de prendre un petit temps de pause en tête-à-tête avec vous-même pour l’effectuer.

Puis trouvez pour chacune de ces pensées négatives sa contrepartie positive, son inverse.

« Les autres ne m’aiment pas » deviendra… « Les autres m’apprécient telle que je suis ».

Notez vos pensées positives sur une petite feuille et lisez-les régulièrement, plusieurs fois par jour. Vous pouvez même aller plus loin en vous visualisant ayant parfaitement accompli ces pensées, dans l’exemple, visualisez-vous entourée de gens aimants qui vous apprécient sincèrement.

 

Cinquième exercice: souriez!

C’est simple, efficace, redoutable même, et cette habitude fait l’unanimité, un incontournable donc! Exercez-vous à sourire, à vos proches, vos collègues, aux personnes que vous croisez tout au long de votre journée.

Mais vous pouvez même aller plus loin et sourire seule, sans raison, de votre lever jusqu’à votre coucher.

En écrivant ces quelques lignes, je me suis mise à sourire… (et une nouvelle fois en relisant mon article… imbattable je vous dis!!) Et bien l’effet sur mon humeur s’en est immédiatement trouvée améliorée.

Pourquoi? Parce que notre cerveau ne supporte pas les contradictions! Si nous sourions, c’est que nous sommes heureuses, alors ni une ni deux, le voici qui libère en nous les hormones du bonheur…

Simple, efficace, et prouvé scientifiquement!

 

Sixième exercice : exprimez votre gratitude !

Nous prenons souvent pour acquis tout ce que nous vivons d’agréable, et concentrons notre attention sur ce qui est plutôt négatif ou désagréable. Une technique qui permet de renverser cette tendance consiste à exprimer notre gratitude pour tout ce que nous vivons de beau, pour toutes les personnes qui nous entourent et à qui nous ne disons pas assez souvent que nous les aimons.

Prendre conscience et exprimer notre reconnaissance pour toute la chance que nous avons au quotidien transforme notre vision de notre vie.

Cela peut par exemple prendre la forme d’une lettre de gratitude que vous écrirez pour une personne, lui lirez lors d’un repas, ou lui remettrez en mains propres. Vous pouvez également prendre l’habitude d’écrire un journal de gratitude dans lequel chaque jour, ou régulièrement, vous listerez et remercierez tout ce que vous aimez dans votre vie dans tous ses aspects.

 

Septième exercice: bonus spécial moments difficiles

J’ai eu envie de vous proposer ce petit exercice bonus, réservé aux moments franchement désagréables que nous traversons.

  • Vous êtes dans une file d’attente au supermarché?
  • Dans la salle d’attente chez le dentiste?
  • Vous attendez qu’on vous reçoive pour un entretien professionnel?
Entraînez-vous à repérer autour de vous trois jolies choses… Un cadre accroché au mur, la couleur d’un tissu, la forme harmonieuse des feuilles d’une plante verte posée sur une table…

Il y a toujours des jolies choses à voir autour de nous… A nous d’ouvrir les yeux et d’accepter l’idée qu’à chaque instant, elles sont là, autour de nous!

Porter votre attention sur ces jolies choses la détournera des tensions de la situation… et vous la vivrez sans doute moins difficilement.

 

Amusez-vous à faire ces petits exercices, qui n’ont qu’un objectif, vous montrer que le bonheur n’est pas ailleurs qu’en vous…

Avez-vous d’autres idées qui vous viennent à l’esprit pour révéler le bonheur que nous vivons déjà? Avez-vous aimé cet article?

6 Comments

  1. Je suis bien d’accord avec toi Mylène et je pratique la majorité de ces exercices au quotidien. C’est essentiel et chaque fois je me dis que la vie est belle, que le monde est plein d’opportunités pour chacun / chacune d’entre nous.
    Les jours où ça va moins bien, ça m’aide aussi à me recentrer sur le beau et le vrai de ma vie. Il y a toujours de belles choses à noter, à vivre.
    Merci!

    1. Merci Marie pour tes partages toujours très agréables et chaleureux… Je découvre le nouveau nom de ton blog… je vais m’empresser d’aller y faire un tour!

  2. Sourire !!! on oublie trop souvent de sourire ! pourtant, il suffit de donner un sourire pour en recevoir 🙂 la bonne humeur est contagieuse !
    Belle journée

    1. Oui tout à fait raison! merci pour cette précision, je te sens souriante en train d’écrire ce commentaire, et sa lecture me met en joie 🙂 Merci!!

  3. Bonjour,
    De bonnes idées comme d’habitude.
    Cependant 50 % du bonheur dans nos gènes, oups, pas facile à gérer si pas le cas alors…
    De mon côté j’ai tenu plusieurs mois avec le cahier des petits bonheurs et puis j’ai étouffé justement parce que j’en avais assez d’avoir l’impression que tout dépendait de moi et de nier ce que je ressentais parfois. Je suis passée au cahier j’écris tous les jours de petits bonheurs mais aussi les « noeuds » de la journée et cela m’a fait énormément de bien ! 🙂
    Bonne journée !

    1. C’est vrai, 50%, ce n’est pas rien… Mais comme tu le dis, et comme tu l’as ressenti toi-même, ça ne sert à rien de « nier » que parfois, certaines personnes plus souvent que d’autres, nous avons des passages plus sombres. Plus difficiles. Les reconnaître, les accueillir, cela fait aussi partie du travail que j’ai entrepris de faire sur moi (défi zen accueillir ses émotions… le 31!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *